Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Questions diverses pour ecriture de roman policier


Messages recommandés

  • Réponses 51
  • Création
  • Dernière réponse

Bien que biologiquement, il soit bien difficile de vous répondre, puisque cela peut dépendre d'énormément de choses, je me permet de vous rappeler que Net-Iris est un forum juridique et non de biologie.

En cela, si vous voulez trouver une réponse précise à ce même question (mais plus détaillée), il serait peut-être plus intéressant pour vous de trouver un forum spécialisé dans la biologie.

 

cela étant, si vous avez une question sur le droit Français, en rapport avec votre question d'ordre biologique, nous serons alors à même de pouvoir y répondre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste pour info, dans une affaire très ancienne et tristement célèbre, il y a eu, plusieurs années après, des recherches ADN sur des éléments trouvés sur les lieux. Si cela a été tenté, c'est bien que c'est une éventualité possible.

 

Ou plus anecdotique, les biologistes qui décryptent des fragments d'ADN de Mammouth !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le test ADN est illégal en France, sauf dans le cadre de justice. Si vous voulez savoir si vous êtes le père ou pas, il faudra en passer par l'étranger. Et c'est onéreux.

 

Pour ce qui est de la conséquence juridique, ça ne marche pas comme ça.

Si la mère est mariée, le mari est présumé le père. Sinon, la paternité s'établit en principe par reconnaissance volontaire, du père, auprès de l'état-civil. Mais il n'a pas à prouver sa paternité pour faire sa reconnaissance. Si, toutefois, il n'est pas le père, il y a des possibilités de faire tomber sa reconnaissance, en prouvant qu'il n'est pas le père.

 

En sens inverse, si la personne n'est pas le père, elle ne fait pas de reconnaissance, et basta. Et, n'étant pas le père, il n'y a aura pas moyen qu'il soit imposer l'établissement de la filiation par voie judiciaire.

 

En gros, et très simplifié.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie pour cette réponse.

Je suis romancier. Un de mes personnages a été assassiné. Sa femme attendait un bébé. Son amant revendique la paternité...Voilà l'imbroglio. Mais encore une fois les renseignements que vous me donnez sont intéressants, en particulier que les tests ADN de paternité sont interdits en France.

Bonne soirée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste pour info, dans une affaire très ancienne et tristement célèbre, il y a eu, plusieurs années après, des recherches ADN sur des éléments trouvés sur les lieux. Si cela a été tenté, c'est bien que c'est une éventualité possible.

 

Ou plus anecdotique, les biologistes qui décryptent des fragments d'ADN de Mammouth !

 

Les fragments sont justement des fragments parce que l'ADN à été en partie détruite ;)

Quand à avoir de l'ADN comparable pour confondre une personne dans un crime ou un délit, c'est bien plus qu'un fragment qu'il faut :p

 

Cela étant, si tant est que l'ADN n'eut pas été dénaturé et contaminé, pas plus qu'il ne se soit détérioré, oui, tout à fait.

Hélas, à l'air libre, les traces et indices sont très vite pollués et dénaturés (pour ne pas dire détériorés).

Et comme ça, juste avec cela comme info, hélas, toute réponse que vous pourriez trouver sur des forums spécialisés en bio, ne saurait que vous apporter des réponses d'ordre général.

 

Juridiquement, un trace de sang contient de l'ADN. De cela, il est possible de confondre la personne à l'origine de la trace de sang.

Après... voir à vous rapprocher de forums plus spécialisés, et non juridique, puisque votre question n'est pas de l'ordre du domaine juridique:o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Grace à l'ADN du foetus, peut-on confirmer ou infirmer une paternité avant la naissance ?

Après la naissance est-il possible de faire cette recherche d'ADN ou n'est-ce possible qu'à la demande des services de justice

Grand merci

La carte génétique n'est jamais réalisée pour l'adn en entier ; les résultats ne donnent donc qu'un profil, des statistiques, une probabilité : jamais une certitude dans un sens ou dans l'autre.

Ce ne sont que des petites parties d'adn qui sont analysées, pas tout le génome.

A une époque, seules 4 parties étaient analysées ; aujourd'hui, entre 10 et 13 environ, pour limiter les risques d'erreurs (mais cela a évidemment un coût).

Pour une certitude, il faudrait une analyse de toute la chaine adn, et non pas de "minuscules" séquences.

 

le tribunal fédéral de Karlsruhe (Allemagne) en 1992, a refusé de condamner un homme accusé de viol sur la seule « preuve » d’une analyse génétique établissant qu’il y avait 99,986% de chance que le sperme trouvé sur la victime fut le sien. Rapporté au nombre d’habitants de Hanovre, ville où le viol avait été perpétré, ce pourcentage signifiait que 35 hommes pouvaient avoir les mêmes empreintes.
L'hebdo du petit scientifique ou comment mourir moins bête: Fiabilité du test ADN
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Grand merci pour votre réponse.

Lors d'un procès d'assises auquel j'assistais, le mis en cause était jugé pour le meurtre de son rival ( le mari de sa maîtresse) Or l'accusé pendait que le bébé qu'attendait sa maîtresse était le sien. Des tests ADN étaient réalisés et prouvaient que le mari décédé était bien le père de l'enfant né;

Je ne sais pas si c'est très clair...

C'est donc que la justice a décidé d'en avoir le coeur net ? Car ça ne change rien en ce qui concerne la gravité du crime. Qu'il soit le père ou non.

Bonne après midi.

Je suis romancier et mon dernier roman traite de ce "sujet" et je ne voudrais rien avancer qui ne soit vérifiable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...
Bonjour

 

J'aimerais savoir, si comme je l'ai lu, une personne pouvait être innocentée parce qu'elle n'avait pas de trace de sang sur elle, alors que la victime avait été sauvagement tuée, la tête éclatée.

merci

 

Je pense uq'on ne peut répondre avec certitude et juste vous dire que cela dépend des circonstances..

Pour l'instant, je connais juste l'histoire de ces 2 enfants morts en 1986. Une personne ayant avoué à tort a fait de la prison, et le meurtrier probable, qui est un tueur en série particulièrement dangereux n'est toujours pas jugé... et il n' pas été attrapé avec la moindre trace de sang sur lui, qui plus est, il nie ces deux meurtres alors qu'il en a avoué d'autres.

 

Posez-vous des questions sur les circonstances du meurtre que vous voulez relater.

si on sait prouver que la personne n'était pas sur place, qu'il n'y a aucun indice, avait-elle matériellement le temps de se nettoyer, changer ses vêtements ? Pourquoi était-elle soupçonnée ? (mobile ? menaces ? personnalité violente ?)

S'il est prouvé que la personne était sur place, que faisait-elle ? pourquoi n'a t'elle pas empêché le crime ? dormait-elle ? elle était-elle droguée ? assistait-elle à la scène ? se cachait-elle ? )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Hel4

Je connais cette affaire que vous relatez ( P. Dils)? j'ai lu des ouvrages traitant de cette affaire.

Je suis romancier et j'assiste aux procès d'assises régulièrement.

Les spécialistes en hématologie de la police scientifique ne relatent pas d'exemples d'assassins qui ne seraient pas éclaboussé par le sang de leur victime. Or voilà le 2eme livre que je lis où un un criminel était indemne du sang de sa victime.( est- ce de la fiction, simplement ?)..

Mais je vous remercie de vous être penché sur ma question ,bien futile.

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Bonjour

 

J'aimerais savoir s'il y a bien 1 seul SRPJ par département.. et aussi vous demander si il est fait appel au SRPJ quand la PJ du lieu du crime n'a pas pu solutionner le problème, trouver le coupable. Enfin, qui dirige l'enquête au SRPJ ? Des policiers d'un grade plus élevé ? Comment sont ils choisis.

 

Je me rends compte que cela fait beaucoup de questions

Grand merci par avance;

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Jun'nosuke

ce n'est pas une question de grade. Le srpj est un service spécialisé dans la police judiciaire, contrairement à votre commissariat du coin qui doit s'occuper de tout (police route, amendes, chiens écrasés). Ils sont plus performants car centrés sur les enquêtes judiciaires et rien d'autre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Pilier Junior

 

Mais est-ce que je me trompe en disant que le SRPJ prend les choses en main quand l'enquête du commissariat piétine.

 

---------- Message ajouté à 19h19 ---------- Précédent message à 18h53 ----------

 

Excuse-moi, je t'ai appelé Pilier Junior au lieu de QUASI

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Jun'nosuke

pas obligatoirement, il peut être saisi dès le début de l'enquête ou si l'enquête prend une dimension plus importante (ramifications, personnes impliquées nombreuses, techniques d'investigations plus pointues).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...