Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Pachi66

Courriel mensongé et menaces de mon employeur

Messages recommandés

Bonjour,

 

Suite à plusieurs échanges houleux par courriel avec mon directeur général (qui avait mis en copie certains membres du management) celui-ci m'a transmis un courriel à 23H43 veille de mon départ en congés et étant en intervention extérieure et donc absent dans lequel :

 

- Il m'accuse à tort de nombreux manquements (dont il est d'ailleurs à l'origine)

- Il met en cause mes compétences sans fondement

- Il menace de solliciter les membres de mon équipe et tout le personnel pour me mettre en cause

- Il me propose sa pseudo-aide pour sortir de cette situation

- Il m'indique que je suis convoqué à un entretien sans en préciser la teneur et l'horaire et sachant que je ne pourrais être présent.

 

- Dois-je laisser courir en attendant que tout ceci se tasse puisque je suis en congés 3 semaines comme le suggère le DP (inexpérimenté en la matière) ?

 

- Dois-je répondre encore une fois et de manière circonstanciée ?

 

- Dois-je solliciter un entretien à mon retour de congés sans répondre aux allégations énoncées ?

 

Les accusations infondées étant nombreuses, je ne pense pas qu'il soit bienvenu de laisser courir sans quoi elles pourraient être considérées comme avérées.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Merci de vos conseils par avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1ère chose, ne pas détruire ce mail évidemment

 

2ème, si vous laisser courir vous approuvez, donc demander un rv pour demander des explications sur chaque point.

 

3ème, essayez de passer de bonnes vacances, la rentrée risque d'être chaude :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de votre réponse rapide.

 

- Quelle doit être la forme de la réponse : Courriel ou courrier recommandé contenant le courriel original ?

 

- Dois-je non seulement demander éclaircissements mais également marquer mon désaccord de manière factuelle quant aux points mensongers ou erronés dans le courrier ?

 

Merci encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un courrier LRAR aura l'avantage d'être reçu. Un mail, ça se perd facilement.

 

Par contre, je pense qu'il faut seulement exprimer votre incompréhension et votre désaccord global face aux faits mentionnés et demander un rendez-vous dès votre retour - pensez à bien préciser vos dates de congés (même si l'employeur les connaît !).

 

Reprendre les faits un par un par écrit, ça risque d'être long et difficile, surtout s'il y a un mélange de faits et d'interprétations, et si vous ne répondez qu'un certains points on pourrait supposer que vous n'avez rien à dire sur les autres.

 

Bon courage, décompressez ! Les vacances c'est fait pour ça :)

Par exemple donnez vous une journée (pas plus) pour faire la liste de toutes vos idées et vos arguments "à chaud".

Ensuite profitez de vos vacances.

Quelques jours (2/3) avant votre retour au travail , reprenez le mail et votre liste avec plus de recul et commencez à préparer vos arguments.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Pachi66,

 

Le courrier recommandé, s'il semble convenir à cette situation, a l'inconvénient de pouvoir mettre le feu aux poudres par sa simple forme.

 

Il vous est possible dans un mail succinct de faire connaître votre plus complet désaccord sur les manquements qu'il vous reproche, de rappeler que vous êtes en vacances. Finalement lui et vous aurez le loisir de mettre à plat cette situation et y trouver des solutions à votre retour.

 

Une question, êtes vous vous même cadre dirigeant de l'entreprise ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Chtinours,

 

Je suis effectivement d'accord sur le coté feu au poudre de la LRAR et je priviligierai le courriel (à conserver).

 

Pour ta question, je peux être effectivement considéré comme un des cadres dirigeant de l'entreprise ou en tout cas en charge du projet le plus stratégique en cours.

 

Merci de vos réponses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Pachi66,

 

Dans quelques cas récents de cadres supérieurs / dirigeants de PME - Spin-off, dans mon entourage, nous avons utilisé une méthode encore peu usitée en France.

 

Nous avons fait intervenir l'avocat en amont, et dans un des cas la situation ayant chauffé juste avant les vacances, le cadre a fait savoir à son employeur que pendant ses vacances il pouvait si besoin s'adresser directement à son conseil.

 

Dans tous les cas, cela a eu l'effet de conforter l'image de professionnalisme du cadre, le côté pro-actif et rigoureux, et a créé un effet d'intimidation notable.

 

Dans tous les cas, cela a ouvert les esprits aux bénéfices du consensus.:D

 

Si 2 d'entre eux ont finalement été licenciés, il ne fut en aucun cas question de partir en procédure. Pour les autres, cela a calmé les ardeurs de leur direction.

 

Toutefois, cette approche doit être utilisée à bon escient, après avoir mesuré les enjeux financiers et humains, pris en compte qu'un employeur peut potentiellement réagir avec violence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re Chtinours,

 

Je pense que je sortirai "le conseil" de mon chapeau au moment adéquat mais pas pendant mes congés car cela déplacera vertement le débat et pourrai avoir les mêmes effets qu'une lettre LRAR.

 

Au travers des échanges de courriels, je pense avoir atteint la fierté du DG, qui s'est vu contraint de répondre avec violence voire maladresse pour ne pas perdre la face du fait des managers en copie. (Je ne suis pas sûr qu'il y soit arrivé ceci dit...)

 

Je vais donc privilégier la voie de l'apaisement en étant tout de même ferme sur le rejet des éléments énoncés et la tenue d'un entretien de conciliation.

 

Bonnes vacances à tous et encore merci :) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mashinotsu

Vous parlez d'échnges houleux, ceux-ci ne peuvent-ils pas aider votre employeur à étayer ses propos.

Les paroles passent, les écrits restent...attention.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...