Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Ne me veut plus mais refuse de me licencier et de me laisser accéder aux locaux

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Un ami est actuellement en période d'essai, suite à un accident il a du être arrêté 3 jours le temps de contrôles médicaux.
    Pendant son arrêt Pole Emploi l'appelle en lui disant que l'entreprise où il a été pris en essai quelques jours auparavant ne veut plus de lui, que c'est pas la peine de revenir etc mais qu'il lui appartient à lui de démissionner etc et que rien ne sera fait en sa faveur.
    Parallèlement l'offre d'emploi a été remise en ligne sur internet.

    En apprenant cela j'ai été horrifié et je lui ai dit de ne surtout pas signer un quelconque document, si l'entreprise ne le veut plus c'est à l'entreprise de mettre fin à la période d'essai et non à lui sinon il perd son droit au chômage etc et que dans tous les cas il devait retourner au travail lundi.

    Seulement voila, l'entreprise ne veut pas mettre fin sa période d'essai, lui non plus et l'entreprise dans tous les cas ne le voudra plus donc tout le monde va camper sur ses positions et ca ne peut que mal finir.
    Pour qu'il puisse prouver que lundi il était sur son lieu de travail comment faire si on lui refuse l'accès au locaux ?
    Je lui ai dit si on te donne pas de papiers ou autre et qu'on te met sur la route tu appelles la police pour constater te présence et avoir un témoignage de police que l'entreprise te veut pas dans les locaux.

    Seulement voila, est-ce une bonne solution ou non ? Comment prouver sa présence sur son lieux de travail et qu'on ne lui invoque pas après un abandon ou je ne sais pas quoi... ?

    Dans l'attente de votre aide.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    suite à un accident il a du être arrêté 3 jours le temps de contrôles médicaux.
    Il a bien justifié cela par un arrêt de travail?
    Pour que Pole emploi fasse du zèle pour se mêler d'une telle situation , pour qu'un employeur ne veuille pas mettre fin à une période d'essai ( alors qu'il ne perd rien à le faire) il y a surement un contexte .
    Il y a la règle générale, qui voudrait que votre ami attende que l'employeur mette fin à sa période d'essai .

    Et il y a parfois un contexte particulier qui fait qu'on a parfois moins à y perdre en faisant autrement ( notamment si on est soi même en tort).

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Citation Envoyé par kang74 Voir le message
    Il a bien justifié cela par un arrêt de travail?
    Oui c'est justifié par un arrêt de travail du médecin hospitalier en plus...

    Citation Envoyé par kang74 Voir le message
    Il y a la règle générale, qui voudrait que votre ami attende que l'employeur mette fin à sa période d'essai .
    Je suis tout à fait d'accord, toute la question est comment prouver qu'on a bien voulu aller travailler pour justement éviter abandon de poste ou je ne sais quoi.

    Merci d'avance.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le contexte?

    Les FDO ne se déplacent pas pour constater quoi que ce soit, elles se déplacent quand il y a une affaire qui rentre dans leur champs de compétence : dommage aux biens et aux personne par exemple.

    Si on veut faire constater quelque chose on s'offre les services d'un huissier .
    On peut venir aussi accompagné d'un conseiller du salarié ou autre .

    Un employeur peut très bien choisir de ne pas mettre fin à une période d'essai et de mettre en oeuvre une procédure disciplinaire si la situation le motive .

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    En apprenant cela j'ai été horrifié
    Avant d'être horrifié et de ne rechercher que les responsabilités de l'entreprise, il faudrait connaître le contexte exact : si l'employeur ne veut plus de lui sans vouloir mettre fin à la période d'essai et si pole emploi est intervenu, c'est très certainement qu'il y a eu quelques "manquements ou erreurs" de la part de votre protégé.
    Combien de jour a-t-il travaillé chez cet employeur avant son arrêt ? Ces jours de travail s'étaient-ils bien passés (à la satisfaction de l'employeur et de l'employé) ?
    Lors de son "accident", a-t-il pris soin de prévenir l'employeur ? A-t-il respecté les délais pour envoyer son arrêt de travail ?

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par kang74 Voir le message

    Un employeur peut très bien choisir de ne pas mettre fin à une période d'essai et de mettre en oeuvre une procédure disciplinaire si la situation le motive .
    Bonjour,

    quel serait son intérêt d'employeur dans une procédure disciplinaire alors que c'est si simple de stopper la période d'essai.
    C'est d'ailleurs tellement simple que c'est obscur cette histoire.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    On ne connait pas le contexte , donc l’intérêt que pourrait être celui de l'employeur dans le contexte.

    Mais en tout cas on sait que cela le dispenserait de payer une indemnité compensatrice de préavis, due, si il met fin à la période d'essai sans vouloir revoir l'employé.

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par kang74 Voir le message

    Mais en tout cas on sait que cela le dispenserait de payer une indemnité compensatrice de préavis, due, si il met fin à la période d'essai sans vouloir revoir l'employé.
    Vous avez raison, j'avais oublié ce point.

  9. #9
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    En plus de ce qui a déjà été dit, si l'employeur refuse l'accès de l'entreprise au salarié, ce dernier peut le faire constater par un huissier ou à minima envoyer dans la foulée un mail et un courrier en recommandé ou il relate la situation et ou il précise qu'il se tient à disposition de l'employeur.
    Comme c'est dit plus haut il y a probablement une situation particulière qui explique la position de l'employeur et l'intervention de PE, mais ça ne dispense pas l'employeur de faire les choses dans les règles de l'art
    La critique est facile, l'art est difficile.

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Prana67 Voir le message
    Bonjour,

    En plus de ce qui a déjà été dit, si l'employeur refuse l'accès de l'entreprise au salarié, ce dernier peut le faire constater par un huissier ou à minima envoyer dans la foulée un mail et un courrier en recommandé ou il relate la situation et ou il précise qu'il se tient à disposition de l'employeur.
    Comme c'est dit plus haut il y a probablement une situation particulière qui explique la position de l'employeur et l'intervention de PE, mais ça ne dispense pas l'employeur de faire les choses dans les règles de l'art
    Je partage complétement votre opinion

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] veut me licencier mais ne veut pas me laisser partir à la date que je souhaite
    Par luckyluke971 dans le forum Travail
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/07/2017, 22h39
  2. [Mon Employeur] ITI REFUSER ET mon employeur ne veut plus me licencier pour AT
    Par arcange500 dans le forum Travail
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/06/2016, 17h36
  3. [Copropriété, Syndic & ASL] Le syndic refuse de me fournir le moyen d'accéder à mon immeuble.
    Par Splatch dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/05/2012, 17h00
  4. [Parents et Enfants] problème relationnel avec ma belle-fille qui ne veut plus venir mais qui veut voir ses demi-soeurs
    Par Boittinette dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/01/2009, 08h42
  5. [Parents et Enfants] Elle refuse de me laisser voir l'enfant , nous sommes séparés mais pas divorcés
    Par Jasmindoré dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/10/2007, 20h29