Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Démission d'un CDI temps partiel pour CDI a temps plein

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir

    Je suis actuellement en CDI a temps partiel. J'aimerais reprendre un temps complet pour diverses raisons et j'ai déjà trouvé mon futur employeur qui est prêt a me faire signer un CDI tout de suite mais avec une période d'essai de 2 mois.
    Je dois démissionner de mon cdi actuel (préavis 1 mois ) car mon employeur refuse une rupture conventionnelle.
    Pour les diverses raisons cité plus haut je ne peux pas me permettre de ne pas avoir de ressources au cas ou mon nouvel employeur ne me garderais pas après la période d'essai.
    Ma question est la suivante: Puis-je toucher les assedics si ce cas de figure se présente ?
    Qu'elles précautions puis-je prendre pour être sur de ne pas me retrouver sans ressources avant de démissionner ?

    Merci pour votre aide

  2. #2
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Bonjour,
    Si votre nouvel employeur rompt la période d'essai avant 91 jours, vous n'aurez droit aux indemnités chômage que si vous avez cotisé pendant au moins 3 ans consécutives.

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    J'ai travaillé 5 ans dans une entreprise ( CDI temps complet ) j'ai démissionné après mon congé parental pour un CDI a temps partiel dans l'entreprise ou je travail actuellement et ou j'ai 4 ans d'ancienneté, et là j'aimerais démissionner pour un CDI a temps complet.
    Si j'ai bien compris, si mon nouvel employeur décide de ne pas me garder après ma période d'essai (entre 50 et 60 jours) je pourrais quand même toucher des assedics ?

    J'ai demandé une promesse d'embauche a mon futur employeur.... pas qu'il change d'avis durant mon préavis dans l'ancienne entreprise ais-je bien fait ? cela me couvrirais-t-il ?

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonsoir,

    Votre démission ne vous ouvrira pas de droits aux allocations chômage.

    C'est seulement si votre nouvel employeur met fin à votre emploi après au moins 91 jours, que vous aurez des droits.

  5. #5
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Non Carena, avec plus de 3 ans de cotisations, le salarié qui démissionne de bonne foi en vue d'un CDI touche bien le chômage en cas de rupture de période d'essai à l'initiative de l'employeur avant 91 jours. Après 91 jours, le droit est acquis sans condition des 3 ans de cotisations.


    Voir par exemple :

    Si votre employeur met fin à votre période d'essai

    Quand l'employeur est à l'initiative de la rupture, vous êtes pris en charge par l'Assedic. A condition, bien sûr, que vous vous inscriviez comme demandeur d'emploi, et que vous ayez suffisamment cotisé (quatre mois au cours des huit derniers mois au moins).
    Bon à savoir : si vous aviez démissionné d'un CDI (contrat à durée indéterminée) avant de commencer ce nouveau job, l'Assedic considère cette démission acceptable ; vous avez pris un risque, elle le reconnaît en vous indemnisant immédiatement dans deux cas. si la période d'essai que votre employeur rompt a duré plus de 90 jours et au cas où la période d'essai a duré moins de 91 jours, si vous justifiez de trois ans d'affiliation continue à l'assurance chômage.
    http://www.cadremploi.fr/edito/actu-...de-dessai.html

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Oui, Homer, vous avez raison.
    Je n'ai pas fait attention à la réponse de leanna indiquant son ancienneté.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    merci Laurent

  8. #8
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je vous remercie tous pour vos réponses.

    Pour être sur j'ai quand même appelé pôle emploi et ils m'ont dit que si je démissionne, je ne serrais indemnisée que si je travail au moins 90 jours. Si le nouvel employeur rompt le contrat avant 90 jours je ne serrais indemnisée qu'au bout de 4 mois de chômage et seulement si j'ai travaillé au minimum pendant 3 ans consécutif .

    Du coup démissionner est un risque que je ne peux pas courir. Vu que la rupture conventionnelle n'est pas acceptée dans mon cas, et que je ne peux pas me permettre de me retrouver sans ressources, je suis coincée dans une entreprise dans laquelle je ne me sens pas bien, et ou le salaire ne suffit pas pour concrétiser mes projets...

    Magnifique... elle est pas belle la vie ?

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Je sais que je vous ai dit que vous n'auriez pas de droits dans un message précédent, mais homer a rectifié à juste titre, du fait de votre ancienneté.

    C'est triste à dire mais les renseignements donnés par PE au téléphone ne sont pas fiables.

    Il faut faire la différence entre les démissions que PE ne considère pas comme légitimes et qui demandent en effet un délai de 4 mois pour avoir une chance de donner lieu à indemnisation, et celles que PE considère comme légitimes.

    Votre situation entrerait dans les cas de démission légitime.

    Regardez ici => Le droit aux allocations chômage du salarié démissionnaire

    le salarié qui justifie de 3 années d’affiliation continue et qui quitte volontairement son emploi pour reprendre une activité salariée à durée indéterminée, concrétisée par une embauche effective, à laquelle l’employeur met fin avant l’expiration d’un délai de 91 jours ;

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci a tous pour vos messages qui m'on vraiment aidé a éclairer certain points obscures et ce sur les deux sujets de discutions que j'ai ouvert sur ce forum. Malheureusement l'emploi que j’espérais avoir, j'ai finalement été obligée de le refuser. Normalement il ne donne que des CDD et il aurais fait une exception pour moi en me donnant un CDI mais en contrepartie j'aurais du lui faire une promesse de démissionner au mois de septembre, donc j'ai refusé le poste et suis restée chez mon employeur avec lequel je ne m'entend pas très bien.
    Encore une fois Malheureusement ça ne se passe toujours pas bien avec mon employeur actuel, et une rupture conventionnelle est toujours encore impossible avec eux. Vu que j'ai 1 mois de préavis a donner, il est très difficile de trouver un autre emploi.
    Et vu ce qu'ils viennent de faire je suis au bord de la dépression .
    Explication:
    Je suis tombée malade dans la nuit de Jeudi a Vendredi et vu mon état général vendredi matin je l'ai appelé pour les prévenir que je ne pourrais pas être la et que j'allais voir mon médecin.
    Je suis allée voir mon médecin qui a voulut me mettre en arrêt 8 jours mais j'ai réussi a négocier 6 jours le temps de finir les antibiotiques. Mon mari a ramené mon arrêt de travail l'après midi même et le temps qu'il rentre mon employeur a appelé a la maison pour me dire qu'il ne trouve pas correcte de ma part de me mettre en maladie 8 jours pour un simple mal de gorge (j'ai une angine blanche ) sachant qu'il n'a personne pour me remplacer et que puisque c'est comme ça les vacances qu'il m'avait accordé oralement pour le mois d’août je les oublie et je devrais donc prendre mes vacances au moi de Juillet comme tout le monde sur ce il m'a souhaité bon rétablissement et a raccroché.
    Mon mari est allé les voir le lendemain soir pour leur dire que ce coup de téléphone est a la limite du harcellement mais eux on préféré lui raconter tout ce qui ne va pas avec moi depuis quelques temps.
    Là je vous dis honnêtement que je n'ai plus envie d'y remettre les pieds

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] démission d'un cdi temps partiel pour un cdi temps plein
    Par nouvellevie dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/03/2012, 08h41
  2. [Organismes Sociaux] démission cdi temps partiel pour un cdi temps plein
    Par Doristijuana dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/01/2009, 10h22
  3. [Mon Employeur] cdi temps plein passage cdi temps partiel
    Par Sauvequipeut dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/06/2007, 11h48
  4. Réponses: 8
    Dernier message: 02/03/2007, 18h39
  5. [Organismes Sociaux] Démission Cdi temps partiel pour intérim temps plein
    Par Benicia dans le forum Travail
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/10/2005, 06h43