Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

réglage du thermostat d'ambiance par colocataires


nach1
 Partager

Messages recommandés

bonjour , 

je loue une maison occupée par 3 colocataires .
Chacun d'eux est donc locataire d'une chambre et a la jouissance des communs (salle de bain/wc/cuisine) .
Le chauffage est commun (chaudière gaz) et le thermostat a été placé stratégiquement par le chauffagiste .

Un (ou plusieurs) locataire dérègle régulièrement le thermostat (programme écrasé et chaudière mise en "marche forcée" .
L'agence me dit que je ne peux pas empêcher les locataires de toucher au thermostat , même s'ils peuvent modifier le réglage de la température (constaté 22°) .
Question : puis-je mettre le thermostat dans un boitier fermé pour empêcher toutes manipulations ?

Merci pour  vos réponses .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Vous devez leur fournir un chauffage de 18 ° au centre de toutes  pièces puisqu'ils ont toute la maison à dispo ils ont le droit d'avoir chaud partout 😉 

La question qui se pose est : si cette température est correcte pourquoi ont-ils besoin de toucher au programmateur ??

Avez vous fait vérifier la chaudière par le chauffagiste et purgé le circuit en demandant au préalable leur autorisation pour accéder  en particulier à leur chambres ?

Il peut très bien faire 22 dans le salon et 16 dans les chambres ou vice versa

Comment sont établies les charges , au forfait ?

Le logement est meublé ?

 

  • Tout à fait (+1) 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

Question : puis-je mettre le thermostat dans un boitier fermé pour empêcher toutes manipulations ?

Clairement non.

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

Un (ou plusieurs) locataire dérègle régulièrement le thermostat (programme écrasé et chaudière mise en "marche forcée" .
L'agence me dit que je ne peux pas empêcher les locataires de toucher au thermostat , même s'ils peuvent modifier le réglage de la température (constaté 22°) .

Par quel moyen avez-vous cette information ?

Est-ce que vous avez constaté que le thermostat est sur 22° ou est-ce que cous avez constaté qu'il fait 22° dans l'ensemble des pièces du logement ?

Il y a 2 heures, Marieke a dit :

Comment sont établies les charges , au forfait ?

Le logement est meublé ?

Il faudrait répondre à ces 2 questions.

 

  • Tout à fait (+1) 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, nach1 a dit :

Un (ou plusieurs) locataire dérègle régulièrement le thermostat (programme écrasé et chaudière mise en "marche forcée" .

Y a-t-il eu des plaintes concernant la température ? Avez-vous déjà vécu dans ce logement et vérifié que le chauffage était toujours suffisant dans toutes les pièces ?

Je vous confirme qu'un thermostat "stratégiquement placé" sur  une température, dans une maison, peut donner plusieurs degrés de différence entre les pièces. Je connais une maison où on peut passer de 23°C dans le salon à 15 ou 16°C dans certaines chambres.

Le mieux serait de discuter avec vos locataires. Il doit être possible de trouver un compromis entre "chaudière à marche forcée" et thermostat à 22°C.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toutes et tous 

et merci pour vos réactions auxquelles je vais tenter de répondre :


Les charges sont au forfait ; forfait "calculé" par l'agence . Je verrai à la fin de l'hiver si j'en suis de ma poche ou pas mais pour le moment , c'est clairement le cas.

les chambres sont meublées (cuisine commune équipée / machine à laver/ fer + table à repasser)

il y a un bail par chambre

la chaudière est neuve (Janvier 2021)et l'installation a été vidangée / nettoyée(boue) / purgée 

j'ai personnellement constaté que les réglages du thermostat avaient été modifié .

Il y a forcément une différence de température puisque les chambres coté cour sont exposées plein Sud .... mais uniquement lorsque le soleil est présent ! (et le thermostat est plutôt placé coté Nord).

J'ai vécu quelques temps dans cette maison et n'ai pas ressenti de différences de températures inconfortables ou excessives .

Le "hic" est que je me fais sermonner par [le fournisseur de gaz] puisque j'ai des consommations gargantuesques : je suis le maillon faible ! !  

A l'origine , j'ai réglé la température comme suit

6h/19h = 20°

19h/23h = 21°

23h/6h = 19°

Je comprends que l'on puisse ressentir de la fraicheur dès que l'on reste immobile (télétravail) mais je pense que la demande de 22° n'est pas vraiment justifiée ! 

En tous cas , je sais que je ne peux pas mettre le thermostat sous cloche (!) et comme j'ai déjà eu un échange avec les colocataires , (dans le calme et l'écoute mais c'est tout!) il me reste à espérer que l'hiver ne sera pas trop rigoureux ! ! 

La prochaine fois , je loue "hors charges" et laisse les colocataires prendre les abonnement [gaz/électricité] ! ! ! 

Je suis toujours en ligne et continuerai à répondre à vos réactions .
Bonne journée à toutes et tous .

 

Modifié par Modérateur 16
Anonymisation
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 19/11/2021 à 16:16, nach1 a dit :

le thermostat a été placé stratégiquement par le chauffagiste .

Le 20/11/2021 à 07:52, Isadore a dit :

Je vous confirme qu'un thermostat "stratégiquement placé" sur  une température, dans une maison, peut donner plusieurs degrés de différence entre les pièces.

Je confirme. Pour les installations avec 1 seule sonde, sa position n'est jamais satisfaisante, surtout dans les logements traversant Nord/Sud qui, par ailleurs sont les plus performants côté gestion du confort thermique.

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

A l'origine , j'ai réglé la température comme suit

6h/19h = 20°

19h/23h = 21°

23h/6h = 19°

Ce qui est déjà supérieur à ce qui est conseillé  (maxi = 09° dans les pièces principales et pouvoir atteindre un peu plus en salles de bains). En plus, pour les chambres, on dort mieux quand il fait u peu frais (entre 16° et 18°).

 

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

Les charges sont au forfait ; forfait "calculé" par l'agence

Par l'agence qui a découvert le logement juste avant les mises à bail, pour faire faire quelques visite... Agence qui n'est pas thermicienne... Agence qui a estimé les charges d'abord sur ce qui lui a permis de considérer que le montant "loyer + charge" allait être assez attirant pour louer vite et, néanmoins à ces gens capables de payer... Agence qui a forcément tout sous-estimé.

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

Je comprends que l'on puisse ressentir de la fraicheur dès que l'on reste immobile (télétravail) mais je pense que la demande de 22° n'est pas vraiment justifiée ! 

On peut télétravailer dans une pièce où il fait 19° s'il n'y a pas de grandes baies vitrées faisant "effet paroi froides". Il suffit de se vêtir en conséquence. Un pull sur le tee shirt, des chaussettes, un pantalon "de saison" ou une jupe "de saison et assez longue"...

Quand il y a de grandes parois vitrées, là, même avec 22° en milieu de pièce, on a froid, à cause du rayonnement de la paroi froide. La seule solution est un rideau.

Certains employés, dans certaines entreprises, passent leurs journées cloués sur un siège dans des bureaux ou ateliers dont les températures sont inférieures à 22° voire inférieures à 19° et parfois pour des raisons techniques dues à la particularité de leur travail. Ils sont juste vêtus en conséquence.

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

il y a un bail par chambre

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

Les charges sont au forfait

Avez-vous une grille de répartition des charges ?

Il y a 2 heures, nach1 a dit :

La prochaine fois , je loue "hors charges" et laisse les colocataires prendre les abonnement EDF/GDF ! ! ! 

Vous ne pouvez pas laisser les locataires se débrouiller avec les abonnements aux fluides.

Il y a 2 heures, Marieke a dit :

Vous pouvez juste faire des forfaits

Euh ! non ! Dans une location meublée à baux multiples, vous pouvez demander des provisions pour charges avec régularisation annuelle. Et l'agence aurait dû vous conseiller cette formule dès le départ . Elle ne l'a pas fait, peut-être car le suivi et la régularisation lui demande un travail supplémentaire pour le même montant d'honoraires...

En charges de type provisions/régularisation avec plusieurs baux meublés en colocation, l'abonné à l'eau, électricité, gaz, fournisseur téléphone, accès internet etc. ce sera vous, le propriétaire. Vous demandez des provisions pour charges. A une date pouvant vous convenir pour vos propres comptes, et clairement indiquée dans le bail, vous faites la régularisation et vous demandez ce qui reste vous être dû ou vous restituez le trop perçu. Et là, vous ne serez pas chocolat. Les colocataires trouveront très vite comment avoir chaud sans surchauffer.

Sauf à me tromper, vous pouvez faire la bascule en proposant un avenant à la date anniversaire des baux. Mais le hic c'est que le locataire peut refuser de signer l'avenant. Et vous devez aussi imposer à l'agence de faire le "suivi comptable des charges" en espérant qu'elle ne va pas vous demander une fortune en suppléent d'honoraires !  Commencez par examiner ses conditions tarifaires histoire de vérifier si son tarif de gestion diffère selon le mode de gestion des charges.

Vous parlez du chauffage, vous évoquez l'électricité mais comment cela se passe-t-il pour l'eau ?

Vous dites qu'il s'ait d'une maison. Y a-t-il un jardin ?fait-il partie des parties communes à ces colocataires pour que ce soit à eux d'en assurer l'entretien courant.

Pouvez-vous confirmer que, dans cette maison, vous n'avez rien conservé pour votre usage personnel (par exemple garage ou tout ou partie du jardin) ?

  • Tout à fait (+1) 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Fredval a dit :

En charges de type provisions/régularisation avec plusieurs baux meublés en colocation, l'abonné à l'eau, électricité, gaz, fournisseur téléphone, accès internet etc. ce sera vous, le propriétaire. Vous demandez des provisions pour charges.

Dans ce cas, je crois que le bailleur ne peut récupérer l'électricité, qui n'est pas une charge récupérable, pareil pour Internet. Dis-je une bêtise ?

  • Tout à fait (+1) 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment ça FREDVAL ??🤔

 La revente est interdite pour l'électricité et le gaz , donc il ne peut pas y avoir de provisions sur charges pour cela,  je maintiens que  c'est uniquement au forfait si plusieurs baux meublés  !

Au propriétaire de calculer son forfait en fonction

En plus les dates de départ ou d'arrivées ont souvent différentes dans ce cas donc ils ne peuvent pas non plus souscrire eux des abonnements  , ce système là n'est pas possible  sauf en colocation à un seul bail

C'est 19°  et pas 9 heureusement 😂

Et c'est 18 °minimum pas 16 selon le CCH

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006177428/

Citation

Les équipements et caractéristiques des bâtiments d'habitation doivent permettre de maintenir au-dessus de 18° C la température intérieure résultante au centre des pièces.

Cette température doit pouvoir être obtenue moyennant une dépense d'énergie aussi réduite que possible ; à cet effet :

1. Le coefficient volumique de déperditions thermiques doit être égal ou inférieur à une valeur fixée par l'arrêté mentionné à l'alinéa ci-dessous ;

2. Les équipements de chauffage de tous les bâtiments, à l'exception de certains appareils individuels dont la conception l'interdit, doivent comporter un dispositif de réglage automatique de température.

Un arrêté conjoint du ministre chargé de la construction et de l'habitation, du ministre de l'intérieur, du ministre chargé de l'environnement, du ministre chargé de l'architecture, du ministre chargé de l'industrie et du ministre chargé de la santé précise les modalités d'application du présent article.

 

après s'ils ont trop chaud ils diminuent mais là j'ai l'impression que c'est l'inverse

  • Tout à fait (+1) 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 16 minutes, Isadore a dit :

Dans ce cas, je crois que le bailleur ne peut récupérer l'électricité,

Aïe, j'oubliais ce détail ! qui justifie la pertinence de "charges au forfait". Décidément, aujourd'hui, je "fatigue".

Il ne reste plus qu'à attendre la date anniversaire/renouvellement du bail pour envoyer (en respectant le délai préalable requis) la demande de modification du montant du forfait pour le prochain et elle risque de piquer pour les colocataires.

il y a 16 minutes, Isadore a dit :

pareil pour Internet.

Là, je ne sais pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, Fredval a dit :

Il ne reste plus qu'à attendre la date anniversaire/renouvellement du bail pour envoyer (en respectant le délai préalable requis) la demande de modification du montant du forfait pour le prochain et elle risque de piquer pour les colocataires.

il faudrait donc résilier les baux à l'échéance...et en faire souscrire des nouveaux

  • Tout à fait (+1) 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le forfait de charge ne peut pas être réévalué en cours de bail. Il peut juste être "révisé" selon l'IRL comme le loyer. (cf article 25-10 ci après). Il faudra résilier le bail pour recalculer le forfait.

Et je confirme que l'électricité ni le gaz ne peuvent être récupérées que dans un forfait.

Les charges locatives accessoires au loyer principal sont récupérées par le bailleur au choix des parties et tel que prévu par le contrat de bail :

1° Soit dans les conditions prévues à l'article 23, lorsqu'il s'agit de provisions pour charges ;

2° Soit sous la forme d'un forfait versé simultanément au loyer, dont le montant et la périodicité de versement sont définis dans le contrat et qui ne peut donner lieu à complément ou à régularisation ultérieure. Le montant du forfait de charges est fixé en fonction des montants exigibles par le bailleur en application du même article 23 et peut être révisé chaque année aux mêmes conditions que le loyer principal. Ce montant ne peut pas être manifestement disproportionné au regard des charges dont le locataire ou, le cas échéant, le précédent locataire se serait acquitté.

Dans votre situation, vous auriez intérêt à faire un seul bail commun, avec forfait de charges ou par provisions comme vous voudrez, et à laisser les colocataires souscrire les abonnements + se débrouiller entre eux pour les répartitions.

L'arrivée/départ d'un colocataire serait gérée via un avenant au bail initial.

Vous reviendrez plus tard pour vous plaindre qu'ils prennent 15 douches par jour.

  • Tout à fait (+1) 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, yapasdequoi a dit :

Le forfait de charge ne peut pas être réévalué en cours de bail. Il peut juste être "révisé" selon l'IRL comme le loyer. (cf article 25-10 ci après). Il faudra résilier le bail pour recalculer le forfait.

S'il n'y a pas moyen de réévaluer en justifiant le caractère manifestement sous évalué du forfait pour charges tout comme on peut "mettre à jour" progressivement un loyer net manifestement sous évalué.

S'il n'y a pas moyen, non plus, quand on est locataire de faire réduire un forfait charge apparaissant comme manifestement surestimé.

On est sur une règlementation qui ne semble pas aller dans le sens de la lutte contre le dérèglement climatique.

  • Haha 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Fredval a dit :

S'il n'y a pas moyen, non plus, quand on est locataire de faire réduire un forfait charge apparaissant comme manifestement surestimé.

dans un bail loi 89 en vide, si le montant de la provision sur charges a été manifestement sous évalué, après la 1ère régularisation des charges ( dans l'annonce et dans le bail) , le locataire qui a posé sa candidature pour ce logement en fonction d'une enveloppe maximum (loyer + provisions sur charges) peut obtenir soit à l'amiable, soit par voie judiciaire, de faire baisser le loyer pour atteindre le  montant indiqué dans l'annonce

  • Tout à fait (+1) 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, nach1 a dit :

Je comprends que l'on puisse ressentir de la fraicheur dès que l'on reste immobile (télétravail) mais je pense que la demande de 22° n'est pas vraiment justifiée ! 

Bonjour,

Je fais beaucoup de télétravail et je vous garantie que j'ai froid en permanence en ne bougeant pas et mon thermostat est sur 22° voir plus en plein hiver dans ma salle de travail.

Il y a 17 heures, Isadore a dit :

je crois que le bailleur ne peut récupérer l'électricité, qui n'est pas une charge récupérable, pareil pour Internet. Dis-je une bêtise ?

Non pas du tout 🙂

  • Haha 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, Castorjunior a dit :

Je fais beaucoup de télétravail et je vous garantie que j'ai froid en permanence en ne bougeant pas et mon thermostat est sur 22° voir plus en plein hiver dans ma salle de travail.

Il y a de ces gens frileux ^^ L'avantage du télétravail, c'est qu'au moins on peut choisir sa température. Pendant mes jours de bureau, il y a ceux qui veulent du quinze degrés comme mon chef et moi, et ceux qui veulent du vingt-cinq comme certains collègues.

Plus sérieusement, j'ai déjà travaillé par moins de cinq degrés (dans l'alimentaire froid), je vous garantis que ça motive pour réussir des études et se trouver un boulot dans un bureau au chaud.

  • Haha 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Isadore a dit :

Il y a de ces gens frileux ^^ L'avantage du télétravail, c'est qu'au moins on peut choisir sa température. Pendant mes jours de bureau, il y a ceux qui veulent du quinze degrés comme mon chef et moi, et ceux qui veulent du vingt-cinq comme certains collègues.

Plus sérieusement, j'ai déjà travaillé par moins de cinq degrés (dans l'alimentaire froid), je vous garantis que ça motive pour réussir des études et se trouver un boulot dans un bureau au chaud.

L'avantage c'est ce que vous transpirez à 15 ° maintenant 😂

  • Haha 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toutes et tous 

et merci pour tout .


En lisant posément vos réponses , je me rends compte que je ne suis pas taillé pour ça ! 

Beaucoup de législations que je ne maitrise pas , je suis trop crédule et ai fait aveuglément confiance à l'agence et n'ai jamais envisagé devoir faire face de la sorte aux locataires .

Comme déjà dit , je comprends que l'on soit frileux ; c'est un état de fait !

Mais il ne faut pas devenir frileux surtout quant on sait que l'on aura pas la facture à payer . . . .

Mon état d'esprit Au départ , je pensais offrir un panier gourmand à chacun pour les fêtes de fin d'année ...... Et la réalité me propulse dans un autre univers , surtout Je n'ai pas envie de me battre !


Je vais probablement mettre cette maison en vente .

 

Pour répondre à "FREDVAL" (très pertinent dans ses analyses) : non , je n'ai pas de jouissance d'une partie de cette maison .

 

Merci à toutes et à tous ,

restez prudents pour passez un bon weekend et surtout de bonnes fêtes de fin d'année ! 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, nach1 a dit :

Bonjour à toutes et tous 

et merci pour tout .


En lisant posément vos réponses , je me rends compte que je ne suis pas taillé pour ça ! 

Beaucoup de législations que je ne maitrise pas , je suis trop crédule et ai fait aveuglément confiance à l'agence et n'ai jamais envisagé devoir faire face de la sorte aux locataires .

Comme déjà dit , je comprends que l'on soit frileux ; c'est un état de fait !

Mais il ne faut pas devenir frileux surtout quant on sait que l'on aura pas la facture à payer . . . .

Mon état d'esprit Au départ , je pensais offrir un panier gourmand à chacun pour les fêtes de fin d'année ...... Et la réalité me propulse dans un autre univers , surtout Je n'ai pas envie de me battre !


Je vais probablement mettre cette maison en vente .

 

 

Certes, mais quand vous avez des gens qui sont frileux poussent le chauffage à 24, à un moment ceux qui ne sont pas frileux transpirent même en t shirt...  C'est plutôt ceux qui peuvent s'habiller qui doivent le faire et ça va dans le sens des économies. 

Il doit y avoir des conflits dans cette coloc comme dans les bureaux quand certains trouvent ça super de bosser à 33° et ouvrent les fenêtres alors que d'autres ont mis la clim pour essayer de redescendre à 28 alors que certains préféreraient quand même qu'on mette 24... et pareil en hiver. C'est facile, tant que  c'est gratuit, on pousse le chauffage (ou la clim).

 

Pour ce qui est des paniers gourmand, vous sortez de votre rôle de propriétaire. Si vous voulez le respect, ne traitez pas vos locataires comme des amis.  Ce sont des gens qui payent pour habiter cette maison.

 

 

 

  • Tout à fait (+1) 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...