Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion : suppression de poste

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour a tous , nouveaux sur le forum je suis actuellement conducteur de travaux , et je voudrais vous faire part de ma situation , voilà depuis le lundi 9 septembre 2019 , mon patron m'annonce verbalement , qu'il va falloir se séparer de moi , pour aucune raison valable , si ce n'est apparemment , une raison économique , mais à ce jour , je n'ai reçu aucune lettre, et on me laisse comme ça en attente .
    C'est une situation totalement inadmissible et un manque de considération à mon égard .
    Bien sûr le licenciement économique ne l'arrange pas et il me propose donc une rupture conventionnelle sachant que j'ai 10 mois d'ancienneté .
    Vu le préjudice , je demande 3 mois de salaire , qu'il refuse bien entendu !!!
    Merci de vos réponse afin de m'éclairer sur une démarche à suivre , sachant et vu mon état de santé au plus bas , que je suis en maladie pendant 15 jours.
    Merci encore pour vos réponses .
    Cordialement.
    PHI

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Si la négociation de signer une rupture conventionnelle n'aboutit pas, l'employeur peut procéder qu'à un licenciement économique.

    Dans votre profession vous devriez trouver un nouveau poste très rapidement

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Merci pour votre réponse..et vu le préjudice moral que je subis actuellement , est ce aussi un élément en ma faveur .
    Et que dois je mettre en place.
    Cordialement.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Si vous devez être licencié pour motif économique, vous percevrez une indemnité légale correspondant à 1/4 de salaire mensuel brut par année d'ancienneté.
    Autant dire que cela risque de ne pas faire beaucoup...
    Evidemment, tout licenciement, par le trouble qu'il provoque, cause un préjudice moral mais, à moins que le licenciement soit jugé abusif, c'est la somme précitée qui vise à le réparer.

    Comme dit Christian77, la meilleure nouvelle pour vous serait encore que vous puissiez retrouver rapidement un autre emploi...
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  5. #5
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    A ce jour, il n'y a pas de préjudice au sens légal du terme : vous êtes toujours en poste, aucune procédure n'a été initiée, et c'était une discussion orale donc pas de preuves.

    Votre employeur a 3 solutions :

    - licenciement économique : il y a une procédure spécifique et une indemnisation légale pour ca, il n'y aura rien en plus que le legal puisque pas de préjudice
    - licenciement pour faute : votre employeur a un dossier contre vous. A vous ensuite d'aller aux prud'hommes si les éléments ne sont pas probants et qu'il a fait ca juste pour se débarrasser de vous. Si les éléments sont fondés, c'est un autre problème
    - une rupture conventionnelle : vous vous mettez d'accord sur une somme, mais il ne pourra pas vous forcer à signer si le montant ne vous convient pas

    Pour l'instant, continuez de faire votre travail et attendez tout simplement qu'il revienne vers vous. Et cherchez du travail ailleurs. Soit il négocie avec vous et vous vous mettez d'accord, soit il devra vous licencier pour motif économique. Surtout soyez irréprochable pour ne pas lui donner l'occasion de vous licencier pour faute.

    Si vous voyez qu'il commence a devenir insistant, vous met la pression, petite visite à la médecine du travail chez laquelle vous en parlez afin que cela puisse être inscrit et vous servir en cas de litige.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Lilinou a voulu faire une présentation exhaustive des options qui pourraient se présenter à vous, mais pour ce qui est de votre situation réelle, attention à ne pas interpréter ce qui n'a pas lieu de l'être.

    Jusqu'à preuve du contraire, on ne vous reproche aucune faute.
    Et l'annonce de la possibilité que vous soyez licencié pour motif économique n'a pas pour but de vous humilier ni de vous pousser à la démission.

    Pourriez-vous nous préciser la cause de votre arrêt de travail de 15 jours, si ce n'est que l'annonce d'un éventuel licenciement n'est évidemment pas agréable à entendre ?
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  7. #7
    Membre

    Infos >

    Bonjour a vous , et encore merci infiniment pour vos réponses , donc aprés l'annonce verbal de ce séparer de moi le lundi 9 septembre, je suis reparti au travail , mais cette annonce a fait son effet , manque de sommeil , plus d'appétit .et les questions vous parcours la tête ..,52 ans , remise en question , achat d'une maison fin année 2018 , fils en Fac etc...et mercredi soir , dans la nuit grosse crise d'angoisse , mal a la poitrine , un mal être comme j'en ai jamais connu . Donc direction docteur , qui vu mon état me préconise donc 15 jours d'arrêt , de repos .
    Je reprécise encore que je suis dans cette société depuis 10 mois , et que je n'ai absolument rien a me reprocher.
    Je suis dans l'attente insupportable de savoir quand une lettre va arriver , ou une explication valable.
    Impossible de supporter ce manque de considération pour la personne .
    Et petit bémol dans cette histoire , le 7 mai 2019 je me suis fais agresser par un salarié dans l'enceinte de la société , résultat une mise a pied de 15 jours pour la personne , une explication de sa personne auprés de la direction.Bien sûr le 9 mai je suis reparti au travail sans prendre 1 jour de maladie ou porté plainte ...
    Donc tout ce cumul fait que le corps a suivi l'esprit..
    Mais je suis pas prêt , une fois de plus a me laisser faire...
    J'ai demandé a mon directeur de me faire un écrit sur l'annonce qu'il a pu me faire , mais bien entendu , celà le met dans une situation délicate.
    Pour ma part n'ayant à ce jour aucune nouvelle de mon cas , comment puis-je avancé , un préjudice moral pour cette annonce , qui encore me tourmente considérablement.
    D'avance merci , vos réponses me remonte le moral.Merci encore

    - - - Mise à jour - - -

    Bonjour , je reviens vers vous et vous remercie pour vos réponses ; chercher du travail bien sûr sachant que celà fait 35 ans que je travail et n'a jamais été au chômage .
    Mais comment chercher quand on vous demande , " Vous étes libre quand" , puisque je n'ai aucune nouvelle depuis une semaine.
    Bien cordialement

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Une nouvelle fois, le fait que vous ayez derrière vous une déjà belle et longue expérience professionnelle devrait vous rassurer sur votre capacité à rebondir, en cas de licenciement économique.

    Bien évidemment, si l'entreprise connaît de sérieuses difficultés, ce n'est pas de votre faute !

    Si vous trouvez très blessant qu'on vous annonce déjà, de manière informelle, que votre poste risque d'être supprimé, vous auriez préféré l'apprendre "à la dernière minute" et par surprise, en recommandé ?
    Cela vous permet de rechercher un autre emploi, dès maintenant.
    Et si l'on vous demande quand vous serez disponible, il est probable que vous puissiez répondre "très vite".
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  9. #9
    Membre

    Infos >

    Merci pour votre réponse

Discussions similaires

  1. Réponses: 23
    Dernier message: 24/02/2018, 13h16
  2. [Mon Employeur] Refus d'un poste proposé suite suppression du poste précédent
    Par Ndeya dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/02/2013, 15h39
  3. [Mon Employeur] convocation suppression de poste
    Par Coquillette dans le forum Travail
    Réponses: 12
    Dernier message: 09/12/2007, 13h58
  4. [Mon Employeur] Suppression de poste = suppression d'emploi ?
    Par Trust dans le forum Travail
    Réponses: 36
    Dernier message: 29/10/2007, 12h46
  5. [Mon Employeur] Licenciement pour suppression de poste
    Par Sabbrinne dans le forum Travail
    Réponses: 36
    Dernier message: 06/11/2006, 14h58