Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
boubu

indemnité précarité fin cdd

Messages recommandés

bonjour j'ai signer un 1er cdd du 28 janvier au 28fevrier qui a été renouveler par un avenant jusque 31 mars inclus. entre 2 mon employeur m'a promis ( a l'oral ) un cdi que je signerais le 1er avril mais aujourd'hui il me proose de nouveau un cdd et il me dit que si je refuse de signer le nouveau cdd je perd ma prime de précarité.

 

est il dans ses droit s'il ne me la verse pas sachant que je n'est pas fait de rupture anticipé de mon cdd ?

 

merci de m'aider .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour/Bonsoir,

 

S'il vous propose un nouveau CDD, il doit vous verser la prime pour le 1er CDD, il ne peut pas vous la refuser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il me propose de nouveau un avenant d'un mois et si je ne signe pas il ne veut mes verser aucunes indemnité que se soit pour le 1er ou le 2e mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on ne peut pas faire 2 avenants de renouvellement pour un même contrat - On ne renouvelle un contrat qu'une fois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il me propose de nouveau un avenant d'un mois et si je ne signe pas il ne veut mes verser aucunes indemnité que se soit pour le 1er ou le 2e mois.

 

Bonsoir

impossible au meme motif, c'est interdit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

C'est interdit à l'employeur pas au salarié. Quelle importance de dire oui, vous finirez peut être pas avoir un CDI sinon vous aurez 10% sur les salaires et des dommages intérêts si vous êtes procéduriez.

 

Jellyfish

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est interdit à l'employeur pas au salarié. Quelle importance de dire oui,

 

ha bon!!!

vous pouvez précisez svp?

sur quel texte vous appuyez vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Préciser quoi ? Si l'employeur fait signer un troisième CDD, il a tort. Si le salarié le signe, il est dans son droit et seul le salarié peut se prévaloir d'un CDI.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Préciser quoi ? Si l'employeur fait signer un troisième CDD, il a tort. Si le salarié le signe, il est dans son droit et seul le salarié peut se prévaloir d'un CDI.

 

on appelle cela une "éventuelle" requalification en CDI et seul le conseil de prud'homme peut le prononcer certainement pas le salarié

 

voyons

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas dit le contraire, j'ai juste suggéré que ce CDD pourrait être signé dans l'espoir d'un CDI ultérieur. Inutile de créer un conflit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, mais ça ne le dispense pas de payer l'indemnité pour le premier contrat et son avenant, puisqu'il est obligé de faire un autre contrat avec un autre motif...

 

Il est important de faire respecter ses droits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, Jellyfish, vous conseillez à l'internaute de signer le deuxième avenant (bien que ce soit illégal), dans l'espoir de se voir proposer un CDI plus tard. Et dans le cas où ce CDI n'arriverait pas, se réserver le droit de demander une requalification en CDI auprès des prud'hommes, c'est ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Absolument, je trouve qu'il n'est pas la peine de générer un conflit maintenant alors que le CDI arrivera peut être. Les employeurs aiment les salariés dociles, inutile de gâcher les relations tant qu'il n'y a rien de grave.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le point de vue de Jellyfish se défend - je dirais même qu'il est très subtil ....

Modifié par Milou27

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut signer, et se réserver la possibilité de demander une requalification si l'employeur ne propose pas de CDI à l'issu du CDD. Je reste dubitative face à un employeur qui ne respecte pas ses engagements, fussent ils oraux, et de surcroît, qui se met dans l'illégalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il me propose de nouveau un avenant d'un mois .

 

et vous croyez tous que cet employeur va ensuite proposer un CDI à notre internaute

 

on reve !!!

donc on signe quelque chose d'illégal pour attaquer ensuite !!!

 

autant le faire de suite

 

c'est plus propre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...