Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Cadre entre témoignage et diffamation ?


Messages recommandés

Bonjour,

 

Je me permets de poster ce message suite à plusieurs témoignages de connaissances concernant des comportements déplacés dans le milieu de la photographie.

En effet lors de différentes discussions plusieurs "modèles" m'ont parlé de photographes les ayant harcelé sur les réseaux sociaux, touché pendant une séance et même violé pour certaines.

Etant moi même photographe, j'ai été clairement choqué du nombre de victimes dans ce milieu et que ces photographes continuent de vivre leur vie de prédateur avec des nouvelles modèles.

Je sais que les modèles peuvent porter plainte, mais pour celles que je connais directement, elles ne l'envisagent pas.

 

Mais trouvant ça totalement révoltant, je me pose la question suivante, il existe différents sites "annuaire" pour recenser des photographes, modèles etc ...

Est-ce qu'il ne serait pas possible de monter un site "annuaire" pour recenser ces faux-photographes avec les témoignages des victimes ? A la manière d'un "balance ton ..."

Afin qu'une nouvelle modèle puisse vérifier si tel ou tel photographe est fiable avant de se lancer dans une séance.

 

Ce qui me pose problème c'est l'aspect diffamatoire... Evidemment ce qui sera divulgué ne sera pas du positif, et pour que ça ait un sens, il faudrait évidemment que les noms des photographes soient affichés.

Est-ce que cette idée est perdue d'avance selon vous rien que sur l'aspect légal ?

 

Merci pour vos avis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

En France il y a présomption d'innocence.

Si ces photographes soupçonnés n'ont pas été condamnés, ni même qu'aucune plainte n'a été déposée, vous vous exposez avec cet "annuaire" à des plaintes pour diffamation.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32079#

"La diffamation publique est punissable de 1 an de prison et de 45 000 € d'amende."

  • Tout à fait (+1) 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette réponse assez claire.

 

Il n'y aurait donc pas de moyen pour diffuser / partager des retours négatifs sans s'exposer à de la diffamation ?

Aujourd'hui ces informations passent en bouche à oreilles, mais ce n'est pas suffisant...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il vaudrait bien mieux convaincre ces personnes de porter plainte, la justice se rend dans les tribunaux et pas sur internet, même si certains semblent croire le contraire. Comme on a pu le voir dans des affaires récentes, la médiatisation n'empêche pas les prédateurs de continuer leurs agissements, alors qu'une condamnation peut bien les refroidir.

D'autre part, il y aura toujours des filles qui n'auront pas vu vos mises en garde et qui s'exposeront sans réfléchir.

  • Tout à fait (+1) 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 32 minutes, Dabasto a dit :

ces informations

Ce ne sont pas des informations, sans plainte ni condamnation, ce sont des ragots ... désolée !

Les tribunaux sont bien plus capables de trier entre les vrais délits et les accusations mensongères... en tout cas bien plus qu'un site internet ... 

Et donc punir pour de bon les vrais coupables (et les empêcher de continuer de nuire) est bien plus efficace. 

  • Tout à fait (+1) 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On est bien d'accord que l'idéal serait que les victimes portent plainte et que les personnes soient punies par la loi.

Dans les faits peu de victimes font ces démarches mais en parlent malgré tout dans le milieu.

J'entends bien ce que vous dites, et je comprends pourquoi ce n'est pas une solution viable même si je pense qu'elle aurait pu être utile pour faire de la prévention.

 

En tout cas merci pour vos réponses, ça restera à l'état d'idée sans aller plus loin !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Bonjour,

"A la manière d'un "balance ton ..." peut très vite et très facilement devenir de la diffamation. Celle-ci est pénalement réprimée, et même pour ce qui est publié sur les réseaux sociaux, ou blogs, ou sites publics ... etc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
 Partager

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...