Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
rafikh

Avertissement abusif

Messages recommandés

Bonsoir, '

 

Je travaille chez [une entreprise de restauration] depuis huit mois, et j'ai quelques problèmes avec la direction:

 

Je m'étais mis d'accord avec le directeur pour effectuer 25 h par semaine au lieu de 22. Il m'a programmé 30h sans rien me dire et a voulu me faire signer l'avenant après. C'est bien illegal ?

 

Suite à ca j'ai été absent une journée car malade mais je ne suis pas allé chez le medecin donc pas de justificatif et j'ai recu un avertissement (premiere absence en huit mois).

 

Ensuite un autre jour mon t-shirt n'était pas repassé et le manager m'a interdit de pointer, en a t-il le droit ? Ne pouvant pas repasser mon t shirt sur place je suis rentré chez moi et j'ai reçu un second avertissement pour absence, alors qu'on m'a interdit de travailler.

 

Aujourd'hui un employé a glissé un verre de [boisson sucrée] dans les verres d'eau et je l'ai bu. Le directeur m'a donc convoqué pour ca.

Peut il me mettre un avertissement pour ca ?

 

Je n'ai eu aucun problème en huit mois, donc me retrouver à la limite du licenciement pour une absence, un verre de [boisson sucrée] et un t shirt froissé me parait abusif non ?

 

[Merci de vos réponses]

Modifié par Modérateur 01
anonymisation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

avez vous conteste les faits par LRAR (c'est a dire, notamment, le fait que c'est votre manager qui vous a interdit de travailler pour cause de ... tee shirt non repassé !) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non est-ce trop tard ? Que dois je contester ? Le motif de l'interdiction ou le fait de m'interdir de travailler ? Je ne connait pas grandchoseau procédures dans ce genre de cas. Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelles sont les dates de vos avertissements ? Les avez vous recu par LRAR ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le premier date du 3 mars, le second une semaine plus tard (alors que les deux faits se sont produit avant le premier avertissement). Je les ai recu en main propre contre signature.

 

Auriez vous un lien vers les articles de loi correspondant ? Car je ne suis pas sur quand au fait qu'il ai le droit ou non de me m'empecher de travailler. Merci d'avance.

Modifié par rafikh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous faites donc une LRAR (lettre recommandée avec accusé de reception) en indiquant simplement que vous contestez les faits reprochés dans les 2 courriers recus (indiquez bien les dates), et que par consequent, vous lui demandez de revenir sur les sanctions prises, d'autant plus que le xx/xx/xx, vous n'avez pas travaillé car vous avez ete refoulé de l'entreprise par le manager au motif que votre tee shirt n'etait pas repassé !

 

Inutile d'en dire plus.

 

et si vous pouvez avoir des temoinages ecrits attestant que c'est bien votre manager qui vous a interdit de travailler, demandez les au plus vite...

en effet, l'employeur ne pouvait pas vous interdire de travailler

A vous donc de prouver les faits afin de reclamer egalement le paiement de cette journée !

Modifié par Vero1901

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...

Information importante

La navigation sur ce forum implique l'acceptation de sa charte d'utilisation, et merci de consulter : Politique de confidentialité