Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Problème

Justice pour violences "conjugales"

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Voilà, j'ai rompu il y quelques mois avec une personne violente qui m'a frappée et fait du harcèlement régulièrement. En plus de tout ça nous étions colocataires et cette personne ne participait pas aux charges de l'appartement. Pour couronner le tout, monsieur est parti avec une partie mes meubles, ce que j'appèle du vol. Aujourd'hui je désire porter plainte mais je ne veux pas me planter alors je vous demande votre avis:

 

dans mon dossier pour le moment j'ai:

 

pour les questions de sous:

 

-un contrat de location signé par moi, lui, mes grands parents et ses parents (solidarité dans le contrat)

- tous mes relevés de banque montrant qu'il ne m'a jamais rien donné et que j'ai du faire face à toutes les charges de cet appartement + je lui ai prêté des sous sans aucune reconnaissance de dettes évidemment (il refusait de signer quoique ce soit et si je ne satisfaisait pas ses désirs il devenait violent).

 

pour les violences:

 

- de nombreux mails de lui contenant des menaces en tout genre

- un témoignage d'une amie qui était là un jour où il m'a frappée

- des témoignages de voisins pour les hurlements de monsieur

- un trou dans une porte figurant dans l'état des lieux et qu'il a reconnu avoir fait.

 

J'aimerai porter plainte pour son non respect du contrat de location qu'il a signé avec ses parents, les violences physiques et psychologiques et le vol de mes meubles et de quelques effets personnels. Pensez-vous que c'est jouable, sinon, que me manque-t-il et que pensez-vous que je puisse espérer d'une telle démarche?

 

Merci d'avance pour vos réponses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Pensez-vous que c'est jouable, sinon, que me manque-t-il et que pensez-vous que je puisse espérer d'une telle démarche?

Je pense que c'est tout à fait jouable si vous avez tous les écrits nécessaires et des témoignages divers.

De toutes manières, il est important de porter plainte pour prendre date et amorcer la procédure, même si vous décidez ensuite de ne pas aller plus loin. Le dépôt de plainte ne vous coûtera rien (sauf, bien sûr, fausses accusations ou diffamation, bien qu'en général, le premier à se plaindre a une bonne longueur d'avance, surtout si c'est la femme...).

Pensez bien à ordonner tous vos arguments à l'avance et lors du dépôt de plainte, parlez de tout : la violence, le vol, la non-participation, les extorsions de fonds, etc...

 

Ensuite, vous verrez où va la procédure pénale, et si elle aboutit, il sera toujours temps de vous porter partie civile lors du procès pour obtenir des dommages et intérêts en plus de son éventuelle peine.

 

Si le procureur décide de ne pas poursuivre, il sera toujours temps dans quelques mois de lancer une procédure civile pour récupérer vos biens et sa part de colocation.

 

Salutations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour votre réponse.

Je sais que ce que cette personne m'a fait subir est grâve. Pourtant il a été tellement manipulateur qu'aujourd'hui il m'arrive de douter et de craindre de ne pas trouver une certaine réparation auprès de la justice après avoir lu différents témoignages . Je crains que les sanctions auxquelles il s'expose soient trop maigres pour lui faire comprendre une bonne fois pour toutes que ce qu'il a fait est intolérable. Je crains de ressortir une nouvelle fois perdante de cette affaire, qu'elle soit classée sans suite et de ne pas réussir à calmer ma colère.

 

Si vous avez une certaine expérience des tribunaux, savez-vous quelle est l'attitude des juges par rapport à ce genre d'affaires?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si vous avez une certaine expérience des tribunaux, savez-vous quelle est l'attitude des juges par rapport à ce genre d'affaires?

Sans constatations de violences ni ITT, votre affaire vous laissera un goût amer car la justice sera très clémente. Ce n'est que sur plaintes multiples et récidives que les choses deviennent plus sérieuses. Mais il faut bien que quelqu'un commence, car sinon, il pourra continuer indéfiniment sans rencontrer de problèmes. Et puis déjà, là il va être obligé de se justifier, ce qui ne va pas lui plaire.

 

Pour ce qui est du classement sans suite, vous aurez de toutes manières la possibilité de forcer la procédure en faisant une citation à comparaître ou tout simplement en l'attaquant dans une procédure civile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...