Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
watercraft77

droit de brouette

Messages recommandés

bonjour,

 

il est mentionné sur mon acte de vente que notre terrain est grevé d'une servitude de droit de brouette. quel sont les modalités de cette servitude? sachant que le meme terrain bénéficie d'un accès sur la route de l'autre coté.

quel est la largeur du chemin?

la personne peut passer à pied? en vélo? exlusivement avec une brouette?

peut-on fermer le passage par un portail à clef?

si on cloture ce droit de passage le cheminement doit être le plus direct avec la route? ou peut-on le faire longer le tour de notre terrain pour le detourner des fenetres?

 

merci d'avance de vos réponses.

cordialement

cyril

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Il faut voir comment a été établie cette servitude et pourquoi

Si c'est une servitude conventionnelle elle se perpétue , si elle date du temps où le terrain était enclavé et que c'était l'unique accès elle peut disparaitre car le terrain n'est plus enclavé

Voyez avec votre Notaire ou aux Hypothèques (Service foncier)

Vous pouvez mettre un portail mais vous devez en donner la clef au titulaire de la servitude si conventionnelle

 

Sinon s'il vous gène vous pouvez aussi le déplacer plus loin des fenêtres

Article 701 du Code Civil

Le propriétaire du fonds débiteur de la servitude ne peut rien faire qui tende à en diminuer l'usage, ou à le rendre plus incommode.

Ainsi, il ne peut changer l'état des lieux, ni transporter l'exercice de la servitude dans un endroit différent de celui où elle a été primitivement assignée.

Mais cependant, si cette assignation primitive était devenue plus onéreuse au

propriétaire du fonds assujetti, ou si elle l'empêchait d'y faire des réparations

avantageuses, il pourrait offrir au propriétaire de l'autre fonds un endroit aussi commode pour l'exercice de ses droits, et celui-ci ne pourrait pas le refuser.

Modifié par Marieke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

oui c'est bien une servitude conventionelle (écrit dans un acte notarié). c'étaient des terres agricoles avant. Le terrain à l'époque était enclavé. un acte à était écrit à l'époque pour creer un droit de brouette. donc elle se perpétue.

par contre la personne qui possède le fond dominant à mis une haie depuis 4ans qui entrave le passage. peut t-on s'appuyer sur l'aricle 703 du code civile pour éteindre la servitude? article 703: "les servitudes cessent lorsque les choses se trouvent en tel état qu'on ne peut plus en user."

(il faut savoir que la personne veut garder son droit de brouette...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peut t-on s'appuyer sur l'aricle 703 du code civile pour éteindre la servitude? article 703: "les servitudes cessent lorsque les choses se trouvent en tel état qu'on ne peut plus en user."

 

Bjr,

la jurisprudence est bien établie en ce sens que l’inutilité de la servitude conventionnelle ne peut entraîner son extinction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon ok.

et si elle n'utilise pas son droit de brouette depuis 30 ans. j'ai 2 temoins qui peuvent en attester...

es que ça possède une grande valeur juridique ces 2 témoignages? sachant que pendant 30ans savoir si la personne est passé une fois me parait difficile...

mon notaire peut me faire un acte de notoriété prescriptif avec ces témoignages...

qu'en pensez vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un peu léger,mais c'est la seule solution qu'il vous reste,sinon la proposition de "déplacer" celui ci,encore faut il que le voisin accepte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonjour,

oui c'est bien une servitude conventionelle (écrit dans un acte notarié). c'étaient des terres agricoles avant. Le terrain à l'époque était enclavé. un acte à était écrit à l'époque pour creer un droit de brouette. donc elle se perpétue.

par contre la personne qui possède le fond dominant à mis une haie depuis 4ans qui entrave le passage. peut t-on s'appuyer sur l'aricle 703 du code civile pour éteindre la servitude? article 703: "les servitudes cessent lorsque les choses se trouvent en tel état qu'on ne peut plus en user."

(il faut savoir que la personne veut garder son droit de brouette...)

Il faudrait plus de détails

De quand date cet acte ?

Si le droit de brouette a été accordé alors que la parcelle était encore enclavée il faut voir comment s'est rédigé si c'est indiqué pour enclave il peut s'éteindre

 

Une servitude n'est pas d'office conventionnelle parce qu'inscrite sur un acte , il peut s'agir d'une servitude légale pour enclave donc commencez par là

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
par contre la personne qui possède le fond dominant à mis une haie depuis 4ans qui entrave le passage. peut t-on s'appuyer sur l'aricle 703 du code civile pour éteindre la servitude? article 703: "les servitudes cessent lorsque les choses se trouvent en tel état qu'on ne peut plus en user."

(il faut savoir que la personne veut garder son droit de brouette...)

 

En jurisprudence, on trouve trois cas de figure, lorsque le fonds dominant se met lui-même dans une situation où il ne peut exercer sa servitude :

- considérer qu'il y a eu, immédiatement, renonciation implicite à la servitude,

- considérer, un peu fictivement, que s'applique l'article 703 du Code civil que vous citez, dès lors que c'est le propriétaire dominant, et non le fonds grevé, qui a crée l'état des lieux qui interdit l'usage,

- considérer que cela n'a aucune conséquence immédiate, mais que si la situation perdure 30 ans, la servitude est perdue par prescription extinctive.

 

Les deux premiers vous sont favorables. Le dernier est à l'avantage de votre voisin. Si ça va au tribunal, il y aura une part de loto.

 

Après, on peut aussi ajouter comme causes à considérer pour l'extinction :

- la fin de l'enclave, comme dit Marieke, si la servitude s'expliquait par une enclave à l'époque,

- l'arrivée d'un terme implicite, si, dans la stipulation d'origine, on arrive à démontrer que, dans l'intention des parties, cette servitude n'avait de sens qu'au temps où les fonds avaient une destination agricole.

Là encore, sur ces deux cas supplémentaires, il y a de la jurisprudence.

Modifié par Caepolla

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'acte mentionne ceci:"le terrain a son muret ouest privatif. il est grevé d'une servitude de passage avec brouette, au profit d'un terrain appartenant à Mme X"

voici un comparatif du plan cadastrale napoléonien ou la servitude a était créer et le plan cadastral actuel.

Mme X possédait la parcelle 470 aujourdhui 214 (voir photo en dessous)

la maison que l'on va acheter est situé sur la parcelle 210 et 361 (anciennement 473).

on voit bien qu'à l'époque la parcelle 470 était enclavé (car à droite c'est la mer) elle devait passer par la 473 et 474 pour rejoindre la route.

mais au bout de la parcelle 214 il y a une haie planté par le fond dominant qui entrave son passage. (le terrain est abandonné depuis au moins 20 ans et la servitude n'a pas semble t-il pas était utilisé pendant 30ans (témoins à l'appui).

à priopri l'article 703 du code civile pourrai fonctionner en s'appuyant sur la haie photo à l'appui et en s'appuyant sur la loi trentenaire.

es que c'est une servitude conventionelle si c'est mentionné ainsi dans mon acte? car sinon la loi stipule que pour une servitude légale la servitude s'éteind si le terrain est désenclavé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de plan car pas assez de messages

Passez par un hébergeur

Commencez par retrouver l'acte ayant créé la servitude aux Hypothèques pour voir s'il mentionne l'enclave ou demandez le au Notaire !

Là c'est manifestement recopié et peut être partiellement

Vous en êtes uniquement au compromis ?

Vous pouvez encore faire supprimer cette servitude si non justifiée

Modifié par Marieke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'arrive pas à mettre la photo...

 

---------- Message ajouté à 17h50 ---------- Précédent message à 17h47 ----------

 

oui on doit signer la semaine prochaine.

ah oui on peut la supprimer si elle n'est pas justifiée?

le notaire m'a dit que l'on pouvait faire un acte de notoriété prescriptif en y mettant les 2 temoignages qui s'appui sur la non utilisation pendant 30ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Essayez à nouveau, il me semble qu'au bout de 5 messages ça passe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hostingpics.net/viewer.php?id=505480Nouvelleimage2.png

 

---------- Message ajouté à 23h40 ---------- Précédent message à 23h40 ----------

 

désolé il y avait un espace de trop.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bjr,

 

pourquoi dites vous que la parcelle est désenclavée ? ( le domaine maritime n'est pas le domaine routier )

 

par contre , elle ne semblait pas l'être sur l'ancien cadastre.

Modifié par k1983

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si tu regarde bien K1983 la parcelle 470 (plan napoléonien) est bien enclavé par la mer à droite et des terrains agricole autour. l'unique route de l'époque longée la parcelle 474. maintenant il y a une route qui arrive le long de la mer qui désenclave la parcelle 214 (anciennement 470).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bjr,

 

justement, ce chemin sur le cadastre Napoléonien semble aboutir à un espace indifférencié ( délimité par un pointillé qui représente la limite de l'assiette du chemin, mais pas de de la propriété foncière )

 

En bretagne, on appelle ces espaces des communs de villages ( qui appartenaient aux habitants du village à l'époque de la révolution, puis à leurs descendants )

 

A croire que le fameux droit de brouette aurait été établi à un nouvel arrivant dans le village , et s'appliquerait au foncier du commun de village

Modifié par k1983

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

effectivement ces pointillés ne m'avait pas interpellés. du coup le terrain n'était donc pas enclavé d'après vous. quand vous site que ce droit de brouette s'appliquerai au foncier commun du village vous voulez dire quoi? qu'il s'applique sur le terrain en pointillé? et pas sur la parcelle 473?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bjr,

 

qu'il s'applique sur le terrain en pointillé? et pas sur la parcelle 473?

 

à lire attentivement votre acte de propriété , et voir avec un notaire , mais c'est un peu ce que je pense.

 

la fin de vie d'un commun de village ( qui n'existe qu'en Bretagne ) est assez compliquée. Et dans votre cas, ce commun de village est bien '' mort '' : c'est souvent concomitant à un remembrement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dans l'acte il est mentionné également : "cet immeuble figure au cadastre sous le numéro 473 de la section E. Et une parcelle de terre sous labour sis au meme lieu, dite"lieu dit" cadastrée section E numéro 471 pour x ares. Circonstances et dépendances sans réserve."

pour le coup le numéros des parcelles est bien mentionné.

es la dernière phrases signifie quelques choses de particulier?

es qu'au hypothèque il y a plus de détail sur la création de la servitude que dans l'acte de vente?

 

merci encore pour vos réponses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...