Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

idéale
 Partager

Messages recommandés

Bonjour,

ma mère est décédée le 10 novembre 2020. Elle avait acheté avec son nouveau mari une maison qu'elle a du quitter par la force des choses (mari violent). Elle est partie en location. Nous avons donc contacté un notaire dans le mois de novembre pour ouvrir sa succession (son mari était toujours en vie). le notaire devait estimer la maison, ce qui n'est toujours pas fait. Entre temps, en septembre le mari de ma mère est décédé. L'un de ses fils a les clés de cette maison. Je l'ai rencontré alors que je passais devant, il a tout juste accepté de me faire rentrer. Visiblement, il récupère des choses. Dans cette maison, il y a des meubles de mes grands parents maternels que je souhaite récupérer. Il m'a dit avoir ouvert la succession de son père chez un autre notaire.

Comment va se dérouler la succession de ma mère ? Dans quel ordre ? Qui peut décider de vendre ou louer cette maison ? sachant que nous étions 8 enfants et que je mari de ma mère en a 3 ? Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

Top Participants

Jours les plus populaires

Top Participants

Les successions se règlent dans l'ordre des décès. Votre notaire doit dans un premier temps régler celle de votre mère. 

Vu le nombre d'indivisaires, la succession risque d'être compliqué à régler. Les meubles de famille de votre mère appartiennent en indivision à votre fratrie de huit enfants. Si les enfants du marie de votre mère veulent se les attribuer, ce sera du recel successoral. Il faut néanmoins essayer de trouver rapidement des solutions à l'amiable pour eviter que cela ne dure (la succession) ad vitam aeternam. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

bonjour,

vous n'avez pas le droit d'entrer dans cette maison et d'y  récupérer des affaires sans prévenir les autres héritiers

un inventaire a-t-il été établi ?

selon votre premier message, l'entente entre les héritiers ne semble pas parfaite, dans ces conditions, il vaut mieux éviter de récupérer des affaires de votre mère qui doit être partagé entre ses héritiers dont son mari faisait parti et donc ses enfants.

salutations

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager


  • Contenu similaire

    • Par Ant_Vdj
      Bonjour à tous, 
      Mon frère fait des travaux chez lui et a demandé 20000 € d'avance sur héritage à ma maman. Cependant, je ne souhaite pas recevoir cette somme d'argent maintenant et ma question est: 
      - Est-ce qu'au moment du décès de ma maman je recevrai 20000 € ou 20000€ recalculé en fonction du taux d'inflation qu'il y aura eu entre le moment du décès de ma maman et l'avance que mon frère a reçu. 
      merci beaucoup pour vos réponse 
      bonne journée à tous 
    • Par Freesoon
      Bonjour, 
      J'ai contesté la succession de mes parents. Par décision de la Cour d'appel mon frère doit rapporter à la succession 30000€ de chèques émis sur le compte de notre mère malade Alzheimer ne justifiant d'aucune procuration.
      Son argumentaire était que ces chèques étaient des dons d'usage de notre mère à ses petites filles, mes nièces.
      L'État d'Alzheimer étant médicalement prouvé elle était incapable de gérer sa vie ni de donner quelque consentement. Mais voilà nous faisions confiance à ce frère. 
      Ainsi le juge CIVIL à décidé du rapport de 30000€ de dons qui, de fait, n'en sont pas. 
      N'est-ce pas du vol pur et simple? 
      Mille questions se posent. 
      Qu'en est il de l'aspect pénal des choses. 
      L'abus de confiance à l'égard des héritiers abusés n'est il pas constitué? 
      L'abus de faiblesse vis à vis de notre mère, n'est il p as s, constitué ? 
      Sur le plan juridiciaire surtout. 
      merci . 
       
       
       
       
       
    • Par xafe
      bonjour,
      Les beaux parents de mon fils (Paul et Anna env 75 ans tous les 2) , mariés sans contrat, étaient séparés, ils avaient 4 enfants; Anna est DCD il y a 2 mois. Mon fils et son épouse pensaient hériter sans trop attendre car Anna avait 3 appartements  qu'elle avait achetés (durant le mariage) suite à 1 héritage (donc des biens propres?) mais Paul a choisi 100%  en usufruit; il a dit à ses enfants qu'ils seront donc nu propriétaires et qu'ils devront payer les travaux des 3 appartements (en mauvais état). Est-ce normal? Merci .
       
    • Par Deas
      Bonjour
      comme suite à une succession (2018) je suis devenu co-indivisaire à parts égales d'un bien immobilier parmi 6 autres.  je veux racheter les 5/6 (5 * 1//6) pour devenir propriétaire unique à 100% de ce bien
      valeur du bien lors de la succession : 165 000 €
      travaux engagés conjointement (travaux peinture et électricité) = 30 000 € (sont-ils déductibles de l'assiette pour le calcul de la Plus-value)
      Valeur du bien estimé proposé au rachat 235 000 €
      - Pouvez-vous me faire une simulation de ce que va me coûter ce rachat (les 5/6)
      - Pouvez-vous m'indiquer la part que touchera chaque co-indivisaire vendeur
      J'ai fait une simulation mais est-elle juste ? (avec un calcul des PV ne tenant pas compte des travaux effectués). A priori comme co-indivisaire, je ne suis pas taxable sur les Plus-values
      Prix de vente Brut 235 000 € Assiette (5/6) pour PV 195 833 € Plus value ((assiette - 165 k€) * 37,2%) 11 470,00 € 6 parts 223 530,00 € Part individuelle 37 255,00 € Je paye brut (5/6 des 6 parts) 186 275,00 € Coût net pour acheteur indiv. (+12,5%) 209 559,38 €
    • Par michel1208
      Bonsoir,
       
      Mon père est décédé il y a quelques jours et il était l'héritier de la maison familiale dont ma défunte mère  était la propriétaire. 
      Mon frère et moi (j'étais son tuteur, il était très malade) devions aller signer les documents de la succession la semaine prochaine. 
      Qu'est-ce que son décès va changer ? 
      Va-t-il y avoir deux actes de successions ? De ma mère vers lui, puis de lui vers nous (il n'a pas fait de testament) ?

      Ou bien est-il possible de court-circuiter la première succession puisqu'il n'est plus là et que rien n'avait encore été signé ?
       
      Merci par avance pour tout éclaircissement.
       
      Michel
       
       
       
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...