Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Akmys

Mon employeur s'est emparé de ma boîte mail pro et m'envoie des mails pro sur ma boîte privée

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Après un an dans une entreprise dont je suis le seul salarié, je suis en litige avec mon employeur après qu'il a voulu me faire signer une rupture conventionnelle contre mon gré.

 

Suite au refus de signature, il a juré de faire de ma vie professionnelle un enfer et a changé les mots de passes du ftp de notre site, de notre dropbox, de la boîte mail officielle de l'entreprise et de la boîte mail pro qui est à mon nom.

 

Désormais, il m'envoie des instructions vaguement en lien avec les tâches dues à mon poste sur ma boîte mail perso. Puis-je refuser de les lire ? Suis-je légitime à lui demander d'arrêter de m'envoyer des mails à caractère professionnel sur ma boîte aux lettres privée et à lui demander la restitution de mon compte professionnel ?

 

Merci d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre boite mail perso est perso, justement. Les mails envoyés par votre employeur peuvent se perdre, tomber en spam, ... bref ne jamais arriver à destination. Donc vous ne pouvez pas les lire... ! :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il vous a retiré une partie de vos outils de travail nécessaire à votre emploi, il faut en prendre acte par courrier RAR en rappelant les circonstances (refus de la rupture conventionnelle).

 

Et bien entendu, ne pas répondre aux mails envoyés sur votre boîte personnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je suis en litige avec mon employeur après qu'il a voulu me faire signer une rupture conventionnelle contre mon gré.

 

Euh, vous n'êtes pas en train de confondre la cause et la conséquence ? Il serait intéressant de savoir pourquoi il a voulu vous faire signer une RC.

Il faut quand même faire la différence entre ce qui est illégal de la part de votre employeur et ce qu'il ne l'est pas.

Pour la rupture conventionnelle "contre votre gré", à part démontrer qu'il vous a menacé, tordu le bras, séquestré, etc... il a quand même le droit de vous la proposer.

Et comme vous ne l'avez pas signée, il ne s'est rien passé.

Pour le reste, il doit en gros vous donner le travail pour lequel vous avez été embauché, vous rémunérer et vous donner les moyens de réaliser vos tâches.

A vous de voir s'il est "clean" sur le sujet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Euh, vous n'êtes pas en train de confondre la cause et la conséquence ? Il serait intéressant de savoir pourquoi il a voulu vous faire signer une RC.

Il faut quand même faire la différence entre ce qui est illégal de la part de votre employeur et ce qu'il ne l'est pas.

Pour la rupture conventionnelle "contre votre gré", à part démontrer qu'il vous a menacé, tordu le bras, séquestré, etc... il a quand même le droit de vous la proposer.

Et comme vous ne l'avez pas signée, il ne s'est rien passé.

Pour le reste, il doit en gros vous donner le travail pour lequel vous avez été embauché, vous rémunérer et vous donner les moyens de réaliser vos tâches.

A vous de voir s'il est "clean" sur le sujet...

 

La cause initiale de la rupture conventionnelle est que, lassé du travail qu'il effectue, il souhaite pouvoir vendre son entreprise ou la mettre en jachère. Dès lors, mon CDI est une épine dans son pied qui l'empêche de prendre les vacances qu'il souhaitait prendre dès le mois prochain.

 

Au nom de notre amitié, il estimait naturel que je quitte l'entreprise pour le laisser disposer de l'entreprise comme il l'entend. À partir de mon refus, il a juré de me faire vivre un enfer au travail, m'a traité de sangsue et m'assure que je ne fais que retarder l'inéluctable : mon départ.

 

Dans ce nouveau contexte, j'ai eu droit à deux semaines d'arrêt maladie au début desquelles il a supprimé une de mes boîtes mails sans préavis, celle à mon nom et dans laquelle j'avais des informations capitales professionnelles tant que personnelles.

 

Je suis à votre disposition pour toute information complémentaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre employeur et néanmoins ami va sans doute opter alors pour un licenciement. Rien ne l'empêche s'il le souhaite de fermer purement et simplement son entreprise.

S'il veut la vendre, et qu'il ne vous a pas préalablement licencié, votre contrat sera transféré au repreneur.

Modifié par Dura

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Votre employeur et néanmoins ami va sans doute opter alors pour un licenciement. Rien ne l'empêche s'il le souhaite de fermer purement et simplement son entreprise.

S'il veut la vendre, et qu'il ne vous a pas préalablement licencié, votre contrat sera transféré au repreneur.

 

L'amitié est désormais bel et bien enterrée.

 

Il m'a assuré aujourd'hui qu'il ne fermerait pas l'entreprise et qu'il veut désormais juste me mettre à la porte puisqu'il n'y a plus d'entente entre nous.

 

Nous sommes deux au bureau et il m'a installé à côté des toilettes sur une machine qui rame pour refaire en quelques jours un travail qui avait nécessité plusieurs années.

 

Les mois qui suivent vont être long. C'est dommage, ce travail était une révélation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...