Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Probleme avec mon employeur

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Tout d'abord, bonjour à toutes et à tous et meilleurs voeux 2006.

    Pour cette nouvelle année (j'entamme ma 6ème année déjà), mon patron recommence à ce comporter, passez moi l'expression comme "un fumier".

    J'ai déjà envoyé l'année passée des messages à ce sujet car je voulais donner ma démission au retour de mon congé maternité.

    De nouveau, m'ignore, passe devant sans un bonjour... rien, me casse du sucre dans le dos, me prend pour une "idiote", fait comprendre qu'il n'attend que ça (que je donne ma dem.), de plus, cela fait 4 ans que je n'ai aucune augmentation. L'an passé avant d'avoir repris mon job suite au congé mater, je lui en ai demandé une et à refuser sous prétexte justement que j'avais été en congé maternité. En ayant vu passer des feuilles de salaires au fax, je me suis malheursement rendu compte que des personnes "administrative" avait été augmentée, voir gagne plus que moi et ont été embauché dans l'entreprise sans aucune expérience professionnelle (elles sortaient toutes 2 de l'école).

    Bref, je cherche ailleurs, mais que puis je faire de mon côté. Je n'en peux plus, je ne peux me permettre 4 mois de carence en donnant une dem, de plus, même si la plupart le remarque, personne (tous laches !) ne témoigneront pas si je dépose un dossier aux prudhommes pour harcèlement moral...

    Que faire, merci de vos réponses et conseils.
    Mina

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par article L122-49 du Code du travail
    Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.
    Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l'objet d'une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d'affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat pour avoir subi, ou refusé de subir, les agissements définis à l'alinéa précédent ou pour avoir témoigné de tels agissements ou les avoir relatés.
    Toute rupture du contrat de travail qui en résulterait, toute disposition ou tout acte contraire est nul de plein droit.
    Vous dites que vou sn'ave pas éé augmentée en 4 ans, ça me parait assez étonnant. Y-a-t-il dans votre convention collective des augmentations à l'ancienneté prévues..? Par ailleurs, au cours de ces 4 années, y-a-t-il eu des augmentation scollectives dont vous auriez été écartée, y compris pendant votre congé maternité par exemple...?

    Par ailleurs, avant de démissionner, cherchez un autre poste ailleurs et si l'ambiance est si exécrable qu'elle en rend le fait d'aller travailler pénible, pensez-y dès maintenant... Rappelez vous toujours que sur le marché du travail, une personne en poste sera toujours plus séduisante qu'une personne au chômage... Triste mais vrai...

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    En réponse à votre message, hé non ce n'est pas étonnant, je n'ai obtenu aucune augmentation depuis 4 ans - bulletins de salaire à l'appui.

    J'ai appris effectivement que certaines personnes avaient bénéficiés d'une "prime" lors de mon congé mater, mais à mon niveau , je n'en ai rien eu.

    Je sais qu'il faut prendre son mal en patience et trouver autre chose pour ne pas démissionner, mais je ne suis pas maso, et j'en ai quand même ras la casquette de cette situation qui dure depuis 4 ans maintenant.

    Je veux bien travailler, mais pas dans ces conditions. Il est quand même triste que les salariés n'est aucun recours dans ce genre de situation et, encore une fois de plus, que ce soit en faveur du patron.


    ???

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Si vous vouliez porter plainte pour harcèlement, il vous faut un dossier solide. Vous pourriez commencer par exemple par lui envoyer un courrier recommandé AR dans lequel vous décrivez vos conditions de travail, le manque de considération, les vexations salariales...etc....et lui demander de cesser. Maintenant, si votre employeur attend votre démission, cette lettre ne va pas arranger les choses, mais posera au moins le problème sur papier et le mettra dans l'obligation de vous répondre.

    Concernant votre salaire, vérifiez si votre convention collective ne prévoit pas d'augmentation conventionnelle, et liée aussi à l'ancienneté.

  5. #5
    Membre Junior

    Infos >

    Depuis quand votre patron desire-t-il votre départ ?

    C'est un peu lache mais à la place de vos collègues j'hésiterai à témoigner, par contre d'anciens collègues - retraités, licenciés, demissionnaires - pourront plus facilement témoigner pour vous.
    Il y a encore la solution de se faire licencier, mais il faudrait avoir un licenciement pour motif réél et serieux, votre patron essaiera de vous virer pour faute, sinon il l'aurait déja fait.

    Bon courage.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Mina
    En réponse à votre message, hé non ce n'est pas étonnant, je n'ai obtenu aucune augmentation depuis 4 ans - bulletins de salaire à l'appui.

    J'ai appris effectivement que certaines personnes avaient bénéficiés d'une "prime" lors de mon congé mater, mais à mon niveau , je n'en ai rien eu.

    Je sais qu'il faut prendre son mal en patience et trouver autre chose pour ne pas démissionner, mais je ne suis pas maso, et j'en ai quand même ras la casquette de cette situation qui dure depuis 4 ans maintenant.

    Je veux bien travailler, mais pas dans ces conditions. Il est quand même triste que les salariés n'est aucun recours dans ce genre de situation et, encore une fois de plus, que ce soit en faveur du patron.


    ???
    Il faudrait vraiment aller voir si vous pouvez avoir des éléments sur les primes ou augmentations versées en votre absence à l'ensemble du personnel. Par application du texte que je citaix plus haut, cela est constitutif de discrimination salariale et donc c'est répréhensible...

    Il faudrait aussi que nous sachions quelle est votre convention collective ou si cette dernière prévoit des évolutions salariales liées à l'ancienneté... Si c'est le cas et qu'elles n'ont pas été respectées, alors vous êtes en position de force pour aller négocier un départ dans des conditions satisfaisantes pour vous... Attention, je n'ai pas parlé de départ négocié qui, aux yeux de l'assedic, vous ouvrira autant de droit qu'une démission (c'est dire...). Je parle plutôt d'une transaction dont l'idée pourra être négociée (verbalement uniquement, c'est très important) assez rapidement...

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    Le harcèlement moral au travail a toujours existé, mais sa dénomination juridique est récente. Le législateur est intervenu en janvier 2002 en introduisant la notion de harcèlement moral dans le code du travail, et sa répression dans le code pénal.
    Il y a donc maintenant des textes sanctionnant spécifiquement le harcèlement moral au travail. Il peut prendre des formes diverses (refus de communication, menaces, "mise au placard", conditions de travail dégradantes ou humiliantes).

    Les conséquences pour les victimes peuvent être graves ( troubles psychosomatiques, dépressions, etc.).
    En droit, tous les salariés subissant ou refusant de subir des agissements relevant du harcèlement moral bénéficient d’une protection. Les personnes qui témoignent de tels agissements ou les relatent sont également protégées. Mais il faut avant tout déterminer si la qualification de harcèlement moral peut effectivement s’appliquer.

    source : infotravail.

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    c'est bien beau tous ces textes concernant le harcèlement moral, mais les preuves pour un dossier solide sont impossibles à établir.
    Cela fait plus de 7 ans que je subis ce genre de harcèlement, aucune augmentation de salaire pendant 10 ans (puisqu'à l'époque nos conventions étaient assez imprécises et j'étais payé au dessus de ma qualification jusqu'au jour de modification profondes de la convention et des classements professionnels et là j'ai eu une augmentation qui correspondait à un mois de salaire sur 1 année) Donc bien vérifier les conventions
    Donc je tiens depuis 8 ans et croyez moi je tiens bon, je fais correctement mon travail...........donc aucune faute professionnelle.
    il faut arriver le plus zen possible et ne pas se laisser prendre par la mauvaise humeur et ce sont eux qui sont ennervés de vous voir zen........ enfin c'est le cas pour moi.....et tranquillement je les énerve et bientôt ils vont craquer c'est sur.......c'est moi qui les pousse à la faute.......tranquillemen t mais surement.......
    tenez bon........ moi je veux sauver une ancienneté de 25 ans (suite à reprise de société ) et jamais je ne leur ferais le plaisir de lire ma démission.......

    Enfin chacun fait comme il le peut
    Bon courage

  9. #9
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Bonjour,
    effectivement les textes prévoient des tas de choses... Malheureusement souvent inaplicables sur le terrain.
    Suivez le judicieux conseil d'Anissa. Focalisez tout les problèmes dans un courier en LR/AR à votre employeur, parlez notement de la politesse élémentaire de dire "Bonjour"...
    Attendez sa réponse et tenez nous au courant. Suivant la tournure que prendront les évenements, vous pourrez peut être invoquer la rupture aux tords de votre employeur...
    Mais attention, il faudrat tenir le choc de sa réaction !

  10. #10
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour à toutes et à tous,

    Merci pour vos réponses, conseils et messages d'encouragement.

    Pour ma part, il est vrai que je veux chercher une autre entreprise, mais je joue la carte de la prudence (famille, enfants, charges etc... comme beaucoup d'entres nous) donc je résiste jusqu'au jour où j'aurais enfin !! une super oportunité de partir.

    Bref, moi aussi, je ne laisse pas de faille, je fais aussi mon travaille correctement, je ne m'absente pas, je suis ponctuelle etc. Donc pas moyen pour lui de trouver la faute.

    Concernant le courrier à lui envoyer, j'y pense mais j'avoue être encore hésitante car ATTENTION LES REPERCUSSIONS, donc pour le moment il m'ignore et tout compte fait ce n'est pas plus mal.

    Par contre, pourriez vous m'indiquer si vous avez quelques chose (un texte ou autre) sur la convention collective du bâtiment. Moi je suis ETAM (non cadre) depuis maintenant 5 ans (j'entame ma 6ème année) et concernant les augmentations, car je ne trouve rien.

    Merci de vos indications.
    A bientôt j'espère.
    MINA

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 22/02/2012, 16h43
  2. [Mon Employeur] Problème avec mes indemnités et congé payés avec mon ex employeur
    Par mush77 dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/08/2011, 10h40
  3. [Mon Employeur] mon ancien employeur dépose plainte et informe mon nouveau employeur
    Par leeee dans le forum Travail
    Réponses: 14
    Dernier message: 10/06/2011, 15h05
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 07/11/2008, 10h41
  5. [Mon Employeur] Heures sup et frais kilométriques : problème avec mon employeur
    Par Annie5 dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/03/2007, 15h26