Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Medecine du travail
Discussion sur le thème : Mon Employeur

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >


    Bonjour à toutes et tous,

    Je travaille dans la restauration (ccn HCR) , je suis en poste depuis 1 an, et je n'ai pas passé de visite médicale d'embauche .
    Hier , j'ai souhaite prendre rdv avec la médecine du travail pour signaler ma souffrance à mon poste , des conditions de travail , période longue sans repos car l'employeur est en congés , sur la mise en danger de ma sante et des autres salaries ( pas de pose repas notamment alors que l'établissement est ouvert au public pendant ces heures la ), denigrement sur mes capacitees, sur ma couleur de cheveux ( je suis blonde,je vous passe les mauvaises plaisanteries à se sujet , ) des taches de travail que font les femmes de l'entreprise et que ne font pas les hommes ( pour le meme poste occupe), victime aussi de bousculades physiques sous l'oeil de l'employeur , de menaces à peine voiles (ex: tu fais se que l'on te dit ou sa va mal se passer de la part d'un collegue , l'employeur ne reagit pas et participe meme au debat) sous couvert de l'humour les reflexions pleuvent, tu es blonde , tu n'y vois rien , tu comprends rien etc... je n'en peux plus , ma sante se degrade , perte d'appetit , cephalees , amaigrissement , sommeil perturbe, douleurs abdominales( j'ai d'ailleurs fait une gastroscopie tellement j'avais mal , rien n'a ete decele , c'est psychosomatique du au travail) douleurs physiques, la medecine du travail ne peut pas me recevoir , malgré mon insistance, car l'employeur ne m'a pas declare aupres de l'organisme.
    Pour eux , je suis toujours rattache à mon ancienne entreprise et je ne peux pas avoir de rdv.
    J'ai essaye de contacter l'inspection du travail je n'arrive pas à les joindre.
    Je ne sais plus quoi faire , j'ai besoin de vos conseils.

    Merci pour vos reponses



  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    La situation que vous décrivez s'assimile au mieux à des propos sexistes au pire à du harcèlement sexuel. Y-a-t-il un CSE dans l'entreprise (obligatoire à compter de 11 salariés pendant 12 mois consécutifs). S oui, saisissez le CSE ? S non, faites un courrier à l'employeur pour lui demander d'effectuer une enquête et de mettre en place une procédure pour que ces propos cessent. Rajouter qu'une copie du présent courrier est adressé à l'inspection du travail ; ce courrier permettra à l'agent de contrôle d'intervenir
    Dans le même courrier, faites un paragraphe pour indiquer que vous n'avez pas vu la médecine du travail lors de votre embauche et demandez lui de vous faire convoquer....... il sera bien temps après de faire vérifier votre inscription par l'inspection du travail

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Itoo,
    Il n'y a pas de CSE dans l'entreprise qui compte moins de 10 salaries, Faire un courrier à l'employeur me parait peu envisageable puisque lui meme est le protagoniste de tels agissements et qu'il entraine de se fait mon collegue masculin dans ces propos . Mutuellement chacun ajoute sa pierre à l'edifice dans les propos qu'ils tiennent. Il y en a toujours un pour commencer et l'autre suit irremediablement.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    La visite dite d'embauche ( VIP actuellement) doit être réalisée dans les 3 mois de l'embauche.
    Mais il existe un cas de dispense :
    Code du travail - Article R4624-15 | Legifrance

    Donc si vous rentrez dans ces conditions il n'est pas anormal que votre employeur ne vous ait pas pris de RDV avec le service de santé au travail

    Par contre l'article suivant vous donne la possibilité de demander une visite par l'intermédiaire de l'employeur qui ne peut refuser :
    Code du travail | Legifrance

    Par contre même si l'employeur ferme les yeux, voire participe à ce climat à votre encontre, il faut le mettre devant ses responsabilités en matière de santé et de sécurité au travail, en particulier dans le cadre de la prévention des RPS ( Risques psycho sociaux). Donc la suggestion d'Itoo est pertinente : Courrier en LRAR à l'employeur et copie à l'inspection du travail.

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir Patjer,
    Ma derniere visite à la médecine du travail remonte à 4 ans et pour un tout autre poste que j'ai occupe dans un autre restaurant ou j'etais employee de ménage .
    Le poste que j'occupe aujourd’hui se trouve en cuisine, j'ai la fonction de commise.
    J'ai effectivement pris connaissance des liens que vous m'avez envoyé.
    VU que je n'ai pu avoir de rdv avec la medecine du travail, j'ai vu mon medecin generaliste, qui m'a arrete pour 15 jours au vu du contexte.
    Je vais donc suivre vos conseils et demander a mon employeur une prise de rdv avec la medecine du travail dans un premier temps.

    Je vous remercie pour vos réponses



  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Plutôt que de subir, pourquoi ne cherchez vous pas un nouvel emploi ?
    Il me semble que dans le secteur de la restauration, les propositions de poste sont nombreux.

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    peut être parce que lilimei pense que ce n'est pas aux victimes de quitter leur emploi.
    Même si parfois elles ne peuvent malheureusement faire autrement ...

  8. #8
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour, Christian 77

    oui effectivement il y a des postes à pourvoir dans la restauration , et je suis à la recherche d'un autre emploi effectivement.
    Mais comme le dit Patjer les victimes d'un tel comportement non pas à subir et se taire face à ces personnes, le sexisme et les salaires au rabais des femmes qui occupent un poste equivalent à ceux des hommes n'a pas lieu d'etre 2020.
    Je n'ai ja
    mais eu à faire à se genre de situation dans tout les postes que j'ai occupe. Il est inconcevable de subir de tels agissements , que le personnel feminin soit ainsi traite.
    Il est donc temps de recadrer et de faire constater par tout les moyens disponibles l'infraction
    .
    Les conditions de travail des femmes dans cette entreprise sont deplorables , nous executons les taches dites " feminines" ( menage du restaurant, entretien du poste de cuisine , vaisselle , entretien des sanitaires etc...) en plus de notre poste en cuisine, ces messieurs consideres que ce n'est pas eux de faire.
    Quand aux paroles deplacees et recurrentes 8h par jours se n'est plus acceptables .
    le personnel feminin de cette entreprise n'en peu plus, les brimades et les coups de gueule imperieux ( pardonnez moi l'expression)
    du gerant ( si t'es pas contente tu te casse , entre autre) on eu raison de notre etat de sante, il y a ce jour un accident du travail du a la negligence de l'employeur, et 2 arrets maladie .
    Resultat il n'y a plus aucunes femmes qui travaillent à ce jour.

    Je vous remercie d'avoir pris le temps de me repondre et desolee pour se long discours

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Christian77
    Bonjour,

    Plutôt que de subir, pourquoi ne cherchez vous pas un nouvel emploi ?
    Il me semble que dans le secteur de la restauration, les propositions de poste sont nombreux.
    Outre ce qui a déjà été dit, changer d'emploi c'est aussi un risque qu'on prend puisqu'on doit subir une nouvelle période d'essai. Donc on risque aussi de se retrouver sans rien.
    Et que lorsqu'on est dans une situation de harcèlement, on n'est tout simplement parfois pas en état de chercher un autre emploi !

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par lilimei 33
    [...]
    le personnel feminin de cette entreprise n'en peu plus, les brimades et les coups de gueule imperieux ( pardonnez moi l'expression)
    du gerant ( si t'es pas contente tu te casse , entre autre) on eu raison de notre etat de sante, il y a ce jour un accident du travail du a la negligence de l'employeur, et 2 arrets maladie .
    Resultat il n'y a plus aucunes femmes qui travaillent à ce jour.
    [...]

    ce qui, hélas, doit renforcer leurs convictions sexistes...

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour hel4,
    Hélas oui pour les convictions sexistes , d'ailleurs à se propos je me souviens récemment lui avoir dit : si vous ne supportez pas de travailler avec des femmes , pourquoi nous avoir recruter? il fallait embaucher des hommes . Mais les hommes sont moins maleables que les femmes n'est ce pas ? Plusieurs coqs dans une meme basse cours sa fait en general pas bon ménage ?? evidemment pas de reponse
    Bref, je suis assez volontaire pour un retrouver un travail, j'ai déjà un entretien d'embauche de prevu, certes c'est un risque à courir car il y a toujours la période d'essai de 2 mois , mais j'ai d'autres possibilités en cas d'echec, je ne serai pas sans travail.


    Certes cette situation est epuisante moralement et ne donne plus envie de travailler dans de telles conditions, mais je ne suis pas une personne qui se laisse décourager, j'ai toujours travaille quelque soit l'endroit géographique ou je me trouvais , quand on veut on peut , il ne faut pas se laisse aller à la déprime


    Merci encore

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Rdv Medecine du travail après un arrêt de travail
    Par bibiche4490 dans le forum Travail
    Réponses: 79
    Dernier message: 03/06/2013, 21h39
  2. [Mon Employeur] arret de travail cause medecine du travail
    Par berzu333 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/07/2011, 09h07
  3. [Organismes Sociaux] sécurité sociale, arrêt de travail et medecine du travail
    Par thiya dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2010, 19h17
  4. [Mon Employeur] arrêt de travail pendant rdv reprise médecine du travail
    Par Kami59910 dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/04/2009, 13h51
  5. [Mon Employeur] reprise de travail rdv medecine du travail
    Par Nanou26 dans le forum Travail
    Réponses: 23
    Dernier message: 27/07/2008, 22h42