Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : burn-out + malaise et choc émotionnel suite échange téléphonique téléphonique avec supérieur

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    j'ai vraiment besoin de vos conseils !
    mon mari a repris son travail il y a 3 semaines après un burn-out (un arrêt maladie de 8 mois avec suivi par un psychiatre + antidépresseurs). Depuis son retour, son N+1 (qui ne sait pas que l'absence est due à un burn-out) lui met la pression en lui confiant des tâches urgentes. C'est très dur pour mon mari. Hier, lors d'un entretien téléphonique ( mon mari et son N+1 ne sont pas dans la même ville), le N+1 a dit à mon mari "ça suffit les vacances, tu rentres dans le rang ou c'est le placard ; tu peux aussi aller chercher ailleurs si tu veux". Suite à ces paroles, mon mari a raccroché et ensuite il a fait un malaise (évanouissement), il est tombé par terre devant ses collègues. Il a été emmené à l'hôpital par le Samu.
    Je dois adresser paraît-il un courrier au DRH de l'entreprise pour l'informer que mon mari a eu un accident du travail. Est-ce que je dois faire état des propos tenus par le N+1 ? Mon mari me dit que ça ne fera qu'envenimer la situation car son N+1 niera les avoir tenus. Est-ce que je dois décrire précisément qui s'est passé ou est-ce que le fait que mon mari ait fait un malaise sur son lieu de travail au retour d'un burn-out suffit pour que cela constitue un accident de travail? Mon mari me dit que s'il met en cause son N+1, celui va tout faire pour que le DRH conteste l'accident de travail.
    Je ne sais pas trop quoi faire..; en clair, ma question c'est : est-ce lorsqu'on informe l'employeur on doit raconter tout en détail ou est-ce que c'est juste une démarche administrative ? Je pensais écrire comme descriptif des circonstances : "évanouissement et chute suite à échange téléphonique avec son N+1 " sans rentrer dans le détail.
    Qu'en pensez-vous ? Mon mari veut éviter que ça se dégrade, mais moi je veux qu'il soit mis en accident du travail pour être mieux protégé. En même temps, leur conversation s'est passée au téléphone et personne d'autre n'a entendu les propos tenus par le N+1 et je ne veux pas le mettre en cause sans preuve... Bref, je suis perdue !

    Merci de votre aide!

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Il aurait déjà dû être en maladie professionnelle et/ou accident du travail depuis tous ces mois s'il avait fait le nécessaire. Mais s'il veut continuer....personne ne peut l'aider ni prendre de décision à sa place.

    Cdt
    Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes.
    Jacques Goimard

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    votre mari devrait prendre rdv avec la médecine du travail au plus tot
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Montant indemnités transactionnelles burn out suite harcèlement
    Par Csyame dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/09/2016, 08h51
  2. [Mon Employeur] Rupture conventionnelle ou licenciement pour inaptitude suite à un burn out
    Par Euqinorev dans le forum Travail
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/12/2015, 09h22
  3. [Mon Employeur] inaptitude médicale suite à burn out
    Par marionb dans le forum Travail
    Réponses: 26
    Dernier message: 29/04/2013, 15h46
  4. [Mon Employeur] burn out suite surcharge de travail
    Par epuisette dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/03/2012, 14h46
  5. [Rapport avec les pros du droit] Peines encourues pour détériorations de biens dans un état passager dû à un choc émotionnel
    Par Lescenfolie dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/07/2009, 13h40