Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
ptilapin

Les parents d'une élève peuvent-ils porter plainte contre nous pour un courrier ?

Messages recommandés

Bonjour,

Après qu'elle ait malmené notre fils de 8 ans, pendant de longs mois, l'année dernière et encore cette année, nous avons, suite aux conseils du maire, écrit un courrier à l'école, copie à l'association de parents d'élèves, copie au maire, pour dire tout simplement que nous en avions marre et que nous souhaitions que quelque chose soit fait pour que cette jeune fille se calme. Nous vivons dans une petite commune et les informations circulent vite... À tel point que les parents de celle-ci ont obtenu une copie du courrier (est-ce autorisé ?). Ils sont très remontés et apparemment souhaitent porter plainte contre nous.

Dans ce courrier, sous le coup de notre colère, nous avons fait notamment allusion, pour appuyer nos dires, à certains éléments que nous avons pu glaner et qui lui sont reprochés, au-delà de ce qu'elle a fait à notre fils (car il n'est pas le seul à avoir subi sa tyrannie). Il y a notamment des points qui ont été modifiés dans le règlement de l'école en raison de ses tenues vestimentaires (chaussures à talons, mini-jupe). Nous avons donc mentionné ces faits, et un peu plus, car nous avons parlé du fait que, selon des rumeurs, celle-ci serait venue à l'école en portant des strings (la phrase exacte est entre parenthèses et dit ceci "et je n'ose le croire, des strings"). Il semble que cela soit particulièrement mal passé auprès de ses parents et je pense que c'est surtout pour ce motif qu'ils ont la démarche de vouloir porter plainte contre nous. Peut-être sommes-nous allés un peu loin, mais sous le coup de la colère, on en fait parfois un peu trop :( Et notre but n'était pas de tenir des propos diffamatoires mais d'alerter l'école sur le comportement, selon nous un peu trop perturbateur, de cette jeune fille.

Mes questions sont les suivantes : est-ce recevable ? Que risque-t-on ? Est-ce que ça risque de finir devant un juge ? J'avoue être assez inquiet, cette histoire prend des proportions dingues...

Dans l'attente de réponses et de conseils,

Cordialement,

Thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

"Elle", c'est qui au juste ?

 

Vous êtes vous relu avant de poster votre message ?

 

Cdt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

C'est l'élève dont je parlais dans le titre du post. Désolé si ce n'était pas clair.

Cordialement

Thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La jeune fille est elle aussi une enfant de 8 ans?

vous y avez été un peu fort !

ni l'ecole ni l'association de parents n'auraient du faire circuler ce courrier

contacter votre PJ pour prendre les devant car les parents peuvent se retouner vers la justice pour demander reparation

la tenue vestimentaire de cette enfant n'a aucun lien direct avec son comportement envers votre fils

Modifié par tididi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
contacter votre PJ pour prendre les devant car les parents peuvent se retrouner vers la jstice pour demander reparation

Demander réparation de quoi au juste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Demander réparation de quoi au juste ?

des propos tenus dans le courrier

juste pour info j'ai été condamné a 400 euros de DI car dans des conclusions présentées a un juge ( et pas dans un courrier envoyé a des personnes ) et donc a l'avocat, j'ai fait etat du fait que la personne qui me pourrissait la vie (voisinage) n'était pas un tendre et sortait de prison

sa condamnation était parue nominativement dans les journaux (mais propos soit disant diffamatoires et atteinte a la vie privée)

 

alors envoyer un courrier a la federation et a l'école disant qu'une gamine vient a l'école en tenue légere ( on ne connait pas les propos exacts et en string) alors que cela n'a rien a voir avec le harcelement envers sont fils, il me semble, je dis bien il me semble qu'il a y aussi atteinte a la personne ( en plus majeur contre mineur de moins de 15 ans)

mais j'espère me tromper

Modifié par tididi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entre écrire que quelqu'un sort de prison, et qu'une gamine porte un string, il y a une grande différence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Entre écrire que quelqu'un sort de prison, et qu'une gamine porte un string, il y a une grande différence.

 

tout a fait mais pas dans le sens que vous pensez et pas si sure sur les conséquences !!!!!

 

car en ce qui me concerne c'était vrai, qu'il y avait eu un jugement , que son nom avait été inscrit dans la presse et que je le disais a un juge dans des conclusions ecrites!!! et que lorsque je l'ai ecrit, il était de nouveau en prison pour une autre affaire( seulement lui avait un avocat et moi pas!!!!! toute la différence était là )

 

les propos tenus par les parents( et sans lien direct et sans preuve) et lus par bon nombre de personnes aura certainement bien plus d'impacts negatifs pour cette jeune demoiselle et sa famille

Modifié par tididi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après tout dépend aussi des conséquences et des préjudices subis par cette enfant par la suite, si les propos tenus dans la lettre portaient clairement honneur à cet enfant.

Les parents d'élève sont avant tout des parents, et une réputation est vite faite .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Il y a notamment des points qui ont été modifiés dans le règlement de l'école en raison de ses tenues vestimentaires (chaussures à talons, mini-jupe)"

 

Brj, pourriez vous être plus précis svp?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tout d'abord merci pour vos réponses.

Pour apporter plus de précisions, voici l'extrait de la lettre qui, selon moi, pose problème aux parents de la demoiselle :

"Il est aussi à noter que le règlement intérieur de l’école a été changé en cours d’année à cause de cette jeune fille comme le dit sa mère. En effet cette jeune fille de 8 ans vient à l’école avec des talons, des minis jupes (et je n'ose le croire, des strings)."

Nous avons ajouté ce paragraphe car tous les parents ont eu à signer un avenant au règlement intérieur de l'école à propos de la tenue vestimentaire, à cause de cette jeune fille qui portait des tenues incorrectes (c'est du moins ce que l'école a jugé).

J'ajoute que, suite à notre courrier, il n'y a pas eu de préjudice pour elle car elle n'a pas été exclue de l'école et l'équipe enseignante cherche au contraire un moyen de résoudre cette affaire pour que ce soit bénéfique à tous les enfants. Nous étions hier soir conviés avec ses parents, par l'équipe enseignante, à une confrontation afin de discuter tous ensemble des moyens pour y arriver. C'est à cette occasion que nous avons appris que les parents avaient, semble-t-il, lancé des démarches à notre encontre, mais nous n'en savons pas plus.

Cordialement,

Thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour votre lettre, tant qu'une procédure judiciaire n'est pas en cours, sauf erreur de ma pars, les parents ont pu légalement en obtenir la copie (en vertu de la loi 78-753 du 17 juillet 1978, notamment).

Pour ce qui est des suites qu'ils souhaiteraient donner à votre lettre (une plainte pour dénonciation calomnieuse par ex), vous serez possiblement auditionné, il vous appartiendra alors de citer vos "sources" d'informations, les personnes seront certainement elles aussi auditionnées, et si les propos sont confirmés, cela aura le mérite de se retourner contre les parents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi il n'y a pas de dénonciation calomnieuse, c'était plus une pointe de cynisme. Si on joue sur les mots, on notera le "je n'ose le croire".

Bref, si il y a des suites, est-il possible que cela soit réglé devant une sorte de médiateur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour moi il n'y a pas de dénonciation calomnieuse, c'était plus une pointe de cynisme. Si on joue sur les mots, on notera le "je n'ose le croire".

Bref, si il y a des suites, est-il possible que cela soit réglé devant une sorte de médiateur ?

toutes les personnes n'ont pas les memes interprétations et ce que vous appelez cynisme peut etre considéré comme calomnie

cette enfant n'a que 8 ans et meme si ce n'est pas de son age de porter des strings cela ne vous regarde pas ( d'utant plus que cela ne porte préjudice qu'a elle meme et pas à vous ni à votre enfant)

a 8 ans avoir des jupes courtes n'a rien de provocateur en soit mais c'est pourtant ce que votre lettre laisse sous entendre

de toute manière attendez d'etre convoqué et si l'affaire n'est pas classée sans suite, ce sera a la justice de trancher

cependant il faut toujours faire tres attention aux ecrits

 

---------- Message ajouté à 11h12 ---------- Précédent message à 11h10 ----------

 

Il est aussi à noter que le règlement intérieur de l’école a été changé en cours d’année à cause de cette jeune fille comme le dit sa mère. En effet cette jeune fille de 8 ans vient à l’école avec des talons, des minis jupes (et je n'ose le croire, des strings)."

 

ce n'est pas anodin quand meme

 

---------- Message ajouté à 11h13 ---------- Précédent message à 11h12 ----------

 

Bref, si il y a des suites, est-il possible que cela soit réglé devant une sorte de médiateur ?

attendez de savoir ce qu'on exactement fait les parents? plainte?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avons insisté sur ces détails car l'école a jugé utile de modifier le règlement intérieur : c'est l'école qui a jugé que ses tenues étaient dérangeantes. Nous l'avons mentionné comme un appui à nos récriminations, pas comme une dénonciation.

 

---------- Message ajouté à 11h16 ---------- Précédent message à 11h14 ----------

 

En bref nous sommes les méchants :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

[/color]En bref nous sommes les méchants :(

non ce que je veux dire c'est que le harcelement dont était victime votre fils n'a aucun lien avec la tenue vestimentaire de cet enfant

seule la justice si elle est saisie pourra décider si oui ou non vos propos étaient diffamatoires ou pas

pour l'instant on ne peut rien dire de plus surtout sans savoir ce qu'on fait les parents

 

en ce qui concerne votre fils, comment aviez vous agit pour faire cesser ce harcèlement?

Modifié par tididi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ok, et donc si c'est le cas, que risque-t-on ? Quelles sont les peines encourues ?

 

je vous ai donné l'exemple de mon cas, je ne sais pas dans ce genre de situation ( cela peut aussi engendrer aucune sanction et un classement sans suite)

 

---------- Message ajouté à 11h28 ---------- Précédent message à 11h26 ----------

 

: c'est l'école qui a jugé que ses tenues étaient dérangeantes. (

et bien l'école aurait du agir de suite

premier derapage on convoque les parents et on demande une tenue correcte pour venir à l'école

pas besoin de reglement interieur pour cela ( surtout en primaire)

c'est une ecole publique ou privée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jan30 : vous devriez ouvrir votre propre post et ne pas vous greffer sur une autre discussion qui n'a rien à voir avec votre question.

 

Pour ptillapin :

 

Qu'à fait cette enfant (à 8 ans c'est toujours une enfant : le terme "jeune fille" laisse penser qu'il s'agit d'une adolescente) pour malmener votre fils ? qu'appelez vous sa tyrannie ? L'avez vous signalé à l'école ? et quelles ont été les réactions ?

 

Si l'école avait constaté la tenue "déplacée" de cette enfant, pourquoi vous en êtes vous mêlés en faisant ce courrier ? C'est vrai que cela ne vous concernait pas et avoir fait remonter cette affaire au-delà des murs de l'école est très méchant de votre part...

 

Et notre but n'était pas de tenir des propos diffamatoires mais d'alerter l'école sur le comportement, selon nous un peu trop perturbateur, de cette jeune fille.

 

Vous n'avez pas informé que l'école ; vous vous êtes également adressés aux parents d'élèves et au maire. Et c'est bien diffamatoire de rapporter des faits que vous n'avez pas constatés (string) : vous avez nui à la réputation de cette enfant au sein de toute la commune.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avons en effet plusieurs fois signalé à l'école les incidents que nous a rapportés notre fils. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase était un incident un peu plus important que les autres qui avait plongé notre fils dans un profond désarroi. C'est à la suite de celui-ci que nous avons, sur les conseils du maire, décidé de rédiger ce courrier. Les destinataires sont ceux qu'il nous a dit de mettre. Nous avions déjà essayé de discuter avec les parents de la "jeune fille" (nous employons ces mots dans le courrier car ce sont les mots de sa mère, nous le spécifions à un endroit), mais le dialogue était impossible.

Est-ce qu'on risque la prison pour ça ? Va-t-on être ruinés et devoir vendre notre maison ? J'ai l'impression d'être un criminel !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais quels sont ces "incidents" qui ont pu plonger votre fils dans un profond désarroi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Est-ce qu'on risque la prison pour ça ? Va-t-on être ruinés et devoir vendre notre maison ? J'ai l'impression d'être un criminel !!!

Vous ne croyez pas que vous dramatisez largement ?

Vous n'êtes pas dans une série américaine, et en France, personne ne va en prison ou est obligé de vendre sa maison pour une affaire aussi futile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dramatise oui, car je ne comprends pas comment ça a pu prendre de telles proportions : porter plainte pour ça c'est déjà dramatiser non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je dramatise oui, car je ne comprends pas comment ça a pu prendre de telles proportions : porter plainte pour ça c'est déjà dramatiser non ?

vous ne vous rendez pas bien compte je pense

ce qui est banal pour vous ne l'est pas pour les parents

on ne calomnie pas ainsi une enfant de 8 ans!

votre fils a été traumatisé ( on ne sait pas pourquoi) mais vous etes vous posé la question de l'impact de votre courrier sur cette petite fille et sa famille

vous avez fait une grosse boulette

vous risquez de devoir verser des DI

maintenant il faut gerer

la prochaine fois vous ferez plus attention à ce que vous ecrivez( et je sais de quoi je parle)

Modifié par tididi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On verra bien.

Personnellement je pense qu'il n'y a pas plus de préjudice que ça d'autant que l'histoire du string vient d'une rumeur qui n'est pas de nous. On ne parle pas d'un ange non plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...

Information importante

La navigation sur ce forum implique l'acceptation de sa charte d'utilisation, et merci de consulter : Politique de confidentialité