Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Abrill

Assurance logement propriétaire bailleur

Messages recommandés

Bonjour,

 

Actuellement j'assure deux logements dont les locataires sont également assurés. Compte tenu de l'évolution de ces assurances à la hausse je me posais la question si cela valait " le coup" d'être assurer pour ces deux logements Si le locataire est assuré et également la copropriété logiquement pas besoin d'assurance ? merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La PNO a une utilité (à mon avis), ne serais qu'en cas de vacance, de plus, elle couvre votre responsabilité civil en qualité de propriétaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jinko

Imaginons un cambriolage au cours duquel la porte d'entrée a été gravement endommagée et doit être changée. Ce n'est pas un fait du locataire et le changement de la porte n'est pas une réparation locative. L'assurance du locataire ne remboursera rien.

On peut imaginer d'autres exemples.

Mais le mieux serait de vous renseigner auprès de votre compagnie d'assurance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

RAC 8 repondra plus serieusement.

 

personnellement je considere que l assurrance en copro ne sert a rien.

la copro intervient derriere.

(la je vais me faire demonter par les assurreurs)

 

mais cette assurrance est tes importante au niveau civil, si votre responsabilité est demontrée engageant un dommage sur les personnes, sans assurrance vous paierez a vie...

 

les primes sont tellement cheres (avec des assurreurs qui s en mettent tellement de coté hein rac 8 ? :-)

combien les assurreurs reversent de ce quils percoivent ? 30% 35 % ?

que les bailleurs ne prennent plus d assurrance exceptés pour les gros dommage, incendier explosion...

et les franchises sont enormes, ce n est pas rare de voir des franchises DDE de 2500 € d incendie de 50 000 euros a 100 000 euros.

 

le prix est tellement cher pour un remboursement hypothetique que les bailleurs ne s assurrent plus vraiment, ils mutualisent leur risque dans le loyer

(bon ca ne vaut que pour les gros bailleurs)

 

mais bon on me repondra que l on a que ce qu on paie lol.

la je repondra que non, on a que 30 % de ce que l on paie en moyenne

 

ok je sors

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pendant la vacance le logement n'est pas occupé donc eau et électricité coupés. Mais comment fonctionneraient les accords CIDRE si le voisin du dessus provoquait un dégât des eaux pendant cette vacance ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui effectivement moi aussi je me pose la question car même avec des DDE dans mes appart (2 jusquà maitenant) et un autre pbl causé par un locataire qui a abimé un rebord de fenêtre extérieur, ma PNO n'est jamais intervenue.

Tout s'est réglé entre l'assu des locataires et celle de la copro.

et les primes augmentent, augmentent, augmentent ... :o

 

de plus, logements dans Paris donc aucune vacance.

 

j'étais de l'avis de Nihilscio concernant la PNO et certains dégats ... mais aie-mac (LE spécialiste assu) me dit que ce n'est pas (tjs) le cas ... je suppose qu'il ne m'en voudra pas de le citer car la réponse me semble interessante pour cette discussion ..

 

il faut avant tout, pour donner un avis autorisé, pouvoir mettre côte à côte les 2 contrats, PNO et collectivité, pour vérifier si oui ou non toutes les garanties contenues dans la PNO sont reprises par le contrat de la collectivité.

 

si oui, elle fait doublon.

si non, il faut voir si le risque restant vaut la cotisation.

 

de mon expérience, une PNO n'intervient guère que dans le cas d'un appartement vacant en CIDRE. là où l'assureur de la collectivité serait intervenu quand même si le coPNO n'était pas assuré.

personnellement et pour le mobilier, garanti par personne d'autre (attention aux meublés, donc).

mais les trous de garantie peuvent quand même exister ailleurs, d'où examen attentif, point par point, obligatoire des contrats.

 

Mais entre nous, je ne me sens pas le courage (ni le fun) de comparer les couvertures de ma PNO avec celle de l'assu de la copro :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kogaratsu
je suppose qu'il ne m'en voudra pas de le citer

;) no problémo

Mais entre nous, je ne me sens pas le courage (ni le fun) de comparer les couvertures de ma PNO avec celle de l'assu de la copro :(

le coût du courage, c'est le montant de la prime ;)

que les bailleurs ne prennent plus d assurrance exceptés pour les gros dommage, incendier explosion...

et les franchises sont enormes, ce n est pas rare de voir des franchises DDE de 2500 € d incendie de 50 000 euros a 100 000 euros.

:eek: heuuu ricbaux, vous parlez pour un parc de combien de logements, là?

Imaginons un cambriolage au cours duquel la porte d'entrée a été gravement endommagée et doit être changée. Ce n'est pas un fait du locataire et le changement de la porte n'est pas une réparation locative. L'assurance du locataire ne remboursera rien.

ben justement non, dans ce cas, avec la convention "dommages immobiliers consécutifs à vol", c'est l'assureur du locataire qui se cogne encore les frais de réparation; sauf si >1600€, ou, comme dans le cas de ricbaux,parce que le niveau de sa franchise l'exclut de la convention (dites vouère ricbaux, n'avait-on pas eu une discussion à ce sujet - ici ou ailleurs - ? où vous "raliez" parce que l'assureur du loc vous avait remboursé - franchise? ou je confond avec ARdL? ;))

Pendant la vacance le logement n'est pas occupé donc eau et électricité coupés. Mais comment fonctionneraient les accords CIDRE si le voisin du dessus provoquait un dégât des eaux pendant cette vacance ?

tout à fait normalement... l'assureur de la collectivité est aussi votre assureur en votre qualité de coPNO.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui oui c etait moi !!!

et on devait continuer notre discussion en privé.

si ca vous dit un jour....

 

alors les gros bailleurs c est + de 5 a 10 000 logements je pense....

(je vous ai donné en gros mes franchises)

je disai

DDE

- frais de dossier mon assurance 400 euros

- x heures de travail

je fais les travaux sans passer par l assurrance

 

DDE 1000 - 1600 euros

- 9 fois sur 10 il y a surfacturation de l entreprise de lassurrance pour depasser les 1600, donc a moi de prouver que yen a vraiment pour moins de 1600 euros

la convention cidre marche

 

DDE 1600 a 2500 euros

- je paie

 

DDE > 2500

mon assurrance

 

et en sinistre incendie je paie tout ce qui est

si c ma responsabilité bien sur.

 

si on avait le droit ma société ne prendrait aucune assurrance. et les[sociétés de logements à loyers modérés] non plus.

bon il reste mes responsabilités civiles qu on ne peut pas ignorer (deces...) la il faut s assurrer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...