Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion : CN66 congé maternité et ancienneté

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour à vous,


    Je viens ici pour vous poser ma question car je n’arrive pas à trouver de réponse ailleurs.
    Je suis infirmière salariée dans une association convention 66 depuis le 9 juillet 2018.
    Je suis actuellement enceinte d’un premier enfant avec un terme prévu pour le 26 septembre 2019. Mon congé maternité débutera donc le 15 aout.
    Je me sens de plus en plus fatiguée et ai peur de ne pas tenir jusqu’au 15 aout. Mon médecin m’a dit que je pourrais bénéficier d’un congé pathologique à partir du 1er aout 2019 voir, si nécessaire d’un congé maladie courant dès maintenant. Le problème est que j’obtiendrai un an d’ancienneté le 9 aout 2019.


    En effet la convention 66 indique que : « Les salariées comptant une année de service effectif dans l'entreprise auront droit, pendant toute la durée de leur congé de maternité légal ou de leur congé d'adoption légal, à des indemnités complémentaires dont le montant sera calculé de façon que, compte tenu des prestations journalières dues tant par la sécurité sociale que par un régime de prévoyance auquel participerait l'employeur, elles perçoivent l'équivalent de leur salaire net. »
    Sachant que j’aurais un an d’ancienneté à la date du début de mon congé maternité je sais que je pourrais bénéficier du montant total de mon salaire.
    Cependant, imaginons que j’ai un congé maladie puis un congé pathologique avant cela. Est-ce que je toucherai l’intégralité de mon salaire à partir du 9 aout 2019 sans revenir dans l’établissement ou bien le fait d’enclencher un congé maladie puis pathologique sans revenir travailler ferait que je ne toucherai que la moitié de mon salaire pendant toute la durée du congé maternité ?


    J’espère avoir été claire dans ma question.


    En vous remerciant d’avance d’avoir pris le temps de me lire et de me répondre si vous le pouvez.


    Caroline

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    La période du congé maternité, de même que celle du congé pathologique qui lui est assimilé sont prises en compte dans le calcul de l'ancienneté.
    Donc, vous ne pourriez bénéficier d'un maintien de rémunération (en complément de vos IJSS) qu'à partir du 9 août 2019, date à laquelle vous indiquez totaliser un an d'ancienneté.
    Dernière modification par Dura ; 05/07/2019 à 15h36.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis infirmière salariée dans une association convention 66 depuis le 9 juillet 2018.
    Le problème est que j’obtiendrai un an d’ancienneté le 9 aout 2019.
    9 juillet ou 9 aout ??

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Peut-être un mois d'arrêt maladie, pendant lequel on n'acquiert pas d'ancienneté...
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses et désolée pour le retour tardif mais je n'avais pas vu que j'avais une réponse.

    Pour rectifier mon message initial je suis infirmiere depuis le 9 aout 2018 et aurai donc 1 an d'ancienneté le 9 aout 2019...

    Je continue à travailler mais pense m'arrêter la semaine prochaine car c'est trop difficile.

    D'après vos réponses cela remettrait donc en question le maintien de mon salaire complet pendant mon congés maternité..?
    Pensez vous qu'il y ait un recours car cela m'embête beaucoup...

    Merci d avance,

    Caroline

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Non, je pensais avoir été portant clair dans ma réponse : Si vous êtes en congé pathologique ou maternité avant le 9 août, vous ne pourrez pas prétendre à un complément de revenus versé par votre employeur.
    En revanche, dès le 10 août, ce serait le cas, de manière évidemment non rétroactive.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  7. #7
    Membre

    Infos >

    Merci pour votre reponse.

    Pourtant si je suis arrêtée lundi je serai en arret maladie et ne comptabiliserai donc pas 1 an d'ancienneté (car si je ne me trompe pas les conges maladie ne rentre pas dans la calcul de l'ancienneté) au 1 août (date du congé pathologique) et sachant que la convention 66 demande 1 an d'ancienneté pour beneficier du salaire entier alors il me semble que je suis bloquée...
    Jai peur que cela ait des repercussions financieres sur les mois à venir mais mon medecin me dit qu'il faut que je m'arrête...
    Merci.

Discussions similaires

  1. [Mon Salarié] Prime d'ancienneté durant le congé maternité
    Par sfsf dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/10/2018, 00h25
  2. [Mon Employeur] Syntec calcul ancienneté et congé maternité
    Par sunshine2008 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/07/2014, 23h20
  3. [Mon Employeur] Prime d'ancienneté après retour de congé maternité + congé parental
    Par Anna007 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/03/2014, 16h37
  4. [Mon Employeur] Prime d'ancienneté et congé maternité
    Par Laveget dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/12/2012, 17h41
  5. [Mon Employeur] licenciement : ancienneté et congé maternité
    Par Lola61 dans le forum Travail
    Réponses: 14
    Dernier message: 31/10/2008, 17h04