Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : Aesh ?!...

  1. #1
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Bonjour les gens ! :-)

    D’Avril 2010 à Mai 2017 j’ai « cumulé » 34 mois de poste d’AVS en CUI-CAE (=contrat aidé) auprès d’enfants en situation de handicap.


    Le 27 août dernier (2018), en consultant le site Pôle Emploi je me suis positionnée sur un poste d’Auxiliaire de Vie Sociale pour m’occuper de 2 enfants en 6ème : il s’agissait d’un CDD de 24 mois, à temps partiel (20H/semaine), salaire horaire : 9€88.


    Le lendemain (=28 août) je reçois un mail de Pôle Emploi sur mon espace Candidat m’informant que ma candidature avait été transmise le jour-même à l’employeur.


    Toujours le jour-même (28 août donc), le directeur d’un collège me contacte afin de convenir d’un entretien. Le RV est fixé pour le lendemain (29 août). L’entretien se passe très bien : le directeur m’informe de mon embauche, me dit que je commence le 3 septembre (j’ai trouvé que mon embauche était rapide mais bon, pourquoi pas…) et me demande si je suis disponible le lendemain de l’entretien pour assister à la pré-rentrée des profs. Etant disponible, j’y suis allée. Lors de l’entretien de recrutement, le directeur du collège me dit que les enfants dont je dois m’occuper ont une notification MDPH de 5H chacun. J’accepte, me disant qu’un autre établissement scolaire complétera de façon à arriver aux 20H/semaine indiquées sur l’offre d’emploi Pôle Emploi.


    Le 13 septembre, n’ayant toujours pas de complément d’heures et n’ayant toujours pas signé non plus mon contrat de travail (problème de logiciel qui date d’avant la rentrée scolaire d’après les dires de la secrétaire du collège), je me résous à contacter l’Inspection Académique : je ne savais pas qui contacter et travailler sans contrat de travail me tracassait. Après un certain nombre d’appels au service AVS de l’Inspection Académique, j’ai enfin une interlocutrice (pas très aimable d’ailleurs). La personne à l’autre bout du fil m’informe que je dois m’occuper des 2 enfants 10H chacun et non 5H (super, j’ai donc des heures à rattraper au collège où je suis !...). Et de rajouter que mon contrat est de 20,36H/semaine payées 75,84H par mois.


    Questions / Remarques :

    -c’est moi ou le contrat qu’on va me faire signer ne correspond pas vraiment (voire pas du tout) à l’offre d’emploi Pôle Emploi à laquelle j’ai répondu ??

    – si effectivement, le contrat qu’on va me faire signer ne correspond pas à l’annonce Pôle Emploi : pourquoi / comment ça se fait ?

    – pour le poste d’AVS Pôle Emploi, j’avais calculé que ça me faisait 86,6H/mois pour un salaire brut de 855€61 et là on me parle d’un contrat de 75,84H/mois soit un salaire brut de 749€30. Ça me fait une différence de presque 100€ bruts soit presque 80€ nets par mois (certains mois je suis à 5€ près alors imaginez vous avec 80€ en moins à la fin du mois !). Comme tout le monde j’ai besoin / envie de travailler mais moi j’avais planifié mon budget mensuel sur le poste de 86,6H/mois pas sur le poste de 75,84H/mois…

    -n’ayant toujours pas de contrat de travail entre les mains, je ne sais pas si j’ai une période d’essai ni sa durée : la dame du service AVS de l’Inspection Académique a été tellement désagréable que j’ai oublié de lui demander

    –les 749€30 bruts par mois (578€ nets) ne m’intéressent pas du tout financièrement : à l'heure actuelle je touche un peu plus de 650€ entre mes ARE Pôle Emploi et mon RSA. Si je refuse de signer le contrat de travail qu'on me présente(ra), est-ce-que je me « grille » pour les futurs poste d’AVS sur lesquels je voudrais / souhaiterais me positionner ?


    Dans l’attente de vos réponses éclairées :-)


    Merci !
    Dernière modification par Mellie33 ; 16/09/2018 à 15h29.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Mellie33 Voir le message
    –les 749€30 bruts par mois (578€ nets) ne m’intéressent pas du tout financièrement : à l'heure actuelle je touche un peu plus de 650€ entre mes ARE Pôle Emploi et mon RSA. Si je refuse de signer le contrat de travail qu'on me présente(ra), est-ce-que je me « grille » pour les futurs poste d’AVS sur lesquels je voudrais / souhaiterais me positionner ?

    Merci !
    Sujet tout à fait d'actualité : il est souvent peu motivant financièrement de reprendre un travail plutôt que de toucher des aides sociales...mais ça pourrait bientôt changer.

    Pour le reste, c'est très simple (surtout si l'on s'abstient de porter des appréciations sur la gestion du personnel par l'inspection académique, étant rappelé que votre employeur est l'Etat) : l'offre d'emploi n'ayant aucune valeur contractuelle, c'est ce qui est écrit au contrat qui fait foi.
    D'où l'intérêt, effectivement, d'en obtenir un rapidement.

    Libre à vous, bien entendu, de le refuser. Mais alors, ne vous étonnez pas si l'on ne vous recontacte pas, à l'avenir, pour vous proposer un tel poste. Un refus laisse forcément une trace dans un dossier administratif...
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  3. #3
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Bonjour Dura et merci pour votre intervention.

    Le problème (en ce qui me concerne) n'est pas -je vous cite- "qu'il est peu motivant financièrement de reprendre un travail plutôt que de toucher des aides sociales". Comme indiqué dans mon post, entre mes ARE et mon RSA je touche 650€ par mois. Vivre (enfin, essayer de survivre pour être exacte) est difficile donc avec les 580€ nets du poste d'AESH encore plus puisque je dois SURVIVRE avec 80€ en moins. Si pour vous 80€ de revenus en moins chaque mois ne vous dérange, moi si ! et grandement qui plus est…


    L'annonce Pôle Emploi fait état d'un poste d'AVS pas d'AESH, je veux donc travailler pour/sur le poste auquel j'ai postulé… Si j'avais voulu travailler comme AESH j'aurais mis mon CV en ligne sur le site de l'Inspection Académique ! Si je ne l'ai pas fait c'est que ce poste ne m'intéresse pas !

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Détrompez vous Mellie33, je ne porte aucun jugement de valeur sur le fait que vous puissiez hésiter à reprendre un travail à peine plus rémunéré que vos prestations sociales.
    C'est le système qui peut être éventuellement mis en cause, pas vous évidemment...

    Pour le reste, je ne peux que vous redire que cette offre d'emploi n'est pas, juridiquement, une promesse d'embauche qui engagerait son auteur, Pôle Emploi n'étant pas l'employeur mais un simple intermédiaire...qui a pu se tromper ou être induit en erreur.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan