Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion : Rejeter sa faute sur le délégué du personnel .....Comment le DP peut-il se défendre ?

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour à tous,

    J'ai une nouvelle fois besoin de votre aide ...Je vous demande d'avance de bien vouloir m'excuser d'avance si je ne suis pas clair, mais je dois avouer que je suis particulièrement agacée et souhaite avoir votre avis avant d'agir sous le coup de l'énervement...

    Il y a quelques semaine, la comptable (moi-même) a découvert une erreur de la part de notre responsable administratif.

    La comptabilité a donc remonté l'erreur par email à son responsable directe, qui a elle même remonter l'erreur à notre responsable administratif auteur de l'erreur.

    L'erreur portait sur la date de fin d'un CDD aucun des signataire n'a relevé l'erreur au moment de la signature du contrat( pour rappel : la date de fin du contrat mentionnait le 28/2/2014 alors que ça aurait dû être au 31/3/2014)

    Le salarié est donc censé être en CDI depuis le 01/03/2014.

    Cependant lors de la première réunion avec le salarié et le responsable administratif il y a eu pas mal de cris et des accusation de chantage de la part de la direction.

    J'ai donc proposé en ma qualité au salarié de l'épauler....

    Nous avons donc demandé de proposé à la direction de rédiger CDD complémentaire de 7 mois.
    Bien que le salarié préférait avec un CDI il restait ouvert à une proposition de CDD.

    La seule demande du salarié était un entretien avec ses encadrants afin d'voir un feed back sur son travail.

    Après quelques jours d'attente.

    Nous rédigeons un email de demande d'entretien...

    Cet email a été transféré au responsable administratif.

    Nous avons donc eu de nouveau un entretien avec le responsable administratif.

    A l'issus de ce nouvel entretien, le salarié a demandé a ce qu'un CDD d'1 mois soit conclus ( afin de lui permettre de finir à fin mars) car elle ne supportait plus le climat.

    La demande de CDD accepté bien que je sois pas du tout satisfaite de la fin de cette histoire, savoir que le salarié se sent mieux de partir bientôt, je suis apaisée ( un peu)

    Mais là ou je deviens furieuse, c'est en apprenant que le responsable administratif fait passer le message aux hauts dirigeants que j'ai incité le salarié a signer un CDD d'un mois afin de poursuivre l'entreprise aux prud'hommes...

    Alors que j'aurais largement pu pointer les irrégularités de la procédure....

    Ma question est simple :

    Sachant que je dispose de témoins ayant constaté le mal-être du salarié pendant tout cette histoire, puis-je rédiger un rapport ou un tout autre écrit rétablissant la vérité ?

    Que puis-je faire ?

    Le salarié n'ayant pu s'adresser qu'à l'auteur de "l'erreur" que puis-je faire ?

    En vous remerciant !

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Qu'y a-t-il d'officiel vous concernant pour le moment?

    Plus que ce que vous pouvez faire, commencez par vous demander ce que vous voulez faire. Vous pouvez effectivement faire un courrier pour raconter votre version des faits et vos interventions en votre qualité de DP.
    Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire.
    George Orwell

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Bonsoir,

    merci de votre réponse !

    Pour l'instant rien d'officiel contre moi puisqu'on ne me parle pas ...du tout !

    Je ne veux pas être accusé à tord !
    Je ne veux pas avoir a payer pour ce que je n'ai pas fais.
    L'erreur vient du responsable administratif pas de moi...

    J'ai un gros sentiment d'injustice d'autant plus que mes patrons ( des américains) me voyait déjà comme une bolchevique à cause de mon statut de DP......alors là ça craint grave !

    Que feriez-vous à ma place ?

    Merci

  4. #4
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Tout dépend du rapport de force dans votre entreprise.
    S'il est à votre avantage, un trac bien tourné distribué à l'entrée de l'entreprise et affiché aux tableau dédiés à cet effet, le tout suivi d'un courrier à votre employeur et à la Direccte pour les informer de la situation et les alerter sur un début de discrimination ( voire harcelement " on ne vous parle pas"). Vous pouvez aussi déclencher un "droit d'alerte Dp ( difficile à mettre en place si vous ete la seule élues)

    Si les salariés se mobilisent peu ou pas, courrier Rar à votre employeur avec copie à la Direccte en détaillant les faits, le début de discrimination...

    Dans les deux cas prenez aussi rendez-vous avec le médecin du travail pour evoquer la situation.

    Cdlt.

  5. #5
    Kazuhiro
    Visiteur
    Citation Envoyé par Agent qualifié Voir le message
    Bonjour,

    Tout dépend du rapport de force dans votre entreprise.
    S'il est à votre avantage, un trac bien tourné distribué à l'entrée de l'entreprise et affiché aux tableau dédiés à cet effet,
    Excellent conseil! A suivre à la lettre, c'est-à-dire distribuer des tracts avant d'exiger un entretien pour obtenir des explications et clarifier les choses!

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 24/05/2019, 09h00
  2. [Citoyens et Administration] Qui a le droit de rejeter une liste de candidats pour une elections conseil d' ecole
    Par afpeleve dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/12/2018, 18h10
  3. [Mon Employeur] sanction disciplinaire pour faute à un délégué du personnel
    Par Lydouille dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/06/2010, 07h50
  4. [Banque] délai pour rejeter un chèque sans provision
    Par Parisnice dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/01/2010, 11h53
  5. [Mon Employeur] Comment un délégué personnel ou syndical peut démissionner?
    Par Ange_jurist dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/10/2007, 10h58