Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Discussion : Harcélement et insulte de la part de mon employeur

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Après avoir lu beaucoup sur le forum je me tourne vers vous car j'ai des soucis au travail, je travail en temps que mécanicien dans une entreprise de mécanique industriel qui fait du déplacement dans toutes la France. j'ai la 40éne je suis dans cette entreprise depuis environ 4ans dont 2ans en intérim, depuis le début j'ai eu des petits piques lancer par le patron mais sa passaient car j'avais besoin de travailler et le salaire est plutôt intéressant mais depuis mon embauche en cdi ces paroles sont de plus en plus insultantes (certains employés marchent dans son jeu) et moi qui suit pourtant une personne avec un moral d'acier et qui ai une bonne estime de moi même (j'ai créer auparavant ma propre société dans un autre domaine et j'aime beaucoup apprendre et tout faire de mes propres mains) je me retrouve a avoir le moral a zéro voir même a être en dépression et me considérer comme un faible qui n'arrive a rien, il m'arrive même souvent d'avoir les larmes aux yeux sans savoir réellement pourquoi.
    Tout d'abord des le début j'ai eu le droit a un surnom déplaisant "momo" je suis pourtant bien Français avec un lointain gène espagnol mais le patron m'as dit que je ressembler a un arabe (maintenant pratiquement tous m'appelle comme ca et si je tente de leur faire comprendre que je ne veux pas ils s'en fichent et continue) pour moi ce surnom est une insulte.
    depuis 4ans je subit pas mal d'insulte de tout genre, j'ai aussi d'autre surnom que me donne le patron, moi le matin quand j'arrive et si le patron est la je lui serre la main en disant bonjour mr (son nom) et lui me répond parfois bonjour mr (mon nom) ou alors tchétchéne, momo, ou autres insultes du genre branle *******, sur un air de rigolade mais moi sa ne me fait pas rire, je lui ai déjà dit mon opinion poliment mais il n'écoute même pas.
    j'ai aussi droit a fainéant, tu sais rien foutre, tu va repartir vite fait chez toi, tes jours sont compter, tu n'évoluera jamais, tu restera en bas de l'échelle, tes parents ont dû t'adopter, vu ta gueule ton père n'est pas Français, t'es laid, j'vais te viré a coup de pied au cul, etc... et souvent devant d'autres personnes (employés ou clients), comment peut-on être aussi mal poli et irrespectueux? je ne suis pas le seul a subir des insultes mais surement le seul a en avoir autant et a ne pas me laisser faire, les autres me disent souvent fait comme nous laisse tomber, écoute le pas, il est de mauvais poil mais je ne peux pas me laisser anéantir comme ca, je ne répond pas grossièrement mais lorsqu'il me dit "tu va rentré chez toi, je vais te viré" je lui dit simplement "merci chef" pour qu'il n'ai pas le dernier mot (il aime quand tout le monde se tait et qu'il a le dernier mot) pourtant je bosse bien et on fait souvent beaucoup d'heure (parfois plus que la loi l'autorise) sans compter les heures de route qui ne sont pas compter dans le temps de travail, de plus nous nous déplaçons avec nos propres véhicules (sauf le matériel qui arrive en fourgon) et nous venons d'avoir une réduction de remboursement des frais de déplacement, avant on avaient 0.30cts du km maintenant c'est 0.20cts du km au dessus de 400km et 0.25cts en dessous et c'est lui qui décide qui nous devons prendre dans notre véhicule (sans être plus de 2), déjà sa est ce légal?

    j'ai aussi eu droit au chef qui me dit que je bosse bien et derrière me traitre de fainéant mais j'avais des collègues qui m'ont soutenu, (je l'ai entendu) et quand je lui ai dit c'est limite si ce n'était pas lui la victime, ma dit qu'il était bourré (ils boivent "chef, le fils du patron et patron et quelques employés" souvent énormément le soir en déplacement et comme je ne bois pas et que je ne paye pas de bouteille je ne suis pas leur copain) ma menacer et ma dit qu'il allait me pourrir la vie, (dure de se retenir pour ne pas lui en foutre une)

    Je continue pour ma famille de plus nous devons prochainement déménager donc un peu bloquer avec tout sa mais a un moment je ne vais plus pouvoir supporter donc qu'est ce que je peux faire? je pense aller par la suite au prudhomme mais est ce qu'une situation comme je vis peux avoir gain de cause? (j'ai un collègue qui a eu une dépression a cause du boulot il y'a environ 1an il a été au prudhomme il est aurait apparemment gagner) par contre je ne pense pas avoir beaucoup de soutient de la part des collègues qui ont peur pour leurs places.

    Désolé pour le désordre dans mon message mais j'essaye au mieux de tout expliquer (la moitié des insultes sont déjà oublier)

    Merci a vous de m'avoir lu

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    faites une LRAR a votre employeur, en lui rappelant tous ces faits, et en lui demandant de cesser ce denigrement et ce harcellement
    terminez en lui rappelant que sa responsabilité civile et penale pourrait etre retenue, dans la mesure ou cela nuit a votre santé

    Indiquez en bas de votre courrier "copie a l'inspection du travail + medecine du travail"

    Et, a l'avenir, notez TOUT ces faits (dates, lieux, temoins etc) et essayez d'obtenir le maximum de temoignages ecrits des temoins
    Si, en outre, votre santé s'en ressent (et j'en ai bien l'impression), n'hesitez pas a contacter le medecin du travail

    et pour votre question concernant votre vehicule :
    vous etes parfaitement en droit de refuser de l'utiliser pour aller sur des chantiers en partant du depot
    c'est a votre employeur de vous fournir le materiel necessaire (et cela inclut aussi un vehicule de service)
    Dernière modification par Vero1901 ; 21/11/2015 à 14h33.

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    en plus de ce qui est indiqué par Vero, vous devez contacter immédiatement vos élus du personnel
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour vos réponses, si jamais je fais sa je vais "comme les autres disent" être puni lol
    alors pour info être puni c'est se retrouver seul en déplacement (donc tout les charges pour moi seul "gasoil, péage, hôtel") et donc de ne rien gagner sauf évidemment les remboursements prévus et qui ne sont pas assez si on est seul ou alors de me retrouver a l'atelier seul ou même de m'obliger a prendre mes congés pour la raison qu'il n'y aurait pas assez de travail (on a était obligés il y'a peu de prendre 1 semaine de congé) ou encore de me retrouver toujours avec les boulots les plus pénibles pour bien faire comprendre qui est le chef.

    Je vais désormais noter tout les faits, car au bout d'un moment j'oublie tellement il y'en a.

    J'en ai déjà parler au médecin du travail quand j'ai dû y aller il y'a peu elle as simplement dit "beaucoup de monde sont dans votre cas vous devriez quitter cette boite" (super sa va tout arranger).

    Un collègue a dit qu'il en avait marre de prendre sa voiture (quand on a eu la réduction de frais km) il lui a dit si tu n'as pas de voiture tu n'as rien a faire ici, j'attend ta démission.

    Nous n'avons pas d'élus du personnel.

    il se prend pour un dictateur, je me rappel d'une phrase qu'il nous avait dit "la semaine vous m'appartenez donc je fais ce que je veux de vous".

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    combien de salariés etes vous dans votre société?
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    on est 26 employés dans la 1ére agence et il y'en a 5 dans l'autre

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    a moins d'avoir eu une carence lors des dernières élections, vous devez avoir des élus du personnel

    allez rencontrer l'inspection du travail si ce n'est pas le cas
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    il est certain que votre situation est désolante , mais il n'y a hélas pas de solution miracle.
    Vous n'avez en réalité que deux possibilités :
    a) supporter cela , en cherchant en douce à vous tirer de cette boite pour une entreprise ou la vie serait plus agréable (c'est le conseil du M.T.)
    b) engager la guerre, en n'oubliant pas que cela peut aller jusqu'à l'atomisation , et qu'il vous faudra les reins solides , mais aussi d'avoir potasser le "Droit du Travail".
    si votre décision est celle-ci (b) , vous aurez ici pas mal de confrères Piliers ou non pour vous conseiller , mais aucun ne pourra vous injecter les surdoses de vitamines C dont vous aurez besoin face à ce patron brutal et tyrannique. Si vous mettez le doigt dans cet engrenage, allez y franchement :
    * une lettre LAR exigeant la tenue d'elections de DP , puisque 26 salariés > seuil de 10 : interet de la chose : vous devenez par miracle un "salarié Protégé" pour quelques mois.
    * deuxieme LAR dénoncant les actes, mesquineries et autres propos (voir ci dessus VERO et HALIAS)
    * dans cette 2EME , mentionnez que désormais, vous ne pouvez plus effectuer les Déplacements professionnels avec votre VEHICULE personnel , trouvez une excuse bidon ( votre femme en a besoin , la voiture est vieille , etc ...) et les bonnes excuses : tarif insuffisant (*) , assurance professionnelle non prise en charge , déterioration et salissures ...
    * copie des 2 à l'I.T.

    ensuite , tout va dépendre de la réaction de ce patron , mais aussi de celles de vos collegues de travail et chefs d'équipes

    (*) : rembourser 0,20€ , c'est un tarif indigent ! pour un véhicule moyen un tarif normal serait au moins de 0,35€/km , et jusqu'à 0,59€ (bareme fiscal / Urssaf)

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour tout vos réponses, je vais voir demain comment il se comporte et a partir de la je verrais

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Quelques nouvelles, il y'a eu encore quelques insultes et depuis que j'ai dit que sa commencer a me saouler et que j'allais quitter mon poste car j'en avais marre de ces insultes sa passe mieux, (enfin pour le moment)
    D'après ce que l'on entend au boulot il va y avoir du chômage partiel et on va avoir droit a des réductions de remboursement
    panier (repas midi et soir) + hôtel on devrait passer de 75euro a 71.80
    des frais de déplacements supprimer
    frais kilométrique apparemment encore réduit (pour le moment on est a 25cts en dessous de 400km et 20cts au dessus)
    et on ne touchera plus de remboursement pour le gasoil et le repas de midi si on est a l'atelier (perso j'ai 80km aller /retour) pour le moment on a 9euro par la suite rien...
    Et d'après lui sa serait suite au passage de l'urssaf qui aurait dit qu'on touche de trop (j'ai des doutes connaissant le patron il se sert de sa pour nous réduire la paye).

    Autre petite chose, Lundi j'étais prévu a l'atelier, hier donc dimanche il me téléphone début d'après midi (enfin il tombe sur mon répondeur) pour me dire que sa a changer et que je suis ailleurs alors que depuis le Vendredi il savait ce changement... Normal quoi! et encore une fois comme d'habitude on connaît a la dernière minute notre emploi du temps, je viens d'apprendre ce midi sur le chantier que demain je suis a 250km d'ici a 7h du matin prés a bosser, sans oublier que maintenant c'est lui qui désire qui doit prendre qui dans sa voiture.

    A-t-il le droit de faire sa? Certains font surement l'accepter mais d'autres comme moi font refuser mais il va nous l'imposer, personnellement qu'est ce que je peux faire? J'ai le droit de lui dire qu'il me licencie car sa ne me convient pas?

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Halias Voir le message
    a moins d'avoir eu une carence lors des dernières élections, vous devez avoir des élus du personnel

    allez rencontrer l'inspection du travail si ce n'est pas le cas
    et à cette question?
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  12. #12
    Membre Benjamin

    Infos >

    Désolé je pensais y avoir répondu, il n'y a pas eu d'élus car ils ont tous refuser, ils ont signer un papier indiquant leurs refus

  13. #13
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Vous également ?
    Si oui, rien ne vous interdit de changer d'avis
    Si non, il n'est pas trop tard avant que cela ne dégénère encore plus.

    Avez vous pris contact avec l'inspection du travail ?

    Il ne tient qu'à vous de vous présenter puisque vos collègues ont refusé.

    Prenez contact avec un syndicat afin d'adhérer et ce sera lui qui vous présentera. Ainsi en passant au premier tour, vous êtes pratiquement certain d'être élu.

    A certains moments de sa vie, il faut dès fois avoir du courage pour ne pas baisser la tête et faire valoir ses droits. Et c'est en faisant valoir ses droits que l'on apprend également à défendre ses collègues.
    "C'est le fait qui fait le droit" Antoine LOYSEL, jurisconsulte (1536-1617)
    Citation reprise par Maître Tiennot GRUMBACH, ancien bâtonnier de Versailles (1939-2013)

  14. #14
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je suis arriver dans l'entreprise après sa mais pas la peine d'essayer de me présenter certains vont refuser car ils ne veulent pas d'élu du personnel.

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    Ce qu'il faut voir c'est ce que vous, vous pensez !

    Au point ou vous en êtes, si vous ne pouvez avoir d'aide de vos collègues, aidez-vous vous même.

    Ce n'est pas nous derrière un écran qui allons pouvoir faire quelque chose pour vous à part vous donner quelques conseils.

    Ce sont les plus dociles qui partent en premier !
    "C'est le fait qui fait le droit" Antoine LOYSEL, jurisconsulte (1536-1617)
    Citation reprise par Maître Tiennot GRUMBACH, ancien bâtonnier de Versailles (1939-2013)

  16. #16
    Membre Benjamin

    Infos >

    Oui je comprends bien mais sa risque de me nuire encore plus, les sbires du patron vont me faire comprendre que l'idée est mauvaise sans parler du patron qui va s'acharner contre moi, 2 collègues ont tenter de se faire entendre et depuis ils sont dans le collimateur du patron qui essaye de les pousser vers la sortie et leur donne tout les travaux les plus pourris

  17. #17
    Pilier Junior

    Infos >

    Moi, cela fait deux ans que mon employeur m'a dans le collimateur, mais du fait de ma protection, il ne peut rien faire.

    Et le fait de défendre mes droits m'a donné des ailes pour me défendre mes collègues. Cela fait un bien fou de pouvoir poser des questions qui l'emm...

    Mais il est bien obligé d'y répondre.
    J'apprends au fur et à mesure à poser des questions à l'enfermer dans ses contradictions.

    Ce forum m'a pratiquement tout appris.

    Ce n'est qu'un conseil, allez voir une union locale d'un syndicat afin de vous renseigner :
    - d'abord sur vos droits
    - ensuite sur une demande d'organisation de délégués du personnel

    Autre solution, continuez à courber l'échine.

    Je suis peut-être dur, mais il y a un moment où l'on est face à ses responsabilités (maison à payer, enfants encore en scolarité, etc ...).

    Ainsi que l'indiquais Gamma62, vous pouvez être assuré de trouver des soutiens juridiques sur ce forum. j'en suis la preuve. Il y a deux ans, personne n'aurait misé un kopeck sur mon dossier.

    Le fait d'être aidé également par une union locale d'un syndicat peut également vous aider aussi bien d'un point de vue technique, logistique et également moralement.

    Je ne peux malheureusement à ce stade vous donner d'autres conseils, il vous manque peut-être une réflexion que vous pourriez engager en allant voir un syndicat.
    "C'est le fait qui fait le droit" Antoine LOYSEL, jurisconsulte (1536-1617)
    Citation reprise par Maître Tiennot GRUMBACH, ancien bâtonnier de Versailles (1939-2013)

  18. #18
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci et bonne idée je vais aller voir un syndicat, mais si je franchis le pas sa sera pour une courte durée car je ne compte vraiment pas rester dans cette société, en tout cas merci pour vos conseils

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Insulte ou pas insulte à employeur ?
    Par baptistemondino dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/01/2019, 13h53
  2. [Déroulement du procès] Deux ans de procedure pour une accusation d'harcelement devenue, insulte avec violence
    Par manejasm dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/09/2018, 17h10
  3. [Mon Employeur] Abandon de poste après insulte de mon employeur
    Par Calif dans le forum Travail
    Réponses: 29
    Dernier message: 05/12/2007, 06h11
  4. [Mon Employeur] harcelement moral, insulte
    Par Nenos dans le forum Travail
    Réponses: 47
    Dernier message: 19/07/2006, 23h40
  5. [Mon Employeur] insulte raciale et harcèlement moral
    Par Karijey dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/10/2005, 21h43