Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
val2bretagne

Aider une mineure sans se mettre en danger

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'aimerai avoir quelques conseils, ma fille a une amie de 15 ans qui vient de se faire chasser par sa propre mère du domicile parental. Il semblerait qu'il y ai de nombreux désaccords entre elles, mais aussi entre cette jeune fille et son père car ils ne se parlent plus non plus. Ma fille souhaiterait que j'aide sa copine en l'hébergeant quelques jours chez nous le temps (espère t'elle que cela se calme entre eux)... est-ce que je risque quelque chose à héberger une mineure en conflit avec sa famille, dois-je prendre certaines précautions et si oui lesquelles... merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Sans anticiper sur ce que d'autres bien plus compétents que moi vous diront, je pense que vous ne pouvez pas héberger cette mineure sans informer les parents.

Sans attendre des ennuis, appelez vous-mêmes ou faites lui appeler le 119

119

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette jeune fille fille et sous l'autorité de ses parents .

Vous ne pouvez l’héberger sans l'accord de ceux ci sans risquer que votre action s'apparente à un détournement de mineur ou une soustraction d'enfant .( et mieux vaut avoir les deux sons de cloche pour s' en assurer)

Vous pouvez proposer à la jeune fille , si vraiment la situation est compliquée, d'aller voir l'assistante sociale de son lycée ou la maison des ados ;l'important étant d'éviter la fracture familiale ... et qu'on ne vous accuse pas d'y contribuer en prenant partie .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

Me faut il un simple accord verbal de la part des parents ou faut il un accord écrit (style sms ou papier) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est à vous de jauger ; il est clair qu'un écrit est toujours mieux si les personnes en face semblent problématiques et qu'il faille prouver votre bonne foi .

Mais la communication verbale peut aussi amener des éléments de réponse pour le devenir de la jeune fille ( histoire de savoir si les 5 jours vont devenir 5 mois...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ce sont quand même les parents qui mettent à la porte une mineure ! Pourquoi ne pas accueillir cette jeune fille et aller avec elle faire une main courante au commissariat ou à la gendarmerie, pour signaler que, suite à la défection des parents, vous recueillez l'enfant quelques jours ?

Vous prévenez également les parents par téléphone et confirmez par écrit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous allez à la gendarmerie avec cette mineure mise à la porte par ses parents, il est clair qu'il y aura une mesure prise par le parquet des mineurs, type placement, et les parents auront quelques ennuis avec la justice.

On ne peut que vous conseiller de ne pas mettre le doigt dans cet engrenage. Vous ne connaissez qu'une version de l'histoire, celle des enfants. Vous proposez de l'héberger quelques jours. Mais si ces quelques jours s'éternisent, vous faites quoi ?

A votre place, je préviendrais les autorités, et je me tiendrais à l'écart.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il est clair qu'il y aura une mesure prise par le parquet des mineurs
Pour avoir été dans ce cas, aucune nouvelle du parquet avant 4 jours, la gamine était rentrée chez elle lorsque j'ai été contactée.

Vu que c'est tout récent, pourquoi ne pas appeler les parents, tout simplement ? Vous aurez leur version de l'histoire, pourrez éventuellement les rassurer sur le lieu où se trouve leur fille et savoir ce qu'ils comptent faire. Avant de mettre en branle toute une machine qui va peut-être échapper à tout le monde...

Ni les services sociaux ni la justice ne vont reprocher à une famille de recueillir un mineur quelques jours. C'est au bout de 48h, par exemple, qu'il conviendra d'avertir qui de droit, si les choses ne rentrent pas dans l'ordre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je demanderais d'abord un avis au commissariat, car imaginez qu'ensuite les parents de la fille de 15 ans accusent les autres parents d'avoir monté un coup pour leur enlever leur fille (sous un prétexte quelconque...), et les ennuis pourront commencer...

Il leur serait effectivement facile de déclarer que leur fille n'a jamais voulu partir de son plein gré, mais qu'elle y a été poussée par une copine, etc, etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pourquoi je préconisais de prévenir le commissariat, pas tout le ban et l'arrière-ban de la protection des mineurs tout de suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

Ce sont quand même les parents qui mettent à la porte une mineure !

ça c'est ce que dit la jeune fille.

Si ça se trouve, sa mère lui a seulement demandé de ranger sa chambre assorti d'un "si t'es pas contente, t'as qu'à aller voir ailleurs si c'est mieux".

Les ados sur réagissent souvent !

Si ça se trouve, ce n'est même pas suite à des mots dirigés contre elle... (vécu)

 

il faut effectivement avoir le son de cloche des parents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait Hel4 (vécu aussi). Le son de cloche des parents est indispensable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...