Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
rinoa123

Création d'une société en auto-entrepreneur

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis sur le point de créer une SAS, j'ai proposé à ma compagne actuelle de me suivre dans cette aventure en étant mon associé. Craignant un peu ma gestion parfois chaotique des choses, on se demande s'il n'est pas préférable qu'elle ouvre une société en auto-entrepreneur et qu'elle me facture l'aide qu'elle m'apportera dans cette société. Administrativement je suis un peu largué, j'ai déjà un comptable et il est évident que pour d'autres questions administratives, j'aurai besoin d'elle car je n'aurai pas le temps de m'en occuper. Elle aime s'occuper de ce genre de choses, je ne dis pas non plus qu'elle éprouve un plaisir fou à le faire, mais elle est plus renseignée que moi et a plutôt l'habitude de gérer notre administratif. De plus, elle me donne beaucoup d'idées et grâce à certaines d'entre elles, je parviens à conclure des contrats.

 

Nous pensons à la possibilité suivante : je crée une société à mon nom seul et elle ouvre une société en tant qu'auto-entrepreneur et me facture ses services à chaque fois qu'elle participe administrativement et à chaque fois qu'elle me conseille sur les projets. Comme dit plus haut, elle a de bonnes idées et je trouverais juste de la rémunérer en conséquence puisque je dois une petite partie de mon succès à ses idées.

 

Je précise que nous sommes ensemble depuis assez longtemps maintenant et que nous ne sommes ni mariés, ni pacsés. Rien ne nous lie juridiquement, tout du moins pas encore. Petit détail, je suis en procédure de divorce.

 

Est-ce que cette solution est possible ? Bien entendu, je serai pour l'instant son seul client et si avec le temps elle en trouve d'autres, pourquoi pas. J'aimerais sécuriser le truc car elle participe en réalité pas mal à mes activités et m'aide énormément, elle n'est pas rétribuée en conséquence et on se dit que l'ouverture de sa société en tant qu'auto-entrepreneur lui permettra d'être rémunérée.

 

Merci à tous,

R.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Petit détail, je suis en procédure de divorce.

 

Vu vos autres posts concernant votre divorce, ce n'est pas un petit détail.

Attendez d'être divorcé avant de vous engager dans ce projet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

bonjour,

 

Quelle est votre montant prévisionnel de chiffre d'affaires et de marge ?

 

La réponse sera différente si vous faites 1 millions de CA ou 100 millions

Modifié par Christian77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bien entendu, je serai pour l'instant son seul client et si avec le temps elle en trouve d'autres, pourquoi pas.

Bonjour,

Elle a plutôt intérêt à en trouver rapidement d'autres, sans quoi son statut sera requalifié en employée avec les rattrapages qui vont avec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

"Petit détail", qu'il dit.

 

La création d'entreprise en période de divorce est à manier avec plus de précautions qu'une tourie de nitroglycérine.

 

Pourquoi ne pas la nommer DG non-associé, éventuellement rémunéré, plutôt que de se lancer dans un montage à la Rube Goldberg ? A voir en fonction de sa situation pro actuelle et surtout de son régime de sécu.

 

Quant à votre société, allez voir un confrère sinon votre conjoint pourrait vous pourrir la vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Merci pour vos retours qui m'ont fait sourire :D

 

J'ignorais que si ma compagne actuelle ouvrait une société en auto-entrepreneur et bossait avec moi, elle serait contrainte de trouver d'autres clients sous peine de voir ce statut annulé et qu'elle serait considérée comme mon employé. Etes-vous sûr de cela, d'autres peuvent-ils confirmer ?

 

Le commentaire de Vincent B m'a fait rire aussi "petit détail qu'il dit..." :D:D

Je suis effectivement en instance de divorce, en séparation de biens, je ne vois pas en quoi le fait d'ouvrir une société peut concerner ma future ex-épouse. Quels seraient les risques pour moi ? J'ai discuté de cela avec mon avocat qui ne m'a rien dit de particulier, d'où mon étonnement.

 

Ma future ex-épouse peut-elle avoir des droits sur cette société ??? (SAS) C'est un cauchemar en fait le divorce...je voyais cela comme une délivrance, que nenni !!! Je suis pourchassé par ma future ex-épouse dans n'importe quel pan de ma vie :confused:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Ma future ex-épouse peut-elle avoir des droits sur cette société ???

 

Je vais vous raconter une histoire - évidemment comme toujours avec moi les faits sont largement déformées pour respecter le secret pro mais l'essentiel y est.

 

Madame trompe monsieur chaque jour que dieu fait depuis des années (elle a d'ailleurs essayé avec moi). Monsieur brillant homme d'affaire - mais c'est sa seule qualité, c'était vraiment un... bref - finit par s'en rendre compte et demande le divorce pour faute de madame.

 

Rupture de la vie commune entre époux.

 

Il décide alors de créer une nouvelle société avec un gros potentiel de développement rapide. Je l'invite à prendre des précautions. Lui refuse : "mon avocat (note : je ne suis pas son avocat pour le divorce m'a dit qu'une fois le divorce prononcé il rétroagira à la date de notre séparation la société aura été crée après elle aura pas de droits dessus !"

 

Moi : Monsieur, il y a des tas de trucs qui peuvent faire obstacle à ce principe...

 

Lui : ah foutez moi la paix je sais ce que je fais !

 

Et il m'envoie chier.

 

Audience de non conciliation : madame se jette aux pieds de son mari en pleurant j'ai honte de moi je regrette je t'aime encore je veux revenir vivre avec toi pardonne moi silteuplé.

 

Et comment croyez vous que ce con a régi ? Il a dit oui et ils sont repartis bras dessus bras dessous du palais de justice en plantant leurs avocats.

 

Non attendez c'est pas là qu'il faut rire...

 

Madame se tient à carreau pendant deux ans.

 

Monsieur ne trouvera rien de mieux durant ces deux années que de sauter sa secrétaire (choix contestable parce que franchement physiquement, entre les deux... mais je m'égare).

 

...et Madame demande donc le divorce pour faute de Monsieur ! Well done.

 

Et la société qui a super performé durant ces deux années vaut désormais plus de 2,5 millions d'euros. C'est moi qui ai expliqué à Monsieur qu'elle avait droit à la moitié et que s'il avait suivi mes conseils, on aurait pu l'éviter...

 

 

C'est l'heure du thé.

Modifié par VincentB_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Micro entrepreneur n'est pas un statut c'est un régime fiscal, celui du forfait à contrario du réel.

Le statut d'un micro entrepreneur c'est entrepreneur individuel.

Par définition un entrepreneur a une démarche commerciale qui implique en principe des clients.

Un entrepreneur qui aurait 1 seul et unique client le mettrait en dépendance financière de la volonté du client, ce qui pourrait être vu comme un lien de subordination impliquant le statut de salarié.

 

Ceci dit, il n'est pas anormal que le conjoint travail pour l'entreprise en étant entrepreneur individuel, la pratique est courante en particulier si le conjoint a déjà un autre emploi, notamment public.

 

Vous n'avez pas répondu à ma question, quel CA quelle marge brute pour une SAS ?

Les multinationales sont souvent des SAS, pourquoi adopter le statut de de société ayant plusieurs dizaines, centaines, milliers d'employés ?

 

Confirmez vous que vous prévoyez une rémunération normale pour votre fonction de président ?

Modifié par Christian77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...