oui Yuri a raison

je cite
Pour rompre un stage, vous pouvez avoir recours à trois procédures :

• Premièrement, la résiliation peut provenir d’un commun accord entre les différentes parties.
En effet, si l’une des parties aimerait mettre fin au stage, elle devra négocier à l’amiable avec les autres à savoir l’établissement scolaire, la société d‘accueil ou le stagiaire en lui-même.

• Deuxièmement, l’étudiant peut être à l’origine de la rupture du contrat de stage.
Le stagiaire aura la possibilité de mettre fin à son stage par le biais d’une rupture anticipée et d’un commun accord, soit pour motif provenant de la convention, soit dans le cadre d’une négociation d’un CDI ou d’un CDD.

• Enfin la rupture d’un contrat de stage peut être effectuée par l’entreprise d’accueil.
Notamment en cas d’entrave de la part de l’étudiant comme par exemple son manque de ponctualité redondant ou son manque d’intérêt aux missions et tâches qui lui sont demandées.

Sachez qu’il existe également des clauses qui permettent aux universités et aux écoles de mettre fin au contrat de stage, en cas de non-respect des obligations propres à l’entreprise envers son stagiaire.



De ce qui précède, nous pouvons retenir qu’une convention de stage peut être rompue, que ce soit par l’entreprise d’accueil, le stagiaire ou par une résiliation à l’amiable. Pour mettre en œuvre une rupture de contrat de stage, il ne suffit pas de le vouloir, il faut avoir des raisons précises et justifiées.