Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 39

Discussion : interimaire,insulté,viré et pas content !

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    D' abord bonsoir a tous!

    [Edit de l'Equipe de Modération]
    Pas de texte en style télégraphique, un peu de respect pour nos intervenants, demande fournie ci-dessous,
    Pour le respect de votre vie privée, ne pas fournir d'adresse email
    [/edit]

    Dernière modification par JNG Net-iris ; 09/11/2007 à 11h30.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Langage télégraphique STOP pas mieux STOP non respect invervenants STOP.

    Respectez les intervenants de ce forum en vous exprimant correctement s'il vous plait !

  3. #3
    Membre Sénior

    Infos >

    IL EST DIFFICILE DE VOUS SUIVRE ET DONC DE VOUS REPONDRE

    enfin...

    etant interimaire vous avez peu de recours contre les promesses verbales de vos chefs N°1 ET N°2.

    etant en interim comment voulez vous etes licencié abusivement?

  4. #4
    Membre Cadet

    Infos >

    Bon ok stop le langage telegraphique c 'etait pour faire simple ,mais bon. voila comment j'ecris normalement.Si vous trouvez ça long reliser le telegraphe.

    « Le texte qui suit ,relate et reprend en partie les lettres manuscrites ,rédigées en urgence et remises en main propre à xxxxxxxxx le 25 octobre 2007 vers 8h45 et 12h.Le texte contient des compléments par rapport aux lettres originales . »



    Monsieur,ce jour ,24 octobre 2007 , j’ai fait l’objet d’injure au sein de votre entreprise. Aux alentours de 17 heures , M. xxxxxxxxx m’a rétorqué a haute voix : « Mais t’as la tête baisée ou quoi ! » ou un équivalent : « T’as la tête baisée,toi ! » .Le terme « baisée » au cas ou vous ne l’ auriez pas compris, est synonyme de forniquer ,niquer ,langage ordurier ,insultant. Apostrophe à laquelle j’ai répondu aussi à haute voix : « Tu me dit pas, t’as la tête baisée ! » puis en retournant m’asseoir toujours à haute voix : « on m’as jamais parlé comme ça !».Et tout ça devant une douzaine de personnes des bureaux voisins ,ou de passage , qui marquèrent un silence de cinq secondes puis qui poursuivirent leurs taches professionnelles ,comme si de rien n était.

    Jusqu à 18 heures,et en moins de 30 minutes j’ai résolu ce qui avait été la cause de cette indignation et légitimé l’utilisation de langage insultant:il s’agissait de remplacer les pages de garde des tarifs par les nouvelles ,avec le nouveau logo,mais uniquement des gammes référence et confort ,puisque la couverture apposée par l’imprimeur pour les gammes anciennes(cigogne et authentique) ,n’ont pas la fenêtre située au même endroit. Bref ,cela me semble un motif plutôt anecdotique et ne pouvant justifier ,pour moi, pas la réaction de xxxxxxxxx.

    A 18 heures , j’ ai dit à xxxxxxxxx.
    que j’avait remis de l’ordre dans les tarifs mais que je ne pouvait admettre ce qui c’était passé ,et que j’allait en informer xxxxxxxxx..A aucun moment, après l’incident et jusqu’à son départ xxxxxxxxx.
    ne s’est excusé. Dans votre bureau je vous ait relaté la scène comme elle s’est passée .Vous m’avez déclaré,que vous désiriez entendre les deux versions avant de vous prononcer. Avant de partir ,je vous ait annoncé que vous auriez ma version écrite par recommandé (finalement par lettre manuscrite remise en mains propres le lendemain).

    Le lendemain,jeudi 25 octobre ,vers 8h45,je vous ai remis en mains propres,aussitôt sur mon lieu de travail ,une lettre manuscrite ,datée du 24 octobre 2007,relatant l’incident dans lequel j’ai fait l’objet d’injure de la part de M. xxxxxxxxx.au sein de votre entreprise. C’est alors, qu’à débuté ce qui aurait pu être une scène d’un film de science fiction genre matrix : vers 9h30 les applications sur lesquelles je travaillais se sont toutes fermées ,les unes après les autre sans que je le leurs demande,tout comme Windows et pour finir l’ordinateur.J’ai donc redémarré l’ordinateur pour me rendre compte que je ne pouvait plus utiliser les programmes que j’utilise tous les jours dans mon travail,les mot de passe ayant été changés.Re-redemarrage de l’ordinateur et je ne rentre plus dans Windows ,mon login ne passe plus. J ‘ appelle le Hotline interne avec qui j’essaye de résoudre le problème ,pensant encore a une panne occasionnelle.Après moults changements de mot de passes et redémarrages et notant tout un remue-ménage derrière mon dos ,notamment des aller et venues de personnes des étages supérieurs(DRH !) ,je demande au technicien s’il n’aurait pas reçu des consignes « spéciales » concernant mon ordinateur.Il me répond d’abord par la négative,puis me demande de patienter un instant,et m’affirme finalement que « Son supérieur lui a dit que mon compte était bloqué et que je devait me rapprocher de la DRH ! ». Je trouve inhumain cette façon de procéder ainsi que lamentable que le fait d’apprendre par un tiers que j’était remercié par xxxxxxxxx. .Ne pouvant plus travailler ,j’ai rangé mon bureau et vidé mes tiroirs.Puis je suis parti vous voir, pour vous demander des explications sur ce début de matinée chaotique ,apparemment vous ne sembliez pas vouloir me parler et ce que vous m’avez dit m’a semblé assez incohérent « ben pour voir la DRH,passez par le standard ».Vous n’avez fait aucune preuve de conciliation. Heureusement ,vers 11heures ,Monsieur xxxxxxxxx. ,de l’agence d’intérim, m’appelle et me demande de passer à ses bureaux le jour même à 15 heures ,a Neuilly sur Seine.Vous etiez enfin débarrassé de moi et à moindres frais en plus!J’ai quitté la societe vers midi et quart ,j’ai rendu ma carte d’entrée à xxxxxxxxx.
    Je ne pourrait être tenu responsable ou fautif de quelque absence que se soit,vu que xxxxxxxxx.m’as annoncé ,dans ses locaux à neuilly,et confirmé verbalement à ma demande,et ce ,après s’être entretenu avec xxxxxxxxx. (DRH),que ma présence n’était plus nécessaire a mon poste de travail,le lendemain .Et donc ,par conséquent le jour même ,et les jours suivants ,au jour cité.

    Apres l’incident,je me suis senti fortement humilié et trahi.Depuis ma première mission à xxxxxxxxx. (Décembre 2006 à Mars 2007) puis depuis le 04 Juin 2007 ,j’ai toujours eut du respect envers tous mes collègues et une attitude irréprochable que se soit par mon assiduité ou par
    rapport au travail exécuté. Pourtant ,depuis quelques jours,on voulait me faire porter le chapeau pour ce qui n’est pour moi qu’une affaire futile et insignifiante et dont je peux m’expliquer.Monsieur xxxxxxxxx. s’est-il,peut être ,senti obligé de m’insulter en public.

    L ‘insulte qui m’a été proliférée peut peut-être vous sembler dérisoire mais croyez-moi ,elle est significative dans une entreprise ou tout le monde est toujours poli et ou quand les gens sont fâchés ,ils ne serrent pas la main le matin. Depuis quelques jours je sentais qu on voulait m’isoler (je n’admet qu’on m’impose des idées qui ne sont pas les miennes) ,et le « cri du cœur » de M. xxxxxxxxx. n’était qu’un signal ,devant autant de personnes,pour officialiser cette mise a l’écart,et qui sait : une certaine forme de harcèlement moral.Je ne pouvais admettre cela .Je ne pense pas devoir me justifier de mon indignation, elle est légitime.La lettre que je vous ai remise le lendemain de l’incident , n’était que pour moi ,une demande de soutien à la direction ,et en aucun cas une mise au pied du mur pour figer ma situation au sein de xxxxxxxxx.

    Malheureusement ,vous n’avez pris l’ampleur de la situation,et après notre entretien du 24 octobre au soir,vous vous étés refugié dans un mutisme et un mépris envers moi,ne me donnant aucune chance de vous (re) expliquer ma situation.Vous avez été complice de xxxxxxxxx.et vous avez pris une décision qui dépasse l’entendement ,le bon sens commun .

    Aujourd’hui je me sens fortement lésé.Vous m’aviez promis de m’embaucher (j’ai entendu : « mon objectif c‘est de vous embaucher ! ») .Je suis revenu pour une deuxième (début juin 2007)mission au même prix que ma première mission(début décembre 2007),on a pas tenu compte que je connaissait déjà l’entreprise et ses méthodes de travail ,j’ai été présent tout l’été a mon poste de travail,j’ai été augmenté début septembre (preuve qu’on comptait su moi) et vous m’avez dit que je signerait un CDI en janvier ,période à laquelle on signait les contrats à xxxxxxxxx..Vous comprendrez que je n’ai plus aucune confiance en vous. Vous m’avez pris pour un idiot ,et vous avez eut tord !Ce qui c’est passé ,c’est inadmissible.Sachez que ,comme entreprise utilisatrice ,vous(xxxxxxxxx.) n’etes pas libre de devoirs envers vos intérimaires. Après conseil,je ne déclencherait une procédure qu’en dernier recours ,je reste ouvert à toute explication,mais je n’admettrait plus qu’on me méprise ou qu’on me rabaisse comme on l’a fait tout au cours de cette affaire.Je vous remercie ,pour tout ce que vous avez fait de bien pour moi ,je vous souhaite bonne chance.

    Cordialement.


    xxxxxxxxx
    Dernière modification par Animateur Communautaire ; 09/10/2011 à 20h33.

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    etant en interim comment voulez vous etes licencié abusivement?

    ben passque l'esclavage a ete aboli!! lol

    plus serieusement,c pas pasque je suis en imterim que j'ai le droit d'etre insulté ,pour le cdi....on m'a rappellé et puis j ai ete augmenté,ok jai pas de preuves mais je l'ai entendu de vive voix et vous trouvez ça normal vous de vous faire insulter de de devoir fermer sa bouche,en fait ce que vous auriez voulut c'est que lui en mette une ! et la ça aurait ete moi le fautif ,dans les deux cas c moi le fautif....PFFFFF

    Amicalement
    Dernière modification par Tapping ; 08/11/2007 à 23h12. Motif: erreur

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Franchement s'il a tout lu et tout compris, il a du mérite.

    Et vous lui dites "je n'ai plus confiance en vous"... "vous avez eu tort"... "je ne déclencherai une procédure qu'en dernier recours"...
    Là, il n'y a pas à dire, vous vous êtes mis en situation de force.

    Et quelle procédure ?

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    etant en interim comment voulez vous etes licencié abusivement?

    ben passque l'esclavage a ete aboli!! lol

    plus serieusement,c pas pasque je suis en imterim que j'ai le droit d'etre insulté ("mais t'as la tete baisée ou koi?),pour le cdi....on m'a rappellé et puis j ai ete augmenté,ok jai pas de preuves mais je l'ai entendu de vive voix et vous trouvez ça normal vous de vous faire insulter de de devoir fermer sa bouche,en fait ce que vous auriez voulut c'est que lui en mette une ! et la ça aurait ete moi le fautif ,dans les deux cas c moi le fautif....PFFFFF

    Amicalement

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je vous cite :

    "...en fait ce que vous auriez voulut c'est que lui en mette une ! et la ça aurait ete moi le fautif ,dans les deux cas c moi le fautif....PFFFFF"

    On est ici pour aider. Pas pour se faire eng..... !
    Un minimum de respect, s'il vous plait, et en plus c'est gratuit tout comme nos interventions.

  9. #9
    Membre Cadet

    Infos >

    en fait j'y connait rien en droit!!

    je me suis fait insulter devant 12 personnes ,j'ai le droit de pas etre content ,je croit ,et j'ai ecrit cette lettre avec mes mots.j ai pas avoir un style super mais s'il a pas comprit c qu il est plus (ou aussi) bete que moi... je suis ici pour qu on me donne des conseil pas pour rentrer en conflit avec quiconque...

  10. #10
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Ephelide Voir le message
    Je vous cite :

    "...en fait ce que vous auriez voulut c'est que lui en mette une ! et la ça aurait ete moi le fautif ,dans les deux cas c moi le fautif....PFFFFF"

    On est ici pour aider. Pas pour se faire eng..... !
    Un minimum de respect, s'il vous plait, et en plus c'est gratuit tout comme nos interventions.
    desolé je connait pas bien les habitudes de la maison....j'ai pas voulut vexer

  11. #11
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Ephelide Voir le message
    Franchement s'il a tout lu et tout compris, il a du mérite.

    Et vous lui dites "je n'ai plus confiance en vous"... "vous avez eu tort"... "je ne déclencherai une procédure qu'en dernier recours"...
    Là, il n'y a pas à dire, vous vous êtes mis en situation de force.

    Et quelle procédure ?

    je ne déclencherai une procédure qu'en dernier recours" et bien ça c l inspection que me la dit quand je les ai appellés...

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il n'est pas question de vexer, mais de respecter les intervenants.

    Nero vous a répondu.

    Il n'y a pas de licenciement puisque vous étiez en intérim. Vous exercez une mission, vous ne faites pas partie du personnel de l'entreprise.

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je ne vois pas quel recours vous pouvez avoir contre des promesses verbales et qui plus est en mission d'intérim.

  14. #14
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Ephelide Voir le message
    Il n'est pas question de vexer, mais de respecter les intervenants.

    Nero vous a répondu.

    Il n'y a pas de licenciement puisque vous étiez en intérim. Vous exercez une mission, vous ne faites pas partie du personnel de l'entreprise.
    bon ok,je ne partie du personnel de l'entreprise ,je suis salarié de ma boite d'interim ,c'est un fait.c'est ce que m'as dit mon responsable de la boite d'interim(ça l arrange bien) ainsi qu 'une personne quand j ai appelle la hot line info travail du ministere du travail.Par contre quand jai rappellle un 2eme fois la hot line ,une jeune femme m'as sorti une jurisprudence en me parlant d'entreprise utilisatrice et qui allait plutot dans mon sens puis s'est empressée de me donner le telephone de l'inspection du travail qui n'ont pas trouvé le fait que je me fasse "licencier" ou plutot debarquer de cette maniere normale . En fait je ne trouve pas d'information(rupture de contrat abusive et jusqu'a aujourd'hui sans motif en etant interimaire) pouvant m'aider a resoudre mon cas,je n'ecrit jamais sur les forums,cordialement

  15. #15
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonsoir Tapping

    Perseverez dans votre recherche d'un emploi stable,ne laissez pas cet incident vous destabilisez,tournez la page.

    Vous comptez declenchez une procedure auprés de l'inspection du travail,si cette institution réagit auprés de votre ancien employeur apres votre intervention,n'es-ce pas deja une victoire pour vous?

    salutation à Ephelide.

  16. #16
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Ephelide Voir le message
    Je ne vois pas quel recours vous pouvez avoir contre des promesses verbales et qui plus est en mission d'intérim.
    Le fait que j'ai plus le cdi je m'en moque(pour koi je voudrait rester dans une boite ou je me fait insulter)

    Ce que je trouve bizzarre c qu on m'insulter(devant douze personnes) ,que je montre mon desagrement(lettre) ,et que je perde tout en deux heures et tout ça sans un aucun mot d'explications.Et en plus je devrait trouver ça normal.Parce que a la base quand on fait une mission on veut se faire embaucher
    je comprend rien

  17. #17
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Nero Voir le message
    Bonsoir Tapping

    Perseverez dans votre recherche d'un emploi stable,ne laissez pas cet incident vous destabilisez,tournez la page.

    Vous comptez declenchez une procedure auprés de l'inspection du travail,si cette institution réagit auprés de votre ancien employeur apres votre intervention,n'es-ce pas deja une victoire pour vous?

    salutation à Ephelide.
    salutations à Ephelide moi aussi

    Ecoute NERO ,j'en dors plus la nuit,cette boite j aurait pu y faire 10 ans ,j'ai la rage de metre fait ejecter alors que j'y suis pour rien,j'ai tout bien fait tout le temps....maintenant j ai plus rien et faut que je recommence tout a zero ..........c pas possible....ok je sais la justice c pas la vengeance...ou je suis pas d'accord comme sur le fond et la forme je me suis fait virer anormalement .....l'entreprise utilisatrice est intouchable mais si je doit l'atteindre en attaquant le boite d'interim je le ferait...j'ai tout qui joue pour moi......amicalement

  18. #18
    Membre Cadet

    Infos >

    Si personne ne peut m'aider (je suis conscient que c'est difficile il y a peu d'information sur la rupture de contrat en interim sur internet,) quelqu'un pourrait il me dire ce que j 'aurait du faire apres qu il m'ait insulté , j'attend vos suggestions:

    Petit chef:"Mais t'as la tete baisée ou quoi?"

    ...

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Ce que vous auriez dû faire ? Ce que vous avez fait. Surtout ne jamais riposter. C'est difficile j'imagine, mais ne dit-on pas que les plus intelligents se taisent ?

    Je pense comme Nero. Essayez de trouver un travail stable ou inscrivez-vous dans une autre agence d'interim.

    Et si vous preniez rendez-vous avec l'Inspection du Travail pour leur exposer votre cas... avec le double de la lettre que vous avez adressée à l'entreprise, et en vous expliquant "calmement et clairement". Vous obtiendriez un avis en direct.

    Bonne journée

  20. #20
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour

    Tout cela pour une histoire de vocabulaire ou de prononciation.

    Je ne suis pas originaire de la région où je suis, et mon expérience atteste que les mots et la pronociation n'ont pas la même valeur où que l'on soit dans le pays.

    Si je défendais la partie adverse contre vous, je me réfèrerais aux expressions courantes et plus particulièrement " avoir la tête baissée ". Que vous avez mal prise soit par prononciation particulière de l'intervenant, soit ma défaut d'audition de votre part.

    On ne va pas à la chasse aux moineaux avec un bazooka.

    Bonne journée

  21. #21
    Pilier Junior

    Infos >

    Concrétement, ok vous avez été insulté.
    que voulez vous obtenir suite à cela ?
    Des excuses ?
    De l'argent ?
    un CDI chez eux ?

    concernant le fait qu'ils aient arrêté la mission, désolée, mais ils l'ont fait légalement (à défaut de proprement ou humainement)
    Ils vous payent jusqu'à la date de souplesse
    Ils ne vous ont jamais fait de proposition ECRITE de CDI.
    Vous ne pouvez rien faire de ce coté là.

    Quand à l'insulte en elle même, j'en apprends tous les jours.

  22. #22
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Ephelide Voir le message
    Bonjour,

    Ce que vous auriez dû faire ? Ce que vous avez fait. Surtout ne jamais riposter. C'est difficile j'imagine, mais ne dit-on pas que les plus intelligents se taisent ?

    Je pense comme Nero. Essayez de trouver un travail stable ou inscrivez-vous dans une autre agence d'interim.

    Et si vous preniez rendez-vous avec l'Inspection du Travail pour leur exposer votre cas... avec le double de la lettre que vous avez adressée à l'entreprise, et en vous expliquant "calmement et clairement". Vous obtiendriez un avis en direct.

    Bonne journée


    Bonjour Ephelide,desolé pour hier j'ai peu etre été un peu sec,desolé.
    Merci pour ton message plein de sagesse ,c reconfortant !

    Avec la boite d'interim ,je n'ai aucun probleme,on est en bon rapports,le surlendemain de l'incident ils me proposaient deja une autre mission ,c leur obligation dans les trois jour,je leur ai dit "attendez ,je me suis fait insulté au boulot ,donnez moi 2 semaine quand meme",ils ont dit "ok".

    Je croit que a la boite d'interim(pourtant grosse boite interim sur paris) ils ont jamais vu une situation pareille :j ai pas en face un discours carré qui me dit"vous pouvez rien faire" ,c est pas un cas "rodé". tout le monde dans cette affaire à l'air géné.Et puis mon emploi c'etait pas dans la restauration ou dans une poissonnerie , dans ces emploi on s'envoie des gros mot 50 fois par jour,pas pareil.

    A partir du moment ou a ete proferée l'insulte ,le CDI s'etait fini,c clair,
    il m'aurait ete difficile de retourner tout le monde jusque fin decembre,tout le monde se coopte ,tu voit.....

    Et puis c l'inspection du travail qui m'as conseillé d'envoyer un RAR a la boite d'interim,je me pensais m'attaquer a lentreprise utilisatrice a qui j'ai quand meme envoyé des recommandés.

    C est un peu une question d'honneur ,tu sais....

    Au plaisir de te lire

  23. #23
    Pilier Sénior

    Infos >

    Pas de problème pour hier.
    Hier... comme son nom l'indique, c'est du passé.

    La sagesse elle vient avec l'expérience, et l'expérience avec l'âge.

    "Question d'honneur", je comprends bien. Mais il ne faut peut-être en faire "trop".

    Allez, courage pour le reste du parcours.
    Si pas de soucis avec l'agence d'intérim, alors tout est bien, non ?

  24. #24
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Aluyetanet Voir le message
    Bonjour

    Tout cela pour une histoire de vocabulaire ou de prononciation.

    Je ne suis pas originaire de la région où je suis, et mon expérience atteste que les mots et la pronociation n'ont pas la même valeur où que l'on soit dans le pays.

    Si je défendais la partie adverse contre vous, je me réfèrerais aux expressions courantes et plus particulièrement " avoir la tête baissée ". Que vous avez mal prise soit par prononciation particulière de l'intervenant, soit ma défaut d'audition de votre part.

    On ne va pas à la chasse aux moineaux avec un bazooka.

    Bonne journée
    Bonjour Aluyetanet

    Ce que tu me dit dans ton message c exactement ce que m'as dit mon interlocuteur de la boite d'imterim,qui est un noir (ce n'est pas pejoratif pour moi)africain,"quand j ai lu votre lettre ,jai compris t as la tete baissée ou koi" quand je lui ai dit que c'etait baisée (de niquer forniquer" il m as repondu "desolé ,je connaissais pas ,c 'est pas dans mon langage".

    Et puis je t assure "t as la tete baissé " n'aurait aucun sens remis dans le contexte.

    deux jour aprés j appelle une hotline de droit du travail ou une personne avec un accent nord africain (je ne suis pas raciste , je suis moi meme portugais depuis 25 ans en france) me repond grosso modo"il n'y a pas lieu a negociation ,t est payé jusqu a la fin ,sans bosser ,c'est ça la negociation" comme qui dirait:t est payé jusqu a la fin ,sans bosser ....ben c'est bien pour toi, qu est ce que tu veut de plus.

    le lendemain jappelle le meme numero ,je tombe sur une jeune femme"bien de chez nous",qui quand je lui raconte mon cas pouffe de rire(comme qui dirait,il sen passe de belle dansles bureaux) me trouve en deux minutes une jurisprudence qui me soutient dans mon cas,et qui me refile illico le fixe de l'inspection du travail a nanterre.


    Aluyetanet, pour koi faudrait il , que nous les etrangers( le sommes nous vraiment?) on doive "baisser la tete" , on est des citoyens a part entiere,
    et quoi de plus belle preuve d'integration que de lancer une procedure aux prud'hommes.

    Il ny a pas d'equivoque, j'ai bien entendu.Tout ça c une question d'echelle,pour certain j aurait rien du dire,et aujourd'hui j y serait encore:dans quelle ambiance?et puis fin decembre tu croit que j aurait eu les CDI je croit pas......

    Au plaisir de te lire

    amicalement

  25. #25
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Ephelide Voir le message
    Pas de problème pour hier.
    Hier... comme son nom l'indique, c'est du passé.

    La sagesse elle vient avec l'expérience, et l'expérience avec l'âge.

    "Question d'honneur", je comprends bien. Mais il ne faut peut-être en faire "trop".

    Allez, courage pour le reste du parcours.
    Si pas de soucis avec l'agence d'intérim, alors tout est bien, non ?
    Re bonjour
    J ai comme une boule a l'interieur ,et je me suis senti tellement humilié....
    alors forcement ....si jessaye d'oublier.

    je lit ici ou la que gens ont reussi a etre indemnises pour rupture abusive d'une CNE ,alors que la fin de contrat sans motif etait l'interet meme du ce contrat.

    je me bat peut etre contre des moulins, mais que veut tu que j'y fasse.

    Et puis,c pas clair j ai des signes comme koi je attaquer et d'autres comme koi un contrat d'interimaire c de la M.....

    J ai mis tellement d'espoir dans cet emploi (au siege national d'un groupe leader en france) que j ai les boules et j arrive plus a me regarder dans la glace.Et puis une mesaventure comme ça , en debut de carierre,je suis degouté.......

    Mais il ne faut peut-être en faire "trop".

    Ben jusqua maintenant,j ai encore rien fait j ai juste envoyé des RAR aux interréssés.





Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Insulte ou pas insulte à employeur ?
    Par baptistemondino dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/01/2019, 13h53
  2. [Citoyens et Administration] Les poils de mes animaux volent chez mon voisin ,pas content
    Par Sophiline dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 27
    Dernier message: 22/09/2009, 15h45
  3. [Consommation] consommateur pas content
    Par Cassabulle dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/09/2007, 12h06
  4. [Propriétaire et Locataire] agent immobilier pas content
    Par Jonchy dans le forum Immobilier
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/03/2007, 19h17
  5. [Mon Employeur] Sos pas content de mon jugement pdh
    Par Kkwouette dans le forum Travail
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/03/2006, 14h46