Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion : Grève

  1. #1
    Rengeto
    Visiteur
    Bonjour
    Mon employeur va faire grève et donc fermer l'entreprise pendant 3 jours.
    Quels sont mes droits concernant mes heures ?
    A-t-il le droit de me les faire récupérer ? Ou doit il me les payer comme si nous étions ouverts ?

    Merci d'avance

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Votre employeur a le droit de faire grève mais il n'a pas le droit de vous empêcher de travailler donc de fermer l'entreprise. Et s'il le fait il doit de toute façon vous payer ces trois jours.
    La critique est facile, l'art est difficile.

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    Votre employeur a le droit, comme tout citoyen, de faire grève, de manifester ou d'aller à la pêche aux heures de travail
    Il reste qu'il est aussi dans l'obligation de vous fournir du travail, ou tout au moins de maintenir votre rémunération.

    On peut quand même imaginer qu'il va chercher à vous faire récupérer les heures non travaillées.
    Cela me semble éventuellement possible dans la mesure où il se placerait sur le terrain de la modification de vos horaires de travail.

    Article D3171-3 du code du travail :
    Toute modification de l'horaire collectif donne lieu, avant son application, à une rectification affichée dans les mêmes conditions.


    Par exemple, il pourrait vous demander de planifier les 21 heures perdues en vous demandant de travailler une heure de plus durant les 21 jours ouvrés suivants.
    Pour cela, il doit respecter un délai de prévenance d'au moins 7 jours (y compris avant les 3 jours de fermeture) et vous payer, le cas échéant, des heures supplémentaires.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Prana67 Voir le message
    Bonjour,
    Votre employeur a le droit de faire grève mais il n'a pas le droit de vous empêcher de travailler donc de fermer l'entreprise. Et s'il le fait il doit de toute façon vous payer ces trois jours.
    Quand l'employeur ferme l'entreprise c'est un lock-out illégal en France sauf si les salaires sont maintenus sans rogner vos congés payés.
    Dieu, prix Nobel de la guerre. (Cabu, Charlie Hebdo 2002)

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    Heu...le lock-out, c'est quand l'employeur ferme l'entreprise, pour faire échec à la grève des salariés.

    C'est plutôt l'inverse ici, non ?
    (Décidément, tout fout l'camp, ma bonne dame )
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Dura Voir le message
    Heu...le lock-out, c'est quand l'employeur ferme l'entreprise, pour faire échec à la grève des salariés.

    C'est plutôt l'inverse ici, non ?
    (Décidément, tout fout l'camp, ma bonne dame )
    Jk

    Qu'en sait-on? L'employeur ne peut pas mettre son personnel à " la rue" à sa guise !
    Une fermeture d'entreprise soudaine au bon gré de l'employeur... C'est pas très "légal".
    Quand à la définition de la grève il faut la la rappeler :
    " Cessation concertée du travail dans le but de faire avancer ses revendications" quid de ce motif dans la "grève" du patron???
    Dieu, prix Nobel de la guerre. (Cabu, Charlie Hebdo 2002)

  7. #7
    Rengeto
    Visiteur
    Motif de grève
    Empêcher la cpam de fermer les labo privés

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par ;5347284
    Motif de grève
    Empêcher la cpam de fermer les labo privés
    Ce n'est donc pas une grève mais un mouvement de protestation de votre employeur vis à vis de tel ou tel projet de la sécurité sociale. Vous n'avez aucunement à en subir les conséquences.
    Dernière modification par Animateur Communautaire ; 17/10/2019 à 13h45. Motif: anonymisation
    Dieu, prix Nobel de la guerre. (Cabu, Charlie Hebdo 2002)

  9. #9
    Rengeto
    Visiteur
    Merci beaucoup pour vos réponses

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Voyez ce sujet, apparemment vous n'êtes pas seul...

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    A partir du moment où ce mouvement de protestation des employeurs (improprement qualifié de grève) n'est effectivement pas un cas de force majeure, je confirme que l'employeur, modifiant ainsi les plannings de travail, doit respecter un délai de prévenance d'au moins 7 jours.
    La question posée était de savoir s'il est en droit de ne pas payer ces 3 jours.
    La réponse une nouvelle fois est négative, sauf qu'il peut sous certaines conditions faire "récupérer" plus tard ces heures non travaillées.
    Il peut aussi demander à ce que soient posés des RTT voire des congés mais dans ce cas, le délai de prévenance est de 1 mois...
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Grève des transports...
    Par Citrouilllle dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2005, 18h27
  2. [Mon Employeur] Les limites d'une grève ?
    Par Chris27_fr2002 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/02/2005, 10h19
  3. [Mon Employeur] greve sncf conge sans solde
    Par Dei dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/02/2004, 18h31
  4. [Mon Employeur] Grève d'un salarié seul
    Par Francois dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/06/2003, 22h25
  5. [Déroulement du procès] Grève des tribunaux de commerce
    Par Florence Degoy-Vacher dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/03/2001, 01h21