Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
valrhona78

Congés payés avant démission

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je souhaiterai connaitre mes droits vis à vis de mon employeur.

 

Je suis actuellement en CDI depuis 15 octobre 2017 (env. 7 mois), j'ai signalé il y 2 mois à ma responsable mon départ prévu mi août 2018. Mon préavis est d'un mois, par politesse j'ai prévenu plusieurs mois avant, mais ma démission ne sera posé qu'au alentour du 10 juillet 2018.

 

Ma question est la suivante:

 

L'employeur me demande de poser l’intégralité de mes congés (qui seront en acquis au 1 er juin) soit une 15e de jours avant de partir.

 

Peut il m'imposer de solder mes congés avant ma démission et donc ma période de préavis ?

 

Bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Votre employeur a la responsabilité de l'organisation des congés, donc il peut tout à fait imposer à une date la prise des congés payés, d'autant plus qu'il s'agit de la période estivale (donc dans la période de prise de congés payés). Sous réserve des règles en vigueur dans l'entreprise (information, délai de prévenance, etc.).

 

Par contre, les congés payés, a fortiori s'ils ont été validés avant votre démission, et s'ils s'intègrent dans la période de préavis, suspendront ce dernier et reporteront d'autant son terme. A chacun de faire son calcul d'intérêt dans l'histoire...

 

Cdlt.

Modifié par Delaforest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est un peu surprenant de lire que vous avez déjà "signalé votre départ" (sous quelle forme ?) à votre employeur, mais que vous n'envisagez de ne donner votre démission que le 10 juillet. Dans quel but ?

En effet, si votre employeur vous demande de prendre 15 jours avant de partir et qu'il ne vous dispense pas d'exécuter votre préavis, la rupture de votre contrat ne pourra pas intervenir à la mi-août.

 

Par exemple, si vos congés sont du 1er au 15 août, votre préavis débutant au 10 juillet courra jusqu'au 31 juillet (20 jours), sera suspendu jusqu'au 15 août puis continuera jusqu'au 25 août...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

 

Pour rentrer un peu plus dans les details, j'ai réussi un concours en janvier avec une rentrée en septembre 2018.

 

Ce que je souhaite, c'est finir mi août pour avoir le temps déménager et reprendre en septembre. Le solde de mes congés servirait à financer l'absence de travail entre le 15 août et le 1er septembre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mes compliments. ;)

Mais vous voulez le beurre et l'argent du beurre...

Si vous travaillez jusqu'au 25 août, votre perte de revenus sera moindre.

Et, dans mon exemple, vous auriez tout de même 5 jours pour déménager (beaucoup en rêveraient !)

 

Enfin, renseignez-vous auprès de votre futur employeur public : il existe des prestations d'aide à l'installation des fonctionnaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...