Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : des histoires pour une simple lettre...

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Pour faire simple, je travaille actuellement en prestation. J'ai des problèmes avec mon employeur (celui qui me paye) mais aucun avec son client (celui chez qui je travaille et que je vois tous les jours).
    Pour des raisons personnelles, je vais avoir besoin d'une lettre de recommandation. Cette lettre est vraiment indispensable pour un projet perso que j'ai.

    Je ne pense pas que je pourrai l'obtenir de mon employeur, vu comment c'est en train de partir en vrille. J'aimerai donc l'obtenir du client. Probleme, selon mon employeur, cela pourrai constituer un délit de marchandage....

    Je suis un peu étonné qu'on qualifie de délit, une simple demande de lettre de recommendation... j'y crois pas tellement, mais je voudrai me renseigner.

    pouvez-vous confirmer svp?
    enfin, en supposant que ca soit effectivement un délit, et bien pourquoi ne pas simplement attendre la fin prochaine de mon contrat pour en faire le demande. Si le contrat est terminé, j'ai quand meme le droit de demander a mon manager (client) une lettre non?

    Merci a tous pour votre aide!

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Humm un délit de marchandage pour une recommandation ? Pourquoi pas, je me demande si votre employeur connait la définition de ce délit !
    Alors selon l'article L8231-1 du CT le délit de marchandage est défini comme toute opération à but lucratif de fourniture de main-d'oeuvre qui a pour effet de causer un préjudice au salarié qu'elle concerne ou d'éluder l'application de dispositions légales ou de stipulations d'une convention ou d'un accord collectif de travail, est interdit.

    Il serait intéressant de savoir ce qui laisse penser à votre employeur que le délit serait constitué par........... une recommandation ?
    Si la liberté est le droit de faire ce que les lois permettent, quelle valeur aura cette liberté si la loi est injuste et infidèle en tout cas polysémique ?

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Cela ne le regarde pas, vous êtes parfaitement en droit de demander une lettre de recommandation, je ne vois pas en quoi celle-ci pourrait lui nuire.
    On est loi, très très loin d'un délit de marchandage.

    Cdt
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

Discussions similaires

  1. [Propriété Intellectuelle] Quel contrat faire signer à un bénévole traducteur pour des histoires pour enfants?
    Par Breizhan dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 9
    Dernier message: 15/05/2019, 18h27
  2. Réponses: 17
    Dernier message: 16/01/2018, 22h48
  3. [Succession, Donation] Adoption d'un jeune par une personne âgée qui souhaite l'avoir comme tuteur ? Histoires d'héritages
    Par Chatofort dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 10
    Dernier message: 01/09/2012, 13h32
  4. [Rapport avec les pros du droit] valeur d'une lettre d'huissier envoyé en lettre simple
    Par Vivicol dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/11/2011, 22h06
  5. [Rapport avec les pros du droit] mon fils a raconté des histoires
    Par dylomae dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/08/2010, 00h37