Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 FinFin
Affichage des résultats 26 à 50 sur 61

Discussion : Menace de licenciement

  1. #26
    Membre Junior

    Infos >

    C'est bien ce que je compte faire Janloup, d'en tout les cas, je vous remercie pour tous les renseignements et conseils que vous m'avez donné pendant cette période.

  2. #27
    Pilier Sénior

    Infos >

    ce serait sympa de nous donner des nouvelles
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  3. #28
    Membre Junior

    Infos >

    Aucun problème ;-)

  4. #29
    Véga Lyre
    Visiteur
    Citation Envoyé par Halias Voir le message
    ce serait sympa de nous donner des nouvelles
    Halias s'attache toujours bcp à ses protégés !
    Bon courage dans cette période pénible, Zake182, et si je peux me permettre, ne signez rien sans avoir un délai de réflexion (histoire de pouvoir venir nous en parler avant)

  5. #30
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Je reviens vers vous pour faire une mise à jour de la situation et vous poser une question par la même occasion.

    J'ai dit à mon employeur que je n'écrirai aucune lettre faisant preuve de mon envie de partir ou prouvant mon accord d'être absent du boulot sans toucher de salaire pendant la durée de la rupture.

    Il m'a dit qu'il appelait son avocat pour demander des renseignements.

    Ce matin, il viens vers moi et me dit que son avocat a confirmé que le licenciement pour faute ne donne pas droit au assedic et que l'avocat viendra cette après midi pour m'aider à écrire la lettre...

    J'ai demandé directement aux assedic si le licenciement pour faute (grave ou lourde ou autre) donnait droit au chomage, voici la réponse des Assedic :
    - Toutes ruptures du contrat de travail donne droit aux assedic sauf la démission (départ volontaire du salarié)

    J'ai aussi l'article du code du travail en question : Article L351-1

    Ma question est la suivante, déjà quel est votre avis sur la situation ? Qui a tort ? Qui a raison ?
    Ensuite, que me conseillez vous pour la suite de cette affaire ?

    Merci d'avance pour vos réponses.

  6. #31
    Membre Sénior

    Infos >

    Les Assedics ont raison, quelque soit le motif de licenciement, vous aurez droit à vos allocations ... votre employeur vous ment, sous couvert de son avocat (qui n'a a mon avis pas tenu ce discours là).
    Le licenciement pour faute prive le salarié de son indemnité de licenciement et de son indemnité compensatrice de préavis.
    Je pense qu'il essaye de vous mettre la pression, que vous reproche-t-il au juste comme "faute"?
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  7. #32
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Zake182 Voir le message
    Ce matin, il viens vers moi et me dit que son avocat a confirmé que le licenciement pour faute ne donne pas droit au assedic et que l'avocat viendra cette après midi pour m'aider à écrire la lettre...

    J'ai demandé directement aux assedic si le licenciement pour faute (grave ou lourde ou autre) donnait droit au chomage, voici la réponse des Assedic :
    - Toutes ruptures du contrat de travail donne droit aux assedic sauf la démission (départ volontaire du salarié)

    .
    Il peut changer d'avocat votre employeur
    de toute façon ne remplissez pas ce courrier
    c'est tout
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  8. #33
    Membre Junior

    Infos >

    La faute que mon employeur me reproche est la suivante :

    J'ai été maître de stage pour la période du 14 Juin 2011 ou 26 Aout 2011, j'avais déjà pausé mes congés à ce moment là.

    Le patron a demandé que, pendant mon absence, le stagiaire puisse continuer une tâche dont je m'occupais, le problème c'est que cette tâche nécessitait une connexion à la base de données du site.

    Pendant mon absence le stagiaire à vidé, en faisant une mauvaise manipulation, la table regroupant les clients de la société.

    Le temps de la rétablir, 3 heures ont passés, sans aucune conséquence pour la société. Je n'ai appris cette histoire qu'à mon retour de vacances.

    Mon patron me fait maintenant pendre l'erreur du stagiaire au nez, sachant que j'étais son maître de stage (bien qu'un autre employé avait la charge du stagiaire à ce moment là).

    Il compte me licencier pour faute lourde.

    Edit : Vu qu'on en est au 6ème retard de salaire, je compte de toutes façons quitter la société.

  9. #34
    Pilier Sénior

    Infos >

    laissez a votre employeur l'initiative
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  10. #35
    Membre Sénior

    Infos >

    S'il n'y a pas eu de préjudice pour l'entreprise, et qu'en plus vous étiez en congés, je vois mal où est la faute !
    +1 avec Halias, laissez l'initiative à l'employeur, il n'a, selon ce que vous nous dites, pas grand chose dans son dossier.
    Dernière modification par Desquestions ; 13/09/2011 à 12h02.
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  11. #36
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Encore une fois, vous avez raison. J'ai reçu aujourd'hui un mail de l'avocat de mon patron contenant ce que je suis sensé écrire pour la rupture.

    A savoir, un paragraphe qui m'engage à ne plus venir bosser en contrepartie de quoi je ne touche pas mon salaire le temps de la décision de l'organisme en question.

    J'ai insisté auprès de lui lui disant que s'il ne souhaite plus me voir dans la société c'est à lui d'écrire ce paragraphe en son nom, ensuite il m'a dit que de toute façon ce n'est pas une lettre c'est un encart prévu dans le formulaire de rupture ou l'on peut rajouter des conditions à la rupture...

    J'ai prévu de lui laisser encore un peu temps après quoi le conflit deviendra inévitable.

    Je me pose tout de même une question, Peut-il écrire ce paragraphe ? Ou cela vaudra comme une démission de ma part ?

    Merci d'avance pour vos réponse.

  12. #37
    Pilier Sénior

    Infos >

    Cet accord est possible, mais refusez le si vous voulez être rémunéré pendant cette période.

  13. #38
    Membre Sénior

    Infos >

    Et gardez bien une copie du mail de l'avocat et toute autre demande du même type.
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  14. #39
    Mashinotsu
    Visiteur
    Un peu bizarre, l'avocat !

  15. #40
    Membre Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Gudule Voir le message
    Un peu bizarre, l'avocat !
    + qu'un peu
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  16. #41
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Nouveau retournement de situation dans cette affaire, qui commence a prendre des proportions pharaonique...

    J'ai envoyé au début du mois de septembre un courrier à l'inspection du travail signalant les irrégularités de la société.

    Résultat : La rupture n'est plus possible car un dossier à l'inspection du travail bloquerai la procédure.

    Mon employeur est donc reparti sur un licenciement... C'est ça dernière chance avant le conflit ouvert.

  17. #42
    Membre Sénior

    Infos >

    Effectivement une rupture conventionnelle doit être librement consentie et aucun conflit ne doit exister entre le salarié et l'employeur.

    Laissez le faire sa procédure de licenciement et en fonction des motifs, vous verrez bien si vous avez de quoi aller au prud'homme et d'ailleurs avec les mails de l'avocat vous avez déjà de quoi démontrer que cette "rupture", licenciement ou pas, est une guignolade ce qui risque de lui retirer son caractère réel et sérieux...
    Comme on vous l'a déjà dit laissé venir, l'employeur prend l'initiative, tenez bon, ne vous mettez pas en faute - ne faites rien d'autre que votre boulot - et une fois sortie de la société vous jugerez de ce que vous pouvez et voulez faire.
    Courage
    Dernière modification par Desquestions ; 15/09/2011 à 12h04.
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  18. #43
    Membre Junior

    Infos >

    Très honnêtement, mon seul souhait à l'heure actuelle c'est de quitter cette société.

    Je veux éviter le conflit.

    Alors qu'ils me licencient pour ce qu'ils veulent, tant que je récupère l'argent qu'ils me doivent, je ne ferai rien et je chercherai un autre job, laissant cette histoire derrière moi.

  19. #44
    Membre Sénior

    Infos >

    Je comprends votre point de vue mais s'il vous licencie pour faute, vous n'aurez pas droits à vos indemnités de licenciement et de préavis alors peut-être aurez vous envie de les récupérer en faisant une action dès lors que ce licenciement est une mascarade.
    En tant qu'employeur, si un salarié commet réellement une faute qui empêche la continuité du contrat, je ne me demande pas si je préfère une rupture ou bien autre chose, je ne lui mets pas la pression mais je fais en sorte que le contrat se termine : mise à pied et licenciement parce que j'ai un vrai dossier. S'il n'a pas fait ça ... on peut avoir des doutes sur la réalité de la faute et vu les magouilles avec l'avocat, il en est conscient!
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  20. #45
    Membre Junior

    Infos >

    J'ai un an d'ancienneté dans cette société, donc le montant des indemnités est ridicule, je préfère cent fois qu'il me paye mes salaires et adios, plutôt que de continuer pour attaquer une vache maigre.

    Maintenant, je comprend votre point de vue et je l'accepte mais le conflit n'aura lieu que s'ils ne me payent pas mes salaires, cette histoire dure depuis trop longtemps pour que je continue à me prendre la tête avec. Je vais juste accepter un licenciement si la raison évoquée n'est pas trop abusée (j'ai eu vent de rumeur comme quoi je serai licencier pour inaptitude), récupérer ce qu'ils me doivent et continuer ma vie de mon côté en ne pensant plus à eux.

  21. #46
    Membre Sénior

    Infos >

    OK, avec un an d'ancienneté effectivement ...

    Inaptitude ????
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  22. #47
    Membre Junior

    Infos >

    Je ne connais pas les détails ^^, advienne ce qu'il adviendra.

  23. #48
    Membre Sénior

    Infos >

    Ce sera sans aucun doute un licenciement grand guignolesque !
    Bon courage
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  24. #49
    Membre Junior

    Infos >

    Merci

    Je vous tiens au courant des décisions, mais je sens que Madame Justice va encore se retourner dans sa tombe.

  25. #50
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Zake182 Voir le message
    (j'ai eu vent de rumeur comme quoi je serai licencier pour inaptitude), .
    inaptitude ??
    c'est un nouvel élément ??
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 FinFin

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Menace de licenciement par l'employeur
    Par Nicoc28 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/05/2007, 08h57
  2. [Mon Employeur] menace de licenciement, retour congé parental
    Par Fabienne83 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/10/2006, 21h10
  3. [Mon Employeur] Licenciement négocié – SSII – Menace d’insolvabilité de la société.
    Par Kanjingao dans le forum Travail
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/03/2006, 17h26
  4. [Mon Employeur] Lettre "non officielle" de menace de licenciement
    Par Fredd dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/02/2006, 10h31
  5. [Mon Employeur] menace de licenciement - besoin d'aide
    Par Jeanne dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/02/2004, 18h18