Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

pb entretien chaudiére


aado

Messages recommandés

Bonjour à tous, et merci par avance pour vos réponses!

Voilà mon soucis:

a l'entrée dans le logement en nov 2011, le proprio me dit qu'il prend en charge l'entretien de la chaudiére. Texto il me dit :"je m'en charge" quand je lui demande comment on fait.

Suite à un conflit et lors de ma demande de régularisations des charges, il me demande 168€ pour cette chaudiére.Je refuse de payer pour 3 raisons:

1) Aucune revision n'a été effectuée en 2012 car coupure de gaz de sept à dec 2012 dc pas d'eau chaude ni chauffage lol)

 

2)il m'avait dit qu'il s'en chargeait

 

3)pas de facture ni de justificatif joint à sa demande

 

Du coup, vu son comportement, je souscrit un contrat(ce que j'aurais du faire dés le début)et fait reviser la chaudière le 14 janvier 2013.Je lui ai envoyer le papier certifiant la révision.

 

D'un, il me demande la facture afin de régulariser les charges(ce qui n'est toujours pas fait d'ailleurs).IL me semble que la revision de la chaudiére n'entre pas dans les charges recupérables?Est ce que je me trompe?

 

Sans ajouter qu'entre temps, il me dit que c'est SA CHAUDIERE et que c'est à lui de s'en occuper, je lui ai repondu qu'effectivement c'est sa chaudiére mais je l'utilise donc je l'entretien et que je me met ainsi en regle par rapport à la loi et par rapport à lui....

 

Ensuite, par LR du 22 mars, il me notifie que :"aussi, j'ai contacté l'entreprise qui vous a fait l'entretien en 2013 mais le contrat sera à mon nom pour 2014.Celà ne change rien pour vous, vous réglerez lorsque la personne viendra faire l'entretien":D

 

Exusez moi mais là il me gave vraiment....Surtout que j'ai pris un contrat locataire pas proprietaire....

Est ce que j'ai le droit de refuser?J'ai envie de lui dire que pas de soucis,il fait mettre le contrat à son nom, mais que dans ce cas il me notifie qu'il assume la facture et ne me demande rien.Ai je le droit.

Merci de vos réponses et de votre aide.Là, j'en peux plus.Il n'arrete pas....Je pense que j'aurais d'autres posts car il est sans cesse sur mon dos et n'arrete pas de "m'ennuyer" en restant polie, depuis des mois.Ca c'est qu'une partie(petite), je pense même à saisir un conciliateur ou carrément le juge de proximité pour remettre les choses a leur place et qu'il me lâche.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 8
  • Création
  • Dernière réponse
là il me gave vraiment....Surtout que j'ai pris un contrat locataire pas proprietaire....

Est ce que j'ai le droit de refuser?J'ai

on voit tout de suite que vous n'êtes pas une oie (allusion à l'expression "il me gave":D)

 

Vous lui répondez seulement que l'entretien étant à la charge du locataire, il vous revient d'être le titulaire de ce contrat, en conséquence, vous refusez sa proposition qui ne ferait qu'apporter de la confusion dans vos relations.

 

Quant aux autres "ennuis" qu'il vous cause, on attend vos explications.

 

A moins que vous ne préfériez tout de suite lui rappeler, qu'en tant que locataire, il vous doit une jouissance paisible et que ses interminables interventions vous sont pénibles...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Fabermorcar de ta réponse!

Je suis en train de préparer ma lettre et pour l'entretien de la chaudiére, je vais lui glisser ta réponse qui me semble ferme tout en étant diplomatique.

Quand aux autres soucis voilà en gros la situation:

Je loue un appartement dans une maison au 2nd etage depuis nov 2011. J'ai un jardin privatif et une grande cave qui ne sont pas directement accessibles par le logement.

Mi Juillet 2012, j'installe une piscine autoportante.n'ayant pas accès à l'eau en bas, mon (ex)ami installe un robinet auto percant. Il se trompe et perce accidentellemnet le tuyau de gaz.Bon, je comprends, c'est pas intelligent du tout de sa part. Mais bon, ce qui est fait et fait.Je prends donc contact avec gdf qui ferme l'arrivée de gaz et me dit de faire réparer par un plombier.

J'appel donc un plombier, qui debute les travaux et qui aprés avoir couper le tuyau me dit que ce meme tuyau n'est plus au diamétre des normes et qu'il faut alors changer une grande partie de l'installation.Je fais faire d'autre devis par d'autre plombier et le verdict et le même. Bon, je préviens alors mon proprio debut septembre lui expliquant la situation et lui notifiant bien que je prends a ma charge une partie des travaux mais ne peut pas me permettre de remettre toute son installation au norme.De là, ben commence les problemes relationels ....Il se met dans une colére noire, me menace de me mettre au tribunal si je fais pas les travaux, me raccroche au nez et ne me dit plus bonjour...Bon, ca a pris du temps mais finalement mon assurance a pris en charge les travaux et j'ai retrouvé l'usage du chauffage et de l'eau chaude le 1er decembre!

Mais du coup, il est devenu très agressif et nos relations ne sont pas au beau fixe du tout.Il est sans en arret entrain de me repprocher des trucs debiles du style mon plan de travail ou il y a ma plaque de cuisson, me rappelle sans cesse que je me dois d'entretenir le logement et le prevenir au moindre travaux etc etc...Bon c'est pas le plus grave...Ca j'y reviendrais plus tard

En oct 2012, il me notifie l'augmentation du loyer tel qu'il est mentionné dans le bail. (meme si apparement il ne sait pas faire les calculs et qu'il augmente de 2€).Ok, je lui demande alors le decompte des charges...(qu'il me dit restent inchangées soit 30€/mois).Pas de reponses malgré une relance en Dec 2012 et une debut janv2013....Mais bien recu les LR chaque 20 du mois courant pour me notifier le retard du loyer qui selon lui doit etre payé le 10...

Finalement, je recoit une LR fin janv ou il me compte:

Citation: taxe ordure 92€

entretien chaudiére 168€

Jusqu’à l'année dernière, il y avait le réaménagement du terrain avec de la crepissettte que j'apportais et etalais soit 2 voyages pour 175€

Ceci fait donc un total de 435€ soit 36,25€/Mois

En revanche, au vu de vos aménagements exterieurs entrepris par vos soins, il m'a été impossible de venir avec mon camion afin de mettre propre votre terrrain.

Il est peut etre temps de de regulariser la situation, en revanche , je compte sur vous pour l'entretien general de l'apprtement et de ses exterieurs .Qu"allez vous faire pour le portail qui s'est degradé?Que s'est il passé?Le meme portail des voisins est encore en bon etat;alors que le votre non.Auriez vous oublié de m'en parlé?

Je vous rappel que vous avez effectivement des droits mais aussi des devoirs.L'entretien du bien que vous louez en fait bien évidemment parti.

.....Vous avez effectué des travaux sans m'en parler, je vous rappel qu'il sera à votre charge de rendre l'appartement dans les conditions ou vous l'avez pris"

 

Bon je réponds en refusant la chaudière , la crepisette fantôme et lui demande le justificatif pour la taxe tant en le rassurant sur l'entretien du logement que j'estime faire correctement.En ce qui concerne les degradations ou deteriorations qu'ils me reprochent, je ne vois pas de ce qu'il me parle.

 

Bon, il me repond en LR toujours sans decompte des charges et de calculs corrects....Il réencherie sur les travaux et autres:"Pour finir, en ce qui concerne la crepissette; meme si je voulais ,je ne pourrais pas acceder à votre jardin puisque le portail est condamné par un cadenas que vous avez installé.De plus vous avez largeent été capable de faire rentrer des remblais, dorénavant, l'apport de crepisette ou autre sera à votre charge.....De plus nous sommmes le 23 janvier et vous n'avez toujours pas réglé votre loyer.Le 29 décembre je vous rappelais à l'ordre pour le loyer de decembre et vous informais que celui de janvier devait etre payé dans les temps , chose qui n'est pas le cas à ce jour...Chaque mois celà se repete.

Pour finir, vous proposiez que l'on se rencontre pour discuter,je vous ai téléphoner samedi aprés midi et vous n'avez pas repondu.Loin de moi l'idée d'une relation belliqueuse(pour reprendre votre terme) mais reconnaissez que vous n'y avez pas trop mis du votre depuis cet été.

Pour la remise à niveau des comptes à propos des charges, j'attends votre facture afin de prendre les dispositions necessaires.

Vous me dites également que le temps de rendre le logement n'est pas venu, alors je vous rappelle que vous devez le garder dans l'etat ou vous l'avez loué et donc de remettre le portail en bon etat, afin que vous puissez vous en servir"

 

Re recommandé fevrier pour me notifier le retard de loyer(je paie mon loyer tout les mois vers le 20, interimmaire, je n'ai pas de revenu stable et surtout je suis payé entre le 13 et le 15, il le sait je lui ai dit 100 fois.Donc je le paie par virement le 20.Si je lui envoie un cheque le 10, il me repond que normalement je paie par virement!!)

Toujours pas de decompte!Je repond en LR et lui faisant les comptes, ce qui m'exonerent de loyer, re demande qu'il me fasse le decompte et réajuste les charges....

Sa reponse:3Suite à votre courrier ou vous avez calculé les charges, je reviens vers vous pour vous avertir que 2011 ne doit pas rentrer en compte.....ont étés assumées par l'ancienne locataire...Vous avez pris la liberté de ne pas regler votre loyer en fevrier et mars afin de regulariser la situation.....cette decison aurait etre du prise d'un commun accord, le fait d'avoir anticipé votre remboursement des trops percus regularise la situation plus rapisement.En revanche, je compte sur vous pour penser à regulariser la situation de carges 2011, c'est a dire 44,50€, ce que vous me reglerez ce mois ci ou le mois prochain

Aussi j'ai contacté l'entreprise qui vous a fait l'entretien de la chaudiere en 2013, mais le contrat sera à mon nom en 2014.Celà ne change rirn pour vous , vous reglerez quand la personne viendra fair l'entretien;"

 

Bon c'et un peu long mais je tenais a mettre des extraits de ses courriers pour vous exposez mieux la situation!

Petard je deviens chevre!Et toujours pas de regularisation en regle, ni de notification du nouveau montant des charges!!

Aidez moi svp et dites moi ce que je peux faire et ne pas faire merci d'avance!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon conseil :

 

Vous lui répondez en LRAR, par une mise en demeure de vous fournir les justificatifs. Vous dites bien que vous ne répondrez à aucun autre courrier ou téléphone après ce courrier.

 

Vous reprenez point par point ce qu'il vous réclame : chaudière, niet. Date loyer : vous devez vous conformer à ce qui est inscrit dans le bail. Si rien n'est inscrit, c'est le jour de la conclusion du contrat qui s'impose (ex. vous avez signé le contrat, -pris possession- le 20, vous devez payer au plus tard le 20 du mois suivant). Si vous êtes en tord, ne rappelez pas votre situation, cela n'apporte rien. Dites seulement que vous êtes à jour.

Portail : vous savez très bien que sa remise dans l'état où vous l'avez pris vous incombe, et vous le ferez avant de donner votre congé. Pour l'instant, vous lui demandez de ne pas vous immiscer dans votre façon d'entretenir. Il fait erreur en estimant que vous devez le garder en l'état dans lequel vous l'avez trouvé. Ce n'est pas ce que dit la loi. Vous pourriez très bien dessiner sur les murs si ça vous chante, pourvu que vous les remettiez au propre avant de partir.

Pour la remise à niveau des comptes à propos des charges, j'attends votre facture afin de prendre les dispositions necessaires.

ça, je ne comprends pas. C'est lui qui attend votre facture ? laquelle ?

 

Si vous avez aussi des tords, on comprend qu'il soit méfiant (même si dans le cas présent, ça tourne à la paranoïa). Soyez irréprochable (surtout pour le paiement des loyers) et exigez qu'il vous laisse tranquille pour l'entretien. C'est un point qui vous regarde seule.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Faber pour tes conseils!pour le loyer, sur le bail c'est marqué payable mensuellement d'avance(quoique d'avance est barré accidentellemnet je pense).Je paye mon loyer en general vers le 20 du mois.Pas de retard à ce jour.jamais eu de retard pour le moment.

Pour le portail, il est fonctionel.De plus, du coup j'ai comparer avec mes voisine, et il se trouve qu'en faite, j'ai pas de pietement en beton, donc rien pour le fixer correctement et en plus je suis dans une region venteuse(bcp de mistral)

De plus, depuis qu'il en a parlé, ben il s'est dessoudé un jour de fort mistral!!Celui des voisine n'est pas non plus tout neuf, il s'est lui aussi dessoudé a certain endroit.

 

Autre question, est ce qu'il a le droit de rentrer dans le terrain sans mon accord? "Pour finir, en ce qui concerne la crepissette; meme si je voulais ,je ne pourrais pas acceder à votre jardin puisque le portail est condamné par un cadenas que vous avez installé.

Il m'accuse d'avoir rentrer du emblais, c'est faux, j'ai juste mis un peu de sable sous ma piscine.....

 

Pour la facture, il parle de la facture entretien chaudiére.Je lui ai envoyé le sertificat de revision

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour la date, OK. Il faut payer chaque mois au plus tard le jour fixé dans le bail (souvent le 1er du mois) ou à la date anniversaire du contrat. Le lendemain, vous êtes en retard. Et c'est la date d'encaissement qui compte. Privilégiez le virement, comme ça vous savez qu'il a bien encaissé ; le chèque, il peut négliger de le mettre à l'encaissement, il peut se perdre...

 

Pour le portail, comme pour tout d'ailleurs, vous devez entretenir. Vous devez rendre comme vous l'avez pris. Si c'est le mistral qui l'a endommagé, ce sera dur de faire valoir que ce n'est pas de votre faute. Mais vous pouvez tenter. Voir votre assurance peut-être.

 

Pour le jardin, et tout autre endroit d'ailleurs, non il n'a aucun droit de regard (pas plus que sur votre façon d'entretenir ou de nettoyer), il vous doit la jouissance paisible. Pour le remblai, ou le sable, ou toute autre installation qui peut s'enlever, dites-lui qu'il n'a pas à s'immiscer dans votre vie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà ma réponse à mon proprio que je compte envoyer demain en LRAR

Faber, vous semble t elle correcte?(exusez moi de vous avoir tutoyer dans mes precedens post ;)

Monsieur,

 

Je fais suite à votre courrier du 22 mars 2013 .

Effectivement, dans mon courrier du 22 février,j'ai pris l'initiative de faire le calcul des charges puisque malgré mes courriers de novembre 2012, décembre 2012 et janvier 2013,vous n'avez pas pris la peine de les faire par vous même.J'aurais vraiment préféré que cela soit fait plus correctement de votre part mais apparemment vous n'y mettez pas du votre pour que cela soit réglé.

D'autre part, je ne vous comprends absolument pas:

Vous me dites que 2011 ne doit pas être pris en compte puisque cela a été intégralement pris en charge par l'ancienne locataire et de l'autre coté vous me réclamez la somme de 44,50€ de régularisation de charges 2011 ?Vous me réclamez ce qui a déjà été réglé et de plus sans justifier le montant de cette charge.......

Pour ma part, puisque 2011 a été pris en charge par l'ancienne locataire,j'en déduit que vous me devez donc les 15,50€ que je vous ai versé pour 2011.

Ensuite, je vous ai demandé dans mon courrier de février de réajuster le montant des provisions mensuelles des charges.Vous n'avez toujours pas donnez suite, donc au vue des justificatifs que vous m'avez fournis pour 2012, je pense que 10€ est une somme convenable pour couvrir l'avance des charges qui m'incombent(taxe ordures). Sans réponse de votre part d'ici le 10 avril, c'est la somme que j'ajouterais au montant initial de 512 € du loyer, à savoir que je vous ai déjà versé 30€ en janvier qui viennent en déduction des provisions de charges des 3 1érs mois de l'année.

D'ailleurs je tiens à vous précisez que malgré mes multiples demandes, vous ne m'avez toujours pas envoyé un décompte clair et correct de ces mêmes charges. Celà pose t il un probléme ou y mettez vous vraiment de la mauvaise foi ?

J'exige et cela depuis bientôt 5 mois, que vous me fournissiez ce décompte Je vous mets donc en demeure de me fournir un décompte clair net et précis des charges récupérables pour 2012 ainsi que la réévaluation des provisions pour 2013

 

L'entretien de la chaudière, comme je vous l'ai déjà précise dans mes précédents courriers, n'est pas une charge locative.Cet entretien étant à ma charge, il me revient d’être titulaire du contrat.je ne vois pas pourquoi il serait à votre nom, surtout que c'est un contrat locataire et non propriétaire. Celà ne mettrait que plus de confusion dans nos relations plutot conflictuelles de locataire propriétaire .

Rien ne vous empêche d'en prendre un a votre nom si vous le souhaitez.Et votre demande de justificatif d'entretien ne justifie en rien votre absence de décompte des charges.

Je pense que jusqu'à maintenant j'ai été plus que patiente et compréhensive face à votre attitude.

 

De plus, je vous rappelle que vous n'avez aucun droit de rentrer dans le logement ou dans l'appartement sans mon autorisation

Ensuite, en ce qui concerne l'entretien du logement et du jardin, cela ne regarde que moi. Je sais très bien que la remise dans l’état ou je l'ai pris m'incombe et je le ferais avant de prendre mon congé mais pour le moment, je vous demanderais de ne pas vous immiscer sans cesse dans ma manière d'entretenir.L'essentiel est que je le rende propre en partant..Je connais mes droits et mes devoirs.

De plus, je n'ai jamais fait rentrer de remblais et vos accusations sans fondement et incessantes m 'importunent de plus en plus.En tant que locataire , vous me devez une jouissance paisible et vos incessants sous entendu me sont pénibles.

 

Maintenant, il ne tient qu'a vous pour que «  nos relations » s'ameliorent ( apparement ce n'est pas votre objectif.)

Lorsque j'aurais recu le decompte, nous pourrons eventuellement nous rencontrez si vous le souhaitez afin de discuter du logement et de nos attentes respectives.

Je vous tend une dernière fois la perche, a vous de la saisir

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je fais suite à votre courrier du 22 mars 2013. Et, par la présente, je vous mets en demeure, de me faire parvenir sous huit jours ouvrés, les justificatifs de charges comme le stipule l'article 23 de la loi de 89 : "Les charges récupérables, sommes accessoires au loyer principal, sont exigibles sur justification en contrepartie :

1° Des services rendus liés à l'usage des différents éléments de la chose louée ;". Sans présentation desdits documents, je considèrerais que les sommes réclamées ne sont pas dues. Et j'en demanderais le remboursement intégral.

Effectivement, dans mon courrier du 22 février, j'ai pris l'initiative de faire le calcul des de ces charges puisque malgré mes courriers de novembre 2012, décembre 2012 et janvier 2013, vous n'avez pas pris la peine de les faire par vous même. J'aurais vraiment préféré que cela soit fait plus correctement de votre part mais apparemment vous n'y mettez pas du votre pour que cela soit réglé.

D'autre part, je ne vous comprends absolument pas :

Vous me dites que 2011 ne doit pas être pris en compte puisque cela a été intégralement pris en charge par l'ancienne locataire et de l'autre coté vous me réclamez la somme de 44,50€ de régularisation de charges 2011 ?Vous me réclamez ce qui a déjà été réglé et de plus sans justifier le montant de cette charge....... je ne suis donc pas redevable de cette somme et nous n'en parlerons plus.

Pour ma part, puisque 2011 a été pris en charge par l'ancienne locataire,j'en déduit déduis que vous me devez donc les 15,50€ que je vous ai versés pour 2011. (là, où vous les devez, ou vous ne les devez pas en fonction de votre date d'entrée ? )

Ensuite, je vous ai demandé dans mon courrier de février de réajuster le montant des provisions mensuelles des charges.Vous n'avez toujours pas donnez donné suite, donc au vue vu des justificatifs que vous m'avez fournis pour 2012, je pense que 10€ est une somme convenable pour couvrir l'avance des charges qui m'incombent (taxe ordures). Il va de soi, qu'au jour de la régularisation, soit au mois de ... 2014, je ne manquerais pas de payer la différence si cette estimation s'avérait minorée.

 

Sans réponse de votre part d'ici le 10 avril, c'est la somme que j'ajouterais au montant initial de 512 € du loyer, à savoir que je vous ai déjà versé 30€ en janvier qui viennent en déduction des provisions de charges des 3 1érs trois premiers mois de l'année.

D'ailleurs je tiens à vous précisez que malgré mes multiples demandes, vous ne m'avez toujours pas envoyé un décompte clair et correct de ces mêmes charges. Celà pose t il un probléme ou y mettez vous vraiment de la mauvaise foi ?

J'exige et cela depuis bientôt 5 mois, que vous me fournissiez ce décompte Je vous mets donc en demeure de me fournir un décompte clair net et précis des charges récupérables pour 2012 ainsi que la réévaluation des provisions pour 2013

 

L'entretien de la chaudière, comme je vous l'ai déjà précise dans mes précédents courriers, n'est pas une charge locative.Cet entretien étant à ma charge, il me revient d’être titulaire du contrat.je ne vois pas pourquoi il serait à votre nom, surtout que c'est un contrat locataire et non propriétaire. Celà ne mettrait que plus de confusion dans nos relations plutot conflictuelles de locataire propriétaire .

Quant à l'entretien de la chaudière, je tiens à rester titulaire du contrat et n'y reviendrais pas. Rien ne vous empêche d'en denprendre un a[/s votre nom si vous le souhaitez.[/s] Et votre demande de justificatif d'entretien ne justifie en rien votre absence de décompte des charges. Je vous joins (éventuellement "à nouveau") le justificatif de l'année.

Je pense que jusqu'à maintenant j'ai été plus que patiente et compréhensive face à votre attitude.

 

De plus, je vous rappelle que vous n'avez aucun droit de rentrer dans le logement ou dans l'appartement sans mon autorisation

Ensuite, en ce qui concerne l'entretien du logement et du jardin, cela ne regarde que moi. Je sais très bien que la remise dans l’état ou je l'ai pris m'incombe et je le ferais avant de prendre mon congé mais pour le moment, je vous demanderais de ne pas vous immiscer sans cesse dans ma manière d'entretenir.L'essentiel est que je le rende propre en partant..Je connais mes droits et mes devoirs.

De plus, je n'ai jamais fait rentrer de remblais et vos accusations sans fondement et incessantes m 'importunent de plus en plus.En tant que locataire , vous me devez une jouissance paisible et vos incessants sous entendu me sont pénibles.

 

Maintenant, il ne tient qu'a vous pour que « nos relations » s'ameliorent ( apparement ce n'est pas votre objectif.)

Lorsque j'aurais recu le decompte, nous pourrons eventuellement nous rencontrez er si vous le souhaitez afin de discuter du logement et de nos attentes respectives.

Je vous tend une dernière fois la perche, a vous de la saisir

 

En conclusion, hors justificatifs, je ne répondrais plus à aucune de vos demandes.

 

Dans l'attente,

 

Je vous prie d'agréer, monsieur, l'expression de mes meilleures salutations.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Mimatile
      Bonjour,
      J'ai acheté [un bien immobilier][il n'y a pas si longtems]. Lors des visites nous avons vu des fissures intérieures et des fissures sur la façade arrières rebouchèes et une fissure horizontale en bas de la maison. Au vu des fissures lagance immobilière à fait venir l APAVE, qui a déclaré que les fissures arrières étaient en lien avec un ancien tassement de terrain mais que les fissures étaient passives étant donné que le ravalement de façade datè d'au moins 15ans et que les fissures intérieurs ne touchaient que le plâtre, en gros la structure de la maison n'était pas touchée. Nous avons donc fait confiance à l APAVE, à l'agence immobilière et au vendeur. Lors de la rénovation nous avons découvert une énorme fissure dans l'angle d'un mur comme si celui ci c'était décroché. Fissure invisible sans enlever le papier peint, le papier peint était ancien. Nous avons vérifier que la fissure n'était pas évolutive et nous l avons réparer avec des agraphes sous le conseil du maçon de l'entreprise de rénovation.
      Voilà nous nous sommes rendus compte que le sol de la maison n'était pas droit mais à ont mis ça sur l'ancien tassement de terrain.
      Seulement voilà, je viens dapprendre que la fameuse fissure horizontale en bas de la maison n'était pas la lorsque l APAVE est passé, cette fissure est arrivée après ! J'ai acheté la maison [il y a qques années], L'APAVE était passé[un an avant],pire en enlevant quelques plantes devant ma façade avant je viens de découvrir une fissure horizontale en bas de la maison très importante...
       
      Je suis désemparée, que puis je faire ?
    • Par enikay
      Bonjour,
       Existe pas d'organisation pour porter garent ?
      merci de  votre éponce d'avance .
    • Par anonyme2
      Mlle C. m’a loué un studio qui s’est révélé insalubre et refuse de me rendre ma caution malgré les deux mois légaux écoulés.
      Ayant obtenu un CDD de 2 mois, le 3 janvier 2011, je devais commencer le 11 janvier 2011 à [ville]. J’ai trouvé la location de Mlle C. sur internet, indiquant que la location pouvait se faire au mois, idéale dans ma situation.
      J’ai donc visité le dit studio le samedi 8 janvier 2011. Il était encore en travaux mais Mlle C. s’est engagée à finir les travaux pour le lundi 10 janvier 2011. J’ai donc consenti à la location le jour même. Or le samedi 8 janvier 2011, Mlle C. a exigé deux chèques de caution, correspondant à deux mois de loyer AVEC les charges, soit deux chèques de 650 euros, ainsi que le loyer pour le mois de janvier, sinon elle ne me louait pas le studio. Du fait de l’urgence de la date de mon début de contrat, je lui ai fourni les trois chèques. Elle m’a aussi fait signer un contrat de location en trois exemplaires mais qu’elle n’a pas signé.
      J’emménage et acquière les clefs le lundi 10 janvier 2011 au soir mais les travaux ne sont pas finis comme promis. Je lui demande de bien vouloir remplir l’état des lieux ainsi que de signer mon contrat de location et ma demande d’APL, mais elle préfère reporter à plus tard.
      Le jeudi 13 janvier 2011, Mlle C. encaisse mon loyer de janvier ainsi qu’un des deux chèques de caution.
       
      Aux fils des jours, je constate l’insalubrité du lieu : les travaux de tapisseries prévus ne sont pas effectués mais remplacés par de la peinture et je dors dans de très fortes odeurs incommodantes qui m’irritent les yeux. Suite à l’utilisation de l’eau, de nauséabondes odeurs d’égouts remontent la nuit dans ma salle de bain. Le chauffage ne fonctionne quasiment pas. Le matelas du clic clac est inconfortable m’empêchant de dormir et il n’y a plus d’eau chaude quand tous les locataires sont présents. La robinetterie est entartrée au maximum, et il y a des insectes morts qui jonchent le sol en permanence.
       
      Par conséquent, j’ai sollicité un entretien avec Mlle C. afin de remplir les papiers et lui signaler l’insalubrité de mon logement, par mail le 17 janvier 2011 .
      Je rencontre Mlle C. le mercredi 26 janvier 2011 où je lui expose les faits et où je lui explique que je ne peux pas rester dans ce studio pour les raisons citées ci-dessus mais aussi pour des raisons financières. Mlle C. m’explique qu’elle comprend très bien ma situation et accepte de me faire visiter, le lendemain, le studio au dessus qui se libère le samedi 29 janvier 2011. Le lendemain, je constate que Mlle C. s’est introduite chez moi. Je visite le studio mais Mlle C. ne veut pas me le louer car les moisissures présentes dans le studio l’obligent à faire des travaux. Je lui explique que je ne peux rester. Nous décidons d’un commun accord, que je déménage vendredi 28 janvier 2011 et de venir lui rentre les clefs en échange de mes deux chèques de caution.
       
      Je déménage vendredi 28 janvier 2011 comme convenu mais Mlle C. ne se présente pas au rendez vous convenu. Faute de nouvelles de sa part, je lui envoie un recommandé le lundi 31 janvier 2011 exprimant les raisons de mon départ et lui proposant un rendez vous afin de lui rendre les clefs en échange de ma caution.
      Je n’ai, à ce jour, pas de nouvelle de Mlle C., qui a, par contre, encaissé tout mes chèques (le dernier chèque de caution a été encaissé le 1 février 2011), alors que je ne réside plus là bas depuis le vendredi 28 janvier 2011.
       
      Le préjudice financier et moral est certain. L’encaissement des chèques a manqué de me mettre à découvert mais m’a aussi empêchée de prendre un autre logement, m’obligeant à effectuer la route de l'Essonne en Picardie deux fois par jour en voiture. Ces longs trajets m’ont empêchée d’accepter le renouvellement de mon contrat.
       
      J’estime être victime d’une escroquerie. Je n’ai ni mon contrat de location signé par elle ni d’état des lieux d’entrée et de sortie de fait. De plus la loi du 8 février 2008 prévoit que le montant du dépôt de garantie, exigé par le propriétaire, ne peut être supérieur à un mois de loyer SANS les charges.
       
      Le 28 mars 2011, donc deux mois après mon départ, je l’ai recontacté par mail, lui rappelant que les deux mois légaux pour détenir ma caution se sont écoulés et lui demandant de me la restituer, mais ce mail est resté sans réponse.
      Merci pour votre aide.
    • Par Elyze182
      Bonjour,
      Je suis propriétaire d'un local commercial avec un grand parking qui est loué suivant bail de 9 ans à la société X.
      Il y a quelques temps, un publiciataire me propose de poser un panneau sur une partie du parking moyennant un loyer annuel.
      Le locataire en place m'a alors réclamé de lui verser la moitié du loyer perçu, ce que j'ai fait suite à une forte pression de sa part.
      J’apprends aujourd'hui que mon locataire a bénéficié d'un avantage en nature par le publicitaire, mais il me réclame toujours la moitié du loyer.
      Le droit à la jouissance du parking lui ouvre t'il le droit de percevoir la moitié du loyer ? Si non,quels arguments puis-je invoquer afin de ne plus lui verser ce loyer ?
      En vous remerciant pour vos réponses !
    • Par sténie
      bonjour à tous.
      J'ai vu sur le net que l'action pour lésion (règle des 7/12ème du prix de départ) doit:
      être entrepris dans un délai maximun de 2 ans suivant la date du compromis de vente (jurisprudence):
      1) Est-ce exacte ?
      2) Y a t'il des exceptions à cette règle ?
      3) Si dépassé de 1 mois, est-ce trop tard ?
      un grand merci à ce forum et à ceux qui prendrons le temps de me répondre ! :D
       
      ---------- Message ajouté à 14h49 ---------- Précédent message à 14h33 ----------
       
      je préscise que le litige porte sur un terrain à bâtir (dont la zone constructible s'est agrandie ensuite)
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...