Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Pico51

Harcèlement téléphonique ou démarchage commercial illicite ?

Messages recommandés

Bonjour,

Je ne suis pas client (Opérateur de téléphonie) et pourtant un de leur client a souscrit à un de leurs abonnements en utilisant mon numéro de téléphone. Après avoir signalé cela à (Opérateur de téléphonie) au moment où j'ai reçu des SMS de confirmation de leur part, ceux-ci m'ont dit qu'ils allaient gérer ça.

Pourtant, depuis quelques semaines, je reçois plusieurs appels de leur part par semaine (j'en suis à environ 15 ce mois-ci) où ils essaient de joindre le titulaire du contrat (qui n'est pas moi, donc). Même en leur disant que je ne suis pas le titulaire, que le numéro n'est pas le bon et en leur demandant de supprimer mon numéro de leur base de données et d'arrêter de m'appeler, ils continuent.

J'ai également contacté le service client qui m'a indiqué que mon numéro n'était pas lié au titulaire du contrat en question (ce qui est faux, j'en ai deux preuves) et que je devais soit passer par Bloctel, soit par mon opérateur pour bloquer les appels téléphoniques.

Cependant, comme les appels proviennent d'un centre d'appels et que les numéros entrants sont toujours différents, je ne vois pas comment je pourrais les bloquer.

 

Je voudrais donc savoir s'il s'agit d'harcèlement téléphonique ou de démarchage commercial illicite. J'ai l'impression que ce n'est ni l'un, ni l'autre car je ne reçois pas de menaces ni insultes de leur part (donc cela ne semble pas être du harcèlement) mais il ne s'agit pas de démarchage non plus car ils ne me font aucune proposition commerciale (ils cherchent juste à joindre quelqu'un qui n'est pas moi).

 

J'ai également pensé à faire un signalement à la CNIL pour non-respect du RGPD car ils semblent posséder des données personnelles qu'ils ne "peuvent" pas supprimer.

Qu'en pensez-vous ?

 

Merci.

Modifié par Modérateur 02

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Envoyez une LRAR pour demander la rectification du dossier.

Si cela ne suffit pas alors vous aurez une preuve pour solliciter la CNIL.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'échange électronique avec le SAV ne suffit pas comme preuve ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La LRAR, vous êtes certain qu'ils l'ont reçu, contrairement à l'email.

De plus la lettre n'arrivera sans doute pas au même service ce qui peut suffire pour régler le problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...