Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Discussion : Aide ménagère qui se fait exploiter depuis des années

  1. #1
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    J'ai une amie qui travaille depuis des années comme aide ménagère et aide à domicile (toilettes, garde d'enfant) pour des clients particuliers.
    Elle collectionne les "missions" de quelques heures pour pouvoir vivre, et ce, sans jours de repos (ou alors ils ne sont pas payés), parfois 7 jours sur 7.
    Elle est payée en CESU, sans contrat.
    Quand elle doit s'absenter, ses clients ne veulent pas la payer.
    Se rajoute le fait qu'elle travaille très vite et bien, donc son efficacité la dessert, car elle est payée à l'heure, ou parfois au quart d'heure (vaisselle).
    Elle est dépendante de ses clients, ne veut pas les contrarier. Elle n'a pas le permis, et doit donc "vivre" de sa toute petite zone de chalandise (village).
    En même temps, elle est épuisée, son médecin s'inquiète pour elle. Elle a demandé la naturalisation française, mais ne l'a pas encore.

    Quels conseils pouvez-vous lui donner, que je lui transmettrais ?
    Merci beaucoup.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Dispose-t-elle d'une autorisation de travail ?
    Si ce n'est pas encore le cas, je lui conseillerais d'attendre sa régularisation éventuelle, avant de faire valoir ses droits, car la première chose qui risque sinon de lui arriver, c'est de perdre son emploi...
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  3. #3
    Pilier Cadet

    Infos >

    Elle a ses papiers en règle, si c'est là votre question.
    Elle n'a pas d'employeur sinon.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Il semble au contraire qu'elle ait plusieurs employeurs, qui sont des particuliers.
    Dans ce cas, chacun d'eux n'est pas forcément au courant des plannings de ses interventions chez les autres.
    La meilleure des solutions serait encore qu'elle refuse certaines missions, pour se ménager des périodes de repos.

    Evidemment, cette personne ne devrait pas accepter de travailler sans contrat de travail, qui est nécessaire pour que ses droits soient davantage respectés.
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  5. #5
    Pilier Cadet

    Infos >

    Oui je me suis mal exprimée, je voulais dire qu'elle n'était pas sous un employeur unique, comme une association par exemple, pour répondre au fait qu'elle risquait de "perdre son emploi".

    A refuser des missions, elle ne pourrait payer ses charges et l'entretien de ses enfants. C'est donc délicat pour elle. D'autant qu'elle est soumise à des fluctuations (personnes qui lui disent de ne pas passer telles semaines, parce qu'en vacances, personnes âgées qui se retrouvent du jour au lendemain en maison de retraite...).

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Dans ce cas, je ne vois ce que je pourrais rajouter.

    Et vous, avez-vous une petite idée de ce que vous souhaiteriez pour elle, à part quitter ces emplois précaires pour une embauche par une association ou entreprise d'aide à domicile ?
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Floréane Voir le message
    Oui je me suis mal exprimée, je voulais dire qu'elle n'était pas sous un employeur unique, comme une association par exemple, pour répondre au fait qu'elle risquait de "perdre son emploi".

    A refuser des missions, elle ne pourrait payer ses charges et l'entretien de ses enfants. C'est donc délicat pour elle. D'autant qu'elle est soumise à des fluctuations (personnes qui lui disent de ne pas passer telles semaines, parce qu'en vacances, personnes âgées qui se retrouvent du jour au lendemain en maison de retraite...).
    Dans un cas, elle doit être payée, dans l'autre, il s'agit d'une rupture de contrat qui lui ouvre des droits au chômage.
    Comment fait-elle si elle doit s'arrêter pour maladie ? Elle n'a plus aucun revenu ?

    j'avoue que c'est compliqué de gérer tout ça pour un particulier employeur (et en plus il faut prendre ses responsabilités...).

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Et pourquoi y aurait-il rupture de contrat ?
    À supposer qu'il existe un planning, sa modification intempestive par l'employeur ne vaut pas en soi rupture.

    Quant à la prise d'acte de rupture aux torts de l'employeur il serait hasardeux de la conseiller ici
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  9. #9
    Pilier Cadet

    Infos >

    Elle me dit que quand elle perd un client, il lui reste au moins 90h de travail, et que de ce fait, elle n'a pas droit au chômage.
    Elle n'est pas payée quand un client se désiste.
    Chacun lui paie des prix horaires différents.
    ça fait presque 30 ans qu'elle court d'une maison à l'autre.

    Et comme le pressent Dura, mon amie ne veut pas se battre, et a peur de perdre des clients, qu'on la remplace par quelqu'un d'autre.
    Elle a actuellement 8 clients, certains très âgés, qu'elle ne veut pas bousculer.
    Un seul client la prend plus de 32 heures par mois.

    Mais moi j'aimerais savoir à quoi elle a droit exactement, pour au moins l'informer.

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Floréane Voir le message
    Mais moi j'aimerais savoir à quoi elle a droit exactement, pour au moins l'informer.
    Je me répète : Elle a droit à des CDI à temps partiel, avec toutes les garanties qui vont avec...
    Désolé pour elle si ça fait 30 ans qu'elle accepte cette précarité (pour ne pas dire : qu'elle se fait exploiter).
    Il y a pour lui venir en aide les syndicats, l'inspection du travail, la Maison de la Justice et du Droit, la Fédération du Particulier Employeur (FEPEM...)
    "Il n'y a pas de passagers sur le vaisseau spatial Terre. Nous sommes tous l'équipage. Mac Luhan

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Je vais ajouter, même si ca n'en fait pas pour autant un travail intéressant, que le paiement par Cesu inclus les congés payés, soit 10%
    Quand elle fait 90 heures, elle a 9 heures de congés payés inclus.


    La précarité vient malheureusement de plusieurs facteurs, mais je pointe le fait que de servir depuis 30 ans les mêmes personnes agées est tout l'inverse de la précarité. Rarement un salarié reste 30 ans au service du même patron.
    La précarité vient de contrats oraux sans garantie de nombre d'heures, sans doute d'un prix compétititf mais qui du coup oblige a multiplier les jobs, d'avoir des patrons choisis ou pas (il est sans doute dfficile de choisir) qui ne font pas de commande régulière et surtout si depuis 30 ans on travaille pour le même patron sans avoir fait valoir aucune augmentation de son salaire d'une absence de demande de sa part.


    j'aimerais savoir à quoi elle a droit exactement, pour au moins l'informer.
    droit sur quel plan?
    Dernière modification par ribould ; 28/06/2018 à 09h45.

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il faut absolument qu'elle passe son permis de conduire. Il existe des aides des départements, parfois des régions ou des communes. Qu'elle se renseigne au CCAS de sa commune.
    De très nombreuses sociétés de ménages ou d'aide à domicile sont en déficit de main-d’œuvre et cherchent à recruter du personnel stable. Au moins, elle sera certaine de ne pas avoir de fluctuation de salaire. Et puis, souvent ces sociétés mettent un véhicule de service à leur disposition.


    Mais il lui faut le permis de conduire, c'est la clef de son indépendance.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  13. #13
    Pilier Cadet

    Infos >

    Merci de vos commentaires et pistes divers.
    Elle n'est pas depuis 30 ans au service des mêmes personnes âgées. Il y a eu des décès, des départs en maison de retraite, elle "perd" régulièrement sa clientèle.
    Les congés payés, ce n'est pas évident à caler quand elle a pour mission par exemple de coucher ou de faire la toilette d'une de ces personnes, s'absenter lui est difficile, et puis elle a habitué tout le monde à répondre présent en tous temps. Dernièrement, elle a pris un rendez-vous médical pour elle à un moment où elle était censée faire le ménage pour une dame, cette dernière a trouvé cela très contrariant, voire inadmissible.

    Elle a tenté plusieurs fois le code, mais est dans l'impossibilité nerveuse d'y parvenir. Elle perd ses moyens à l'examen. C'est sûr que le permis la sauverait.

    Elle ne maîtrise pas Internet, elle est isolée, donc pas facile pour être d'être au courant de seulement son salaire horaire minimal.

    Je vais voir pour lui trouver les coordonnées d'organismes cités par Dura.
    Merci à vous.

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] avenants d'annees en annees
    Par tillous dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/10/2013, 17h45
  2. [Mon Employeur] Se fait-il exploiter ??
    Par jade06 dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/04/2013, 19h45
  3. [Propriétaire et Locataire] réparation dun dégat des eaux qui traîne depuis des années
    Par Janice dans le forum Immobilier
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/11/2012, 00h59
  4. [Propriétaire et Locataire] utilisation d'un appartement inhabité depuis des années : des risques, des démarches ?
    Par bakabidou dans le forum Immobilier
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/03/2012, 22h28
  5. [FAI et Téléphonie] Besoin d'aide - Arnaque assurance portable depuis des années
    Par Elisechance dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/07/2008, 15h03