Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion : Embauche en cdi et ifm

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour
    La société où je travaille m'a embauché en cdi le 01/02, j'y travaille depuis le 16/09 en intérim et mon contrat se terminait le 17/01 avec une souplesse jusqu'au 14/02,
    je continuait à travailler sur la souplesse depuis le 17 or le 30/01 à 22h soit 2h avant le cdi ils m'envoient un nouveau contrat qui débute le 18/01 jusqu'à avril,
    Ils savait que mon cdi débutait le 01/02.
    de ce fait je n'aurai pas mes indemnités de fin de mission (à peu près 600¤) en ont il le droit ?
    Merci d'avance
    Dernière modification par Fgzr ; 05/02/2020 à 09h57.

  2. #2
    Membre

    Infos >

    Citation Envoyé par Fgzr Voir le message
    Bonjour
    La société où je travaille m'a embauché en cdi le 01/02, j'y travaille depuis le 16/09 en intérim et mon contrat se terminait le 17/01 avec une souplesse jusqu'au 14/02,
    je continuait à travailler sur la souplesse depuis le 17 or le 30/01 à 22h soit 2h avant le cdi ils m'envoient un nouveau contrat qui débute le 18/01 jusqu'à avril,
    Ils savait que mon cdi débutait le 01/02.
    de ce fait je n'aurai pas mes indemnités de fin de mission (à peu près 600¤) en ont il le droit ?
    Merci d'avance
    L'indemnité de subsistance (MSA) est une indemnité journalière due par l'Organisation pour les frais de subsistance engagés par les fonctionnaires sur le terrain dans le cadre de leur affectation temporaire ou de leur affectation à une mission spéciale

  3. #3
    Modérateur Communautaire

    Infos >

    Citation Envoyé par Kasey00 Voir le message
    L'indemnité de subsistance (MSA) est une indemnité journalière due par l'Organisation pour les frais de subsistance engagés par les fonctionnaires sur le terrain dans le cadre de leur affectation temporaire ou de leur affectation à une mission spéciale
    Bonjour,

    quel rapport avec la question ???
    Si aucun, merci de ne pas polluer le forum avec des réponses sans interêt.

    Cdlt

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    J'espère avoir compris votre situation, présentée de manière assez confuse...

    Vous avez donc été embauché en CDI par votre entreprise utilisatrice.
    Dans ce cas, vous devez respecter un préavis de deux semaines, qui cours à compter de la date où vous avez notifié votre démission pour ce motif.

    Par exemple, sachant que vous êtes embauché au 1er février, vous informez alors par écrit l'agence d'intérim dès le 15 janvier, et continuez à exécution votre mission au titre de votre préavis, jusqu'au 31 janvier.

    Il est exact que l'indemnité de fin de mission ne vous est pas due, puisque cette embauche en CDI suit directement la fin de votre intérim.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Dura Voir le message
    J'espère avoir compris votre situation, présentée de manière assez confuse...

    Vous avez donc été embauché en CDI par votre entreprise utilisatrice.
    Dans ce cas, vous devez respecter un préavis de deux semaines, qui cours à compter de la date où vous avez notifié votre démission pour ce motif.

    Par exemple, sachant que vous êtes embauché au 1er février, vous informez alors par écrit l'agence d'intérim dès le 15 janvier, et continuez à exécution votre mission au titre de votre préavis, jusqu'au 31 janvier.

    Il est exact que l'indemnité de fin de mission ne vous est pas due, puisque cette embauche en CDI suit directement la fin de votre intérim.
    Bonjour
    En fait mon contrat se terminait le 17/01 et l'entreprise utilisatrice m'a embauché le 01/02, mon contrat avait une souplesse jusqu'au 11/02 donc j'ai continué à travailler (pour info je travaille en sd juste samedi dimanche) et là veille de mon cdi soit le 31/01a 22h l'intérim m'a envoyé un contrat à signer qui commençait le 18/01 jusqu'à avril tout en sachant que j'étais embauché le lendemain.. C'est cette précipitation qui me fait me poser des questions, des collègues me disent que mon contrat était terminé depuis le 17 et qu'ils ont fait ça pour ne pas me payer mes ifm.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Si vous ne travailliez en intérim que le week-end, et en semaine pour votre CDI, les choses sont un peu différentes.
    Les deux emplois peuvent se cumuler, sous réserve de ne pas dépasser la durée maximale de travail (44h hebdo sur 12 semaines consécutives).

    La souplesse étant jusqu'au 11 février (ce qui est conforme) vous étiez donc susceptible de travailler les week-ends jusqu'à cette date, sauf à démissionner avant pour cause d'embauche en CDI.

    Vous n'aviez aucune obligation à signer cette nouvelle mission du 18 janvier à avril : Vous ne l'avez pas acceptée (signée) j'espère ?
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Dura Voir le message
    Si vous ne travailliez en intérim que le week-end, et en semaine pour votre CDI, les choses sont un peu différentes.
    Les deux emplois peuvent se cumuler, sous réserve de ne pas dépasser la durée maximale de travail (44h hebdo sur 12 semaines consécutives).

    La souplesse étant jusqu'au 11 février (ce qui est conforme) vous étiez donc susceptible de travailler les week-ends jusqu'à cette date, sauf à démissionner avant pour cause d'embauche en CDI.

    Vous n'aviez aucune obligation à signer cette nouvelle mission du 18 janvier à avril : Vous ne l'avez pas acceptée (signée) j'espère ?
    Je ne travaille pas la semaine, je travaillais le week-end en intérim et l'entreprise m'a prise en cdi sur les mêmes horaires, le dernier contrat je ne l'ai pas signé et ils m'envoient des rappels régulièrement pour que je le signe, de plus j'ai eu mon salaire aujourd'hui ils ont "oublié" mes CP.

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je ne sais comment vous expliquer que l'indemnité de fin de contrat n'est pas due en cas d'embauche immédiate en CDI par l'entreprise utilisatrice, ce qui est votre cas :

    Contrat de travail temporaire (interim) | service-public.fr

    Le fait que l'agence d'intérim cherche à vous retenir en vous proposant de renouveler votre mission n'y change strictement rien
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Intérim fin de mission suivi d'un CDI => IFM ?
    Par crashray dans le forum Travail
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/02/2011, 16h50
  2. [Mon Employeur] IFM si je fait 1j de pause avant CDI ? comment faire pour la toucher ?
    Par Milkacat dans le forum Travail
    Réponses: 20
    Dernier message: 11/09/2010, 16h42
  3. [Mon Employeur] CDI et IFM
    Par Twiggy44 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/04/2010, 13h28
  4. [Mon Employeur] rupture contrat d'interim pour CDI : droit IFM ?
    Par Christelle1105 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/07/2008, 13h28
  5. [Mon Employeur] droit IFM apres une embauche CDI mais avec 1 semaine de carrence
    Par Daniel38160 dans le forum Travail
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/11/2005, 15h33