Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion : CRP - perte financière ?

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Voilà, je me suis amusé à effectuer quelques petits calculs approximatifs pour vérifier l'intérêt de la crp d'un point de vue financier avant d'éventuellement l'accepter...

    Voici un exemple théorique (qui n'est pas mon cas ) avec tous les montants en brut , pourriez-vous me dire si mon raisonnement à défaut d'être exact et rigoureux, est du moins réaliste ?

    Salaire brut annuel : 30000 euros
    Salire brut mensuel : 2500 euros
    Salaire journalier de réference (SRJ) sur les 12 derniers mois (cas d'un temps plein sans jours d'arrêt maladie, etc...) : 82.2 euros

    Cas sans CRP :
    Allocation journalière : 0.574 * 82.2 = 47.2 euros

    Je compte en moyenne 30.5 jours par mois
    ce qui fait une indemnité mensuelle autour de 1440 euros/mois brut

    Cas avec CRP :

    Indemnité mensuelle : 2000 euros/mois brut les trois premiers mois à 80%
    puis 1750 les 5 mois suivants à 70%
    puis 1440 (régime identique au cas sans crp) les mois suivants

    Voici donc mon calcul :
    (Si vous ne retrouvez pas de travail dans les huit premiers mois)
    Sur les trois premiers mois, le cas avec CRP vous fait "gagner" : 3*(2000-1440)
    soit 1680
    Sur les cinq mois suivants : 5*(1750-1440) soit 1550

    Soit au total sur huit mois: 1550 + 1680 = 3230.

    Mais là, attention, si vous acceptez la CRP vous renoncez à deux mois de préavis (dans le cas bien sûr où votre poste suppose un préavis d'au moins deux mois), c'est à dire 5000 euros !!!

    Vous perdez donc 5000-3230 = 1770 euros !!!

    De plus, la CRP est sensée favoriser un retour rapide à l'emploi (très bien !), mais, dans ce cas, plus vous retrouvez du boulot rapidement plus vous perdez, non ?

    Alors là, c'est absurde et je tombe de l'armoire, je dois sans doute me tromper quelque part, mais où ?
    ou oublier quelquechose de fondamental, mais quoi ?

    Si quelqu'un peut m'éclairer.

    Cordialement
    fmdr

    Désolé pour ces calculs longs et fastidieux...

  2. #2
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Vous avez oublié 2 points importants :

    Le préavis de 2 mois, et les congés payés sont des éléments qui sont pris en compte dans le calcul de vos allocations de base, c'est à dire que si vous avez 2 mois de préavis + 1 mois de congé, votre allocation débutera dans 3 mois, alors que la crp ne tiendra pas compte des congés, et débutera de suite.

    Refaites le calcul !!!! la crp est bien plus avantageuse.

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour et merci pour votre réponse.

    Si je comprends bien, dans le cas que vous indiquez (sans la crp), l'indemnisation ne débutera que trois mois après et ne durera plus que 20 mois (23 mois - 3 mois de congés et préavis) ?

    Cordialement
    fmdr

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Dans tous les cas elle durera 23 mois, cependant dans le cas de de l'ARE, il y a un délai de carence (préavis, CP, + délai légal).

    Voici un lien pour estimer vos allocations https://demandeur-emploi.assedic.fr/...implifieeNA.do

    Cdt

  5. #5
    Membre Junior

    Infos >

    la crp est avantageuse car
    -pas de carences prise en cpte par les assedcis au lendemain du licenciement
    -pas de retenue sur conges payes prime etc....

    +avantage financier pdt 8mois

    pour moi gain pdt 8mois d'assedcis j'ai touche plus +100 euros que si je bossais car -de charges en crp 3% au lieu de11%

    prise en charge licenciement +1

    si je ne l'avais pas prise certes j'aurais touche 4400 euros de plus de preavis mais j'aurai eut 7jours de carence +24 jours de carence conges payes+ 40jours de carence differentiel prime de licenciement

    donc le calcul a été vite fait ;-)

    en plus en crp si tu gagnes un prcoes au prudhommes et des dommages interets une super prime de licecniement des rappels de salaire etc....

    les assedics n'y touchent pas car c'est interdit d'en tenir compte en crp

    moi j'ai été super gagnante

    je vote pour
    gudulemai

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    il y a sans doute des cas où c'est certainement avantageux, je ne dis pas le contraire et c'est justement ce point que je cherche à vérifier

    Vous parlez effectivement de carence, mais lorsqu'on a par exemple 3 mois de carence, est-ce que la durée d'indemnisation diminue de 3 mois ou bien l'indmnisation est "simplement" reportée de 3 mois ?

    D'autre part, si vous retrouvez du boulot avant deux mois, vous êtes quand même perdant, non ? (c'est justement ce que je ne comprends pas...)

    Cordialement
    fmdr

  7. #7
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Vous pouvez aussi reprendre le calcul avec les nouveaux délais de prises en charge de la CRP qui s'alignent sur le CTP => 12 mois dont 8 à 80% et 4 à 70%.
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    Ah oui, dans ce cas c'est quand même nettement mieux.
    On m'a refilé un vieux contrat pas à jour, c'est embêtant de signer un truc pas à jour

  9. #9
    Membre Sénior

    Infos >

    C'est très récent, l'info me vient directement de Pôle Emploi...
    Le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l'athéisme philosophique.
    [Voltaire]

  10. #10
    Membre Junior

    Infos >

    Ok, je vais passer les voir aussi pour faire préciser tous ces points.
    Il y a quand même un décalage non négligeable entre le papier qu'on vous propose de signer et la réalité...

    merci encore pour ces infos
    cordialement

    fmdr

  11. #11
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour à toutes et tous,

    Voilà, j'ai refait quelques calculs assez rapides assez simple de manière à définir un ordre de grandeur (calculs à affiner et à moduler quand même !!!)

    Hypothèses : 3 mois de préavis et base des indemnités de base à 57.4 %

    La CRP permet de toucher 80% du brut pendant 8 mois et 70% pendant les 4 mois suivants, en contrepartie vous cédez 2 mois de préavis à l'assedic.

    L' "amortissement" des deux mois de préavis cédés à l'assedic s'effectuerait autour du 10ème mois de chômage (80-57.4)*8mois + (70-57.4)*2mois = 180.8 +25.2 = 206 (>200).

    Avec l'incidence des charges (Moins importante en CRP), l' "amortissement" devient beaucoup plus rapide dans mon cas autour de 6 mois ! (calculs réalisés avec un simulateur).

    Il s'agit bien sûr que d'une vision purement "comptable" à vérifier et à affiner.
    En tout état de cause, il semble que si vous retrouvez du travail très rapidement, la CRP peut être moins avantageuse.

    En dehors de l'aspect comptable, Il existe certains avantages à la CRP, tout dépend donc de la situation...

    Cordialement
    Noriko
    Dernière modification par Noriko ; 29/09/2009 à 15h07. Motif: précision charges

Discussions similaires

  1. [Copropriété, Syndic & ASL] perte de la garantie financière du syndic
    Par Marseille13 dans le forum Immobilier
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/01/2018, 10h40
  2. [Pénal et infractions] litige mauvais traitement sur cheval - perte financière
    Par Escapade123 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/02/2016, 14h54
  3. [Mon Employeur] CRP - Indemnités préavis - assurance perte emploi
    Par Simpletrux dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/08/2011, 11h19
  4. [Citoyens et Administration] Perte de CIN - déclaration de perte ?
    Par Hutimo dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/08/2010, 20h51
  5. [Mon Employeur] Crp ou pas Crp ? 1 an d'ancienneté...
    Par Isadora dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/05/2006, 10h49