Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
nadege29

Changement alternances vacances jugement jaf

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis séparée depuis 2008, avec un enfant dont j'ai eu la garde, en accord avec le papa. Droit de garde classique, 1 week end sur 2, moitié des vacances scolaires en alternances années paires et impaires, également droit de visite du papa le mardi soir.

J'ai refait ma vie en 2010, mon compagnon lui a également un enfant, avec le meme mode de garde que mon ex compagnon. Le problème est le suivant : nos vacances ne coincident pas, cette année, année paire j'ai mon gaarçon la seconde moitié des vacances scolaires, mon compagnon lui a sa petite fille la première période des vacances scolaires.

Nous avons essayé de demander à nos ex compagnons de s'arranger à l'amiable, sans résultat positif.

Mon compagnon a donc pris la décision de déposer une requete avec l'aide de son conseil. Je précise également que nous avons eu un enfant dernièrement. La décision du JAF a été de ne rien changer car, la maman de la fille de mon ami a déclaré avoir refait également sa vie, et qu'elle attendait un enfant. Ce monsieur a aussi deux enfants, et leurs gardes respectives coincident.

j'ai donc tenter de discuter avec la papa de mon fils pour lui expliquer que cette situation devenait très compliquée pour nous, ne jamais etre ensemble pour les congés, les petits ne se voient pas. Il entend bien mon problème.. Je précise qu'il a refait également sa vie, il s'est marié, mais n'a pas eu d'enfant. En revanche son épouse a une grande fille. Leurs jugements coincident également. Que devons nous faire ? Si je dépose une requete également de mon coté, le juge nous donnera t'il des solutions ? J'essaye de me mettre à la place de tout le monde, mais il devient de plus en plus difficile de supporter le fait d'etre en permanence séparé pour les congés, chacun avec son propre enfant et surtout la petite dernière qui n'est jamais avec ses deux parents. Je vous remercie de bien vouloir me donner des pistes. Le JAF comprendra t'il la situation, y a t'il déjà eu des cas similaires ?

BIen cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, attention je ne suis pas une professionnelle du droit. Tout abord, je ferais une tentative de médiation, car le problème est réel, et une solution en bonne intelligence est possible pour moi. Vous pourriez lui proposer d'avoir au moins dans l'année la possibilité de réunir votre famille durant les vacances d'été, mais aussi durant les petites vacances (même si ce n'est pas toutes les petites vacances, afin de ne pas changer radicalement le droit de visite et d'hébergement), il en va de l'intérêt de l'enfant de pouvoir être en famille. Vous lui faites une proposition à discuter lors de la médiation. S'il refuse, vous faites une requête auprès du JAF (en précisant que vous avez fait une tentative de médiation) et tentez d'avoir satisfaction, afin de pouvoir réunir votre famille au moins quelques semaines dans l'année durant les vacances scolaires en argumentant qu'il est dans l'intérêt de l'enfant de pouvoir au moins une ou deux fois,... dans l'année se retrouver au sein d'une famille "complète". Je pense pas que vous ayez besoin d'un avocat. Voilà bien cordialement,

Yphe

Modifié par Yphe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème dans l'histoire c'est qu'il y a 3 familles et 6 parents

actuellement une famille n'a pas ses enfants en meme temps si le juge change quelque chose ce sera au detriment d'une autre famille donc le problème sera reporté

le problème de nadège deviendrait celui de son ex

la seule solution serait de demander des vacances par quinzaine avec alternance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre réponse. POuvez-vous m'éclairer sur la médiation ? Ou faut-il s'adresser pour envisager une médiation?

Je vous en remercie.

BIen cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci pour votre réponse. POuvez-vous m'éclairer sur la médiation ? Ou faut-il s'adresser pour envisager une médiation?

Je vous en remercie.

BIen cordialement.

 

a la mairie, mais pour qu'une mediation soit possible il faudrait proposer quelque chose de concret a votre ex et pas simplement lui refiler le problème

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours cherché des solutions en proposant du concret. ça fait 3 ans que mon ex compagnon me dit : on verra. On comprend bien notre problème, mais ce n'est pas le leur car leur jugement va dans leur sens. Je ne veux léser personne, je cherche juste l'équité. De mon cote j'ai toujours arrangé lorsqu'on m'a demandé de changer certains week ends. Proposer 15 jours l'été pour les mois de juillet et aout ne léserait personne, effectivement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Nadège29, il ne faut pas vous démonter. Soignez forte et surtout restez vous même. Je ne comprends pas des propos dans la réponse "lui refiler le problème". C'est en effet violent comme réponse, alors que vous expliquez bien votre histoire, ne dénigrez ni les uns, ni les autres, c'est une excellente approches de l'intérêt supprême de l'enfant. Vous ne souhaitez pas inverser le DVH, mais seulement au moins pouvoir avoir l'occasion de passer du temps en famille "complète", sans priver les autres familles de votre enfant. C'est vraiment très louable. De plus, il s'agit pas de multiple familles, il s'agit avant tout d'un enfant qui a une maman et un papa ! J'ai très bien compris que vous n'êtes pas contre que votre enfant passe du temps avec son papa et sa famille reconstituée du côté paternel, mais que vous aussi vous demandez (demande légitime, svp !) que vous puissiez aussi avoir des moments avec votre enfant et sa famille reconstituée côté maternelle. Donc refiler le problème est vraiment inadéquate comme réponse ! A défaut de pouvoir s'arranger avec le papa (ce qui est absurde comme attitude parentale, car donner l'occasion que l'enfant soit réuni au complet côté maternelle est dans l'intérêt de l'enfant). Donc faites un médiation (regarder dans les pages jaunes, info mairies, et surtout info médiation dans votre département). Vous contactez l'association (bien choisir son association, normalement vous payer selon vos revenus). La médiation n'est pas encore au top, cela viendra avec le temps. Mais il faut le faire pour tous les enfants à venir - que la médiation devienne plus nécessaire et importante que les procédures judiciaires. Si le papa ne comprend pas, refuse de vous accordez un peu de temps avec votre enfant en famille complète, alors il ne reste que le JAF ! Déjà un parent qui refuse de vous accordez un moment en famille complète, n'est pas un parent pour moi ! Il est un père ou mère biologique, mais n'a aucun rôle d'éducateur, d'accompagneteur, ... Bien à vous !

Modifié par Yphe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse, elle me rassure énormément. Effectivement je n'ai jamais pensé refiler le problème, si telle avait été mon intention, il y a bien longtemps que j'aurais déposé une requˆete devant le tribunal. Vous avez très bien compris notre souci et je vous remercie à nouveau pour votre message. Je vais me renseigner sur la médiation, et proposer cette solution au papa. J'espère qu'il acceptera. Je n'ai jamais douté qu'il comprenne ma situation, nous en avons discuté à plusieurs reprises, de plus notre garçon se rend bien compte de la situation, qu'il part en vacances avec papa, belle-maman, et qu'avec maman c'est beaucoup moins drole puisqu'il manque 2 personnes à chaque fois, et qu'on ne part pas bien longtemps. J'imagine bien que je ne suis pas la seule à me retrouver dans cette situation, il faut voir du bon sens, je peux dire que j'en ai toujours eu, dans l'interet du petit. J' espère que nous allons enfin trouver la solution.

Bien cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Nadège29, vous expliquez votre problèmatique sans dénigrer l'autre parent. Alors même si vous n'avez pas satisfaction auprès du JAF, sachez que vous êtes un parent ! un bon parent, vous pensez à votre enfant, chose très rare, malgré en justice que les décisions soient prises dans "l'intérêt supprême de l'enfant", ce n'est pertinemment pas le cas (pas toujours, on a quand même des magistrats qui aiment leur métier, et connaissent la parentalité, et l'enfant de tout âge, des passionnés par leur boulot, quoi ! Votre, vos enfant(s) seront fière de vous. Pensez à vous, votre bien être !

Modifié par Yphe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Effectivement je n'ai jamais dénigré personne... j'ai proposé une médiation au papa mais il refuse. Il m'avait dit qu'on verrait pour cet été, ce soir il m'apprend que ses vacances sont prévues pour cet été, qu'il a déjà réservé.

Je suis très déçue, une fois de plus. (puisque j'essaye depuis longtemps).Je me dis depuis longtemps qu'on finira pas y arriver, trouver un terrain d'entente, mais apparemment je me fais des idées.

Je ne voulais pas déposer de requete mais je crois que je n'ai plus que cette option. J'aurais souhaité savoir si d'autres personnes ont eu ce problème, mais je ne trouve pas. Je sais pourtant que je ne suis pas la seule vu le nombre de familles recomposées. Les couples ne se reforment pas après avoir regardé si leurs jugements respectifs coincidaient pour les vacances..... Il y a toujours un couple qui n'est jamais ensemble, c'est injuste.

Merci de m'avoir lue.

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que votre probleme vient que chacun s'est mis en couple avec quelqu'un qui a des enfants ; si il y en a un qui change , cela fait un effet domino, cela reporte le probleme ; et le JAF en a bien conscience, et ne peut pas régler tous les problemes .

 

Concretement si vous demandez que les vacances soient complètement inversées pour cela, ça risque de ne pas etre pris en compte . Il faut trouver un juste milieu, un arrangement qui vous met sur un même pied d'égalité avec votre ex ; Tididi a parlé du système 15j/15j mais vous pouvez demander que les periodes de vacances soient fixes comme ça, une année l'un a son enfant, une année c'est l'autre, au bonne période. En plus, en grattant un peu, c'est possible que professionnellement vous ayez des arguments comme quoi cela peut arranger l'un ou l'autre ( exemple congé fixes, saisonniers selon l'activité ect ...)

Bref pour que ça passe il faut trouver un systeme gagnant/ gagnant par rapport à ce que vous avez maintenant, mais faire en sorte de reporter le probleme n'en est pas un .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir et merci pour votre réponse.

Je ne demanderai pas que les vacances sont complètements inversées, je ne souhaite pas du tout reporter mon problème sur l'autre parent. Je ne cherche absolument pas à me battre contre mon ex compagnon. Je souhaite juste arriver à avoir des vacances en famille complète, je vais demander 15 jours l'été en alternance juillet et aout. Merci encore pour vos conseils.

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...