Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion : faire mal où ça fait mal... donnant/donnant

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,
    Je suis directrice adjointe d'un magasin, mon mari directeur de ce magasin.
    Nous sommes situés dans un quartier sensible, les issues d'entrée clients et du personnel sont isolés (je précise que la porte de sortie du responsable présent accompagné de sa caissière et de son vigile quand il est là est plus isolée encore et dans le noir surtout à cette époque de l'année), quelques fausses caméras, un vigile présent 20h/sem contre 60h d'ouverture. Etat extérieur du magasin, enseigne comprise, tagué... Bref le genre de quartier où l'enferme dans sa voiture quand on doit le traverser. Je vous laisse imaginer la clientèle, visites quotidiennes de gens du voyages qui repartent généralement plus lourd qu'à l'arrivée sans passer en caisse... Bref je m'égare.
    Il y a quelque mois, nous avons subi une agression armée en caisse. Aucune mesure de sécurité n'a été prise.
    Il y a 3 semaines, je subis un vol à l'arraché avec violence (il m'a jetée à terre) alors que je me rendais à le banque à pied (impossibilité de se garer à proximité) avec des dépots d'argent du magasin. Une décision a été prise, on change de banque. Mais ça prend du temps de changer de banque....
    Aujourd'hui, c'est mon conjoint accompagné du vigile qui se font aggresser. Le changement de banque n'est pas fait encore ! Meme mode opératoire, sauf que là, il y a eu coups et bombe lacrymo à bout portant.
    Une décision supplémentaire est prise : relais de vigiles présents toute la durée d'ouverture du magasin sur la semaine... Mais seulement pour ce gros mois de décembre.
    Ma hiérarchie est pleinement au courant de tout, visite du DRA régulière etc. Mon équipe (9employés majoritairement féminine) a peur, surtout mes caissières, car si on se sécurise sur les remises en banque, qu'est-ce qui va les freiner pour venir chercher le fric où il est, c'est à dire dans le coffre ? Le mec peut venir à visage découvert et muni d'un jouet à la sortie !!
    Je considère que mon employeur ne répond pas à ses obligations, d'assurer la sécurité de son personnel. 3 agressions en moins d'1an, ça mérite un investissement plus conséquent non ?
    Quels sont mes droits ? Puis-je leur mal où ça mal : le porte-feuilles ?
    Merci

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Des salariés, y compris vous ou le directeur ont ils été arrêtés, blessés (AT) suite aux agressions ?
    L'employeur a-t-il reçu un recommandé AR de mise en demeure de mettre tout en oeuvre pour préserver la sécurité de ses collaborateurs ?

    Si je comprends bien, les agressions ont lieu lors du transport de l'argent (deux agressions). Ces dépôts bancaires font ils partie de vos attributions contractuelles ?

    Vous voulez vous attaquer au portefeuille de votre employeur. Qu'entendez vous par là ? Une action aux prud'hommes?

    Cordialement

    Anissa
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Quand vous avez pris le poste, la situation était déjà la même? je veux dire vous avez pris le poste en connaissance de cause?

  4. #4
    Membre

    Infos >

    pas de AT, pas de recommadé non plus, si je comprends bien c'est par ça que je dois commencer. Mon contrat ne stipule pas le transport d'argent ni de remise en banque.
    Mon but est de les réveiller, de leur faire pendre conscience de ce qu'on vit. Ils le savent mais n'en ont pas conscience, je souhaite les bousculer dans leur tete, qu'ils réalisent la réalité des choses.
    Quand j'ai pris ce poste, évidemment que je me doutais que la clientèe ne serait pas facile, mais j'étais accès sur mon métier et mes devoirs professionnels.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Donc, le préalable obligatoire, et aussi dans la perspective d'un contentieux futur, est le RAR de mise en demeure, comme expliqué plus haut.

    Vous avez la possibilité d'exercer un droit de retrait, acter aussi dans les plus brefs délais par RAR, en cas de danger immédiat, l'ensemble du personnel peut suivre.

    Refusez catégoriquement tout transport d'argent à partir de maintenant; Vous attendez le coup de feux qui partirait malencontreusement ? La direction fait des économies sur le "dos" de votre sécurité la plus élémentaire.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je me demande si, même si cela n'est pas notifié dans le contrat de travail, le dépôt d'argent en baque ne fait pas automatiquement partie des fonctions d'un directeur ou même d'un sous directeur.

    Si vous refusez d'exécuter cette tâche, il serait bon, au préalable, d'en indiquer la raison. Sinon, vous risqueriez une sanction.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Loulou2444 Voir le message
    Je me demande si, même si cela n'est pas notifié dans le contrat de travail, le dépôt d'argent en baque ne fait pas automatiquement partie des fonctions d'un directeur ou même d'un sous directeur.

    Si vous refusez d'exécuter cette tâche, il serait bon, au préalable, d'en indiquer la raison. Sinon, vous risqueriez une sanction.
    Non Loulou, exercice du droit de retrait, je vous rappelle qu'ils en sont à trois braquages, dont deux lors des transports de fond !!
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    N'y a t-il pas une information préalabe à donner avant d'exercer son droit de retrait ? Il me sembllait.


    Par ailleurs, ici, vous ne parliez ps d'un droit de retrait, mais du refus d'accomplir une tâhce.
    Dernière modification par Loulou2444 ; 11/12/2009 à 20h45.

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Loulou2444 Voir le message
    N'y a t-il pas une information préalable à donner avant d'exercer son droit de retrait ? Il me semblait.
    Par ailleurs, ici, vous ne parliez ps d'un droit de retrait, mais du refus d'accomplir une tâche.
    Les deux en fait. Le droit de retrait, par définition, est la possibilité octroyée à un salarié de refuser d'accomplir une tâche dangereuse. Difficile d'anticiper la plupart du temps. Possible en l'espèce, mais, par stratégie, je le ferais ensuite à la place de l'intervenante.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Maman m'a fait une procuration générale et signé ensuite un document à mon frère donnant les terres
    Par Fabermorcar dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 34
    Dernier message: 16/02/2012, 13h54
  2. [Clients et Fournisseurs] travail mal fait
    Par Marielle9520 dans le forum Entreprise
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/10/2008, 09h05
  3. [Travaux et Construction] travaux mal fait
    Par Claudine6759 dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/08/2007, 16h57
  4. [Travaux et Construction] travaux et devis, mal fait
    Par Cris69 dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/06/2006, 20h17
  5. [Mon Employeur] contrat mal fait et démission
    Par Lilouvmh dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/06/2004, 09h09