Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Suspension abusive IJ - Récupération droit avec nouvel arrêt par autre médecin et autre motif ?

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Malheureusement, comme de nombreux malades de bonne foi, la CPAM vient de m'annoncer la suspension de mes IJ à compter du 26/02.
    Il se trouve que je suis en ALD pour une affection cérébrale et en "maladie longue durée" pour dépression (affection psychiatrique de longue durée), tous deux validés par le même Médecin Conseil qui vient de suspendre mes IJ après un examen de 15 minutes, avec un avis médical évidemment unilatéral puisqu’aucun de mes médecins n'a été contacté.
    Étrangement cette "sanction" intervient 2 semaines après que je leur ai demandé pourquoi ils ne versaient plus les IJ à mon employeur depuis mars 2014 et qu'ils aient reconnu leur erreur. En 2 semaines : questions-réponses, convocation et décision !! Alors que je n'avais pas été convoquée depuis 1 an...

    Bref, je pourrais tellement en raconter que je vais m'arrêter là au risque de ne pas aboutir à poser ma question :

    Si un autre médecin me fournit un nouvel arrêt de travail pour un autre motif, et cette fois-ci en rapport avec mon ALD, est-ce que je peux récupérer mon droit à toucher des IJ ?
    - autre médecin : médecin traitant au lieu de psychiatre
    - autre motif : autre que dépression réactionnelle
    - en rapport avec mon ALD : et oui, je suis tellement honnête que je ne me suis même pas débrouillée pour être arrêtée en ALD et être exonérée d'impôts!!

    Je vous remercie de votre réponse rapide, parce que là je suis au bord du précipice !

    Mille mercis !

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    La seule question a se poser, c'est :
    votre etat de santé justifie t il un arret lié a votre ALD ?

    Sinon, vous pouvez parfaitement contester la decision prise par le medecin conseil...
    ameli.fr - Comment contester une décision ?

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Merci beaucoup de votre réponse

    Concernant le deuxième point, bien entendu, je demande une expertise médicale en parallèle. Mais ma grosse inquiétude concerne ma source de revenus à compter du 26 février, et ce tout au long de l'expertise médicale ! Comment vais-je payer mon loyer, comment vais-je vivre ?

    Concernant le premier point, oui, mon état de santé justifie un arrêt lié à mon ALD, selon moi : suite à mon opération neuro-chirurgicale en juillet, j'ai pris 34 kilos, aucun médecin ne se l'explique, comme pour quasiment tout ce qui concerne cette pathologie rare et très peu connue.
    Depuis je déprime à mort, je n'arrive plus à sortir la tête de l'eau, et encore plus depuis ce que vient de m'envoyer la CPAM dans la figure ! En plus une copie est envoyée à mon employeur, qui mène une véritable chasse aux sorcières pour licencier en ce moment, si je ne suis pas licenciée ça relèvera du miracle.
    Sur le plan psy, pour info, j'ai été hospitalisée deux mois fin 2013...

    ---------- Message ajouté à 20h18 ---------- Précédent message à 20h12 ----------

    PS : la prise de poids est un facteur de risque MAJEUR pour ma pathologie cérébrale (reconnue en ALD), et mon médecin et moi mettons tout en oeuvre pour y remédier

Discussions similaires

  1. [Rapport avec les pros du droit] Convocation commissariat avec motif erroné et suspension de permis. Vice de procédure ?
    Par trader974 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2017, 13h29
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 08/07/2016, 17h06
  3. [Organismes Sociaux] arrêt-maladie, suspension des IJ et nouvel arrêt-maladie
    Par Kémaïs dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/06/2016, 19h57
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2012, 15h14
  5. [Organismes Sociaux] suspension des indemnités journalières et nouvel arrêt-maladie
    Par Kémaïs dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/12/2011, 22h44