Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion : mon supèrieur consulte la personne que je remplace

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    J'ai été embauchée en CDD dans le cadre d'un remplacement de congé maternité/parental. Il s'agit de ma deuxième mission dans cette société et c'est mon ancienne responsable elle-même qui m'a contacté pour effectuer son propre remplacement tant elle était satisfaite de mon travail (2 ans auparavant).

    Cette personne que je remplace est réputée pour son mauvais caractère (elle est clairement haie par tout le département financier qui compte une 40aine de personnes) et ne supporte pas l'idée d'être remplacée ou d'être "mise à l'écart" durant son congé maternité - et mon responsable estime que "tant qu'il lui donne ce qu'elle veut, il a la paix" - il accepte donc de communiquer sur les projet et elle de son côté lui donne des directives que je dois ensuite suivre bêtement.

    Je sais que cette personne appelle (au minimum) une fois par semaine mon supèrieur. Au début je pensais que c'était simplement pour prendre des nouvelles mais je m'aperçois maintenant que mon responsable la consulte sur tous les projets en cours avant de m'en parler. J'ai tenté de lui en parler, lui expliquant qu'il devait me donner ma chance avant d'avoir recours à ses conseils. Il me répond qu'il est très content de mon travail et clôt la discussion.

    Aujourd'hui, cela affecte mon quotidien : projets mis en stand-by (en attendant son retour), autonomie sur mon poste réduite.. Je suis inquiète car je vais devoir recruter 2 personnes en son absence et je sais qu'elle va vouloir accéder aux CV que nous recevrons et probablement passer elle-même les entretiens d'embauche.

    De plus je m'aperçois dans les logiciels de paie qu'elle s'est elle-même renseignée comme étant ma responsable hiérarchique. J'ai consulté les RH, leur expliquant que cela n'avait aucun sens pour moi puisque je la remplaçait et n'ai pas eu de réponse.

    Existe-t-il un recours? A-t-elle le droit d'intervenir de cette manière et d'influencer mon travail à distance? Je reste lucide, sachant que je ne pourrait jamais empêcher leurs échanges ou maîtriser leur contenu. J'ai l'impression d'être prise pour un pantin.

    J'espère avoir exposé clairement ma situation.

    Merci d'avance pour vos précieux conseils.


  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Votre question n'appelle pas de réponse juridique particulière. Vous êtes en CDD, en remplacement d'une personne titulaire de ce poste, qui sera amenée à le réinvestir à la fin de son congé. Que cette personne veuille rester au fait de ce qui ce passe dans l'entreprise, voire prendre des décisions, ne paraît pas hors sujet, mais logique.

    A insister de votre côté, vous risquez plutôt de vous mettre la hiérarchie à dos, surtout si vous souhaitiez éventuellement prétendre à un CDI.

    Cdt
    Nous étions au bord d'un gouffre, nous avons fait un grand pas en avant.
    Félix Houphouët-Boigny

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonsoir

    désolé d'etre "brutal" mais vous oubliez que vous etes en CDD de remplacement

    revenez sur terre
    ce n'est qu'un remplacement

    j'en suis désolé mais c'est ainsi
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  4. #4
    Pilier Cadet

    Infos >

    Lorie, Halias, je d'accord avec vous, il ne s'agit que d'un remplacement.

    Cependant, le poste ayant l'air d'etre un poste à responsabilité et il aurait été intéressant que Madeo. Puisse faire état dans son cv desdites responsabilités.

    Ce lui permettrait en outre de pouvoir prétendre à un poste similaire ailleurs...

    Or, dans ce cas de figure, certains projet qui lui auraient été confiés en tant que remplaçante sont mis en stand-by et finalement, elle se retrouve simple exécutante, ce qui ne correspond pas a ce qu'on lui a proposé à la base.

    Madeo d'ailleurs à l'air de penser que ses compétences sont remises en cause ce qui n'est jamais très agréable.
    Dernière modification par Maya971 ; 20/03/2014 à 13h56.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ma réponse ne comportait pas d'appréciations personnelles. Juridiquement, j'indiquais qu'il n'y avait aucune voie de recours.

    En off, je dirais simplement que le monde du travail est ainsi fait. Il faut se battre lorsqu'on a des atouts.
    Nous étions au bord d'un gouffre, nous avons fait un grand pas en avant.
    Félix Houphouët-Boigny

  6. #6
    Membre

    Infos >

    Merci à tous pour vos réponses.
    Je vous rassure j'ai bien les pieds sur terre et ai bien conscience que je ne suis qu'en CDD (je n'en suis pas à mon premier contrat de ce type), mais je rejoins Maya 971. Je comprends tout à fait que la personne que je remplace souhaite être au fait de ce qu'il se passe en son absence. Cependant, j'estimais simplement qu'en signant un contrat de travail afin d'assurer son remplacement, j'assumerai TOUTES les responsabilités liées au poste. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle j'avais accepté, afin de pouvoir prétendre à plus de responsabilités par la suite.
    Ce n'est certes "qu'un remplacement" (pour citer Halias), mais cela ne rend pas le poste moins intéressant et requiert selon moi autant d'investissement que pour n'importe quel CDI.
    Je me doutais bien qu'aucun recours juridique était possible. A moi d'entamer les négociations avec mon N+1.
    Cdt.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bjr
    Il ne s'agit pas de mise en doute de vos compétences mais vous effectuez un remplacement.

    La titulaire reprendra son poste sous peu, il est un peu logique qu'elle se tienne au courant et même dirige encore le service.
    Le contraire lui serait d'ailleurs reproché.
    " Tant que nous sommes des Hommes, pratiquons l'humanité "
    Sénèque


  8. #8
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Je me permets de rebondir, toujours sur ma mission, mais au tout autre sujet.
    La personne que je remplace a officialisé son congé parental jusqu'à la fin du mois d'aout.
    A ce titre la RH m'a fait parvenir 3 nouveaux CDD à signer (2semaines + 3 mois + 1 mois)
    J'ai renvoyé uniquement le premier contrat, celui débutant aujourd'hui. il se termine à la fin du mois et je renverrai donc le contrat suivant à ce moment là.
    La RH m'a ordonné (oui, ordonné) de signer et de lui renvoyer les 3 contrats aujourd'hui m'indiquant que si je décide pour une raison X ou Y de partir entre temps ils seront détruits.
    Suis-je dans mon droit de refuser d'anticiper la signature de ces contrats?
    Si je les signe et que je décide de m'en aller par exemple à la fin du contrat en cours, risquent-ils de me refuser mes indemnités de fin de contrat sous prétexte que j'ai déjà signé le contrat suivant?
    Cela risquerait d'être considéré comme une rupture anticipée de CDD.
    De plus, je ne vois pas l’intérêt de les signer sachant que mon salaire est en cours de re-négociation avec mon N+1 pour mise en application le mois prochain..

    Merci encore pour vos conseils...

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    Moi, je ne vois pas bien l'intérêt de vous faire 3 CDD, d'autant plus que c'est interdit.
    Pour le même motif, c'est 1 CDD, renouvellé une fois au maximum. Quels sont les motifs de recours au CDD invoqués dans ces contrats?

  10. #10
    Membre

    Infos >

    Au total, j'aurai 4 contrats :
    2 contrats pour remplacement de congé maternité,
    2 contrats pour remplacement de congé parental d'éducation.
    J'ai effectivement fait remarqué qu'à aucun moment il n'était indiqué qu'il s'agissait d'un renouvellement.

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    En gros ça va dépendre de ce que vous voulez:
    - soit vous souhaitez rester dans l'entreprise et vous signez (à la date du jour de la signature, ni anti-daté ni post-daté) et vous pourrez les faire requalifier en CDI.
    - soit vous ne souhaitez pas rester, et vous en restez là. Vous avez signé votre contrat pour la période en cours. A la fin de celui-ci ils ont le choix entre une proposition de CDI ou un autre CDD pour un autre motif, mais dans ce dernier cas rien ne vous oblige à accepter. Votre contrat se termine et vous touchez votre prime de précarité, aucune obligation pour vous d'accepter autre chose.

    En admettant que votre contrat actuel soit un renouvellement du premier: même motif si j'ai bien compris, vous toucherez la prime pour les deux contrats à la fin de celui-ci.

    Et laisser votre RH "ordonner", il n'a pas le pouvoir de vous obliger à signer.
    Dernière modification par tipule ; 15/04/2014 à 18h10.

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] demission de la personne que je remplace
    Par valerie63800 dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/02/2013, 17h13
  2. [Mon Employeur] licenciement de la personne que je remplace
    Par natoums dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/10/2012, 21h32
  3. [Citoyens et Administration] Supérieur = "Strictement supérieur" ou "Supérieur ou égal"
    Par robvieux dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/10/2012, 09h26
  4. [Pénal et infractions] Tel portable retenu par un prof - contenu consulté sans mon autorisation
    Par Lycéen14 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 41
    Dernier message: 07/12/2009, 23h38
  5. [Mon Employeur] démission de la personne que je remplace en CDD
    Par Dpzcale dans le forum Travail
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/01/2008, 08h50