Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Discussion : Mon employeur peut-il imposer de saisir heure par heure ce que je fais sur un logiciel interne?

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis depuis peu employée dans une entreprise et tous les mois, on nous impose la saisie de nos temps, heure par heure, pour chaque jour travaillé.
    Ainsi on doit indiquer pour chaque journée par exemple:
    Dossier X 1 heure
    Documentation 2 heure
    Organisation personnelle X heures

    Cela lui permet, dit-il, d'avoir des statistiques, mais moi je trouve que cela lui permet surtout de "fliquer" ses employés...

    Je ne trouve pas ce logiciel trés légal

    Quelqu'un pourrait me renseigner pour savoir s'il a le droit d'imposer une telle saisie détaillée de nos temps de travail??

    Merci à tous.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Comment voulez vous que l on vous réponde avec aussi peu de détail!!
    que faites vous??
    le métier de cette société??
    vos responsabilités
    qu est il ecrit dans votre contrat de travail etc.........
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    C'est entreprise de gestion comptabilité, j'y exerce en qualité de conseil juridique en droit des affaires.
    Nous sommes soumis aux 35 heures. Rien n'est indiqué dans mon contrat de travail sur cette saisie journalière.

    Tous les jours nous devons saisir heure par heure ce que nous faisons et sur quel dossier ou si on se documente, le thème de notre documentation...On doit détaillé autant que possible.

    Je sais qu'il est possible d'imposer un pointage à l'entrée et à la sortie du travail, mais une saisie si détaillée est source de stress pour pas mal de salariés qui commence à en avoir assez...

  4. #4
    Mashinotsu
    Visiteur
    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    C'est entreprise de gestion comptabilité, j'y exerce en qualité de conseil juridique en droit des affaires.
    Nous sommes soumis aux 35 heures. Rien n'est indiqué dans mon contrat de travail sur cette saisie journalière.

    Tous les jours nous devons saisir heure par heure ce que nous faisons et sur quel dossier ou si on se documente, le thème de notre documentation...On doit détaillé autant que possible.

    Je sais qu'il est possible d'imposer un pointage à l'entrée et à la sortie du travail, mais une saisie si détaillée est source de stress pour pas mal de salariés qui commence à en avoir assez...
    C'est peut-être stresssant mais l'employeur a parfaitement le droit de contrôler ses salariés, pendant le temps où il les rémunère.
    Un contrat de travail n'a évidemment pas à entrer dans de tels détails.
    Cela dit, j'ai horreur de ce genre de méthode.

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je veux bien que cela serve à contrôler nos temps, d'ailleurs je suis souvent moi-même en dépassement mais ne réclame pas les heures sup...

    Mais a t-il le droit de se servir de ce logiciel pour reprocher à certains de ses salariés de passer trop de temps en "non facturable" (documentation, gestion de service, organisation personnelle) plutôt qu'en "facturable" (heure de travail affecté à un client et facturé)??

  6. #6
    Mashinotsu
    Visiteur
    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    Je veux bien que cela serve à contrôler nos temps, d'ailleurs je suis souvent moi-même en dépassement mais ne réclame pas les heures sup...

    Mais a t-il le droit de se servir de ce logiciel pour reprocher à certains de ses salariés de passer trop de temps en "non facturable" (documentation, gestion de service, organisation personnelle) plutôt qu'en "facturable" (heure de travail affecté à un client et facturé)??
    Bien sûr, c'est pour ça qu'il a mis ce système en place.

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Et bien ne nous reste donc plus qu'à nous résigner...
    Merci pour vos réponses.

  8. #8
    Lag0
    Visiteur
    Bonsoir,
    Bien entendu qu'il a droit, et c'est même parfois nécessaire.
    Vous le dites vous même, vous travaillez sur des dossiers qui sont ensuite facturés aux clients. Votre employeur a besoin de savoir exactement combien de temps vous travaillez sur chaque dossier pour ensuite faire son bilan et contrôler que les affaires sont bonnes ou mauvaises. Par exemple, s'il a chiffré un dossier avec 25 heures de votre temps, il a besoin de savoir combien de temps vous avez passé en réalité (moins de 25 heures, c'est une bonne affaire, plus de 25 heures une mauvaise affaire).
    Ceci n'est qu'un exemple, votre pointage détaillé est bien nécessaire.
    Pour vous consoler, cela va bientôt faire 30 ans que je bosse ainsi...

  9. #9
    Membre Junior

    Infos >

    N'oubliez pas de préciser : "temps consacré à la saisie du détail de mon emplois du temps sur le logiciel" mettez un gros chiffre pour ce temps "non facturable"

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je rejoins Lag0.

    La méthode est peut être fastidieuse, mais nécessaire, et, juridiquement, elle ne soulève aucune problématique.

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je confirme l'explication bien détaillée de Lag0, l'employeur doit pouvoir vérifier le temps passé réellement et le temps facturé au client. Rien de choquant et c'est facile à comprendre, le commercial vend un service au client et pour se placer en tarif n'hésite pas à minimiser le temps de la mission, conséquence vous devez le réaliser dans les temps donnés, mais c'est souvent impossible.

    Vous devriez justement profiter de la situation pour faire admettre qu'il n'est pas possible de boucler un travail avec des durées sous estimées, c'est le moment d'en parler avec la direction.

  12. #12
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci à tous pour vos réponses.

    Mais en qualité de juriste et pour pas mal d'autres conseillers également, le temps de documentation et de mise à jour est essentiel, mais pour l'employeur c'est du temps non facturable, même si c'est un gain de qualité et de crédibilité... Et mon employeur en l'occurrence ne reconnaît pas la valeur de ce "non facturable" pourtant essentiel à mon emploi et à la qualité de mon travail!

    Du coup, même si on fait des heures sup pour des recherches dans le cadre du travail, en entretien annuel il nous répond que n'étant pas facturables, ce sont des heures non valorisées et donc il ne les considère pas comme des heures supplémentaires... Pourtant elles sont bien là sur son fameux logiciel et il les a validées chaque mois en quelque sorte....

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    Du coup, même si on fait des heures sup pour des recherches dans le cadre du travail, en entretien annuel il nous répond que n'étant pas facturables, ce sont des heures non valorisées et donc il ne les considère pas comme des heures supplémentaires... Pourtant elles sont bien là sur son fameux logiciel et il les a validées chaque mois en quelque sorte....
    Pouvant donc prouver ces heures supplémentaires, vous pouvez donc en demander le règlement
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  14. #14
    Lag0
    Visiteur
    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    Merci à tous pour vos réponses.

    Mais en qualité de juriste et pour pas mal d'autres conseillers également, le temps de documentation et de mise à jour est essentiel, mais pour l'employeur c'est du temps non facturable, même si c'est un gain de qualité et de crédibilité... Et mon employeur en l'occurrence ne reconnaît pas la valeur de ce "non facturable" pourtant essentiel à mon emploi et à la qualité de mon travail!

    Du coup, même si on fait des heures sup pour des recherches dans le cadre du travail, en entretien annuel il nous répond que n'étant pas facturables, ce sont des heures non valorisées et donc il ne les considère pas comme des heures supplémentaires... Pourtant elles sont bien là sur son fameux logiciel et il les a validées chaque mois en quelque sorte....
    Vous travaillez sous les consignes de votre employeur. S'il vous demande de minimiser le travail non facturable au profit du facturable, vous devez suivre ses consignes. Peu importe ce que vous pensez être bien ou mal. Sinon, il vous faut devenir employeur et là, vous ferez comme bon vous semble...

  15. #15
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    Du coup, même si on fait des heures sup pour des recherches dans le cadre du travail, en entretien annuel il nous répond que n'étant pas facturables, ce sont des heures non valorisées et donc il ne les considère pas comme des heures supplémentaires... Pourtant elles sont bien là sur son fameux logiciel et il les a validées chaque mois en quelque sorte....
    Le logiciel permet de constater les heures effectuées, il ne dit pas si les heures excédentaires ont été faites à la demande de votre employeur... Et lorsque sur une semaine vous avez des heures excédentaires et qu'elles sont toutes facturables, donnent-elles lieu à paiement d'heures supplémentaires ?

    Sinon, le problème du temps non facturable non reconnu comme essentiel à votre travail n'est malheureusement pas un cas isolé. Si votre employeur ne peut (ou ne veut) facturer ce temps, comme le souligne Lag0 vous devez suivre ses consignes. Si la qualité de votre travail s'en ressent et que votre employeur vous le reproche, vous pourrez lui montrer que cela correspond à la baisse du temps non facturable (logiciel de saisie des heures à l'appui), mais ce n'est pas gagné pour autant qu'il reconsidère la question...

  16. #16
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour

    Parfois la réalité dépasse la fiction...

    Je m'explique:

    - quel employeur n'a pas le registre des connections informatiques ? ( login, heure d'ouverture, heure de fermeture, reprise etc...) et meme la nature du travail effectué ? Ceci existe depuis 25 à 30 ans....) idem pour le téléphone.

    - si on vous demande de plus de scribouiller un papier

    ne serait - ce pour qu'il y ait divergence entre le relevé informatique- téléphonique et celui écrit?

    Je crois que nous ne sommes plus à l'ére du crayon de bois et des manches de lustrine... Votre employeur a t il confiance en vous ? oui ou non ?

    Bonne journée

  17. #17
    Membre Benjamin

    Infos >

    Justement, je fais mon travail et même plutôt bien... Je crois qu'effectivement cela pose le problème de la confiance dans ses employés...

    Merci à tous!

  18. #18
    Lag0
    Visiteur
    Citation Envoyé par Aluyetanet Voir le message
    Bonjour

    Parfois la réalité dépasse la fiction...

    Je m'explique:

    - quel employeur n'a pas le registre des connections informatiques ? ( login, heure d'ouverture, heure de fermeture, reprise etc...) et meme la nature du travail effectué ? Ceci existe depuis 25 à 30 ans....) idem pour le téléphone.

    - si on vous demande de plus de scribouiller un papier

    ne serait - ce pour qu'il y ait divergence entre le relevé informatique- téléphonique et celui écrit?

    Je crois que nous ne sommes plus à l'ére du crayon de bois et des manches de lustrine... Votre employeur a t il confiance en vous ? oui ou non ?

    Bonne journée
    J'ai l'impression que vous ne vous ne voyez pas la réalité des choses.
    Je vous explique par exemple comment moi je bosse.
    Je traite des dossiers de différents clients sur le même logiciel informatique. Donc le PC est allumé 24h/24 et toujours sur la même application.
    En revanche, mes prestation sont facturés aux clients.
    Il faut bien que je remplisse ce que l'on appelle chez nous une feuille d'heure ou nous marquons chaque jour combien de temps nous travaillons sur chaque dossier. C'est la seule façon qu'à ensuite la comptabilité / gestion pour suivre les affaires.
    Au passage, ces feuilles servent aussi à pointer les jours de congé, RTT, absences diverses et aussi à comptabiliser les heures supplémentaires pour les non-cadres.
    Je ne vois pas où est le problème. A chaque fois que je change de dossier, je note combien de temps j'ai passé sur le précédent. Un dossier m'occupant de 3 mois à 1 heure, c'est pas bien compliqué à gérer.

  19. #19
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Aluyetanet Voir le message
    - quel employeur n'a pas le registre des connections informatiques ? ( login, heure d'ouverture, heure de fermeture, reprise etc...) et meme la nature du travail effectué ? Ceci existe depuis 25 à 30 ans....) idem pour le téléphone.
    Potentiellement tous, mais ce ne sont pas des outils de suivi de l'activité. J'imagine mal en employeur suivant ce qui se passe à l'écran de chaque collaborateur depuis son propre écran et notant quand ils passent d'un dossier à l'autre pour préparer sa facturation

    Ce que vous évoquez serait plus utilisé pour surveiller si les salariés ne sont pas à tchater sur internet plutôt qu'à travailler.

    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    Justement, je fais mon travail et même plutôt bien... Je crois qu'effectivement cela pose le problème de la confiance dans ses employés...
    Comme le dit Lag0, c'est avant tout une question de suivi des activités facturables. Ce qui intéresse votre employeur, c'est de savoir ce qu'il peut facturer et à quel client. Je ne pense pas qu'il mette en doute la qualité de votre travail quand vous réalisez de la documentation qui est non facturable, il vous dirait même probablement en entretien qu'il "reconnaît votre sérieux et apprécie le souci de qualité auquel vous êtes attachée etc etc... mais il faut garder à l'esprit que les activités facturables doivent rester une priorité et donc... etc etc..." Je l'ai vécu un certain de fois Il faut facturer en priorité, on verra après pour la doc jusqu'au jour où l'on s'aperçoit que la doc fait défaut et pénalise la qualité et donc la facturation. On planifie du temps pour la doc... jusqu'à ce que l'on décide qu'il faut consacrer plus de temps aux activités facturables et donc...

    De mon côté, j'ai également un suivi de mes activités et même deux, un chez un client alors qu'il s'agit pourtant d'une régie (mais cela sert aux suivi des charges estimées du projet et à certaines refacturations internes) et un pour ma société pour la facturation aux clients.

  20. #20
    Membre Benjamin

    Infos >

    Pour information, mon employeur ne se sert pas de ce logiciel pour effectuer sa facturation.
    Les contrats purement comptables sont chiffrés et facturés à l'avance, un certains nombre d'heures de travail est prévu pour chaque intervenant sur le dossier. Pour ce qui est des missions de conseil ponctuel (comme moi) que l'on ne peut pas prévoir à l'avance, nous établissons des lettres de mission dans lesquelles nous estimons et facturons le temps que nous pensons y passer.

    Que l'on passe plus de temps ou moins que ce qui est prévu (pour les contrats de base comme pour les missions) ce qui est facturé ne change pas.

    Il ne se sert pas de ce logiciel pour la facturation, mais, en principe juste pour des statistiques.

    Mais ce logiciel est selon moi mal fait car il ne tient compte que de ce qui est facturable et non de ce qui est réellement facturé! Ainsi, si je passe moins de temps que prévu sur un dossier, c'est en principe tant mieux, car ça veut dire qu'on fait de la marge, et c'est sur cette marge que je fais du non facturable... Mais non, avec ce système on me demande de "gonfler" artificiellement mes temps facturables... Mais ça, ça fausse les statistiques!

    Bref cela reste est peut-être un bon outil de statistiques pour l'employeur, mais dans mon cas, je crois que son usage est détourné à une toute autre fin et très mal utilisé!

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    Bref cela reste est peut-être un bon outil de statistiques pour l'employeur, mais dans mon cas, je crois que son usage est détourné à une toute autre fin et très mal utilisé!
    Oui mais c'est l'employeur qui décide !!! désolé
    plaider c'est expliquer, juger c'est comprendre

  22. #22
    Lag0
    Visiteur
    Citation Envoyé par Lua974 Voir le message
    Pour information, mon employeur ne se sert pas de ce logiciel pour effectuer sa facturation.
    Les contrats purement comptables sont chiffrés et facturés à l'avance, un certains nombre d'heures de travail est prévu pour chaque intervenant sur le dossier. Pour ce qui est des missions de conseil ponctuel (comme moi) que l'on ne peut pas prévoir à l'avance, nous établissons des lettres de mission dans lesquelles nous estimons et facturons le temps que nous pensons y passer.

    Que l'on passe plus de temps ou moins que ce qui est prévu (pour les contrats de base comme pour les missions) ce qui est facturé ne change pas.
    Vous avez du louper un passage, car je vous ai déjà parlé de ça. Bien sur que la facturation elle même ne change pas puisque les prestations ont fait l'objet d'un devis. Mais justement, le commercial qui a vendu 30 heures dans son devis, il faut bien qu'il sache si vous y a avez passé 25, 30 ou 50 heures ! Sinon, comment il peut savoir si son chiffrage est bon ou pas ? Et donc rectifier la fois suivante ? Vous pensez que s'il chiffre 4 heures et que vous en mettez 30, cela n'a pas d'importance et qu'il n'a pas à le savoir ?
    Avez-vous la moindre notion de la façon dont on fait tourner une boite ?

  23. #23
    Mashinotsu
    Visiteur
    En tout état de cause, c'est votre employeur qui dirige sa boîte.
    Si ses méthodes vous déplaisent et qu'il refuse d'en changer, vous devez vous exécuter ou changer d'employeur.

Discussions similaires

  1. [Clients et Fournisseurs] Un editeur de logiciel peut- il imposer une mise a jour payante ?
    Par Bodycorner dans le forum Entreprise
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/07/2018, 11h59
  2. [Propriété Intellectuelle] Obligation à un éditeur de logiciel de fournir un manuel / documentation d'utilisation du logiciel
    Par mgu23 dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/10/2012, 01h03
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2011, 09h27
  4. [Mon Employeur] L'employeur peut-il imposer que je prennes des congés d'été
    Par Lunantheor dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/04/2008, 15h56
  5. [E-Commerce, Internet] Clause abusive, de changement de version logiciel et maintenance du logiciel ?
    Par Sbk38 dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/06/2006, 15h50