Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 38

Discussion : je connais mal mes droits, mon patron abuse-t'il?

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    J'ai parcourru ce forum et je trouve très interessant car en effet je suis mal informée sur les droits de chacun, alors merci aux créateurs de ce site et à ceux qui le font vivre.

    Actuellement employée dans un bureau d'étude immobilière, j'ai signé un contrat de travail pour un poste de secrétaire réceptionniste.
    Une clause étrange du contrat est que je n'ai pas d'horaire de travail, juste il est spécifié que je dois faire 169h dans le mois, soit 39h par semaine.
    Aucun contrôle des heures n'est fait par l'employeur (il ne travaille pas dans l'agence, il passe seulement 1h ou 2h par semaine).
    De plus il est écrit sur mon contrat que si des heures supplémentaires sont effectuées, elles ne seront ni payées, ni compensées.

    Petit à petit mon boss m'a confié des tâches de comptabilité, saisie des opérations, déclaration de TVA, gestion des comptes bancaires, ..
    D'un sens j'apprécie et me sens valorisée, mais en contrepartie aucune modification de mon contrat ni de mon salaire.
    Aucune formation non plus alors qu'il me l'a promise oralement. (et je suis pas comptable à la base).

    De surcoît, il a racheté un magasin de fournitures et créé 3 SCI à son nom propre et pour ces 5 socitétés (le bureau d'étude immo, le magasin et les 3 SCI) il me fait faire la compta.
    Mes taches de secrétaire réceptionniste sont toujours à ma charge également.
    Je suis donc souvent confrontée au problème suivant : Faire mon boulot comme il faut mais faire des heures sup perdues, ou faire mes 39h et prendre du retard dans le travail.
    Quand j'ai provoqué une disscussion avec mon patron pour lui dire que trop c'est trop et que je n'y arrivais pas, il m'a dit qu'il n'était pas assistante sociale et qu'il pensait que d'autres seraient contents d'avoir mon poste.

    Je ne peux pas me permettre de perdre mon emploi mais je voudrais savoir si je peux exiger la modification de mon contrat pour y faire apparaître l'activité comptabilité, si je peux revenir sur légalement sur la clause des heures sup non payées non compensées et si enfin il a le droit de me faire faire la compta de ses SCI en nom propre et d'un magasin alors que je suis pas "employée" de ce magasin. (il me prend pour un cabinet secrétaire-comptable à moi toute seule on dirait.. ).

    Que puis-je faire?
    si vous avez une idée ou un conseil, merci d'avance.

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    bonjour
    je peux me tromper mais je crois que la clause de votre contrat stipulant que toutes HS ne sera ni compensé ni payé est abusive non?
    toute heures de travail supplémentaire effectué doit etre soit récupéré, soit rémunéré.
    pour le controle des horraires, je peux vous conseiller de tenir un journal de bord, ou vos noterez vos horraires au jour le jour, en cas de constestation vous aurez une preuve de vos heures réelles de travail (ça peux servir en cas de littige)
    Quand au chantage du "d'autres seraient content à votre place" n'en tenez pas compte.
    Si vous avez des doutes, demandez à son insu informations supplémentaires à l'inspection du travail.
    Enfin, je connais malheureusement la politique du "vous devez faire le travail que je vous donne dans le temps qui vous est impartie", d'ou une question : un employeur peut-il ogliber un employé à faire des HS non rémunéré, et non récupéré?

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour

    La tenue d'un cahier des horaires ne saurait convaincre qui que ce soit, sauf contresigné par l'employeur.

    Dès lors que les Prudhommes n'acceptent même pas le relevé informatique fait par l'employeur lui même, je ne vois pas trés bien à quoi ce cahier pourrait servir
    sauf à rassurer le salarié.

    Bonne journée

  4. #4
    Pilier Cadet

    Infos >

    A avoir une trace écrite des horraires réellement effectué.
    c'est ce qui es pratiqué dans mon entreprise.

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    merci déjà pour ces réponses.

    je tiens depuis un an un journal de mes heures.
    sans valeur c'est vrai puisque rédigé unilatéralement par moi
    mais qui me permet de contrôler mon temps de travail.

    je vais essayer de contacter l'inspection du travail au sujet de cette clause, je vous redirai ce que l'on m'a répondu..

    bonne journée!

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    mon conseil n'a rien de juridique, il ne concerne que la preuve des heures sup:

    pour avoir une preuve en béton, il faut deux boites mails, - une boite professionnelle que vous pouvez utiliser uniquement et exclusivement depuis votre poste de travail,
    - une boite personnelle que vous pouvez consulter depuis chez vous.

    si vous êtes dans cette configuration, alors quand vous arrivez le matin et quand vous repartez le soir du travail, vous vous envoyez un email depuis votre boite professionnelle sur votre autre boite email personnelle.

    résultat vous avez la preuve
    - de l'heure à laquelle vous avez commencé à travaillé le matin (premier mail de la journée que vous vous êtes envoyé).
    - de l'heure à laquelle vous êtes partie le soir (dernier mail).
    - et donc de l'amplitude de votre journée de travail et du nombre d'heures sup que vous avez fait.

    et en plus c'est une preuve difficilement contestable car

    - l'email a une date et heure certaines (faut se lever tôt avant de pouvoir apporter la preuve que la date et l'heure d'un email est fausse)

    - et en plus dans chaque email il est mentionné l'adresse ip de l'ordinateur à partir duquel l'email a été envoyé. Or, l'adresse ip d'un ordinateur c'est comme la plaque d'immatriculation d'une voiture: c'est unique. Donc chacun de vos emails aura l'adresse ip de votre ordinateur au bureau, prouvant ainsi votre présence dans l'entreprise.

    et pour retrouver l'adresse ip d'un email, c'est pas très compliqué mais ça dépend de chaque boite email: en gros il faut chercher à voir l'email avec son entête complet et non seulement le résumé classique où ne sont mentionné que le nom de la personne qui envoit le mail, la date l'heure, l'objet du message, le destinataire du message.


    pour le reste de votre situation: faudra y aller en douceur avec votre employeur et demander la signature d'un avenant à votre contrat ou au moins une augmentation de salaire.

    ps: dernière chose, les mails que vous envoyez, inutile de les intituler "arrivée au travail" ou "départ du travail" parce que si votre employeur regarde dans le fichier "envoyé" de votre boite mail et qu'il s'aperçoit de ces mails, il risque de mal le prendre et de devenir suspicieux. donc un mail sans objet et sans corps de texte, en gros, un mail blanc suffit et ne devrait pas trop attirer l'attention de votre employeur le cas échéant.
    Dernière modification par Nemocensetur ; 22/02/2007 à 15h27.

  7. #7
    Membre Junior

    Infos >

    je pense même que le système précédemment décrit fonctionne si vous vous envoyez des mails depuis votre boite mail personnelle à votre boite mail personnelle, car dans ce cas, l'adresse ip de votre ordinateur de travail sera mentionné dans le mail.

    je précise cela car si vous avez un usage restreint de votre boite email professionnelle - dans l'hypothèse où votre employeur consulterait les messages que vous avez envoyé - il serait peut être surpris que vous vous envoyez souvent des mails blancs et pourrait alors se douter de quelque chose.

    et pour connaître l'adresse ip de votre ordinateur de bureau, rien de plus simple: allez sur les sites suivants:
    - site
    - site
    - site
    - site

    et notez là quelque part, au cas où.
    Dernière modification par Nemocensetur ; 22/02/2007 à 15h50.

  8. #8
    Membre Cadet

    Infos >

    c'est pas bête, j'y avais pas pensé..
    parfois j'envoyais un mail "inutile" à mon boss, exprès car il était 5h du mat ou 7h du soir, pour qu'il voit les heures et qu'il m'en parle.. mais bien entendu, il me tel dans la journée et ne soulève pas les heures.. qu'il n'avait peut-être même pas vues..
    mais maintenant je vais le faire, juste avant d'éteindre l'ordi et de partir..
    merci du conseil

  9. #9
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par 100san Voir le message
    c'est pas bête, j'y avais pas pensé..
    parfois j'envoyais un mail "inutile" à mon boss, exprès car il était 5h du mat ou 7h du soir, pour qu'il voit les heures et qu'il m'en parle.. mais bien entendu, il me tel dans la journée et ne soulève pas les heures.. qu'il n'avait peut-être même pas vues..
    mais maintenant je vais le faire, juste avant d'éteindre l'ordi et de partir..
    merci du conseil
    et le matin aussi!

    bon courage!

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Par votre contrat ,l'employeur ,n'autorise pas les heures sup,par conséquent ,vous ne pouvez pas en faire ,si non elles ne sont pas payées.C'est l'employeur qui autorise ou pas les heures sup.La clause n'est pas abusive ,l'employeur se protège simplement.Quant à faire de la comptabilité ,alors que votre contrat de travail ne le prévoit pas ,là votre patron est dans son tord,d'où la nécessité de prévenir l'inspecteur du travail,surtout si cela est pour 3 sociètés.Vous n'êtes pas comptable ,vous n'avez pas à faire de la comptabilité,et en plus vous engagez votre responsabilité en faisant cela ,donc prudence ,prudence!!! on ne s'improvise pas comptable ,c'est complexe et précis.
    Dernière modification par Suji San ; 22/02/2007 à 16h47.

  11. #11
    Membre Cadet

    Infos >

    Nemocensetur : Malheureusement cette preuve est contestable pour deux raisons. Premièrement, la date d'un mail est facilement falsifiable ! L'heure n'est pas donnée par le serveur mais bel et bien par l'ordinateur de l'utilisateur. Il suffit de changer l'heure sur son ordinateur pour falsifier un mail. Ce cas ne marche pas avec l'envoi depuis un webmail. Mais il faut savoir que rien n'est plus falsifiable qu'un mail, et ce à cause des défauts du protocole de communication informatique défini à l'origine.

    Ensuite, en cas de litige porté devant les tribunaux, la preuve que vous énoncez sera à l'appréciation des juges du fond puisqu'elle n'est pas parfaite au sens du droit français. Pour prouvez des heures supplémentaires, il existe des solutions plus viables comme un carnet où les horaires sont scrupuleusement notées puis signées par l'employeur ou encore une pointeuse. Mais seuls l'acte authentique (devant notaire donc inapplicable ici) et l'acte SSP sont parfaits.
    Dernière modification par Kiba ; 22/02/2007 à 17h20.

  12. #12
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Kujiu Voir le message
    Nemocensetur : Malheureusement cette preuve est contestable pour deux raisons. Premièrement, la date d'un mail est facilement falsifiable ! L'heure n'est pas donnée par le serveur mais bel et bien par l'ordinateur de l'utilisateur. Il suffit de changer l'heure sur son ordinateur pour falsifier un mail. Ce cas ne marche pas avec l'envoi depuis un webmail. Mais il faut savoir que rien n'est plus falsifiable qu'un mail, et ce à cause des défauts du protocole de communication informatique défini à l'origine.
    Merci pour ces précisions qui soulèvent quelques questions de ma part auxquelles j'espère que vous pourrez répondre.

    Donc, en gros vaut mieux s'envoyer un mail à soit même depuis sa boite[Y, M, G]l: car dans ce cas, c'est les serveurs de [Y, M, G] qui datent le mail (évitant ainsi toute fraude possible)?

    Vous confirmez que dans les mails, il est toujours mentionné l'adresse ip de l'ordi à partir duquel le mail a été envoyé?

    Et sur ce point, je serai étonné - mais j'attends votre confirmation - qu'on puisse bidouiller l'adresse ip mentionnée dans le mail.

    En même temps, en écrivant cela, je me rends compte qu'envoyer des mails à soit même depuis sa boite [y, h ou g] ne résoud pas le problème de la preuve: car, quand on envoit un message par outlook, l'adresse ip mentionnée est - sauf erreur de ma part - celle de l'ordi depuis lequel le mail est envoyé.

    Alors que lorsqu'on envoit un mail depuis [y, h ou g], l'adresse ip mentionnée est celle du serveur de ces sociétés depuis lequel le mail est envoyé.

    Par conséquent, envoyer un mail depuis [h], apporte la preuve quasicertaine de sa date/heure mais pas de son lieu d'envoi.

    Citation Envoyé par Kujiu Voir le message
    Ensuite, en cas de litige porté devant les tribunaux, la preuve que vous énoncez sera à l'appréciation des juges du fond puisqu'elle n'est pas parfaite au sens du droit français. Pour prouvez des heures supplémentaires, il existe des solutions plus viables comme un carnet où les horaires sont scrupuleusement notées puis signées par l'employeur ou encore une pointeuse. Mais seuls l'acte authentique (devant notaire donc inapplicable ici) et l'acte SSP sont parfaits.
    Dans le cas présent, le carnet contresigné par l'employeur semble totalement hors de question tout comme la pointeuse.

    Donc à part les mails, je ne vois pas trop comment faire.

    De toute manière, la preuve d'un fait juridique est libre, donc, en l'occurrence, la preuve de l'horaire d'arrivée ou de départ du bureau peut être apportée par un email.

    Et si un salarié produit devant un juge de tels emails, l'employeur peut certes alléguer que le salarié a bidouillé son ordinateur pour faire apparaître des fausses dates/heures sur les mails, mais dans ce cas, il appartiendra à l'employeur d'apporter cette preuve de la falsification ourdie par le salarié; il n'appartiendra pas au salarié d'apporter la preuve du fait négatif qu'il n'a pas bidouillé son ordi.

    La charge de la preuve de la falsification de l'heure des émails incombant ainsi à l'employeur, le salarié, s'il n'a pas bidouillé l'heure de son ordinateur, serait donc tranquille.

    Vous ne pensez pas?
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 23/02/2007 à 12h22. Motif: anonymisation

  13. #13
    Pilier Cadet

    Infos >

    Attention, la carte du forum interdit la citation de marques, nom déposée.

  14. #14
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonsoir

    A supposer qu'un jour vous trouviez un mode irréfragable de preuve de vos horaires:

    - l'employeur dira, et il aura raison, qu'il ne vous a jamais demandé de faire ces horaires. Bien mieux il vous reprochera de ne pas l'avoir informé pour l'embauche de quelqu'un d'autre

    - la présence, n'est pas un temps de travail.

    - votre compétence n'est pas à la hauteur des taches confiées qui nécessitent de toute évidence, bien moins de temps .

    - peut être même que votre lenteur est due à des soucis personnels, et il a remarqué qu'effectivement en vieillissant vous êtes plus lent, que vous cherchez deux fois le même document


    etc etc...

    A vous de vous faire une opinion

    Bonne journée

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    Comme le dit Suji San et Aluyetanet, encore faudrait-il démontrer que l'employeur a bien demandé de faire les heures concernées, ce qui dans ce cas me parait impossible.

    Une argumentation, qui vaut ce qu'elle vaut serait d'expliquer que les 39 H correspondaient aux tâches prévues au contrat de travail, mais que les tâches ajoutées ensuite provoquent obligatoirement une surcharge qui représente xx heures supplémentaires. La salariée pourra ensuite dire que cela nécessitait qu'elle commence àxxH pour terminer à xxH tous les jours.

    Le CPH appréciera ensuite, suivant les arguments des parties. Donc bien aléatoire.

    Maintenant Nemocensetur, je crois que votre idée de mail comme pointeuse n'est pas convaincante, l'avocat de la partie adverse dira :

    "Il suffit donc de se lever à 5H du matin pour aller passer un mail depuis son bureau, ensuite de rentrer à son domicile, puis de revenir en fin de journée pour passer un nouveau mail. Et ainsi prouver les horaires effectués?
    Votre conseil comprendra rapidement que les mails ne sont pas suffisants dans ce cas pour prouver les heures effectives de travail."

    Peut-être avez-vous une JP sur les mails qui pourraient servir de pointeuse avec un le matin et un le soir.
    Dernière modification par Janloup ; 22/02/2007 à 20h21.

  16. #16
    Pilier Junior

    Infos >

    je me demande quand même comment cela se passera en cas de contrôle fiscale s'il y a des erreurs dans la comptabilité?

  17. #17
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Janloupb Voir le message
    Maintenant Nemocensetur, ... Peut-être avez-vous une JP sur les mails qui pourraient servir de pointeuse avec un le matin et un le soir.
    Vous êtes dur avec moi.

    Nous savons tous que la jurisprudence considère que la preuve des heures supplémentaires incombe à l'employeur autant qu'au salarié.

    Si la salariée dispose d'une preuve quelle qu'elle soit - fût-ce simplement un email envoyé depuis son poste de travail de l'heure à laquelle elle est arrivée dans l'entreprise et de l'heure elle a quitté l'entreprise - preuve qui de toute manière sera apprécié par les juges du fond en vertu de leur appréciation souveraine, la salariée parvient à prouver sa présence dans l'entreprise et c'est alors à l'employeur de prouver que cet élément de fait est dénué de toute force probante et que la salariée était dans l'entreprise juste pour faire de la présence et non pour travailler.

    De là à ce que l'employeur parvienne à prouver que la salariée a reussi à falsifier l'heure à laquelle l'email a été envoyé, je pense qu'à moins de recourir à une expertise judiciaire informatique, il n'y a pas moyen de le prouver.

    Maintenant j'ai aucune jurisprudence concernant ce stratagème pour la seule raison que je viens tout juste d'y penser.

    Mais de toute façon, comme vous l'avez maintes fois souligné, sur ce forum, ce n'est pas la jurisprudence qui importe - qu'elle émane d'une cour d'appel dont l'arrêt fût-il de principe pourrait faire l'objet d'un pourvoi ou de la cour de cassation dont les décisions sont majestueusement irrévocables.

    ps: si vous avez une jurisprudence qui me contredit, je suis preneur

  18. #18
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonsoir Nemocensetur,

    votre stratagème m'a beaucoup plu, car il pourrait, pour moi, démontrer que je suis à mon poste de travail bien plus que les 37h/semaine qui me sont payées.

    Mais, impossible cependant de prouver que c'est mon employeur qui me demande de faire ces heures supplémentaires. (C'est ma parole contre la sienne...)

    à mon avis, c'est là que le bât blesse ! (Continuez cependant à cogiter, je suis preneuse !!!)

    Cordialement
    Dernière modification par Kamala ; 23/02/2007 à 00h22.

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il ne faut pas mélanger, Nemocensetur, des discussions où une JP pourrait dire que.... quand il s'agit de l'application de textes clairs et sans équivoques du code du travail, comme nous en avons discuté par ailleurs.

    A moins de vouloir diluer une mauvaise sauce pour se faufiler.


    Dans notre cas ici, je considère même pour simplifier que la falsification est impossible, il s'agit de démontrer qu'une salariée accomplit un temps de travail effectif aux moyens de mails envoyés le matin au début de la journée et le soir à la fin de la journée.

    L'employeur expliquera facilement que les heures ne sont pas contrôlées, que la salariée organise la journée comme elle veut, qu'elle peut avoir travaillé uniquement quand elle a envoyé son mail le matin et le soir.

    J'imagine mal un juge dire attendu que xx a envoyé un mail de son poste de travail à 7h en arrivant et que xx a envoyé un mail de son poste de travail à 19h en le quittant, qu'il en résulte 12h de travail effectif.

    Ici c'est sur, une JP ou un avis de la CC serait vraiment trés utile.



    Je dois vous laisser car je termine un projet avec un client et doit le transmettre à mon employeur par mail, il est 0H30 et je tiens à bénéficier de ces heures supp si vous me trouvez une JP appropriée.

  20. #20
    Pilier Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Janloupb Voir le message
    Je dois vous laisser car je termine un projet avec un client et doit le transmettre à mon employeur par mail, il est 0H30 et je tiens à bénéficier de ces heures supp si vous me trouvez une JP appropriée.
    Heures de nuit en plus !!!

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Kamala Voir le message
    Heures de nuit en plus !!!
    Oui mais je ne suis pas travailleur de nuit .

    Si je prends mes horaires de travail par rapport à mon premier mail de la journée et le dernier c'est 16H par jour et 6jours sur 7 (quelquefois le dimanche en plus) et fréquemment les jours fériés et de congés

    Je n'ai aucune heures supplémentaires et je suis aux 35H (heures de cadre, autonome, libre de son emploi du temps....le top )

    Je reconnais sérieusement que je peux ne pas travailler une bonne partie de la journée si je le veux. (faudrait que je me l'impose plus souvent )

  22. #22
    Pilier Cadet

    Infos >

    Attaquez Jeanloupb, attaquez !!!

    un peu de chocolat blanc à la noix de coco ? Ah, non, ça, c'est la rétribution de Pepelle !!!

    Plus sérieusement, merci à vous de tant donner de votre temps...

    Cordialement

  23. #23
    Pilier Sénior

    Infos >

    Non je ne prends pas le risque de piquer les chocolats de Pepelle C'est trop sérieux

  24. #24
    Pilier Cadet

    Infos >

    Ne laissez tout de même pas votre (vos)exploiteur (s) vous empêcher de goûter à un juste repos !!!
    Bonne nuit Jeanloupb !

    Je remonte la question de 100san, car les vents nous ont fait dériver...

    Citation Envoyé par 100san Voir le message
    Bonjour,

    J'ai parcourru ce forum et je trouve très interessant car en effet je suis mal informée sur les droits de chacun, alors merci aux créateurs de ce site et à ceux qui le font vivre.

    Actuellement employée dans un bureau d'étude immobilière, j'ai signé un contrat de travail pour un poste de secrétaire réceptionniste.
    Une clause étrange du contrat est que je n'ai pas d'horaire de travail, juste il est spécifié que je dois faire 169h dans le mois, soit 39h par semaine.
    Aucun contrôle des heures n'est fait par l'employeur (il ne travaille pas dans l'agence, il passe seulement 1h ou 2h par semaine).
    De plus il est écrit sur mon contrat que si des heures supplémentaires sont effectuées, elles ne seront ni payées, ni compensées.

    Petit à petit mon boss m'a confié des tâches de comptabilité, saisie des opérations, déclaration de TVA, gestion des comptes bancaires, ..
    D'un sens j'apprécie et me sens valorisée, mais en contrepartie aucune modification de mon contrat ni de mon salaire.
    Aucune formation non plus alors qu'il me l'a promise oralement. (et je suis pas comptable à la base).

    De surcoît, il a racheté un magasin de fournitures et créé 3 SCI à son nom propre et pour ces 5 socitétés (le bureau d'étude immo, le magasin et les 3 SCI) il me fait faire la compta.
    Mes taches de secrétaire réceptionniste sont toujours à ma charge également.
    Je suis donc souvent confrontée au problème suivant : Faire mon boulot comme il faut mais faire des heures sup perdues, ou faire mes 39h et prendre du retard dans le travail.
    Quand j'ai provoqué une disscussion avec mon patron pour lui dire que trop c'est trop et que je n'y arrivais pas, il m'a dit qu'il n'était pas assistante sociale et qu'il pensait que d'autres seraient contents d'avoir mon poste.

    Je ne peux pas me permettre de perdre mon emploi mais je voudrais savoir si je peux exiger la modification de mon contrat pour y faire apparaître l'activité comptabilité, si je peux revenir sur légalement sur la clause des heures sup non payées non compensées et si enfin il a le droit de me faire faire la compta de ses SCI en nom propre et d'un magasin alors que je suis pas "employée" de ce magasin. (il me prend pour un cabinet secrétaire-comptable à moi toute seule on dirait.. ).

    Que puis-je faire?
    si vous avez une idée ou un conseil, merci d'avance.

  25. #25
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonsoir,

    Je sors d'une situation similaire et l'envoi de mail est à compléter par la tenue des heures supplémentaires en y ajoutant les appels téléphoniques servant par la même occasion à recevoir les consignes de votre employeur qui doit en plus de sa messagerie avoir un télécopieur pour recevoir vos comptes rendus chaque fin de journée ou bien les urgences ou messages etc.. tout ce que la secrétaire modèle s'emploi à écrire car surbookée elle décide après en avoir discuté avec son patron de lui proposer cette nouvelle organisation pour optimiser son rendement... Si le sujet est chaud allez y crescendo et il me semble que vous devez transmettre votre travail à un expert comptable ? commander des documents ? sauvegarder votre compta sur des CD ? faire des télédéclaration ? etc... J'oubliai, par télécopie & mail instaurer un sériage ou le nom de la société concerné doit impérativement être indiqué sur chaque document et sur les pages de gardes de vos envois le cachet de la société concernée votre signature avec un P/O et votre nom avec des mini mentions manuelles.. Il se peut que cela vous soit très utile un jour, de plus, à votre place, je poserait par écrit régulièrement des questions à l'expert comptable et aux autres intervenants. Si ce n'est déjà en place vous ne devriez par avoir de difficultés à l'indispensable : rapports d'emissions du télécopieur, factures détaillées du tel & fax, copie de vos notes de frais ainsi que des justificatifs et ouvrir un dossier ailleurs que sur votre lieu de travail ou vous conserverez la totalité de vos photocopies, le plus discret étant de scanner et d'archiver sur clé USB. Et pour justifier que vous ne vous amusez pas de votre propre chef à faire heures sup et travail pour les sociétés autres que celle indiquée sur votre contrat, vous n'écrivez jamais à votre employeur " M. Je reçois ou vous m'avez transmis tel doc - joint en annexe - que dois je en faire, ou cette demande peut elle attendre demain ? " En bref, DEMANDEZ / TRANSMETTEZ, n'oubliez pas que le chef commande et qu'étant maintenant surbookée et soucieuse d'une meilleure organisation il est préférable qu'il commande PAR ECRIT !
    Après quelques mois d'archivage de photocopie vous pourrez réaborder le sujet des heures sup et plus grave le travail pour les autres sociétés sous un autre angle.. Il ne vous confie pas le juridique ? Si oui il ressemble fortement à mon ancien employeur.

    Concernant les IP, à ma connaissance si on peut facilement falsifier les heures d'envoi, en cas de procédure un easy recorver fait réapparaître la totalité de ces infos, non ?

    Cordialement,

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Mon employeur abuse il sur mes heures de travail [contrat CUI]
    Par fredomico dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/04/2014, 13h43
  2. [Parents et Enfants] mon père souhaite adopter un enfant que je ne connais pas. quels sont mes obligations/devoirs ?
    Par larenou dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 25
    Dernier message: 17/10/2013, 23h15
  3. [Mon Employeur] combien est ce que je coute à mon patron? (encore moi... non j'abuse pas :p)
    Par Mifille dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2013, 21h35
  4. [Parents et Enfants] mes parent divorcent, je suis majeur, mais je ne connais pas certains details...
    Par Gemmei dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/03/2009, 17h58
  5. [Propriétaire et Locataire] Questions de bail - je viens de l'étranger et ne connais pas en France
    Par Hailstone dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/07/2006, 13h46