Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Emraud

Que dois-je faire pour que cela s'arrête...

Messages recommandés

Ca va être un peu long et je ne sais même pas si je poste au bon endroit...

 

Voilà mon histoire et mes problèmes :

 

Ma mère me pourri la vie ainsi qu'à mon père.

Ma mère est une personne cyclothimique. Elle est suivi au niveau psychiatrique, fait souvent des stages en hôpital psy... Pendant mon adolescence, j'ai connu "grâce" à elle : les tentatives de suicide (elle), la violence verbale et physique (elle), l'anorexie-boulimie (moi), l'échec scolaire (moi)...

 

En 1998, (je n'étais pas à la maison), mon père et ma mère ont eu une énième dispute. Ma mère a pris un couteau et l'a planté dans le bras de mon père qui s'est sauvé chez les flics. Dépôt de plainte... Suite à cela, ma mère est allée en hôpital psy. Mon père a demandé le divorce. Ma mère a été jugée (3 mois de prison avec sursis).

 

Cela fait 10 ans que mon père est harcelé par ma mère : il a stoppé sa ligne téléphonique, changé de numéro de portable... Mais là dernièrement, ma mère se pointe partout où il a l'habitude d'aller et le traite d'homosexuel, d'arabe (car a priori mon père serait circoncis)... Elle lui pourri la vie.

 

Il y a 2 ans, elle avait déposé plainte contre moi puis en fait contre mon père pour le vol d'un album photo qui soi-disant se trouvait chez elle alors qu'en fait il était chez mon père. Ni moi, ni mon père n'avions les clefs de chez elle et pour ma part, j'ai coupé les liens depuis environ 3 ans. J'ai été convoquée, mon père aussi. Il a été voir l'association d'aide aux victimes et a proposé de leur passé ledit album afin que ma mère puisse faire reproduire les photos. Un mois après le dépôt, ma mère n'avait même pas daigner venir chercher l'album... En fait, elle veut nous ennuyer...

 

Des anecdotes comme celle-ci il y en a quelques une... J'ai trois enfants et comme je ne la vois plus à cause de son comportement, de son chantage... J'ai décidé de mettre en place un viste pour elle et mes enfants dans un lieu de rencontre neutre spécialisé dans le maintien des relations en cas de conflit. Pendant 6 mois, ça a été et en décembre 2007, rebelotte : coups de fil à n'importe qu'elle heure avec insultes, calomnies et j'en passe... Au début, je prenais les communications et ensuite, j'ai passé le relais au répondeur (qui m'envoi une copie en mail des appels). le soir même, mon ami a déposé une plainte et je suis allée le lendemain pour déposer une main courante et demandé un rappel à la loi. Les rencontres ont été annulées. Elle n'est même pas venue à la réunion d'explication...

 

Enfin voilà, j'en ai marre. Mon père est allé voir une avocate qui lui a dit que malgré tout son dossier était light :confused:. A priori, il faudrait qu'elle l'agresse physique pour faire quelque chose alors que elle, pour une afabulation (concernant le soi-disant vol de l'album photo : je tiens à dire que le procureur a trouvé recevable sa plainte...), et bien c'est passé...

 

Mon père ne sais plus quoi faire. Lors du procès pour coups et blessures, il pouvait ne pas lui donner de pension compensatoire. Mais comme c'est un gentil, il lui verse tout les mois sa pension et la réévalue sans qu'elle lui demande quoique se soit...

 

Je vous demande de l'aide car il est désespéré. Il pense déménager mais elle ne fait que de le dénigrer publiquement... Il y a des gens qui ne lui disent plus bonjour du jour au lendemain. Lui, la seule chose qui désire, c'est être tranquille.

 

Je sais que la justice a des problèmes plus importants à régler mais il me semble que l'on a pas le droit d'harceler, ni de dénigrer quelqu'un sans être à son tour ennuyer...

 

Aidez-moi

 

Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne pour me dire ce qu'il faut faire. Alors, on a le droit d'embéter les gens, de laisser des rumeurs... sans que cela ne porte conséquences...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il vous faut monter un dossier : noter les jours et heures des appels, garder tous les écrits, essayer d'avoir des témoignages. En ce qui concerne les SMS, il me semble qu'il doivent être authentifiés par huissier pour être valables. Dans la mesure du possible, ne jamais répondre (la discussion semblant impossible) mais communiquer par écrit. Vous pouvez lui demander par courrier recommandé avec AR de cesser son harcélement. Si cela persiste, déposer plainte (n'hésitez pas à insister auprès de la gendarmerie et à écrire au procureur). Votre dossier doit être le plus complet possible. Soyez forts, ne lui montrez pas que vous êtes affectés et tenez bon.

Peut-être pouvez-vous également demander un internement. Essayez de rencontrer son médecin et demandez lui conseil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord merci pour votre réponse. J'ai vraiment cru que je n'avais aucune solution. J'ai déjà commencé ce travail de fourmi. En revanche, je n'avais jamais pensé au fait de lui envoyé un courrier avec AR. Pour l'internement, comme il n'y a pas d'agression physique (actuellement), on m'a dit que ce n'était pas possible.

 

Je ne savais pas qu'on pouvait demander à rencontrer le docteur et parlez avec lui... Même un psychiatre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu un problème similaire avec mon père. J'ai pris rendez-vous avec son psychiatre qui a bien voulu me recevoir et m'a aidé dans la mesure où il était aussi inquiet... Il n'y avait pas de violence physique et pourtant les démarches ont abouti sur un internement. Il faut persévérer. J'ai tenu bon très longtemps et aujourd'hui je suis tranquille. Suite à l'internement et aux plaintes, le procureur a lui aussi joué son rôle... Depuis, je pense que mon père se méfie. Il sait maintenant qu'il ne peut pas faire n'importe quoi umpunément sans conséquences : il faut assumer ses actes. Courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite à votre réponse, j'ai téléphoné au psychiatre de ma mère. J'ai eu sa secrétaire qui m'a laissé penser qu'il ne le faisait pas (rencontrer des proches...). Elle lui en parle et me retéléphone...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quoi qu'il en soit, ne cédez jamais à la panique ni aux menaces, persévérez dans votre "dossier". Prévenez par recommandé des démarches que vous serez obligés de faire si cela ne cessait pas dans l'intérêt de tout le monde. cela pose une certaine distance... Portez plainte si nécessaire en écrivant au procureur. (info : la gendarmerie est tenue de prendre votre plainte alors s'ils ssaient de vous décourager et vous disent que cela ne sert à rien, persistez).

Vous êtes plus forts alors pas de panique : c'est un mauvais moment mais vous y arriverez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie pour votre précieuse aide. C'est clair que ce n'est pas facile. De plus, comme elle est "malade", beaucoup de gens la disculpent... Pour certains, je ressens leurs doutes me concernant et concernant mon père. Enfin, au quotidien, c'est dur !!!

 

Aujourd'hui, comme je l'ai écrit, j'ai téléphoné au psychiatre de ma mère. Sa secrétaire m'avait dit qu'elle me téléphonerait mais je n'ai pas eu de message... J'ai l'impression que tout le monde est contre nous. Croyez-vous que je puisse envoyer un courrier avec AR demandant un RDV au psy (lui expliquant brièvement le pourquoi) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas. Par contre vous pouvez essayer de lui téléphoner et le prévenir des démarches que vous allez être obligés d'entreprendre, ceci dans l'intérêt de sa patiente en lui disant bien que vous êtes inquiets pour son équilibre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais essayer de retéléphoner au cabinet. Le problème c'est que je ne pourrai passer le barrage de la secrétaire et avoir directement le docteur... Ce n'est pas simple mais le fait que vous me répondiez me donne du courage pour les démarches et m'aide à voir plus clair.

 

Encore merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...