Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 34

Discussion : Je voudrais une inégalité de traitement avec le personnel de jour....

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Une inégalité de traitement ? eh oui voici pourquoi :
    A l’instar de quelques presque 500 collègues répartis sur toute la France et les DOM, je travaille de nuit dans un établissement public à caractère administratif. L’amplitude de nos horaires est de 20h à 07h00 suivant les établissements pour neuf heures de travail consécutif. En 2002, une circulaire, au niveau national précisait dans un de ses articles que « des dispositions particulières seront prises séparément pour ces personnels ».
    Depuis ( soit dix ans après) rien n'a toujours été fait. Patience patience...
    Nous faisons le même nombre* d’heures annuelles (1586 h + 7 heures journée de solidarité soit 1593 heures) que le personnel de jour sans aucune bonifications de salaire(avec donc le même salaire que nos collègues de jour). C'est pourquoi je souhaiterai une inégalité de traitement et pour info malheureusement nous ne sommes pas régit par le droit et code du travail.
    Je me pose donc quelques questions
    1.- Pensez vous que cela soit normal ?
    2.- Que puis-je faire quand depuis dix ans ni la Direction Nationale, ni aucun syndicat n’a fait quelque chose ?
    3.- Que me conseilleriez vous de faire :
    a.- Ecrire* au Directeur National directement en passant ou pas par la voie hiérarchique.
    b.- Ecrire* au Ministre de Tutelle.

    4.- Est-ce que dans un problème comme celui-ci le Tribunal Administratif est compétent si non quelle procédure entamer.


    Merci de tous vos conseils avisés qui pourraient m’aider dans ma réflexion sur ce problème.
    Gloupsi

    * J’ai lu dans vos droits.service-public . fr que dans la fonction publique hospitalière les travailleurs de nuit ne faisaient que 1476 heures.

    ** non anonymement bien sur, pas avec mon pseudo gloupsi

  2. #2
    Membre Cadet

    Infos >

    re bonjour,
    je fais remonter le sujet car je n'ai pas eu de réponse à mes questions.
    Je comprends mieux pourquoi rien n'a été fait par mes collègues de travail depuis dix ans si comme moi ils n'ont pas eu de réponses à leurs questions.
    Je sais bien que sur le forum ce sont des bénévoles qui répondent et que tout le monde n'est pas spécialiste de ce type de droit ( administratif ?)
    Cela aurait été bien d'avoir une idée de l'orientation à prendre pour essayer de faire bouger les choses, car aller voir un avocat pour ce style d'"affaires"
    avec à peine plus que le SMIG c'est peut-être risqué...
    Merci à tous ceux qui ont pris la peine de me lire.
    Amitiés à tous - merci.
    Gloupsi

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Continuez de passer les bénévoles ne sont pas là tout le temps et les plus spécialistes peuvent avoir loupé votre question

  4. #4
    Membre Cadet

    Infos >

    oui merci,
    je comprends bien que les bénévoles ne puissent pas être là en permanence.
    je cherche surtout une idée vers quoi me retourner....
    je passerai régulièrement.
    Gloupsi

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Et que font les syndicats de votre "secteur". C'est exactement dans leur champ de compétence. Je suppose que vous n'êtes pas le seul salarié concerné?

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Votre statut est régi par quel texte ? (Fonctionnaire ? De quelle fonction publique ? Sous contrat ?....)
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    et merci pour l'intérêt que vous portez à mon problème qui est aussi celui de presque 500 veilleurs de nuit.

    pour Jean-Louis52
    - Je suis ouvrier dans un établissement public à caractère administratif (c'est en fait un CR**S) dépendant du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
    - Je suis contractuel de droit public - J'ai un CDI - Je ne suis pas fonctionnaire.

    pour Yuri
    - Les syndicats se sont désintéressés du problème - probablement du fait que les veilleurs de nuit ne représentent qu'une très petite partie de leurs adhérents - et que les "salariés de jour" pensent que ce que l'on donnera aux Veilleurs on ne le leur donnera pas ..... (Et pour être honnête à part un syndicat dont on reçoit tout au long de l'année des informations pour les autres on a de leurs nouvelles qu'au moment des élections....)
    - Bien sur je ne suis pas seul nous sommes en France métropolitaine et Outre-mer un peu moins de 500 veilleurs de nuit dans les CR**S.
    Il y a eu une tentative pour faire bouger les choses il y a quelques années, tentative qui a avortée assez vite, le Président de cette association ayant comme par hasard disparu avec tous les documents --> Peut-être promu à un meilleur poste si pas de vague car si nous étions alignés sur le même nombre d'heures que dans la fonction publique hospitalière pour le personnel travaillant exclusivement de nuit ( 1476 h , le nombre d'heure disponible serait pour 450 veilleurs de 55800 h soit presque 38 emplois à temps complet. On devine le coût et on comprend donc aisément pourquoi que cela ne bouge pas beaucoup.

    merci encore de vous intéresser à ce problème

    Gloupsi

    nota :
    le site du service public indique le nombre d'heures dans la fonction publique hospitalière comme = à 1476 heures
    Nous, nous sommes à 1600 heures , rectifiées à 1593 heures effectives (car plus 7 heures pour la journée de solidarité Fonction Publique et moins 14 heures pour fractionnement congés.)

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Je viens de parcourir rapidement les textes régissant votre statut....
    Si les syndicats ne s'en mêlent pas, je ne vois pas de solution...
    Aller au TA , pourquoi pas, mais sur quelle base ?

    Même si votre emploi n'est pas soumis au code du travail, il est soumis à la directive européenne sur le travail de nuit...

    http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/...09:0019:fr:PDF

    Cela peut être une base légale pour améliorer vos conditions de travail (repos, nombre d'heures...)
    Dernière modification par Jean-louis52 ; 25/11/2012 à 09h00.
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  9. #9
    Membre Cadet

    Infos >

    Merci Jean-Louis52

    - pour vos recherches et envoi de la directive européenne sur le travail de nuit... que j'ai lu entièrement mais faudra que je fasse un tri dans tout ce qui y est écrit....

    Aller au TA , pourquoi pas, mais sur quelle base ?
    C'était un peu la question que je posais dans mon premier message [4.-]

    Si les syndicats ne s'en mêlent pas, je ne vois pas de solution...
    Ca fait dix ans que cela dure et cela ne les tracassent pas plus que cela.
    Donc effectivement pas beaucoup de solutions.

    C'est quand même aberrant que l'Etat employeur ne fasse rien (on est quand même un peu des salariés de l'Etat même si nous ne sommes pas fonctionnaires.Non ?)
    C'est quand même surprenant que la Direction Nationale des CN**S qui se dit vouloir faire du social pour les étudiants ne fasse rien depuis dix ans pour une catégorie de ses propres salariés.

    Mais bon que sont à peine 500 personnes face à plus de 4.5 millions de demandeurs d'emplois.

    - à propos : Pour Jean-Louis52 : je me suis permis de regarder votre profil et j'y ai lu santé dans le travail et j'ai malheureusement fait une recherche sur travail de nuit et santé....Bon eh bien c'est pas réjouissant là non plus.La fin de carrière des travailleurs/veilleurs de nuit risque d'être difficile : (La) Les maladies nous guettent

    merci encore à ceux qui sont intervenus sur ce sujet , merci à Jean-Louis52 et Yuri

    Gloupsi

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Pour le travail de nuit : vous devriez gagner quelques trimestres de cotisations pour la retraite, quand les négociations sur la pénibilité aboutiront....
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Etes-vous suivi par la médecine du travail ? Réglementairement, une visite tous les six mois...
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  12. #12
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    merci de l'intérêt que vous portez à ce problème.
    Désolé ne pas répondre rapidement mais mon travail de nuit ne me permet pas d'être toujours disponible pour venir sur le forum.
    Je vais répondre à vos messages et questions :
    Pour le travail de nuit : vous devriez gagner quelques trimestres de cotisations pour la retraite, quand les négociations sur la pénibilité aboutiront....
    à la vitesse où ma direction s'occupe du problème du travail de nuit pour ses veilleurs , j'ai bien peur que les trimestres gagnés pour pénibilité ne servent qu'à ceux de mes collègues qui sont embauchés cette année....et encore....

    Etes-vous suivi par la médecine du travail ? Réglementairement, une visite tous les six mois...
    Ah Ah ah, Je ne sais pas pas si c'est la même chose dans tous les CR**S, mais à part la visite médicale ( à mes frais) que j'ai passée avant mon embauche pour avoir une attestation de non
    porteur de maladies infectieuses , je n'ai passé aucune visite chez un médecin du travail. ( 9 ans de présence ) ni la visite médicale d'embauche, ni après.....alors vous me dites que pour les travailleurs de nuit c'est tous les 6 mois ? Voyez les économies réalisées....
    Je pense que pour le personnel de jour c'est pareil. Même après un arrêt maladie je ne suis pas sur qu'une visite chez le médecin du travail soit faites.
    On voit bien là encore la considération de nos directions (nationale et régionale) qu'elles portent à leurs personnels, comme nous ne dépendons pas du code du travail....et pour le code de la santé je ne sais pas....
    Allez je ne vais pas être pessimiste et mais jouer l'optimisme humour(...esque) , la visite médicale est peut-être prévue pour le personnel qui a dix ans de présence au sein du réseau.
    Vous voyez chez nous ""y'a"" du boulot social à faire pour faire respecter nos droits.

    Merci encore Jean-Louis52 pour vos bonnes questions et je vous souhaite une bonne journée.
    a + sur le forum
    Gloupsi

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Aux termes des articles du code du travail L4621-1, L4111-1 et surtout L4622-1, votre employeur est soumis aux obligations du code du travail concernant tout ce qui a trait aux services de santé au travail et aux surveillances médicales des salariés....et le défaut de visites médicales (embauche ou autres) est sanctionné par les tribunaux...

    Pour ce qui est de la reconnaissance du travail de nuit dans les travaux sur la pénibilité, l'éventuel bénéfice dans le cadre de la durée d'activité / droits à retraite devrait profiter à tous les ayants droits en service au moment de la publication de ces potentiels "avantages"....Si vous n'êtes pas trop près de votre retraite, on peut espèrer que vous en bénéficiiez..
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  14. #14
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Après presque deux ans, je viens vous donner quelques nouvelles sur mes problèmes.
    Mais tout d'abord merci à l'administrateur qui m'a permit de récupérer un nouveau mot de passe avec une nouvelle adresse mail (depuis le temps je l'avais probablement effacée et oublié le mdp.)


    Le dernier post de Jean-louis52 dans son premier paragraphe parlait des obligations concernant les surveillances médicales.Bon si nous n'en sommes pas à une visite tous les six mois, tous les personnels ( ceux de jour comme ceux de nuit) ont maintenant une visite médicale annuelle avec un médecin agréé....c'est déjà une nette amélioration.

    Pour ce qui est de la reconnaissance du travail de nuit, rien de concret mais une réunion d'un syndicat avec le nouveau directeur du C...S Paris a été orgnaisée le 13 mai 2014 et j'ai trouvé par hasard dans leur site un paragraphe sur la reconnaissance du travail de nuit dans leur compte-rendu (publié sur leur site).Je ne sais pas si je peux mettre le lien de la page...? (envoi du lien par MP pour ceux qui le souhaitent)
    Reconnaissance du travail de nuit

    Le SxxxxxS-XO demande au Directeur la reconnaissance du travail de nuit pour les veilleurs de nuit, il rappelle que cette démarche a été plusieurs fois portée par notre syndicat au C...S. Il demande que des négociations soient mises en place avec les organisations syndicales. Le SxxxxxS-XO précise que nous sommes le seul ministère où cela n’a pas été fait.

    Le Directeur informe qu’il va demander à la DGRH plus amples informations sur ce sujet, la Sous-Directrice RH nous informe qu’il va être mis en place rapidement un Groupe de travail sur le Sujet.

    Le SxxxxxS-XO informe qu'il a demandé une audience à la DGRH sur ce sujet.
    ça bouge un peu mais si le groupe de travail mais autant de temps que le premier ( c'était prévuen 2002 mais il n'y en a jamais eu...) mais soyons optimiste au moins maintenant on est sur que la Direction est au courant.

    Pour la pénibilité du travail de nuit, c'est reporté siné dié....( pour tout le monde !)

    Voilà plus 18 mois après , je voulais vous tenir au courant.
    Dernière modification par Gloupsi ; 10/07/2014 à 23h40.

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Merci de ce retour.

    Bon courage
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  16. #16
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Une petite info pour montrer que ce problème intéresse nos politiques : j'ai adressé en avril 2014 une LRAR comprenant un dossier d'explication ( AR reçu et signé) a une député de mon département, je n'ai a ce jour reçu aucune réponse...mais bon cela ne fait pas encore un an....
    Cordialement
    Gloupsi

  17. #17
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Je fais un petit up comme on dit sur les forums.
    Toujours rien reçu de ma députée...patientons cela ne fait que 9 mois - Elle est peut être en congé maternité.

    Les réunions de travail prévues lors des réunions syndicales de mai 2014 n'ont toujours pas eu lieu, elles ne sont plus d'actualités.... je m'en doutais un peu.

    Pour la pénibilité nous réunissons les conditions largement puisque les conditions minimales sont 1 heure de travail entre minuit et 5 heures et sur
    120 nuits par an - Nous c'est 5 heures entre 00 h et 05h00 et 180 nuits....mais et comme toujours il y a un mais, nous ne sommes pas concernés et pourquoi ? eh bien parce que c'est uniquement valable pour les salaries ayant un contrat de travail de droit privé et nous, nous avons un contrat de travail de droit public...et donc on aura rien en plus pour partir plus tôt en retraite .... à remarquer que les 20 premiers points ( 1 par trimestre *4*5 ans) ne servent qu'à avoir une formation....
    @ la prochaine
    Gloupsi

  18. #18
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Un petit up car il ya du nouveau sur cette affaire.
    En cherchant sur le net je suis tombé par hasard sur la question écrite au gouvernement n°54945 publié au JO le 6 mai 2014 et qui correspond bien à la lettre que j'avais envoyé à Madame la Député. Donc bien que n'ayant pas eu de réponse perso, l'affaire a suivi son cours, la réponse du Ministre du travail n' a pas apporté de choses nouvelles (réponse en date du 23 décembre 2014).Alors que par ailleurs les choses ont l'air de bouger.
    car il semble qu'un syndicat aurait pris les choses en main, une audience auprès du directeur national en mai 2014 prévoyait des réunions des DNRH qui n'ont toujours eu lieu mais des relances par courrier par ce syndicat ( courrier en date du 8 octobre 2014 avec pour objet : le travail de nuit a eu une réponse de la Ministre de l'Education Nationale N.V.B. en date du 14 octobre 2014 apporte des réponses, reste à concrétiser ces projets de revalorisation des métiers des C***s et il y aurait une réunion Direction Nationale et syndicats sur ce sujet fin avril 2014.
    Dès qu'il y aura du nouveau je ne manquerai de faire un retour.
    Cdlt
    Gloupsi
    Dernière modification par Gloupsi ; 02/04/2015 à 22h46. Motif: cor de fautes

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Merci de ce up
    Cordialement,
    Jean-Louis

    "Il n'y a ni richesse ni force que d'hommes" Jean Bodin

  20. #20
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour à tous,
    un petit up car ca bouge !!!

    Une réunion de la Direction Nationale des C**S. et de tous les syndicats représentatifs du réseau aura lieu le 21 avril 2015 , la discussion portera notamment sur les veilleurs de nuit(VDN).
    Un des syndicats a envoyé une lettre ( par voie d'affichage) demandant aux VDN leurs attentes pour l'avenir.
    J'y ai bien sur répondu voici ma réponse :

    Suggestions pour améliorer la condition du veilleur de nuit et personnels des C***S :

    Tout d’abord la principale action doit d’être l’abrogation du régime dérogatoire

    Je verrai aussi 3 points pour améliorer la situation des veilleurs de nuit indépendamment les uns des autres :

    1. La pénibilité du travail

    2. Revalorisation et requalification des métiers

    3. Les taches ( actions ) [ à définir lesquelles] demandées en plus aux veilleurs de nuit


    Pour le 1.- La pénibilité du travail

    a .- Tout le monde souhaite qu'on s'aligne sur la Fonction publique (FP) donc alignement
    sur le temps de travail de la FP hospitalière pour le personnel travaillant exclusivement de nuit ( veilleur de nuit)
    - Soit du repos compensateur 1476 h (+7 -14) = 1469 heures/an au lieu de 1600 (+7-14)-1593 heures/an

    - Soit en rémunération (http://infos.emploipublic.fr/wp-cont...mnites-FPH.pdf) en page 3 :
    Voir page 3 :
    Taux horaire pour service normal de nuit 0,17 Euros au 30/08/2001 (JO 14/09/2001)
    TAUX horaire pour service de nuit intensif 0,90 euros au 20/04/2001 (J.O. 16/5/2001)


    - Soit pour nous 1.09 *1593 = 1736,37 € brut/an ou 144,69/ brut/mois

    b.- Rajouter à notre temps de travail effectif les 20 minutes de pause que l'on ne peut pas prendre pour nécessité absolue du service.
    Soit par un forfait horaire comptant pour temps de travail
    soit le temps réel réel c'est-à-dire 20 mn de plus sur le temps de travail des les 6 heures de travail atteinte.(Nous travaillons 9 heures par nuit)

    c.- Donner un coefficient majorant les heures effectuées de jour correspondant à des horaires décalés des hotraires de nuit
    - Coëf 1.2 me paraîtrait raisonnable pour les heures travaillées dans les heures dites ouvrables.
    - Coëf 2 pour les heures effectuées hors service à partir de 20 h (nos réunions ont lieu à partir de 20h)

    Pour le 2.- Revalorisation et requalification des métiers

    1.- Evolution des veilleurs vers Agent d'accueil et de sécurité Echelle 5 ( au recrutement ou après 5 ans d’ancienneté ou par examen professionnel)
    Le terme Agent d'accueil permettrait une évolution vers un travail de jour après formation pour ceux qui
    le voudraient après un certain nombre d’années (10 ans me semble raisonnable ou à définir )
    2.- Evolution vers l’échelle 6 pour postes à vrai responsabilités après soit
    a.- par un temps de service à définir
    b.- un examen professionnel

    Pour le 3.- Les taches ( actions ) [ à définir lesquelles] demandées en plus aux veilleurs de nuit

    Une fois définit les taches supplémentaires, les chiffrer en UV ( unité de valeur -> nombre à définir puis à valoriser en euros - comptabilisation mensuelle car ces taches ne sont pas régulières dans le mois ou alors pour simplification un forfait raisonnable.
    Voilà ce que beaucoup de collègues souhaiteraient, dès que les résultats de la réunion seront connus je ne manquerai pas de venir vous informer Et voir ce qui restera de nos espoirs de revalorisations.

    Pour l'ensemble des personnels ouvriers du réseau il y a eu une revalorisation des points d'indice pour s'aligner sur ceux de la la Fonction Publique avec rappel à partir du 1 er juillet 2014 au 31 décembre 2014 ( en gros +5 pts d'indice soit 18.87 € net en plus) puis à partir du 1 janvier 2015 + 5 pts d'indice également (18.87 € net en plus). Ceux de la FP ayant été vu à la hausse au 1 février 2014...


    Je n'avais pas mis le lien du courrier de la ministre de l'Education Nationale : Courrier de Mme N. Vallaud-Belkacem et Mme G. Fioraso du 16 octobre aux élus du CTC du C***S sur la revalorisation des carrières et la grille indiciaire
    de la question écrite au grouvernement : Q.E.n°14_54945.

    merci de m'avoir lu et à bientôt je l'espère pour de bonnes nouvelles.
    cordialement,
    Gloupsi
    Dernière modification par Gloupsi ; 13/04/2015 à 12h37.

  21. #21
    Pilier Junior

    Infos >

    En tout cas, je salue votre opiniâtreté sur la question, et c'est bien que vous ayez pu faire avancer les choses! Sympa aussi de nous tenir au courant, merci à vous!

  22. #22
    Membre Cadet

    Infos >

    De Yuri #5 Et que font les syndicats de votre "secteur". C'est exactement dans leur champ de compétence.
    De Jean-Louis 52 #8 Si les syndicats ne s'en mêlent pas, je ne vois pas de solution...
    C’est justement quand un syndicat un peu moins bien installé sur ses acquis, a commencé à s’en occuper que la machine s’est vraiment mise en route, rajoutez à cela les actions des veilleurs de toute la France, qui sans s’être concertés ont commencé à envoyer des courriers aux politiques, à leur direction, aux syndicats….Quand ça tire de partout on ne peut plus ignorer le problème et continuer à faire l’autruche.

    Les syndicats s’en sont mêlés sérieusement et ça a avancé

    Les personnels ouvriers veilleurs de nuit travaillent 1593 heures de nuit à raison de 9 heures par nuit et n’avait rien en compensation malgré la réglementation française et européenne.
    Oublié aussi dans la réglementation sur la pénibilité (Les personnels sous contrat de droit public en sont exclus…)


    Lors d’une réunion de personnels avec le directeur de notre C…S au moment des questions :

    J’ai rappelé que les veilleurs de nuit n’avaient rien en compensation de leurs heures de nuit. Et quand le C…S ferait il quelque chose ?
    Réponse du directeur :
    Comment vous n’avez rien ! ne dites pas cela vous avez déjà un salaire.
    Réponse [entre ses dents]d’un syndicaliste représentant les salariés :
    Ce n’est pas l’objet de la réunion.
    Donc un autre syndicat a fait avancer les choses, s’il y a des résultats satisfaisants comme d’habitude en cas de victoire on pourra lire sur tous les communiqués syndicaux , surtout ceux qui ont pris le train en marche « Grâce à nos actions , nous avons reussi….. »

    Donc je reviens fin avril pour vous tenir au courrant des avancées.
    Cordialement,
    Gloupsi

  23. #23
    Pilier Sénior

    Infos >

    Un syndicat c'est un regroupement de salariés qui font avancer leurs revendications. Donc le syndicat n'existe que par ses adhérents et il ne fait avancer les choses qu'avec leur soutien..... Certains l'oublient et croient que les choses bougent sans "action" ni engagement personnel!?
    Dieu, prix Nobel de la guerre. (Cabu, Charlie Hebdo 2002)

  24. #24
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    je fais un petit up pour donner des nouvelles de l'évolution des métiers de veilleur de nuit dans les CRO*S
    Dans mon dernier message je citais un syndicat :
    Donc un autre syndicat a fait avancer les choses, s’il y a des résultats satisfaisants comme d’habitude en cas de victoire on pourra lire sur tous les communiqués syndicaux , surtout ceux qui ont pris le train en marche « Grâce à nos actions , nous avons reussi….. »
    Bon super , npous avons reçu la circulaire n°10 du CRO*S Réf : SDRHF/PO/MD/MV 010 du 12 mai 2015 , elle a été débattue, signée par les syndicats lors de CTN, le problème c''est qu'aucun de ces syndicats n'a du comprendre ( ou alors ....) ce qu'il y avait dedans pour les veilleurs de nuit.Le seul changement pour les VDN c'est que maintenant ce sont des agents d'accueil et de veille mais toujours sans une rémunération pour le travail de nuit.
    R I E N !!!! c'est à désespérer , quand on lit sur leurs sites ( des syndicats) leurs commentaires d'il y a un an à peu près à cette époque...C'est triste de comprendre qu'on nous prend pour les c**s.

    Moi je me demande comment on appelle des dirigeants ( qui dépendent quand même du MENESR ( Ministère de l'Education Nationale des Etudes *Supérieures et de la Recherche ) qui exploitent au vu au su de tous, qui ne font rien pour faire changer ce statut, qui sont complêment hors la loi avec le code du travail ( que l'on veut réformer...) et les directives ou loi européennes , négrier ! c'est le nom qui me vient à l'esprit.

    C'est vrai nous , les 450 veilleurs de nuit , ne cassons pas, ne coupons pas les arbres pour y mettre le feu, ne mettons pas le feu aux voitures pour obtenir que la loi soit appliquée.

    C'était le coup de gu**le du vendredi.
    merci à tous ceux qui m'ont lu et qui m'ont apporté des conseils.
    Cordialement
    Gloupsi.
    Dernière modification par Gloupsi ; 06/11/2015 à 15h23. Motif: Cor de fautes

  25. #25
    Véga Lyre
    Visiteur
    Gloupsi... Je salue votre opiniâtreté aussi.
    Juste une question... Pourquoi ne pas vous présenter en délégué national de votre branche ? Les négociateurs ont besoin de gens comme vous, qui font remonter les réalités du terrain....
    C'est relativement simple, dans le fonctionnement : vous contactez un syndicat représentatif, et remontez jusqu'au national. Les candidats ne sont pas pléthore, à mon avis, vous y auriez votre place.

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Mon Salarié] INEGALITE DE TRAITEMENT et DISCRIMINATION
    Par éclairage dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/08/2015, 12h56
  2. [Mon Employeur] Inégalité de traitement, ou pas ?
    Par campbell73 dans le forum Travail
    Réponses: 21
    Dernier message: 01/07/2015, 15h05
  3. [Succession, Donation] inégalité de traitement
    Par mélu62 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2015, 10h24
  4. [Mon Employeur] Inégalité de traitement + différence de diplômes
    Par brent dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 18/09/2013, 21h22
  5. [Propriétaire et Locataire] J'ai acheté mon appartement seul, aujoud'hui je voudrais le payer avec mon amie
    Par Fredo67 dans le forum Immobilier
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/03/2008, 14h40