Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion : Compétences, diplôme et reconnaissance

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour à toutes et à tous,

    De formation initiale niv v (Brevet professionnel) j’avais entrepris de faire mes études et j’ai obtenu en 2004 un Master (Bac +5) dans le domaine de la technologie de l’information en formation continue. C'est un diplôme homologué par l’Etat, obtenu auprès d’une école de commerce reconnue par l’État.

    L’entreprise dans laquelle je travail depuis plus de 12 ans, un grand groupe, a pris en charge les frais de cette formation. En contre parti les jours de formation étaient à ma charge (congés annuels). L’entreprise m’a fait signer un document en mentionnant explicitement que cette formation ne rentrera pas dans le cadre d’une formation qualifiante.
    Cependant j’ai eu une promesse verbale pour une reconnaissance de mes études et revalorisation de mon salaire à court terme (moins de 3 ans).

    Depuis l’obtention du diplôme, j’occupe la fonction d’un chef de projet, qui est en relation directe avec les connaissances acquises dans le cadre de cette formation. Mais mon salaire correspond à un diplôme de niveau d’un technicien supérieur. (BTS)
    Avec motivation et patience j’ai accepté cette situation en espérant une évolution en 2007.

    Après quelques entretiens avec mes N++, c’est une véritable désillusion pour moi. Raisons : je dois encore faire mes preuves dans l’entreprise et convaincre mes supérieurs…. et si tout va bien d’ici 4 ou 5 ans je peux éventuellement espérer un niveau de rémunération en adéquation avec mes études à savoir celui d’un cadre !

    Je souhaiterais savoir si juridiquement une entreprise peut-elle agir de cette manière en niant la compétence et les connaissances acquises dans le cadre d’une formation de ce niveau ?

    Quelqu’un d’entre vous a eu une expérience similaire ?

    Y a-t-il un recours juridique possible ?

    Merci.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Dans mon entreprise ,j'ai eu à traiter des cas semblables .Les gens partaient en formation dans le cadre de la promotion sociale,ils passaient le diplome et l'obtenaient.Quant ils revenaient ,la direction embauchait des jeunes cadres extérieurs ,et les laissaient sur la touche.Il me fallait très souvent intervenir directement auprès de la direction générale que je connaissait bien ,pour qu'enfin on leur donne un poste correspondant à leur diplome.Si bien qu'à la suite de plusieurs problèmes de ce genre ,j'avais avec les autres syndicats de l'entreprise,négocié un accord central comme quoi avant tout départ en formation sociale ,la direction s'engageait par écrit ,en cas de succés au diplome (BTS,master ,diplome d'ingénieur AM),à donner un poste correspondant aux intéressés en priorité à une embauche extérieure.Essayez de voir avec un délégué syndical central si il ne peut pas vous aidez dans ce sens Dans les grandes boites ,les bureaux centraux des syndicats peuvent agir directement auprès des directions générales ,afin de régler ce genre de problème.

  3. #3
    Pilier Cadet

    Infos >

    bonjour

    j'ajouterai au post de Suji San : y a t il un CE dans votre societé? si oui, vous pouvez saisir le CE où il doit y avoir une commission formation obligatoire...

  4. #4
    Membre

    Infos >

    Bonjour, Merci pour vos messages. J'ai contacté les organismes syndicaux qui sont dans l'entreprise. Ils sont tendances à me conseiller la voie "hiérarchique" plutôt que de porter l'affaire auprès de la DG. Etonnant non ?

    Est-que le conseil de prud'hommes a la possibilité d'intervenir ?

  5. #5
    Membre Sénior

    Infos >

    Et pour completez

    si les accords GPEC(gestion previsionnnelle des emplois et competences) ne sont pas encore signés ou en en cours de signature dans votre société,rapprochez vous de votre délégué syndical central pour en y inclure cette clause en suggerant qu'a l'issue d'une formation externe diplomante,le poste soit en priorité accordé au salarié en interne

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Clar M Voir le message
    Bonjour, Merci pour vos messages. J'ai contacté les organismes syndicaux qui sont dans l'entreprise. Ils sont tendances à me conseiller la voie "hiérarchique" plutôt que de porter l'affaire auprès de la DG. Etonnant non ?

    Est-que le conseil de prud'hommes a la possibilité d'intervenir ?
    Non les CPH ne peuvent rien faire
    Essayez quand meme de joindre la DG en demandant leur avis sur la question et en vous excusant d'avoir à passer par dessus la voie hiérarchique ,car vous souhaiteriz avoir leur avis sur ce sujet.

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Reconnaissance d'un diplôme ?
    Par Martine1965 dans le forum Travail
    Réponses: 13
    Dernier message: 01/02/2008, 16h16
  2. [Mon Employeur] Reconnaissance de diplome
    Par Jy Salsero dans le forum Travail
    Réponses: 17
    Dernier message: 14/06/2007, 22h39
  3. [Mon Employeur] reconnaissance d'un diplome
    Par Thodam dans le forum Travail
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/02/2007, 09h03
  4. diplôme professionnel et diplôme d'Etat
    Par Penglaz dans le forum Débats et interprétations
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/01/2006, 16h04
  5. problème reconnaissance de diplome
    Par Fitz dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2005, 19h25