Bonjour,

Dans ma société les commerciaux sont des cadres itinérants « soumis à la durée légale du travail, les horaires étant affichés dans l’entreprise ». Il n’y a pas de convention de « forfait jour ».
Par un accord d’entreprise l’employeur accorde 3 jours aux salariés non soumis au pointage et amenés à organiser leur temps de travail de façon autonome.

Cette organisation me parait douteuse, car les fameux 3 jours sont loin de compenser la latitude des horaires de travail effectifs des commerciaux, incluant des déplacements hebdomadaires, départs matinaux et nuits d’hôtel permettant de rationaliser ces déplacements. Un « forfait jour » semble plus adapté ?

En l’absence de tel forfait, est-ce que l’employeur n’est pas tenu de rémunérer des heures supplémentaires, induites par les déplacements inévitables dans cette fonction ?

Actuellement, aucun système ne comptabilise les horaires réellement effectués
Est-ce que les 3 jours de compensation peuvent être considérées comme rémunération suffisante de ces heures supplémentaires ?
Et si oui, pourquoi sont-ils forfaitaires et non individuels pour chaque itinérant, certains se déplaçant plus que d’autres ?
Sinon, quelles sont les pistes/instances pour faire valoir mes droits ?

Nous n’avons de représentants du personnel en charge de ces questions.

Merci