Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Mlamer

Quelle est la meilleure formule

Messages recommandés

Bonjour, Je suis retraité et je me met à mon compte uniquement pour vendre des biens d'équipements.

 

Je ne sais quelle est celle qui est le mieux, question d'impôts et charges entre:

SAS U ou SAS

Auto entrepreneur

SARL

SARL en Espagne ( je suis limitrophe).

Portage salariial

Le statut agent commercial est imposé à 50 % donc j'ai laissé tombé...

 

A noter que j'aurai ( espéré 4 à 5000 €/mois d'entrées facturées ).

Quelques frais mais rien de bien élevé ( 100 à 300€/mois).

 

Pouvez-vous m'éclairer?

Merci d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

SASU c'est une SAS

 

 

Auto entrepreneur n'existe plus depuis 2 ans, vous vouliez sans doute dire micro-entrepreneur qui est un des 2 statut fiscal de l'entrepreneur individuel le réel ou le forfait (micro-entrepreneur).

Un agent commercial est un entrepreneur individuel, donc un agent commercial peut être au régime fiscal du forfait (appelé micro entrepreneur).

 

 

Si ce sont que des commissions alors entrepreneur individuel avec le régime fiscal du réel ou du forfait.

Si ce business comporte un certain risque de responsabilité une EURL.

 

 

Enfin quelques éléments, mais vu le business développé il ne faut pas vous priver d'un expert comptable, qui lui pourrait apporter une réponse plus appropriée par rapport à une série de paramètres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, Oui, statut Micro-entrepreneur, mais comment marche le règime fiscal?

Pourcentage? Et où s'inscrire?

 

Un expert comptable pour une toute petite entreprise?

5000 € de rentrées, donc environ 60000€ /an et c'est un espoir, pas une certitude.

Donc sur cette somme imaginaire, il y a quoi à payer?

Impôts? Charges? etc.

Et d'après ce que j'entends, surtout le RSI.

 

Merci

Modifié par Mlamer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

On serait sous le seuil du micro ; donc micro possible - micro-BNC.

 

 

Votre forfait de charges est de 34%. Vous serez considéré comme ayant un bénéfice égal à 67% du CA (bénéfice imposable).

 

 

Sur ce bénéfice : 22% de charges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les 5000€, ce sont des ventes de produits que vous achetez (si oui, quelle marge ?) ou des commissions sur des ventes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Uniquement des commissions.

 

67% du C.A donc dans ce cas, 3350€ et donc 22% de charges ( qui correspondent au RSi?) soit 737€ à payer, représentant quoi?

Et les 34% , on en fait quoi?

 

Ce que je voudrais savoir c'est ce qu'il y a à payer par mois si revenus de commissions de 5000€ par exemple, entre les impots, le RSi et autres charges où taxes?

Suivant le statut choisi, car j'imagine qu'il y en a un mieux que les autres?

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en micro-entreprise :

 

5000 * 0.24044 = 1202.20€ pour les charges sociales dont la retraite (à perte ?), la cfe, l'ir

5000 * 0.22344 = 1117.20€ sans prélèvement libératoire pour l'ir

 

 

avec un abattement de 34% sur le CA, votre revenu fiscal est de 66% du CA, non 67%.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je résume, pour 5000 € facturé, je paie 2319,40 € de charges ? donc +- 47% ?

Et je rajoute la déclaration de revenus de 3300 € de revenus sur ma déclaration d'impôts?

Et donc imposition suivant les tranches?

 

J'ai tout compris?

 

Du coup, n'est-il pas plus intéressant de créer une SAS ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non

il y a 2 montants car vous pouvez choisir ou non le prélèvement libératoire pour l'ir (il faut simuler les 2 cas pour savoir si les autres revenus de votre foyer font qu'il est possible et souhaitable de le choisir). un seul montant est à payer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc je paie soit le 0.22344 , soit 66% du CA sur ma déclaration?

 

Actuellement non imposable, ce serait quoi le mieux ?

Et c'est le meilleur statut possible?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
avec un abattement de 34% sur le CA, votre revenu fiscal est de 66% du CA, non 67%.

 

 

Oué, ben moi, je suis un littéraire pas un matheux, les soustractions très peu pour moi, hein ! :crying:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Véga Lyre
Oué, ben moi, je suis un littéraire pas un matheux, les soustractions très peu pour moi, hein ! :crying:

C'est une blague ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

100- 34 = 66 c'était trop dur à trouver pour moi. :o

 

 

Cela étant pour revenir au sujet : raisonnez dans l'ordre ; vous dites avoir renoncé au "statut" d'agent co... qui n'est pas un statut mais un métier.

 

 

Il faudrait savoir d'abord quelle activité vous allez véritablement exercer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je vends des systèmes pour une entreprise, avec ses bons de commandes à elle. Ensuite, je dois facturer et toucher des commissions. Quelques frais de route, rien d'autre.

 

Le statut d'agent co est imposé à 50% et je ne veux pas donner 50% de mon travail à l'état.

Surtout que, retraité, je n'ai pas besoin de social.

Au pire j'irai créer une société en Espagne où ça me coûtera 35%.

 

Donc métier de vendeur et je cherche la meilleure formule financièrement.

 

merci.

Modifié par Mlamer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Véga Lyre
Surtout que, retraité, je n'ai pas besoin de social.

... Bin heureusement que l'Etat vous file 100% des routes que vous empruntez, des soins de santé que vous devez subir, etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
... Bin heureusement que l'Etat vous file 100% des routes que vous empruntez, des soins de santé que vous devez subir, etc...

 

Quel rapport?

Je cherche la meilleure formule, je paie assez cher sur ma retraite, impôts en tous genres, et si je fais pas cette activité, ça ne changera rien.

Et je cherche pas à être hors la loli, juste à avoir la meilleure formule.

J'ai payé assez pendant les 46 ans de ma vie professionnelle.

SI vous êtes riches et que vous pouvez payer plus, OK, ce n'est pas mon cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Véga Lyre

Oui, voilà.

Bin, partez en Espagne tout en conservant vos revenus français et votre protection sociale française.

Avoir cotisé 46 ans vous donne droit à tout, vous l'avez bien mérité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je vends des systèmes pour une entreprise, avec ses bons de commandes à elle.
Non, vous ne vendez pas, vous touchez des commissions.

 

 

Même conclusion que Vega Lyre, et je suis étonné que vous connaissiez bien 'le' (il y en a plusieurs) statut espagnol et pas ceux de votre pays.

Modifié par ribould

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonsoir,

 

Je vends des systèmes pour une entreprise, avec ses bons de commandes à elle. Ensuite, je dois facturer et toucher des commissions. Quelques frais de route, rien d'autre.

 

Le statut d'agent co est imposé à 50% et je ne veux pas donner 50% de mon travail à l'état.

Surtout que, retraité, je n'ai pas besoin de social.

Au pire j'irai créer une société en Espagne où ça me coûtera 35%.

 

Donc métier de vendeur et je cherche la meilleure formule financièrement.

 

 

Sauf que c'est pas comme ça que ça marche ; on ne choisit pas son régime fiscal comme on choisit des produits d'épicerie.

 

 

Votre activité est celle d'agent co ? Vous êtes soumis au régime des agents co. Point.

 

 

Si cela ne vous convient pas, vous achetez les produits et les revendez. Evidemment c'est pas les mêmes obligations et responsabilités non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour

Non, vous ne vendez pas, vous touchez des commissions.

 

 

Même conclusion que Vega Lyre, et je suis étonné que vous connaissiez bien 'le' (il y en a plusieurs) statut espagnol et pas ceux de votre pays.

 

Je ne le connais pas plus que ça, j'ai juste un ami qui a une société en Espagne, je ne savais pas qu'il y avait aussi plusieurs statuts..

Oui, je vends pour le compte d'une autre entreprise, je fais signer des clients et je touche des commissions.

Mais si on prend 50% je trouve ça abusé, pas vous ?

Donc en France quel serait le meilleur statut?

Je comparerai celui le meilleur avec l'Espagne. Mais a taux égaux, je préfère la France. La SAS U, me paraissait bien, car charge d'un salarié et salaire du montant que l'on veut, et possibilité de prendre des bénéfices avec un abattement non imposable de 70% je crois?

Vous confirmez?

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

Non les agents commerciaux qui sont en entreprise individuelle ne verse pas 50%, mais 33 % en comptant suffisamment large.

Lorsque vous avez un résultat bénéficiaire de 100€ vous payerez 33 € au SSI (ex RSI) il vous reste un net pouvoir d'achat de 67€.

 

(l'erreur que vous commettez en parlant de 50%, c'est de représenter les cotisations sociales par rapport au net pouvoir d'achat)

 

 

 

 

Provenant de toutes sociétés EURL, SARL, SA, SAS et Association à but lucratif.

 

Les prélèvements sont

 

- 15 % Impôt société jusqu'à 38 120€ de bénéfice

- 28 % au delà de 138120 € de bénéfice

 

- 17,20 % prélèvement social et CSG du montant du dividende

- 12,80 % du montant du dividende ou barème progressif avec un abattement de 40% du montant du dividende diminué de la CSG déductible.

 

 

Une différence entre une SARL et une SAS, c'est lorsque le gérant d'une SARL est majoritaire il y a des cotisations sociales minimum pour le régime des indépendants, 1100€ environ.

 

Alors, que le gérant minoritaire d'une SARL ou un mandataire social d'une SAS relève du régime générale de sécurité sociale, c'est à dire assimilé salarié où il n'y a pas de minimum.

 

 

A partir d'une valeur ajoutée de 50 000 €

 

 

- l'entrepreneur individuel aura payé 33% de cotisations sociales + son impôt sur le revenu

- l'actionnaire d'une SAS/SARL aura payé 15% puis 28 % d'IS + son impôt sur le revenu

 

 

Calcul vite fait, le différentiel je suis à 2000€ au profit du président de société.

Modifié par Christian77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, Voilà qui est clair.

Pour les agents co, lorsque l’activité est exercée en nom propre, ou par le biais d’une société dans laquelle la gérance est majoritaire, le dirigeant est soumis au régime des travailleurs non-salariés et il devra donc s’affilier au RSI. donc charges tous les mois à minima, même sans vente.

Je préférerai ne payer que si je touche des sous, sinon, je vais m'endetter. Car si j'espère 5000€/mensuels, rien n'est garanti.

Lorsqu'il n'existe pas de personnel salarié et que le président ou dirigeant de la SASU n'est pas rémunéré comme mandataire social ( inscrit aux statuts), la SASU se trouve totalement libérée de ces cotisations patronales et salariales? Du coup est-ce que le dirigeant en question peut prendre des salaires? Et aussi de prendre des dividendes ( charges sociales dans ce cas?) ?

 

Dans tous les cas, je souhaite ne pas avoir à payer de charges sociales automatiquement et mensuellement.

En micro entrepreneur, au régime micro-social simplifié, je paie 22% de charges et au BNC, l’administration considère que les revenus sont égaux à 66% des recettes, je crois avoir vu ça, du coup, impossible de calculer un impôt puisque ça dépend de la tranche d'imposition et du C.A. j'aime pas ne pas pouvoir planifier. Mais si je comprends bien, si je touche 5000€/mois, 22% de charges sociales, reste 3890€ et Sur 10 mois d'activité, je déclare 33000€ de BNC ! Don environ 10000€ d’impôt, soit 20% ce qui fait un total de 42%.

Est-ce que ces raisonnements sont bons?

Merci.

Modifié par Mlamer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsqu'il n'existe pas de personnel salarié et que le président ou dirigeant de la SASU n'est pas rémunéré comme mandataire social ( inscrit aux statuts), la SASU se trouve totalement libérée de ces cotisations patronales et salariales? Du coup est-ce que le dirigeant en question peut prendre des salaires? Et aussi de prendre des dividendes ( charges sociales dans ce cas?) ?

 

 

S'il n'y a pas de salaire cela signifie qu'il n'y a pas de salaires ; vous ne pouvez donc pas vous prendre de salaire. mycrub.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le simulateur des impots nous donne pour 1000€ de retraite par mois et 50 000€ de CA annuel en micro avec prélèvement libératoire (donc 1.7% en plus sur le CA) : 1479€ (+850 = 2329)

 

le simulateur des impots nous donne pour 1000€ de retraite par mois et 50 000€ de CA annuel en micro sans prélèvement libératoire : 5033€

donc parler de 10 000€ d'ir n'est vrai que pour une retraite bien plus élevée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...