Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion : faute inexcusable de l employeur

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    bonjour a tous

    quelle est la procedure pour faire reconnaitre la faute inescusable de l employeur suite a un accident de travail?
    qui contacter,la medcine du travail,cpam,inspection du travail....
    merci d avance pour les reponses

  2. #2
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour Andy69,

    Pour les contacts, vous avez répondu vous-même.

    Vous devez démontrer que votre employeur avait connaissance du danger auquel il vous exposait et qu'il n'a pas pris les mesures pour vous en préserver, qu'il en est responsable (violations des règles de sécurité... etc.)
    Vous pouvez vous appuyer sur un rapport du CHSCT, si vous avez fait un signalement, si des témoins ont fait un signalement. Avez vous déjà déposé un dossier à la médecine du Travail ? ( elle ne bougera pas toute seule, mais ce sera un document éventuellement à produire.)
    Vous pouvez consulter la Caisse Regionale d'Assurance Maladie qui est aussi attentive que l'Inspection du Travail à ces problèmes.
    Bon courage,

    A.

  3. #3
    Membre Cadet

    Infos >

    merci pour votre réponse,
    helas dans l entreprise ,je suis le seul employe avec le patron,je ne sais comment m y prendre pour prouver la faute:
    en fait je suis tomber d un escalier qui descend a une cave,cet escalier ne dispose d aucune rampe,c est le vide de chaque coté,et de plus il n y a aucune lumiere dans cet escalier,en plus l acces se fait par une trappe dont l acces est tres dangeureux
    j ai quand meme eu deux fractures et je doit me faire operer du pied
    pour moi l employeur est en faute car il connaisait la dangerosité de ces escaliers

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    La demande se fait directement par courrier LRAR à la CPAM.
    Il faut reprendre les faits et expliquer que votre employeur avait connaissance de la dangerosité et n'a rien fait pour supprimer celle-ci ou du moins la diminuer autant que de possible.
    L'employeur a une obligation de résultat renforcée donc s'il n' a rien fait, c'est bien une faute inexcusable.
    Cela bien entendu si votre travail implique que vous vous rendiez dans cette cave.
    La CPAM tentera obligatoirement une conciliation entre vous et l'employeur.
    Si elle echoue, ce qui est le plus fréquent, il vous faudra saisir le TASS

    Simplement pour info pour ampez, on ne parle plus de CRAM mais de CARSAT depuis 2010, mais c'est un détail

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Voir pour information :
    -81-13518 : Cour de Cassation, Chambre sociale, du 23 juin 1982, 81-13.518, Publie au bulletin | Legifrance : ATTENDU, D'AUTRE PART, QU'IL RESULTE DES ENONCIATIONS DE L'ARRET QUE L'ESCALIER PRESENTAIT UN DANGER PERMANENT EN RAISON DE SON MAUVAIS ETAT D'ENTRETIEN, DES SAILLIES INSTABLES DU REVETEMENT ET DE L'ABSENCE DE RAMPE OU DE MAIN COURANTE, CE QUI ETABLISSAIT LA LEGERETE COUPABLE ET LE MEPRIS DU DANGER DE L'EMPLOYEUR CARACTERISANT SA FAUTE INEXCUSABLE
    -96-20988 :
    Cour de Cassation, Chambre sociale, du 17 juillet 1998, 96-20.988, Publie au bulletin | Legifrance après avoir rappelé les dispositions de l'article L. 231-8-1 du Code du travail, selon lesquelles le bénéfice de la faute inexcusable est de droit pour le salarié ayant signalé à l'employeur un risque qui s'est matérialisé, les juges du fond ont constaté que la chute de M. X... avait été provoquée par le caractère glissant des marches de l'escalier, dépourvu en outre de main courante, et que cette situation dangereuse pour les usagers avait été signalée par l'intéressé à l'association [X], son employeur
    -06-17144 :
    France, Cour de cassation, Chambre civile 2, 12 juillet 2007, 06-17144 "alors que l'employeur aurait dû avoir conscience du danger lié à un escalier qui n'était pas aménagé de manière à prévenir les risques de chute, et qu'il n'avait pas pris les mesures nécessaires pour en préserver les salariés,"
    -07-21222 :
    Cour de cassation, civile, Chambre civile 2, 22 janvier 2009, 07-21.222, Inedit | Legifrance

    Bonne soirée

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Merci beaucoup Patjer pour votre rectificatif !

    Mea culpa, vous avez bien raison de me rectifier.

    Le plus curieux est qu'il y a quatre ans, on utilisait le terme CRAMIF à tort, abondamment et à tort... au CHSCT, dans nos relations avec les RH, la médecine du travail, l'I.T, et parfois la... CARSAT !

    A+

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ampez Voir le message
    Merci beaucoup Patjer pour votre rectificatif !

    Mea culpa, vous avez bien raison de me rectifier.

    Le plus curieux est qu'il y a quatre ans, on utilisait le terme CRAMIF à tort, abondamment et à tort... au CHSCT, dans nos relations avec les RH, la médecine du travail, l'I.T, et parfois la... CARSAT !

    A+
    En 2010 il y a eu 2 exceptions : La CRAMIF et l’Alsace lorraine .....

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Oui, la faute inexcusable ne fait aucun doute, sous réserve que, comme cela a été dit, l'utilisation de cet escalier soit nécessaire à l'exercice de votre travail.
    Pourriez-vous nous indiquer la raison pour laquelle vous l'avez emprunté ?

    Reste à savoir ce que vous obtiendrez de cette reconnaissance sachant qu'à court terme, il est probable que votre initiative, dont votre employeur serait probablement informé, compromette sérieusement votre maintien en poste dans cette entreprise...

    Selon l’article L 452.1 du Code de la sécurité sociale, « lorsque l’accident est dû à la faute inexcusable de l’employeur ou de ceux qu’il s’est substitués dans la direction, la victime ou ses ayants droit ont droit à une indemnisation complémentaire dans les conditions définies aux articles suivants« .
    La faute inexcusable emporte en premier lieu, au regard de l’article L 452-2 du Code de la sécurité sociale, une majoration de la rente accordée à la victime, laquelle est en principe fixée à son maximum.
    Le salarié peut par ailleurs saisir le tribunal des affaires de sécurité sociale et obtenir de ce dernier la condamnation de son employeur à l’indemnisation des différents préjudices visés à l’article L 452-3 du Code de la sécurité sociale.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  9. #9
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Dura Voir le message
    Oui, la faute inexcusable ne fait aucun doute, sous réserve que, comme cela a été dit, l'utilisation de cet escalier soit nécessaire à l'exercice de votre travail.
    Pourriez-vous nous indiquer la raison pour laquelle vous l'avez emprunté ?

    Reste à savoir ce que vous obtiendrez de cette reconnaissance sachant qu'à court terme, il est probable que votre initiative, dont votre employeur serait probablement informé, compromette sérieusement votre maintien en poste dans cette entreprise...

    Selon l’article L 452.1 du Code de la sécurité sociale, « lorsque l’accident est dû à la faute inexcusable de l’employeur ou de ceux qu’il s’est substitués dans la direction, la victime ou ses ayants droit ont droit à une indemnisation complémentaire dans les conditions définies aux articles suivants« .
    La faute inexcusable emporte en premier lieu, au regard de l’article L 452-2 du Code de la sécurité sociale, une majoration de la rente accordée à la victime, laquelle est en principe fixée à son maximum.
    Le salarié peut par ailleurs saisir le tribunal des affaires de sécurité sociale et obtenir de ce dernier la condamnation de son employeur à l’indemnisation des différents préjudices visés à l’article L 452-3 du Code de la sécurité sociale.
    bonjour,merci pour votre reponse,j ai emprunter cet escalier pour acceder a une chambre froide qui se situe a la cave,au moment de la chute je transportait des matieres premieres a stocker au frigo ,en plus je descendait a reculon vu la configuration des lieux.

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Donc effectivement la reconnaissance de la faute inexcusable à la vue des éléments que vous exposez ne fait que peu de doute.
    Par contre sont effectivement à prendre en considération les réserves faites par Dura sur votre avenir ( ou absence d'avenir) dans l'entreprise.
    Cela peut valoir le coup si vous êtes quasiment certain d' être licencié pour inaptitude par exemple, d'où l’intérêt de voir votre médecin du travail, si ce n'est déjà fait, pour connaître ses intentions

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    ...et, pour dire les choses crûment, cela dépend aussi des sommes que vous pourriez obtenir de manière assez certaine...
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  12. #12
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Patjer Voir le message
    Donc effectivement la reconnaissance de la faute inexcusable à la vue des éléments que vous exposez ne fait que peu de doute.
    Par contre sont effectivement à prendre en considération les réserves faites par Dura sur votre avenir ( ou absence d'avenir) dans l'entreprise.

    honnetement je ne souhaite pas rester dans cette entreprise,de plus j avais envoyer ma demission le jour ou j ai eu mon accident de travail,l accident de travail a pour consequence de geler le preavis
    Cela peut valoir le coup si vous êtes quasiment certain d' être licencié pour inaptitude par exemple, d'où l’intérêt de voir votre médecin du travail, si ce n'est déjà fait, pour connaître ses intentions
    honnetement je ne souhaite pas rester dans cette entreprise,de plus j avais envoyer ma demission le jour ou j ai eu mon accident de travail,l accident de travail a pour consequence de geler le preavis

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] comment prouver la faute inexcusable de mon employeur?
    Par Willeoaug2 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/05/2012, 00h15
  2. [Mon Employeur] faute inexcusable de l'employeur ou pas?
    Par zeves dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/01/2012, 14h15
  3. [Mon Employeur] Faute inexcusable imputable à l'employeur ?
    Par Somegan dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/01/2011, 16h06
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 02/11/2010, 18h15
  5. [Mon Salarié] Faute inexcusable de l'employeur : Durée de recours
    Par Nattydread dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2008, 21h42