Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion : Travailler 91 jours après démission et congés sans solde

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour à tous,

    Je vous explique mon soucis, j'ai démissionné volontairement de mon précédent emploi suite à harcèlement au travail. Depuis j'ai retrouvé un cdd de 6 mois.

    Pole emploi m'a indique que suite à cette démission je ne pouvais percevoir d'indemnité à la seule condition que je retravaille 91 jours.

    Il se trouve que cela fait à peu près 70 jours que je suis en CDD. Mon employeur m'a indiqué avant hier qu'il ne souhaitait pas me garder et me force à faire un avenant pour raccourcir mon CDD. Personnellement j'aimerai également partir car les conditions de travail sont infernales et ayant un enfant en bas age tout cela joue sur mon moral.

    Ma question est la suivante, est il possible de compléter par des jours de congés sans solde les 91 jours requis par pole emploi ?

    Merci de votre aide

  2. #2
    Véga Lyre
    Visiteur
    Bonjour,
    Je ne suis pas experte sur le sujet, mais il me semble qu'il y ait un lien direct entre "cotisations chômage" et droit à chômage. Un congé sans solde, par définition, n'offre aucune assiette de cotisation, puisque pas de salaire.
    Pourquoi ne pas chercher (et trouver) un autre job ? Cela vous éviterait la cas "PE"....

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    A la différence près Vega , qu'un congé sans solde pris en cours de contrat est assimilé par Pole emploi à une période d'affiliation à l'assurance chomage (comme si le salarié avec travaillé)

    mais c'est bien la 1ere fois que je verrai un employeur accorder un congé solde durant un CDD pour faire plaisir au salarié !

  4. #4
    Véga Lyre
    Visiteur
    Hello Milou
    Voui... J'ai bien précisé que je n'étais pas experte !
    C'est étonnant, cette disposition... Et donc, en fin de contrat, ce serait possible ?

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Donc cela pourrait fonctionner. Je sais si l'employeur accepterai. En même temps ça ne lui coûterait rien.

    Après c'est soi un accord à l'amiable ou licenciement pour faute grave donc à choisir je pense qu'il est préférable pour tout le monde d'accepter des congés sans solde

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vérifiez que l'employeur a bien l'intention de vous déclarer en " congés sans solde" sur l'attestation pôle emploi et surtout attendez la fin de cette période pour vous inscrire comme demandeur d'emploi.

  7. #7
    Membre

    Infos >

    Il faut que l'avenant mettant fin au contrat signé par les 2 parties soit daté du dernier jour après les congés sans solde ou cela n'a pas d'incidence.

    D'ailleurs si l'employeur declare déjà le salarié auprès de pôle emploi alors qu'il est encore en congés sans solde cela pose til problème ?

    Merci

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Greg0 Voir le message
    Il faut que l'avenant mettant fin au contrat signé par les 2 parties soit daté du dernier jour après les congés sans solde ou cela n'a pas d'incidence.

    D'ailleurs si l'employeur declare déjà le salarié auprès de pôle emploi alors qu'il est encore en congés sans solde cela pose til problème ?

    Merci
    Peu importe la date de l'avenant, ce qui compte c'est la date de fin de contrat que l'employeur indiquera sur l'attestation pôle emploi et il ne faut surtout pas que vous soyez réinscrire à pôle emploi avant cette date!

Discussions similaires

  1. [Mon Salarié] congé sans solde et jours de congés payés
    Par eli45 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2015, 09h40
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 21/06/2014, 09h35
  3. [Mon Employeur] démission après congés sans solde
    Par jhon dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/09/2012, 11h21
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 17/11/2010, 08h43