Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Alice2608

Etat des Lieux et usure normale

Messages recommandés

Bonjour,

 

Quelqu'un pourrait-il m'en dire un peu plus sur ce qu'on peut considérer comme de l'usure normale dans un appartement et à partir de quand cela devient-il des détériorations ?

 

J'ai toujours entendu dire que lorsque l'on était locataire on pouvait percer le mur pour accrocher des étagères etc. ...à condition qu'e les trous soient bouchés au moment du départ de l'appartement. Est-ce exact ?

Autant des trous corectement bouchés sur un mur blanc peuvent passer inaperçu, autant dans une tapisserie de couleur ça ne fait pas le même effet... J'ai vraiment le droit de percer les murs et de les reboucher (sur tapisserie de couleur) avant mon départ sans que ma propriétaire me demande de tout retapisser ?

 

Merci de votre éclairage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui si les trous ont déchiré la tapisserie et que cela se voit donc assimilable à une dégradation elle peut demander de retapisser

Avant de percer une tapisserie il faut si possible découper en x pour pouvoir décoller à la vapeur et recoller proprement ensuite

Si c'est dans une cuisine ça passe mais pas dans un salon

Pourquoi ne pas faire un "pré" état des lieux avec votre propriétaire pour en parler ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avant de percer une tapisserie il faut si possible découper en x pour pouvoir décoller à la vapeur et recoller proprement ensuite

 

on reconnait bien là, la bricoleuse professionelle :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir!Et quand il s'agit du papier peint usé? Car nous on a un tableau dans le mur du coup cela a fait une trace .je souhaiterais savoir si cela est a notre charge,on doit changer ou on peut considerer de l usure normal sachant que cela va faire 3 ans qu'on est dans l appartement.merci de votre reponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tout dépend comment était mentionné l'etat du papier peint sur votre EDL d'entrée et comment sera mentionné l'etat de ce papier peint à votre depart sur l'EDL de sortie ...

 

si c'est un jaunissement du papier (puisque la partie en dessous du tableau, n'est pas exposée au soleil) alors c'est une usure locative.

 

Mais c'est tjs difficile de repondre sans voir les lieux :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
si c'est un jaunissement du papier (puisque la partie en dessous du tableau, n'est pas exposée au soleil) alors c'est une usure locative.
erreur ! Les "masques" des tableaux, tapis, meubles et autres objets cachant le soleil sont une usure normale et le propriétaire ne peut pas l'imputer au locataire. Les "grisonnements" dus au temps (vétusté) sont aussi à la charge du propriétaire.

 

Bien des propriétaires acceptent les trous rebouchés même si on n'a pas pris (ou pas pu prendre) les précautions du découpage en croix du papier peint et même si on voit la trace du rebouchage. Tout autre moyen de dissimuler la trace du trou rebouche est bon. Vous pouvez par exemple faire un raccord de papier peint si vous avez des chutes (voir décret des réparations locatives). Vous pouvez également prendre des croyons de couleur ou pinceau est reconstituer le décor (faut être habile, c'est comme si vous faisiez de la "restauration d'oeuvre ancienne") !

 

A chacun de faire au mieux pour laisser un appartement correct à son départ. A chacun de veiller aux indications portées aux états des lieux. A chaque locataire sortant de parler avec le propriétaire pour déterminer comment on va procéder pour évaluer la prise en charge ==> Pour imputer les frais d'une dégradation à un locataire partant, il faut un devis venant d'un professionnel indépendant. C'est incontournable mais ce qui peut se discuter entre locataire partant et propriétaire, lors de l'état des lieux de sortie est la règle d'application de la vétusté. Pour 1 trou non ou mal rebouché, sur un papier non neuf à la livraison d'un logement, après 5 à 6 ans d'occupation, il faut tenir compte de la vétusté et de la taille du trou par rapport à toute la pièce ! Il n'est pas question de faire supporter au locataire le remplacement à neuf de tout le papier peint de la pièce... Même si la loi impose de faire des retenue su le fondement de devis, je conseille à tous les locataires sortant d'accepter certains raccourcis présentés par des propriétaires. Entre 2 et 5 € par trou.... et solde de tous comptes sont parfois la solution la plus intéressante pour le locataire... et évidement le propriétaire... La volonté honnête et partagée des parties est en droit de prendre des libertés avec la loi (accepter de part et d'autre l'absence de devis) mais l'intérêt des parties est de rédiger le solde de tous comptes pour éviter le risque d'apparition d'un conflit ultérieur pouvant porter la chose devant un arbitre qui ne pourra pas trancher avec des accommodations et qui devra en passer par des devis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
erreur ! Les "masques" des tableaux, tapis, meubles et autres objets cachant le soleil sont une usure normale et le propriétaire ne peut pas l'imputer au locataire. Les "grisonnements" dus au temps (vétusté) sont aussi à la charge du propriétaire.

 

:eek: mais Fredval, c'est ce que je dis !

 

:p relisez bien ma prose

si c'est un jaunissement du papier (puisque la partie en dessous du tableau, n'est pas exposée au soleil) alors c'est une usure locative.

 

usure locative = usure normale = pour le proprio :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour info, je propose a mes locataires de faire un pré-EDL environ 1 mois, 1mois 1/2 avant la sortie comme cela ils ont le temps de faire les petites "reparations" qui s'imposent.

je fais le tour de l'appart, je verifie tout et je leur montre les points sur lesquels ils doivent réparer ou nettoyer ou ....

 

de ce fait, je n'ai jamais de "coups de massue" avec les devis (quand j'en ai à faire faire) et au final, jamais eu de problèmes :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
une usure locative.
Pardon de n'avoir rien compris à cette expression. Pardon de l'avoir ressentie comme ambigüe. Pour moi, quand on emploie le terme "locatif" cela implique "à charge du locataire". OK, usure = vétusté et vétusté est à la charge du propriétaire. Alors, usure locative, sachant que le locataire doit remplacer des joints, refaire des mastics, changer le flexible de douche... et s'il le doit, c'est quand même d'abord parce que ces éléments deviennent usés.. usure locative donc me semblait vouloir dire usure dont la réparation est à la charge du locataire !

Maintenant que vous précisez "usure normale"... j'y vois plus clair et nous sommes effectivement d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...