Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

SSII - Entretien préalable à un licenciement pour avoir "décliné" une offre de mission
Discussion sur le thème : Mon Employeur

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis informaticien en administration des systèmes dans une SII depuis 13 ans. Je suis en inter contrat. Je n'ai pas de mission en cours (pas de contrat direct avec le client) mais je suis sur un projet en interne. Il y a deux semaines, on m'a proposé un poste de service manager en réseaux. Le poste consiste à faire l'interface entre le client des clients et les équipes techniques. Il est aussi demandé de faire des propositions techniques réseaux et organiser des réunions (parfois de crise).

    J'ai passé un entretien téléphonique seul avec le collègue, lequel est sur le départ. Il m'a détaillé le poste. Il s'avère que je n'ai pas compétences pour pleinement remplir la mission. Cependant une équipe technique polonaise peut épauler ce déficit technique. Cependant cette équipe n'est pas dédié et peut être indisponible. Je me sens pas d’endosser de tels responsabilités n'ayant pas les compétences réseaux, n'étant pas certain d'être épauler lors de situation de crise, et pas de formation prévue. Si ma société ne positionne personne sur ce poste, alors le poste sera perdu.

    L'après midi j'ai reçu un mail sur ma boite personnelle de la part du commercial (dont je ne dépend pas) intitulé "refus de mission". Le corps du mail faisait référence au retour de discussion faisant état "d'un manque de motivation" et "d'un manque d'intérêt" de ma part (littéralement).
    J'ai répondu par mail, en précisant que je n'avais pas les compétences, et que "déclinais" (littéralement) la proposition.

    Ce matin je reçois un AR pour un entretien préalable à un éventuel licenciement avec le responsable de site, assisté du DP. Le DP m'a conseillé de constituer un dossier pour pouvoir argumenter. Précision : je n'ai pas eu à ce jour d'ordre de mission.

    Par ailleurs la commerciale dont je dépends n'était pas au courant de la situation ce matin. Elle continue de son côté à proposé mon CV à différents clients en ciblant mon domaine de compétence.

    Pour résumer, soit j'arrive à argumenter et je m'en sors sans trop de souci, soit je pressens un refus de mission pour faute grave / lourde.

    Question 1 : est ce qu'une faute grave / lourde peut être valable dans un tel cas ?
    Question 2 : si cela tournait mal, alors puis je remettre en main propre ma lettre de démission le jour du rendez vous ?

    Merci d'avance

  2. #2
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    pour moi,
    1- ne répondez pas pour le moment au courrier reçu.
    2- vous dites que vous avez reçu un mail sur votre adresse électronique personnelle et que vous y avez répondu ? => Je pense que le commercial ne l'a pas adressé sur votre adresse professionnelle pour ne pas laisser de trace

    Est-ce bien votre adresse personnelle dont il s'agit (type gmail, outlook, hotmail, ...)

    Si tel est le cas, je vous propose de transmettre ce mail sur votre adresse professionnelle, de le faire suivre à votre commercial et à votre responsable hiérarchique, et leur répondre, qu'au regard de votre profil et de vos compétences actuelles, et ce dans l'intérêt de la réussite de la mission, vous déclinez cette proposition, à partir du moment où, les moyens à la réussite de la mission ne vous seront pas donnés (formation, ...)

    Ajouter également que vous n'avez pas reçu de quelconque ordre de mission vous permettant de l'étudier de leur faire part de vos remarques
    Cela vous parait-t-il envisageable ?

    ---------- Message ajouté à 20h34 ---------- Précédent message à 20h25 ----------

    Ce qui est certain , c'est que votre employeur va tenter de vous faire endosser, en s'appuyant sur votre refus, la perte de la mission.

    Dans ce cas, mettez bien en avant le fait que nous n'avez aucune compétence en réseau et que votre positionnement sur cette mission, bien que vous comprenez les éventuels problèmes de staffing qui ne sont pas de votre ressort, est inapproprié et contraire aux exigences qui sont les vôtres pour réussir votre mission.

    revenez vers du positif en expliquant, que si on vous permet de suivre une formation au préalable de cette mission, vous pourrez alors l'effectuer sans problème.
    A mon avis, ils n'ont pas le temps et donc ne peuvent pas vous former...
    Défendez-vous.

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse. Je confirme, j'ai reçu le mail sur ma boite privée; cette SSII délivre des boites mails professionnelles au compte goute et sous certaines conditions.

    J'ai en effet répondu au commercial (copie responsable de site) dans le sens ou mes compétences ne sont pas en adéquation avec les prérequis du poste, et ainsi je "déclinais" son "opportunité de mission". Premier mail du commercial intitulé "refus de mission" : "Suite à nos échanges concernant l’opportunité de mission chez xxx, j’ai bien pris en compte ton refus de mission pour les raisons suivantes [...] Tu m’as clairement exprimer ton manque d’intérêt pour cette mission et également auprès de xxx [collaborateur sur le départ] qui m’a informé de ton manque de motivation."

    La réponse a été la suivante : "Pour faire suite à ton mail, je souhaite apporter des précisions sur ce que tu qualifies de "manque de motivation". Suite à l'entretien téléphonique eu avec xxx Jeudi xxx (durée 45 minutes), j'ai pu avoir une idée plus précise de la mission chez xxx; descriptif du poste plus précis de ce que tu avais pu me lire sur ton PC le mercredi xxx. Ce poste nécessite clairement des compétences réseaux : compétences router / firewall Cisco et autres équipements en LAN et WAN. Je décline ce poste pour la raison suivante : je n'ai pas les compétences techniques requises pour pleinement remplir les attentes de cette mission. Aussi je confirme mon souhait de conserver des missions avec un aspect technique affirmé, ce qui correspond à mon dossier de compétences à ce jour."

    Réponse du commercial : "Comme je te l’ai souligné, les compétences réseaux n’étaient pas un point bloquant pour la mission xxx, pour ton information le client était prêt a te recevoir, ainsi que d’autres consultants xxx n’ayant pas de compétences Réseaux."

    Je n'ai pas eu de suite à cet échange si ce n'est l'AR pour un entretien préalable à un éventuel licenciement. La SSII est pressée de trouver un remplaçant pour que je sache avant mi-Juillet. Une formation pour ce type de mission est en effet impossible à programmer compte tenu des délais. Je serai formé sur le tas dixit le collaborateur sur le départ.

    Je vais suivre votre conseil en demandant l'ordre de mission.

    Si j'ai bien compris, dans le cas d'une faute grave / lourde, l'employeur a minimum 48h pour prendre une décision motivée. Est il possible de mon côté de démissionner dans ce laps de temps ?

    Merci

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    surtout ne vous emballez pas sur ce coup foireux du commercial de l'équipe polonaise ou réseaux.

    vous avez des compétences acquises depuis 13 ans dans un certain domaine de l'informatique (et j'en parle pour en avoir été) ;
    vous avez une hiérarchie précise

    si vous etes convoqué, effectivement par LAR et dans les formes requises par le code du travail , surtout n'y allez pas seul, et surtout ne vous laissez pas intimider.
    par ailleurs, soyez TRES VIGILANT sur les personnes qui participent à l'entretien : l'enf...ré de commercial NE PEUT PAS y participer (un entretien en vue d'un licenciement obéit à une stricte procédure)
    Si vous etes amené à vous défendre, disculper, expliquer, restez strictement sur le thème suivant :
    * aucune mission ne vous a été proposée de manière officielle
    * vous n'avez pas refusé une mission qui pour le moment n'existe que dans la tête de ce commercial
    * vous n'avez fait qu'expliquer que vous n'avez pas les compétences RESEAU indispensables à ce type de taches ou responsabilités.

  5. #5
    Qm11
    Visiteur
    Et surtout NE DEMISSIONNEZ PAS, en aucun cas !!! Quel intérêt ? Il vaut mieux être licencié même pour faute grave (ce qui me semblerait déjà aberrant dans votre cas). La faute lourde est complètement inenvisageable ici.
    Vous pourrez toujours contester un licenciement et/ou sa qualification devant le CPH, pas une démission. Un licenciement vous ouvre les droits aux allocations chômage, pas une démission.

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    A quelle date est prévu cet entretien ?

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Un refus de mission - ce qui n'est pas votre cas, puisqu'il n'y a pas de mission, juste des discussions informelles - peut constituer une faute grave mais en aucun cas une faute lourde.
    Surtout ne pas démissionner, ce qui vous priverait d'indemnités de chômage et rendrait diffcile un recours ultérieur aux prud'hommes.

    Les mots ont leur importance, surtout si vous écrivez des mails :
    Il n'y a pas de mission, juste une discussion sur une possibilité chez un client.
    Vous n'avez rien refusé du tout, vous avez mis en avant la nécessite de compléments de formation indispensables si votre employeur voulait vous orienter sur ce type d'intervention.
    Une demande de formation n'est pas un manque de motivation, au contraire c'est la preuve que vous êtes prêt à vous investir personnellement pour suivre l’évolution du marché.

    Bon courage !

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nick06 Voir le message
    Je vais suivre votre conseil en demandant l'ordre de mission.
    Attention, je n'ai pas dis que vous deviez demander un ordre de mission mais de rappeler que vous n'aviez reçu aucun ordre de mission.

    Maintenant, connaissant très bien votre secteur d'activité, très rares sont les ordres de missions écris, en bonne et due forme, et des échanges constructifs avec les managers, commerciaux, ...
    Les intérêts personnels priment trop souvent sur les intérêts du groupe !! et il est très difficile de faire changer les mentalités, mais ceci est un autre débat...

    Dans tous les cas, je confirme les dires des autres intervenants
    - N'envisagez pas de démissionner
    - Préparer cet entretien, peut-être avez-vous la possibilité de le faire reporter selon vos disponibilités ? vous gagnerez ainsi du temps pour le préparer...
    - la faute lourde me semble également inappropriée à votre situation
    - n'allez pas seul à l'entretien
    - à priori, ne parlez pas à ce stade de licenciement, à moins que cela vous ait été expressément notifié sur le courrier AR reçu ?
    - Restez calme, faites vous confiance, ce n'est pas un refus de mission, qui plus est, semble par ailleurs légitime, qui doit mettre à mal votre projet professionnel et vos 13 ans de services pour cette société !

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    et je completerai l'inervention de cadreSYNTEC en vous conseillant de vous faire assister lors de cet entretien...

  10. #10
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par cadreSYNTEC Voir le message
    Dans tous les cas, je confirme les dires des autres intervenants
    - N'envisagez pas de démissionner
    - Préparer cet entretien, peut-être avez-vous la possibilité de le faire reporter selon vos disponibilités ? vous gagnerez ainsi du temps pour le préparer...
    - la faute lourde me semble également inappropriée à votre situation
    - n'allez pas seul à l'entretien

    - ...
    Il commence à se faire tard Véro

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous avez deux cartouches à tirer lors de cet entretien :
    - Vous expliquer comme ce qui vous a été précisé précédemment.
    - Tirer à défaut la carte de l'absence d'ordre de mission écrit, absence qui privera nécessairement le licenciement de cause réelle et sérieuse (je me reporte au fameux article 8 de la convention SYNTEC). Avec 13 ans d'ancienneté, ça va leur coûter bonbon.

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nick06 Voir le message
    L'après midi j'ai reçu un mail sur ma boite personnelle de la part du commercial (dont je ne dépend pas) intitulé "refus de mission". Le corps du mail faisait référence au retour de discussion faisant état "d'un manque de motivation" et "d'un manque d'intérêt" de ma part (littéralement).
    J'ai répondu par mail, en précisant que je n'avais pas les compétences, et que "déclinais" (littéralement) la proposition.
    Bonjour

    pour en etre bien sur, concernant ce qui est en gras, il n'y a pas eu de mission proposée?

  13. #13
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par cadreSYNTEC Voir le message
    - Préparer cet entretien, peut-être avez-vous la possibilité de le faire reporter selon vos disponibilités ? vous gagnerez ainsi du temps pour le préparer...
    Surtout pas!!! Si Nick06 est licencié, il vaut mieux que ce soit le plus tôt possible, pour pouvoir attaquer avant l'entrée en vigueur de la sinistre loi du non moins sinistre Macron, et ainsi ne pas voir ses indemnités de licenciement plafonnées.

  14. #14
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Enpassant Voir le message
    Surtout pas!!! Si Nick06 est licencié, il vaut mieux que ce soit le plus tôt possible, pour pouvoir attaquer avant l'entrée en vigueur de la sinistre loi du non moins sinistre Macron, et ainsi ne pas voir ses indemnités de licenciement plafonnées.
    Sans polémiquer sur le mot "sinistre", ce ne sont pas les I.L. qui seront plafonnées , mais les D&I alloués plus ou moins généreusement par les juges du CPH ou de la C.A. en cas de licenciement abusif (sans cause réelle et sérieuse)

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    [QUOTE=Enpassant;2157610]Surtout pas!!! Si Nick06 est licencié, il vaut mieux que ce soit le plus tôt possible, pour pouvoir attaquer avant l'entrée en vigueur de la sinistre loi du non moins sinistre Macron, et ainsi ne pas voir ses indemnités de licenciement plafonnées.[/QUOTE


    Vous du mal lire cette future loi
    Ce sont les di et encore dans certaines conditions seulement
    Ce serait trop long et trop tot pour l expliquer

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Halias Voir le message
    Bonjour

    pour en etre bien sur, concernant ce qui est en gras, il n'y a pas eu de mission proposée?
    Certainement pas, puisqu'il n'a même pas eu d'entretien avec le client !
    Le client reçoit quelques consultants de plusieurs sociétés après avoir sélectionné quelques cv lui semblant correspondre à son besoin. Ces candidats expriment leur motivation avec plus ou moins de force lors de l'entretien (il se peut que le commercial y assiste) et ensuite, le client qui recrute fait son choix... et ce n'est pas forcément le plus compétent pour le job qui est pris (le responsable avec qui on a passé l'entretien, son manager, la direction des achats, bref tout un tas de gens fourrent leur nez là dedans) !

    Là on en est au stade de l'"opportunité", et vraisemblablement, le client avait sélectionné le cv pour l'entretien. Il y a juste eu un refus de se rendre à un entretien (avec chance/risque d'être sélectionné).
    La question qui se pose c'est est-ce le premier refus d'aller à un tel entretien ? Y-a t'il eu des avertissements officiels avant ?
    [ Parce que refuser systématiquement les postes qui ne sont pas 100% dans son profil, c'est l'intercontrat à vie, autrement dit être payé à ne rien faire... donc le licenciement]

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nick06 Voir le message
    J'ai répondu par mail, en précisant que je n'avais pas les compétences, et que "déclinais" (littéralement) la proposition.
    ce que je ne comprends pas est cette phrase encadrée

    qu'avez vous écrit précisément dans le mail svp?

  18. #18
    Pilier Junior

    Infos >

    Au temps pour moi, ce sont effectivement les dommages et intérêts. Tout en remerciant de cette précision, cela ne change toutefois strictement rien sur la pertinence de ma remarque.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 12/04/2016, 18h39
  2. [Mon Employeur] [SSII] Licenciement pour refus de mission
    Par Ben94140 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/03/2014, 14h52
  3. [Parents et Enfants] Perte d'un objet confisqué par l'école qui décline sa responsabilité
    Par Christa dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/06/2012, 07h13
  4. [Consommation] avertissement " ... decline toutes responsabilités"
    Par Freezzz dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 11
    Dernier message: 21/07/2010, 18h47
  5. [Copropriété, Syndic & ASL] Syndic decline responsabilité, si absence...
    Par Enensy dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/11/2007, 17h09